Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Economie > Vrais chiffres chômage Mai 2014, 32900 chômeurs de plus, malgré 294000 (...)

Vrais chiffres chômage Mai 2014, 32900 chômeurs de plus, malgré 294000 radiés

6 millions de chômeurs "officieux" + 3,5 millions demandeurs d'emploi en dehors des statistiques = 9,5 millions de chômeurs et travailleurs occasionnels en France (fourchette basse)

Toujours 1 inscrit sur 2 qui ne perçoit aucune indemnité de Pôle emploi.

Seuls 2 chômeurs sur 10, sortent des listes pour "reprise d'emploi déclarée".

Environ 1 emploi, trop souvent précaire, pour 100 demandeurs.

33 % environ de la population active sans emploi ou sans emploi stable.

 

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, Mai 2014 :
 
- Défauts d'Actualisation : 202 300, 43,7 % des sorties des listes.

- Radiations Administratives (les punis) : 44 700, 9,6 % des sorties.

- Autres Cas ( les morts, suicidés, emprisonnés .. ) : 47 000 et 10,1 % des sorties.
 
soit 294 000 radiés des listes (63,4 %) pour autres motifs que :
 
- Stages parking : 41 900, 9 % des sorties (+13,9% en 1 an).

- Arrêts maladie, maternité etc : 36 200, 7,8 % des sorties.(+7,4% en 1 an)
 
- Reprises d'emploi déclarées : 91 100, ne représentent que 19,7 % des sorties des listes de pôle emploi.
 
Demandeurs d'emploi par catégories :

A : 3 388 900 +0,7 % ( + 4,1 % sur 1 an ).
B : 662 700 +1 % ( + 4,1 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
C : 968 600 +0,3% ( + 7,7 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.
D : 281 700 -0,2 % ( + 4,6 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
E : 393 800 -0,2% ( + 12,3 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

TOTAL : 5 695 700 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 5,2 % sur 1 an, 32900 chômeurs de +, par rapport à Avril.
 
TOTAL, dom-tom compris : 6 024 100 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page )

Quelques chiffres qui parlent :

Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : + 13,9 % sur 1 an.
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 17,7 % sur 1 an.

Chômage des 50 ans et +, + 11,1 % sur 1 an.

+ d'1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (52,5 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l'emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER ...)

Offres d'emploi dispo, dernier chiffre connu : 216 203.

Le + scandaleux, LES INVISIBLES, complètement en dehors des statistiques :
 
Ne sont pas comptés dans ces 5 991 200 demandeurs d'emploi et travailleurs pauvres occasionnels :
 
1 373 400 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 300 000 environ de foyers (dernier chiffre connu) , seuls 926 600 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d'autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu'un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d'un demandeur d'emploi en son sein, donc si on parle en nombre d'individus c'est pire.
 


+ 1 000 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l'AAH ou d'une pension d'invalidité, ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d' accès à emploi adapté.
 
+ d'1 million de SANS-DROITS, principalement :
 
- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d'emploi, qui comme vous le savez n'ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe)
 
- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 650€ d'allocation chomage, ou 790€ d'allocation adulte handicapé, vous n'aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 629€ par mois, si vous êtes NON SDF.

- des bénéficiaires de pensions de reversions (veufs, veuves) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA, et qui n'ont pas encore l'age pour prendre la retraite ou encore percevoir le minimum vieillesse "ASPA" ( 67 ans) ASPA récupérable sur le patrimoine, au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

- on peut également évoquer, des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d'emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voire gratuits)
 
- on peut évoquer enfin, des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d'emploi en parallèle.

 - on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable


Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 9,5 MILLIONS demandeurs d'emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.
 
Sources : Rapport complet de la DARES de 20 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias) : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-CNMTPE.pdf

Rendez-vous le samedi 26 juillet 2014, pour avoir les vrais chiffres du chômage de Juin 2014


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 27 juin 2014 08:33

    ++++++++++++++++
    Heureusement que vous êtes là pour donner l’heure exacte...Un grand MERCI...


    • straine straine 27 juin 2014 08:42

      Les 100 plus grosses fortunes de France ont accumulé un pactole de 257 milliards d’euros en 2014 ! Selon nos calculs, il a progressé de 10% par rapport à l’an dernier.

