Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Vrais chiffres chômage Juin 2011 épouvantables + 34 500 et 285 300 (...)

Vrais chiffres chômage Juin 2011 épouvantables + 34 500 et 285 300 radiations

8 MILLIONS environ de demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres et précaires, intermittents

285 300 RADIATIONS en JUIN juste pour :

- défaut actualisation 189 100 - 5,5 % ( - 4,7 % sur 1 an ) 
- radiation administrative (punis) 38 300 + 4,1 % ( - 10,1 % sur 1 an ).
- mystérieuse rubrique "autre cas" 57 900 + 7,8 % ( + 5,1 % sur 1 an )
 
Ces 3 seuls motifs de sorties représentent à eux seuls 63,2 % du total des sorties des listes des demandeurs d'emploi, ce mois ci.
 
Les radiations pour maladie, maternité, retraite 36 200 + 0,6 % ( + 1,7 % sur 1 an ) 8 % des sorties totales
Les radiations pour entrée en stage 32 800 + 18 % ( + 4,1 % sur 1 an ) 7,3 % des sorties totales

Quand aux sorties des listes pour "reprise d'emploi déclaré", 96 500 + 0,5 % ( - 6,4 % sur 1 an ) et ne représentent que 21,4 % des sorties totales des 5 listes.

Remarque importante : 23 500 Rsastes de moins suivi par Pôle emploi par rapport au mois dernier, alors que les RSAstes n'ont jamais été aussi nombreux, donc ils refilent les Rsastes aux services sociaux etc .. si on rajoute ces "invisibles" aux 34 500 chomeurs de +, malgrés la "combine", on comprend mieux l'hécatombe ce mois ci.

Décryptage donc des vrais chiffres connus ( juin 2011 ) des demandeurs d’emploi, ceux dont les médias conventionnels ne parlent quasi jamais.

Les Médias "conventionnels" en France c'est une CATASTROPHE, pas plus tard que le 23 mai, ils titraient TOUS suite à interview de Monsieur Christian Charpy, directeur général de Pôle-Emploi, que les radiations administratives ( punitions) étaient d'environ 2 000 par mois, TOUS dans la propagande, sans exception .. la réalité etant environ 40 000 par mois ! et vous pouvez toujours leur dire, qu'ils se plantent etc, ils en ont strictement RIEN A FAIRE, ils ne publieront JAMAIS un article, pour rectifier, JAMAIS.

Ils occultent donc, les catégories D et E quasi systématiquement, les DOM TOM quasi systématiquement, et encore pire, une énorme partie des radiés mensuels (des centaines de milliers tout les mois, radiés, pour autre motif que reprise d'emploi ), et ils ne parlent évidemment JAMAIS des centaines de milliers de demandeurs d’emploi qui ne dépendent carrement pas du tout de pôle emploi pour diverses raisons. ( explications plus bas, environ 3 millions en tout ne sont comptés nulle part )

Juin 2011, les chiffres sont toujours catastrophiques.
Les chiffres des travailleurs précaires et pauvres toujours énormes, en même temps que celui du chômage de longue durée qui ne cesse d'augmenter + 29,5 % en 1 an, et de très longue durée (+ de 3 ans) + 18,8 % sur 1 an ( pour seules catégories A B C ) donc + dans la réalité.

A noter que + de 42,2 % des demandeurs d’emploi inscrits, ne sont aucunement indemnisés, ni par les Assedics, ni par la solidarité nationale (RSA ou ASS), encore pire si l’on compte donc, les non inscrits à Pôle emploi qui ne sont pas indémnisés non plus, pour une énorme partie d'entre eux.

Plus de 8 millions de demandeurs d'emploi et travailleurs précaires par intermittences, soit 25% à 30% de la population active, on est très très très loin des annonces mensongères de environ 9,5% de chômeurs (seule catégorie A, inscrits chez pôle-emploi qui sert à la propagande)

DOM TOM compris en chiffres bruts Pôle Emploi, on est à quasi 5 MILLIONS officiellement. ( 4 819 700 exactement, données bruts ) + 3,3% sur 1 an

JPEG
 
Mon analyse :
VRAIS chiffres du chômage JUIN 2011 : 

+ 33 600 chômeurs disent les médias catégorie A , ou + 25 200 catégorie A, B et C ? 
 