      Le classement des 100 plus grosses fortunes de France
      Rang Nom Société Fortune
      (milliards d’euros)
      Evolution
      2013-2014 (1)
      28 Peugeot (Famille) PSA
      1,82
      +116,7% 35 Burelle Laurent Plastic Omnium
      1,53
      +109,6% 60 Dentressangle Norbert Norbert Detressangle
      0,76
      +85,40% 67 Boiron Christian Boiron
      0,71
      +57,80% 76 David-Weil Michel Eurazeo
      0,61
      +56,40% 6 Bolloré Vincent Bolloré
      8,06
      +56,2% 22 Bouygues Martin Bouygues
      2,03
      +53,8% 46 Ladreit de Lacharrière Marc (2) Fimalac
      1,21
      +47,6% 64 Domange Didier Zodiac Aerospace
      0,73
      +40,4% 11 Decaux Jean-François
      et Jean-Charles
      JCDecaux
      5,79
      +38,5% 40 Martin Gilles (3) Eurofins Scientific
      1,34
      +35,4% 38 Despature Paul-Georges Somfy, Damartex
      1,38
      +35,3% 84 Marian Jean-Claude Orpea
      0,54
      +35,00% 54 Vicat (Famille) Vicat
      0,89
      +34,8% 56 Naouri Jean-Charles Casino
      0,85
      +32,8% 25 Wendel (Famille) Wendel
      1,99
      +29,2% 39 Ornano (d’) Hubert (3) Sisley
      1,35
      +28,6% 80 Le Duff Louis (2) Le Duff
      0,59
      +28,3% 63 Picciotto Sébastien (2) (3) Orfim
      0,73
      +28,1% 16 Saadé (Famille) CMA-CGM
      2,57
      +27,9% 36 Beaufour Famille Ipsen
      1,53
      +26,4% 44 Badinter Elisabeth Publicis
      1,25
      +25,0% 94 Altrad Mohed (2) Altrad
      0,45
      +25,00% 98 Milchior Pierre Etam
      0,43
      +22,90% 34 Fiévet Antoine Fromageries Bel
      1,53
      +22,4% 69 Granjon Jacques-Antoine Vente-privee.com
      0,66
      +22,2% 23 Primat Martine Schlumberger
      2,02
      +21,7% 87 Ruggieri Charles Batipart
      0,51
      +21,40% 93 Einaudi André Ortec
      0,47
      +20,50% 9 Niel Xavier Iliad
      6,31
      +18,2% 20 Courtin Christian Clarins
      2,24
      +17,9% 13 Coisne & Lambert (Famille) (2) (3) Sonepar
      4,82
      +17,0% 15 Bellon Pierre Sodexo
      2,96
      +17,0% 75 Rothschild (de) Philippine Baron Philippe de Rothschild
      0,62
      +17,0%le-classement-des-100-francais-les-plus-riches-en-2014

      • claude-michel claude-michel 27 juin 2014 09:16

        Bonjour....je ne trouve pas...

        L’Oréal... ?

      • patdu49 patdu49 27 juin 2014 09:18

        On est dans un monde détraqué de toutes façons.
        Effroyable les richesses des uns, pendant que d’autres sont dans la précarité ou carrément dans la pauvreté ...
        Des grands malades mentaux, tout ceux qui trouvent que c’est « normal », qui décident que de telles différences en « reste à vivre » puissent exister etc ...

        Perso je trouve déjà que la simple différence entre certains cadres par rapport aux ouvriers, employés, et autres autour du smic, est infondée et dégueulasse dés que ça dépasse un rapport de 1 à 3 ...

        Je te laisse imaginer ce que je pense de toutes les catégories encore au dessus ..


      • straine straine 27 juin 2014 10:32

        Liste complète des 100 plus grosses fortunes de France classée en fonction de l’évolution 2013 / 2014 de leur fortune l’Oreal est en position 66 avec un petit +6,3%