Réalité : résultat net, catégories A, B, C, D et E + 34 500 demandeurs d’emplois inscrits à Pôle Emploi entre Mai 2011 et Juin 2011 :
 
catégorie A + 1,3 % ( + 1,5 % sur 1 an )
catégorie B - 0,8 % ( + 4,2 % sur 1 an )
catégorie C - 0,5 % ( + 13 % sur 1 an )
catégorie D + 3,7 % ( - 8 % sur 1 an )
catégorie E + 0,3 % ( + 1,4 % sur 1 an )
 
catégorie A : 2 720 400 
catégorie B et C : 1 383 300 
catégorie D et E : 589 400 
 
catégorie A, B, C, D et E Mai 2011 : 4 658 600 (hors dom-tom)
catégorie A, B, C, D et E Juin 2011 : 4 693 100  (hors dom-tom) + 3,1 % sur 1 an

TOTAL : + 34 500 demandeurs d’emploi, par rapport à Mai. 

 LE POT AUX ROSES est toujours là donc (les chiffres JAMAIS JAMAIS JAMAIS mis en avant) : 

sorties des listes de pôle emploi pour autres cas que ces 3 cas là : 

  • reprise d’emploi déclaré ( 96 500 ) + 0,5 % ( - 6,4 % sur 1 an ) seules "vraies" sorties.. et encore pour quels emplois ?!
  • ou entrée en stage ( 32 800 ) + 18 % ( + 4,1 % sur 1 an ) 
  • ou arrêts maladie, retraite, maternité ( 36 200 ) + 0,6 % ( + 1,7 % 1 an )
donc les Radiés qui échappent complètement au 5 catégories, à toutes les statistiques que l'on peut entendre dans les médias "conventionnels"  : 
  • disparitions des listes pour cessation d’inscription suite à défaut d’actualisation : 189 100 personnes pour ce mois de Juin 2011 - 5,5% - 4,7 sur 1 an VOILA LA COMBINE ... ce chiffre, il represente à lui seul 41,9 % des sorties des listes.
  • disparitions des listes pour radiation administrative ( les punis ) 38 300 personnes pour ce mois de Juin ( + 4,1 % de difference par rapport à mai, - 10,1 % sur 1 an )
  • sorties des listes inexpliquées, classées dans mystérieuse rubrique "autres cas" 57 900 personnes ( + 7,8 % + 5,1 % sur 1 an ) 

    soit 285 300 demandeurs d’emploi sortis artificiellement des 5 listes A B C D et E ... ce mois ci
Ne sont donc pas comptés dans ces chiffres de 4 693 100 demandeurs d'emploi "officieux" : 
  • Des RSastes qui pour une grosse partie ne sont pas inscrits à pôle emploi , (autre suivi) seuls 670 100 inscrits, sur environ 1,85 millions, soit 1 179 900 RSastes environ echappent aux statistiques 
  • Des personnes en AAH ou sous pension d'invalidité, qui ne dépendent pas de pôle emploi, environ un million de personnes 
  • Les dom-tom ( Réunion, Guadeloupe, Martinique et Guyane ) , estimation 500 000 personnes minimum 
  • Des sans droits, car moins de 25 ans, qui ne perçoivent RIEN, incalculable ( les + concernés, par trafics de stup, prostitution, violences, vols, braquages, meurtres par réglements de comptes, ou lors de bavures, engorgement des tribunaux et des prisons ) 
  • Des sans droits radiés ou désinscrits, car dépassement du plafond de ressources dans un couple, qui sont donc privés du RSA ou de l’ASS et qui n’ont droit à rien ( exemple votre époux perçoit 600€ d'assedic, vous n'aurez pas droit vous même au RSA, car vous depasserez le plafond de ressources couple 588€ ) des centaines de milliers de personnes
  • Des retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable
  • Des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires incalculable
  • Des auto-entrepreneurs qui ne gagnent rien ou presque de leur activité et cherchent un emploi
 
Estimation 3 MILLIONS au bas mot à rajouter aux chiffres "officieux", soit en tout, + de 8 MILLIONS de demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres intermittents, ce qui correspond à un taux de demandeurs d'emploi, de 25% à 30% environs de la population en age de travailler ( entre 16 et 67 ans )

Seuls 39% des 55/61 ans sont en encore en activité, je signale en passant, que l'AER (allocation équivalent retraite), les demandes sont rejetées, depuis le 1er janvier 2011, pour les personnes sans emploi en fin de droits, qui ont leurs 161 trimestres validés, mais pas encore l'age légale pour prendre leur retraite à taux plein, soit environ 30 000 personnes concernées, ça sera la misère assurée.