        1 Peugeot (Famille) PSA  +116,7%
        2 Burelle Laurent Plastic Omnium  +109,6%
        3 Dentressangle Norbert Norbert Detressangle  +85,40%
        4 Boiron Christian Boiron  +57,80%
        5 David-Weil Michel Eurazeo  +56,40%
        6 Bolloré Vincent Bolloré  +56,2%
        7 Bouygues Martin Bouygues  +53,8%
        8 Ladreit de Lacharrière Marc (2) Fimalac  +47,6%
        9 Domange Didier Zodiac Aerospace  +40,4%
        10 Decaux  JCDecaux  +38,5%
        11 Martin Gilles (3) Eurofins Scientific  +35,4%
        12 Despature Paul-Georges Somfy, Damartex  +35,3%
        13 Marian Jean-Claude Orpea  +35,00%
        14 Vicat (Famille) Vicat  +34,8%
        15 Naouri Jean-Charles Casino  +32,8%
        16 Wendel (Famille) Wendel  +29,2%
        17 Ornano (d’) Hubert (3) Sisley  +28,6%
        18 Le Duff Louis (2) Le Duff  +28,3%
        19 Picciotto Sébastien (2) (3) Orfim  +28,1%
        20 Saadé (Famille) CMA-CGM  +27,9%
        21 Beaufour Famille Ipsen  +26,4%
        22 Badinter Elisabeth Publicis  +25,0%
        23 Altrad Mohed (2) Altrad  +25,00%
        24 Milchior Pierre Etam  +22,90%
        25 Fiévet Antoine Fromageries Bel  +22,4%
        26 Granjon Jacques-Antoine Vente-privee.com  +22,2%
        27 Primat Martine Schlumberger  +21,7%
        28 Ruggieri Charles Batipart  +21,40%
        29 Einaudi André Ortec  +20,50%
        30 Niel Xavier Iliad  +18,2%
        31 Courtin Christian Clarins  +17,9%
        32 Coisne & Lambert (Famille) (2) (3) Sonepar  +17,0%
        33 Bellon Pierre Sodexo  +17,0%
        34 Rothschild (de) Philippine Baron Philippe de Rothschild  +17,0%
        35 Carmignac Edouard (2) Carmignac Gestion  +15,2%
        36 Mane Jean Mane  +15,10%
        37 Zolade Robert Elior  +14,00%
        38 Gillier Thierry Zadig & Voltaire  +13,20%
        39 Faiveley (Famille ) Faiveley  +13,20%
        40 Besnier Emmanuel Lactalis  +12,8%
        41 Rolloy Christian (3) Promogim  +12,30%
        42 Wertheimer Alain Chanel  +11,2%
        43 Roquette Edouard Roquette Frères  +11,0%
        44 Courbit Stéphane Lov Group  +10,80%
        45 Louis-Dreyfus Margarita Louis Dreyfus  +10,7%
        46 Meyer Marie-Jeanne Louis Dreyfus  +10,6%
        47 Rouzaud Frédéric Champagne Louis Roederer  +10,5%
        48 Bongrain Alex Soparind Bongrain  +10,40%
        49 Gaspard Georges Lyreco  +10,3%
        50 Roosmale Nepveu Monique Louis Dreyfus  +10,2%
        51 Cayard Jean-Pierre (2) La Martiniquaise  +9,7%
        52 Moueix Jean-François Moueix et Duclos  +9,60%
        53 Arnault Bernard LVMH  +9,3%
        54 Papillaud Pierre Alma  +9,3%
        55 Bigard Jean-Paul (2) Bigard  +9,30%
        56 Rocher Bris Yves Rocher  +9,2%
        57 Guerlain (Famille) Christian Dior  +9,1%
        58 Deconinck Didier Tarkett  +8,5%
        59 Mérieux (Famille) BioMérieux  +8,3%
        60 Fraisse Bernard Fareva  +8,20%
        61 Michaeli Martin (3) Mephisto  +7,40%
        62 Taravella Alain Altarea Cogedim  +6,80%
        63 Dewavrin Hugues (2) Pomona  +6,70%
        64 Pollet Francis-Charles Promod  +6,6%
        65 Seydoux (Famille) Pathé, Gaumont  +6,4%
        66 Bettencourt Liliane L’Oreal  +6,3%
        67 Duval Eric Financière Duval  +6,3%
        68 Le Lous Hervé Urgo, Humex  +6,30%
        69 Dassault Serge Dassault  +6,2%
        70 Soufflet Michel Soufflet  +5,90%
        71 Lescure (Famille) Seb  +5,6%
        72 Castel Pierre Castel  +5,0%
        73 Bich Bruno (3) Bic  +4,7%
        74 Radat et Lamoure (Familles) Atlantic  +4,40%
        75 Delachaux (Famille) (2) (3) Delachaux  +4,40%
        76 Magrez Bernard (2) Magrez  +4,40%
        77 Mentzelopoulos Corinne Château Margaux  +4,20%
        78 Mulliez (Famille) Auchan  +3,8%
        79 Lesaffre Famille (2) Lesaffre  +3,8%
        80 Foriel-Destezet Philippe Adecco  +3,20%
        81 Dumas Axel Hermès  +2,9%
        82 Dick Jeanine Virbac  +2,9%
        83 Latouche Christian Fiducial  +2,30%
        84 Pichet Patrice (2) Groupe Pichet  +2,20%
        85 Savare Jean-Pierre (2) Oberthur  +1,3%
        86 Edelsteenne Charles Dassault Systèmes  -1,4%
        87 Rothschild (de) Eric Lafite Rothschild  -1,6%
        88 Fayat Jean-Claude Fayat  -1,8%
        89 Pinault François Kering  -2,1%
        90 Gobertier Jean-François (2) Domusvi  -2,30%
        91 Desseigne Dominique Lucien Barriere  -3,20%
        92 Duval Edouard (2) (3) Eramet  -4,1%
        93 Moulin Ginette Galeries Lafayette  -4,4%
        94 Bouriez Famille Louis Delhaize  -5,3%
        95 Descours Christopher (2) (3) EPI  -7,1%
        96 Rothschild (de) Benjamin Edmond de Rothschild  -10,4%
        97 Roullier Daniel Roullier  -11,7%
        98 Louis-Dreyfus Philippe L.-D. Armateurs  -11,8%
        99 Ricard (Famille) Pernod Ricard  -12,9%
        100 Hériard-Dubreuil François Rémy Cointreau  -17,4%