Seuls 32% des 16/24 ans sont en activité en France, j'invite ces jeunes à lire, mon analyse sur le RSA JEUNES : http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/rsa-jeune-c-est-du-pipeau-86935

Source ayant aidé au décryptage rapport de 19 pages de la DARES : http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/2011-058-nz95.pdf et non pas simple communiqué de presse de 2 pages, qui entre bien moins dans les détails et qui est envoyé aux médias.
 
Rendez-vous le jeudi 25 aout 2011, après 18h00, pour connaitre les chiffres du chômage de Juillet 2011.
 
-catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ;
-catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (de 78 heures ou moins au cours du mois) ;
-catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (de plus de 78 heures au cours du mois) ; 
-catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’un arrêt maladie court, d'un arrêt maternité …), sans emploi, on y trouve des travailleurs gratuits, ou c'est le patron qui est payé 5€ de l'heure ou +. 
-catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (essentiellement bénéficiaires de contrats aidés ou l'employeur peut avoir de 50% jusqu'à 105% du salaire payée par l'état et les collectivités locales) on y trouve très souvant, tri en déchetterie, ménage, repassage, aide à la personne, élimination de gravats, débroussaillage, plonge en restauration collective ou non, mais ça touche aussi parfois des métiers à BAC + 5 dans des domaines divers et variés ( tourisme, commerce, administrations, etc ) !! 

Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • jako jako 28 juillet 2011 07:57

    Bonjour Pat, épouvantables oui, une ville entière détruite en un mois, et cela ne va pas s’arranger, dans mon domaine d’activité, beaucoup de PME sous sous l’eau...


    • Le DIPLOMATE 28 juillet 2011 10:12

      jako,

      une ville entière détruite par mois...et une autre « construite » par an !
      200 000 nouveaux immigrés chaque année en FRANCE métropolitaine (avec Mayotte en tête de pont attendons nous à des records)
      200 000 immigrés sans emploi pour la plupart mais pris en charge par la république... ;-((


    • Ronald Thatcher rienafoutiste 28 juillet 2011 13:06

      mais ces immigrés là sont utiles pour sarkozy et le medef, dans la stratégie de casse des acquis sociaux il sont les acteurs cocus de la privatisation future de la sécurité sociale, des retraites par capitalisation, et cerise sur le baba, ils font monter la grogne dans les milieux ouvriers et les précaires en opposant les citoyens... une véritable aubaine pour les pourris qui nous dirigent !!!


    • dogon dogon 28 juillet 2011 08:25

      Eh oui !
      Avec Sarko 1°, au moins, pas de surprise. Les chiffres se suivent et se ressemblent. Et surtout dans la calamité !

      Merci pour cette revue mensuelle des dégats, Pat. Le seul mensuel que je ne rate jamais.
       smiley


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 28 juillet 2011 08:37

        « Je vous promets le plein emploi... Je serais le président du pouvoir d’achat... Dans moins de deux ans plus personne ne dormira dans la rue... En 2011 le chômage reculera... »

        Merci Pat.


        • patdu49 patdu49 28 juillet 2011 09:24

          aujourd’hui j’estime une offre raisonnable d’emploi :
          - CDI ( permettant de se projeter dans l’avenir ), emploi choisi et non pas contraint.
          - salaire minimum décent 2 000 euros net, et net d’impot, permettant un semblant de vie sociale

          d’avoir un logement décent, isolé, salubre : estimation 450 euros
          un véhicule entretenu, assuré, décote, carburant, entretien : estimation 500 euros ( 15 000 kms/an à 0,40€ /km)
          nourriture, boissons, vin, apéro : 250 euros
          assurance habitation : 20 euros
          assurance complémentaire santé : 100 euros
          tabac : 200 euros
          téléphonie internet : 70 euros
          EDF chauffage : 70 euros
          eau : 20 euros
          hygiène corporelle et domestique : 30 euros
          vêtements, linge de maison : 70 euros
          vacances, week ends, sorties : 100 euros
          entretien maison + extérieurs, renouvellement électroménager, ameublement, multimédias etc : 100 euros
          TOTAL : 1980 euros ( sans impots sur le revenu, sans impots locaux )

          et encore j’ai pas compté épargne, cadeaux aux proches ( Anniversaires, Noel, Paques, Fête des mères, Mariage, etc .. )