      • Spartacus Spartacus 27 juin 2014 11:03

        Oui et alors ?

        Combien d’emplois génèrent ces gens ?
        Dans votre intellect le but c’est que ces gens deviennent pauvres ? Vous êtes jaloux ?

        La logique voudrait que les pauvres deviennent plus riche. Pas que tout le monde devienne pauvre...

      • Garance 27 juin 2014 13:12

        Spartacus


        Il n’y a pas de mal à vouloir se faire du bien : Straine c’est le genre de mec qui doit jouer au loto toutes les semaines pour pouvoir devenir riche

        Question emplois nôtre sinistre a d’autres préoccupations :


        30 000 chômeurs de plus au mois de Mai qui auront tout le loisir et le temps de pouvoir lire son livre

        Autre perle de notre vaillant sinistre du chômage : 


        Je lui dédicace cette chanson : 


        .


      • straine straine 27 juin 2014 14:37

        @ Spartacus
        J’aime les cons et je vous adore
        Allez savoir pourquoi .....
         smiley


      • straine straine 27 juin 2014 14:47

        @ Garance
        Le loto c’est bien le piège à gogo(L)
         smiley ou pour être sur de gagner il ne faut pas jouer ?
         


      • titi 27 juin 2014 17:24

        « Les 100 plus grosses fortunes de France ont accumulé un pactole de 257 milliards d’euros en 2014  »

        C’est ce que l’on peut appeler de la désinformation.
        Car la tournure de la phrase laisse entendre que les 257 milliards on été accumulés pendant la seule année 2014, laissant penser qu’il s’agit de revenus.

        Or ce n’est évidemment pas vrai.

        Mais bon la confusion entre revenus et capital étant tellement coutumière d’agoravox...
         


      • titi 27 juin 2014 17:50

        Pour ce qui est de Peugeot, pourriez vous SVP détailler ce qu’à état l’évolution de cette fortune depuis 5 ans ?

        Ca me parait la moindre des choses.


      • mac 27 juin 2014 19:29

        @spartacus

        Le fait que les riches génèrent emploi et prospérité est un axiome de la théorie capitaliste qui ne manque pas d’être controversé...
        Malgré l’admiration sans borne que vous semblez porter aux riches certains d’entre-eux manquent cruellement de créativité et d’imagination...



      • esteban 27 juin 2014 19:38

        @ spartacus

        Combien d’emploi ils génèrent ?

        Vu ce la différence qu’il se mettent dans la poche, visiblement, pas assez.


      • christophe nicolas christophe nicolas 27 juin 2014 22:43

        Je suis d’accord avec avec Spartacus, juste pour Léa, c’est purement affectif. J’avoue que l’argent ne me semble pas un critère acceptable pour aimer ou ne pas aimer les gens. Réfléchissez, c’est faire le lit de l’argent que d’apprécier par l’argent. Il faut leur dire, attention.... n’oubliez pas, le ciel est au dessus de l’argent...