        • Gabriel Gabriel 28 juillet 2011 09:41

          Calmos,

          Comme vous faites dans la mauvaise foi avec beaucoup d’humour, continuons dans cette voie. Avec l’extrême droite au pouvoir tout le monde va avoir un boulot. Pour les jeunes, les vieux, les femmes, les veuves, les veufs, les homos, les broutes-minoux, les glandeur et même les retraités râleurs du FN une solution et une seule : Le camp de travail, Sig Heil !

          Que du bonheur en perspective.....

          J’ai pas hâte d’y être

           


        • Gabriel Gabriel 28 juillet 2011 10:52

          Calmos,

          Ne perdez pas votre humour, que diable ! Comme vous faites dans l’exagération et la caricature, je ne fais que vous suivre. Vous faites une fixation sur le PS dont ses membres n’ont rien de socialiste, chacun le sait, il y a longtemps qu’ils ont enterré Jaurès et craché sur ses idéaux ! Je ne crois pas plus au PS qu’à l’UMP qu’au FN. Cependant, bien que nous n’ayons pas les mêmes idées nous cherchons le même but. N’oubliez pas, ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous sépare.


        • Kalki Kalki 28 juillet 2011 12:01

          Gabrielle,

          Comme vous faites dans la bonne foi avec beaucoup d’humour, continuons dans cette voie intestinale : en parlant de ceux qui dirigent vraiment le monde. Avec PERSONNE au pouvoir PERSONNE n’aura TOUT Pour les jeunes, les vieux, les femmes, les veuves, les veufs, les homos, les broutes-minoux, les glandeur et même les retraités râleurs du FN une solution et une seule : RIEN, le vide, la galère ou le saut en parachute

          Que du bonheur en négative..... c’est une ficion qui coute des vies,

          J’ai hâte de ne pas y être


        • boris boris 28 juillet 2011 12:41

          Hé minou, c’est toi qui parle « de se faire couilloner », alors que tête la première tu as été voter pour le nain de jardin et que dans un an tu te retrouveras avec le même, grâce à ton égérie la grosse vache qui rit jaune.


        • foufouille foufouille 28 juillet 2011 12:50

          « d’avoir un logement décent, isolé, salubre : estimation 450 euros »
          pour ce prix la, on a pas grand chose


        • JL JL 28 juillet 2011 13:34

           smiley  smiley  smiley


        • LE CHAT LE CHAT 28 juillet 2011 14:20

          @patdu49

          450€ , avec ça tu risques pas de trouver un logement propre isolé et décent dans les Bouches du Rhône , ni dans beaucoup d’autres départements ! peut être dans le 49 ça existe , mais sans un max d’allocations logements en plus , tu trouveras pas bonheur !


        • wesson wesson 28 juillet 2011 15:28

          Bonjour Calmos,

          « 
          Pour les Jeunes ? : des » Emplois- Jeunes "

          Pour les Vieux ? : des « Emplois - Vieux »

          Pour les Femmes ? : des « Emplois-Femmes »

          [...]"

          Vous avez parfaitement raison... c’est juste que vous avez oublié de dire pourquoi on crée toutes ces catégories : Tout simplement pour mettre tout le monde en concurrence avec tout le monde, ce qui est un excellent moyen d’exercer une pression à la baisse sur les salaires. Autrement dit, payer les salariés avec des clopinettes !

          Et pour toi qui est artisan (qui l’était en fait), il y en a eu pour toi aussi, avec les auto-entrepreneurs qui viennent te piquer ton boulot ... lls vont bientôt te vendre le pain à moitié prix fait avec une machine de super marché récupéré dans un vide grenier !

          Et les artisan, il ont voté en majorité pour super sarko !!!


        • heliogabale boug14 28 juillet 2011 19:22

          @ patdu49


          Souvent pour le logement, il faut davantage que 450 € notamment à Paris...
          Il est toujours préférable d’arrêter le tabac...
          le transport coûte cher et parfois l’offre de transports en commun n’est pas à la hauteur...
          Et ce budget, c’est pour une personne...c’est « heureusement » dégressif...pour un couple, s’il gagnent à eux deux 3000 € en province, ça devrait aller assez bien...d’expérience, je sais que l’on peut vivre sans aucun souci avec 1600 € en province si on est seul et sans ennui de santé...


        • Le DIPLOMATE 28 juillet 2011 10:15

          et quand on sait que la « gauche » c’est pareil en pire...on se dit que l’alternative est ailleurs !
          merci l’UE, l’euro, la mondialisation...merci l’UMPS ! smiley


        • Le DIPLOMATE 28 juillet 2011 10:37

          oui orion, l’alternative est ailleurs !


        • patdu49 patdu49 28 juillet 2011 10:41

          Bah ouai, le revenu universel, sera la seule solution, économiquement viable, et bien moins couteuse au finale pour tout le monde, que le système actuel, de gestion de la pauvreté, de privations pour les uns et de surconso pour les autres ..

          Mais bon, ... y aura de l’eau qui aura coulé sous les ponts, avant que ça se mette en place un jour.

          Le système Danois et autres pays nordiques, s’en rapproche un petit peu, avec leur équivalent RSA individualisé, au dessus de notre SMIC actuel.
          au moins ça garanti de ne jamais pouvoir tomber dans la grande précarité ou dans la pauvreté, contrairement à chez nous, ou on est 8 millions de pauvres .... au bas mot.


        • JL JL 28 juillet 2011 10:49

          « Il n’y aura plus de plein emploi, » par Orion qui prend prétexte des turpitudes du medef pour proposer des solutions du medef.

          Le plein emploi est l’ennemi du patronat pour qui un fort taux de chômage est une aubaine. Le RU ne serait accordé par le patronat que s’il avait le même effet que le chômage de masse, c’est-à-dire in fine, la baisse des salaires.

          Dans tous les camps, il y a des imbéciles et des crâpules. Rares sont ceux qui ne sont ni l’un ni l’autre, et c’est avec ceux-là que j’aimerais discuter du RU, une invention ultralibérale, Jacques marseille), portée par Villepin, l’homme du CPE honni par les jeunes.

          Redisons le : le job de Villepin c’est de « porter » le RU afin de raffler des voix au FDG et de le pousser à la surenchère démagogique anti-valeur travail : un boulevard pour Sarkozy quoi qu’il advienne.

          Last but not least, la promesse d’un RU détourne les regards sur ce qui est fait réellement par le pouvoir en place au service des actionnaires qui se moquent bien des Français et de la France laquelle n’est pour eux qu’un terrain de chasse aux profits : la propagande du RU est un rideau de fumée « Il n’y aura plus de plein emploi, » par Orion qui prend prétexte des turpitudes du medef pour proposer des solutions du medef.

          Le plein emploi est l’ennemi du patronat pour qui un fort taux de chômage est une aubaine. Le RU ne serait accordé par le patronat que s’il avait le même effet que le chômage de masse, c’est-à-dire in fine, la baisse des salaires.

          Dans tous les camps, il y a des imbéciles et des crâpules. Rares sont ceux qui ne sont ni l’un ni l’autre, et c’est avec ceux-là que j’aimerais discuter du RU, une invention ultralibérale, Jacques marseille), portée par Villepin, l’homme du CPE honni par les jeunes.

          La promesse d’un RU détourne les regards sur ce qui est entrepris réellement par le pouvoir en place au service des actionnaires qui se moquent bien des Français et de la France laquelle n’est pour eux qu’un terrain de chasse aux profits : la propagande du RU est, au départ un rideau de fumée destinée à masquer la casse systématique de l’Etat providence et la privatisation de nos services publics. C’était l’objectif de Jacques Marseille.

          Le génie de Sarkozy, c’est d’en faire une stratégie pou sa réélection. J’explique : le job de Villepin c’est de « porter » le RU afin de raffler des voix au FDG et de le pousser à la surenchère démagogique anti-valeur travail : un boulevard pour Sarkozy quoi qu’il advienne.