      • Gandalf Claude Simon 28 juin 2014 06:47

        @Spartacus


        Il y a même des riches qui prétendent qu’ils ne créent pas d’emplois, mais les consommateurs, donc la classe moyenne (http://www.politico.com/magazine/story/2014/06/the-pitchforks-are-coming-for-us-plutocrats-108014.html#.U65I5vmSytM)

      • Spartacus Spartacus 28 juin 2014 09:15

        @mac

        Il n’y a aucune admiration a poser une question. L’article parle du chômage. Cette question vous demande le but de la stigmatisation des ces gens, alors que ce sont eux qui sont a même de créer des emplois.

        Pouvez vous évoluer intellectuellement et en notions économiques, pour comprendre que l’échange n’est jamais à valeur nulle, mais à valeur dynamique ?

        « le profit de l’un est le profit de l’autre  »

        On appelle cela en économie, le « paradoxe du riche » : le riche, s’il veut le rester, est obligé de mettre son argent dans le circuit économique, par la dépense ou l’épargne, au bénéfice du reste de la société. Quand on le contraint par la force à le faire (impôt), cela diminue d’autant le volume de cet argent « utile », détourné par l’étatisme qui est moins efficient à la création de richesses.

        Les collectivistes affirment, dans leurs conceptions erronées et démagogiques de l’égalité, que « les riches s’enrichissent sur le dos des pauvres »

        C’est prétendre de façon malthusienne, ignorante et manichéenne que l’économie ne peut jamais créer de valeur et que l’échange est un jeu à somme nulle, ce qui justifierait par le socialisme la redistribution forcée des revenus, sous prétexte que les pauvres deviendraient toujours plus pauvres. 

        Cette stupidité économique est implantée dans les cerveaux sans formation économique de base. Amplifié par une majorité de profs Marxistes de l’éducation nationale Française.

        L’évolution du capitalisme démontre que l’enrichissement est toujours partagé, et que le pauvre d’une société capitaliste est toujours plus riche que le pauvre d’une société socialiste et distributrice.

        Le « pauvre » Américain ou Suisse sous le seuil de pauvreté est plus riche que 60% de la population mondiale.


      • straine straine 28 juin 2014 11:21

        @ titi c’est un article de capital.fr si désinformation il y a ; La paternité leur en revient de droit !
        "

        Les 100 plus grosses fortunes de France ont accumulé un pactole de 257 milliards d’euros en 2014 ! Selon nos calculs, il a progressé de 10% par rapport à l’an dernier. Dans notre tableau comparatif, découvrez ceux qui s’enrichissent malgré la crise...

        Pour établir ce palmarès, nous avons fait appel comme l’an dernier à Benoît Boussemart, maître de conférences à l’université Paris 10 Nanterre, docteur en économie et spécialiste du sujet. En juillet prochain, il publiera « Les Dessous des grandes fortunes » (Ed. Estaimpuis), qui détaillera le patrimoine professionnel de chaque membre de notre top 100. Afin de les évaluer, nous avons consulté plus de 5 500 documents financiers (­bilans, actes de succession, fusions-acquisitions…) publiés par les sociétés et holdings personnelles, en France et à l’étranger. Pour les sociétés cotées, nous avons retenu la moyenne des cours de Bourse du dernier jour du mois, de janvier à mai 2014. Pour les non-cotées, nous avons utilisé les multiples habituellement retenus dans le secteur concerné. Les personnalités ont pu contester les évaluations que nous leur avons soumises.

        Gilles Tanguy et Nathalie Villard, avec E. Andreani, P. Chabert et J. Hasdentzuffel "


      • Europa Terra Nostra Jehan De Beauce 28 juin 2014 14:39

        @Spartacon est un ersatz gauchiste chargé de réhabiliter le communisme par « reverse psychologie » ? Si les opposants arrêtés par la stasi en RDA il y a trente ans étaient de son acabit cela rend cette police politique sympa... 


      • Pépé le Moco 28 juin 2014 15:42

        @ Spartacus,

        « alors que ce sont eux (les entreprises) qui sont a même de créer des emplois »

        Faux, slogan publicitaire du MEDEF !
        C’est la conjoncture économique qui créé l’emploi. Vos notions puériles en matière économique, dogmes de votre réflexion, expliquent certainement la vacuité de votre raisonnement et