          Voilà ce qu’est le RU porté par Villepin qui roule pour Sarkozy, puisqu’ils ont enterré la hache de guerre et rangé les crocs de boucher.


        • foufouille foufouille 28 juillet 2011 12:54

          "
          Le plein emploi est l’ennemi du patronat pour qui un fort taux de chômage est une aubaine. Le RU ne serait accordé par le patronat que s’il avait le même effet que le chômage de masse, c’est-à-dire in fine, la baisse des salaires."
          c’est pas un RU, vu quya plein de conditions comme le RSA


        • JL JL 28 juillet 2011 12:55

          Orion,

          votre seule argumention pour ce RU mythique que vous évoquez, qui guérirait même les escarres, tient à la fois de l’argument d’autorité, de l’argument ad’hominem, et de la tautologie :

          Vous avez compris ce qu’est le RU, et pas JL, donc JL est un clown, donc le RU est une bonne chose.

          Le seul clown ici, c’est vous.


        • cevennevive cevennevive 28 juillet 2011 14:22

          Pffff !! Allez, ça recommence... Vos êtes un peu « casse-pieds » tous les deux... Laissez tomber l’un et l’autre. C’est la querelle du chien et du chat ! Et moi, j’aime bien ET LE CHIEN ET LE CHAT.

          Et le RU n’est pas du tout cette « chose » politique que décrit JL. Cela n’a rien à voir avec la politique politicienne, ni avec d’imaginaires calculs du MEDEF ou autres.

          C’est seulement un moyen pour un Pays de reconnaître SES citoyens, quels qu’ils soient. S’il n’y avait que 1000 cItoyens dans un pays, ce pays existerait-il ?

          Les Français sont la richesse et la ressource de la France. TOUS SANS EXCEPTION ! Au nom de quoi une grande partie souffriraient-elle, et l’autre s’engraisserait-elle ?

          Sur un plan purement fictionnel : un pays agressif n’hésiterait-il pas à attaquer une nation heureuse, forte et égalitaire, plutôt qu’un pays où tout le monde se déchire et où règne « la loi de la jungle » ???

          Nous ne sommes pas fort, nous sommes à terre, chaque Français reluquant l’autre avec envie, haine et désespérance...

          Cela n’est pas dû seulement à un clivage droite/gauche, mais à une société inégalitaire proche du chaos.

          Arrêtez vos querelles JL et Orion. Le RU et l’idéologie qu’il contient mérite bien mieux que cela.

          Cordialement.


        • JL JL 28 juillet 2011 14:34

          Cevennevive,

          que savez vous de ce que je décris ? Rien visiblement, sinon, avec un peu d’intelligence vous pourriez entamer un échange constructif.

          Le RU, comme une auberge espagnole, on y met ce qu’on veut, mais il y loin de la coupe aux lèvres. Une chose est de décrire un RU idéal dans un monde de bisounours, une autre est d’avoir les pieds sur terre., de voir ce qu’il est possible de faire, et d’étudier les effets pervers. Le contraire de ce que font les Orion & Co qui répètent leurs incantations à tout propos.

          Le RU que je décris, moi, c’est ce qui, demandé par un parti de gauche, permettrait à Sarkozy de surfer sur la valeur travail. Vous pouvez comprendre ça, oui ? Sinon, cessez, je vous prie, de m’interpeller à ce sujet. Merci !

           smiley


        • PhilVite PhilVite 28 juillet 2011 15:00

          Avis à la population !

          Veuillez considérer, une fois pour toutes, que sur AV il n’y a que des abrutis, A PART JL  !


        • cevennevive cevennevive 28 juillet 2011 15:09

          Ok JL, je ne vous interpellerai plus sur le RU ! D’accord et excusez-moi...

          Mais ce monde de bisounours dont vous parlez presque tous m’énerve au plus haut point. Cela ne veut rien dire, et moi je ne sais pas ce qu’est un « bisounours ». J’ai 66 ans et je ne regarde pas les dessins animés pour les bébés...

          Par contre, l’utopie, le rêve d’un monde meilleur, la réflexion profonde concernant les erreurs du présent et du passé peuvent faire changer l’avenir.
           
          La République de Platon n’était-elle pas une utopie ? Et pourtant, combien de « modernistes » s’en sont inspirés !

          Le rêve et l’utopie paraissent évanescents, irréalisables, voire débiles. Pourtant, les savants et découvreurs des siècles passés ne se sont-ils pas appuyés sur leurs rêves de l’éventuel possible ?

          Plus d’interventions sur le RU, promis ! Mais plus de « bisounours » non plus !

          Bien à vous.


        • foufouille foufouille 28 juillet 2011 15:13

          "Une chose est de décrire un RU idéal dans un monde de bisounours, une autre est d’avoir les pieds sur terre., de voir ce qu’il est possible de faire, et d’étudier les effets pervers"
          la meme chose depuis 30a
          delocalisation mecanisation
          flicage des pauvres
          solution JL


        • JL JL 28 juillet 2011 15:14

          La seule argumention pour ce RU mythique qu’évoquent ses laudateurs, qui guérirait même les escarres, tient à la fois de l’argument d’autorité, de l’argument ad’hominem, et de la tautologie :

          « Eux ont compris ce qu’est le RU, pas JL, donc JL est un clown, donc le RU est une bonne chose. » Un comble d’imbécillité.

          Les seuls clowns ici, ce sont eux.

          Pas un seul n’est capable de répondre à l’argumentation que le RU serait un facteur de baisse des salaires. A l’instar du chômage, le RU serait un facteur de baisse des salaires, puisqu’il est un partage dans un jeu à somme nulle en faveur de ceux qui ne travaillent pas au détriment de ceux qui travaillent.

          La seule argumentation sensée serait de dire que le RU créerait de la croissance ! C’est du même tonneau que le tristement célèbre « travailler plus pour gagner plus » de Sarkozy qui était censé créer des emplois.

          Mais pas un de ces petits rigolos ne se risquerait à entrer dans ce débat : soit ils en sont incapables, soit ils en ont peur.


        • foufouille foufouille 28 juillet 2011 15:18

          "
          Pas un seul n’est capable de répondre à l’argumentation que le RU serait un facteur de baisse des salaires. A l’instar du chômage, le RU serait un facteur de baisse des salaires, puisqu’il est un partage dans un jeu à somme nulle en faveur de ceux qui ne travaillent pas au détriment de ceux qui travaillent."
          toi connaitre greve ?
          les gens qui travaillent pourrait refuser ton emploi de caissiere a mi temps, 2H le matin et le soir, paye au smic


        • wesson wesson 28 juillet 2011 15:31

          Bonjour Orion,

          « il n’y aura plus de plein emploi »

          ça c’est très exactement ce que la presse du début du 20 siècle écrivait...

          Et dans les années 30, la presse en a beaucoup écrit, des conneries ...

          Et aujourd’hui, pas mieux !


        • JL JL 28 juillet 2011 15:44

          foufouille,

          si la distribution d’un RU a pour conséquence d’augmenter les salaires, selon vous, qui paiera la différence : petits salaires aujourd’hui vs gros salaires + RU demain ? Les actionnaires ?

          Il vous faudra apprendre à vous passer d’eux, alors. On n’y arrivera pas sans une politique radicale, celle de Mélenchon et qu’il a déjà exprimée clairement : « qu’ils s’en aillent tous ! »

          Si vous êtes au NPA, ce qui n’est pas avéré, alors je dois vous dire que ce n’est pas grâce à vous que Mélenchon sera élu. Et c’est peu de le dire !


        • foufouille foufouille 28 juillet 2011 16:53

          JL,
          les machines par ex
          une UTH = cotisations
          la bourse, plus de prelevement liberatoire et de nombreuses niches fiscales
          les tableaux de maitres
          etc


        • JL JL 28 juillet 2011 18:59

          Orion serait-il un désinformateur anglp-saxon ? A tout hasard, je lui signale qu’il vient d’obtenir un soutien tès remarqué du remarqué Comité Cicéron ! C’est là  ! Bel exemple de collusion entre la droite et une pseudo extrême gauche. Le NPA, peut-être ?

          @ Cevennevive,

          à la fon de ma carrière proesssionnelle et avec l’opportunité des 35 heures, j’ai travaillé avec quasiment un temps partiel : je peux vous dire que ça m’a cahngé la vie. Quel bonheur !

          Mais ça ne faisait pas du tout l’affaire du patronat, qui a tout fait pour saboter les 35 heures. L’explication de ce temps de travail squi ne baisse pas, c’est dans la théorie de Naomi Klein, « La stratégie du choc » que l’on peut encore une fois la trouver. j’explique !

          Les patrons profitent d’une durée de travail hebdomadaire longue, cependant que les salariés patissent de la double peine : d’une part, cela induit un fort taux de chômage qui fait baisser les salaires et en prime, rend les salariés plus dociles par effet de sidération sous la charge de travail. Et l’effet de sidération auquel sont soumis les chômeurs les empêche de se constituer en force agissante pour exiger l’application de leur droit au travail.

          En péride de choc, les individus sont en situation de sauve qui peut. Ce n’est pas par hasard si Sarkozy est le président du medef, c’est Vilepin qui nous livre l’explication :

          « Nicolas Sarkozy croit que plus la société va mal et moins le risque social est grand » (D. De Villepin, FI 18/12/08)


        • JL JL 28 juillet 2011 19:39

          Orion,

          c’est un dialogue de sourds en effet, mais je vous signale que c’est vous qui persistez dans votre argumentation qui n’est qu’une tautologie faisant appel à l’argumentation ad’hominem, et aux arguments d’autorité qui se résume ainsi : « Orion sait ce qu’est un RU magique, JL ne comprend pas ce qu’Orion dit, donc JL est idiot, donc le RU que vante Orion est magique ».

          Vous ne trompez que vous-même et les imbéciles.


        • JL JL 28 juillet 2011 19:57

          Orion,

          toutes mes critiques concernent un RU tel que vous le définissez, à savoir : "Universel (pour tous) ; Inconditionnel (aucune contre partie) ; suffisamment élevé pour garantir les besoins primaires (nourriture, logement..).

          Les propositions de Villepin et Boutin ne sont que des leurres destinés à pousser les partis de gauche à la surenchère. Et c’est cela qu vous ne relevez jamais.


        • JL JL 28 juillet 2011 20:03

          j’ajoute : puisque l’on sait que Villepin et Boutin n’ont aucune chance d’être élus.


        • JL JL 28 juillet 2011 20:20

          Orion,

          vous avez oublié la guérison des escarres !

          Pfff !


        • JL JL 28 juillet 2011 20:41

          mais non orion,

          même là, vous vous plantez : je ne demande rien au RU, c’est vous qui lui attribuez trop. Beaucoup trop !


        • foufouille foufouille 28 juillet 2011 22:47

          JL ne sait pas compter
          connait pas le frigo vide
          toute sa famille a un CDI a 2 smic voir gros fonctionnaire


        • JL JL 28 juillet 2011 23:23

          Une proposition, Orion ?

          Oui, du boulot pour tous ceux qui en veulent. Y compris dans la fonction publique : je préfèrerais voir une pléthore de fonctionnaires plutôt que des gens payés à ne rien faire.

          La diminution de la durée du travail salarié doit être une priorité : disons 32 heures.

          Je propose que les charges soient allégées sur les 32 premières heures, et progressives sur les heures suivantes. Par exemple, une taxe dont le taux serait indexé sur le taux de chômage, payée à égalité entre le salarié et le patron. En cas de fort taux de chômage, une telle taxe dissuaderait les employeurs comme les employés de recourir aux heures supplémentaires et inciterait à de nouvelles embauches.

          Si l’activité repart, si le taux de chômage baisse, cette « taxe chômage » baisse, et tout va pour le mieux. Bref, une taxe vertueuse, tout le contraire de la loi TEPA qui est par opposition, une taxe vicieuse.


        • JL JL 29 juillet 2011 00:10

          @ orion

          Et je propose de modifier la comptabilité générale afin de faire en sorte que les salaires ne soient plus considérés comme un coût mais un profit, un profit au bénéfice des salariés.

          En revanche, la rémunération des actionnaires est réellement un coût pour l’entreprise, à l’instar d’une dette, mais à la différence qu’une dette se rembourse progressivement, les dividendes remplissent un tonneau des Danaïdes, un tonneau sans fond !

          Peut-être y a-t-il là des limites à fixer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès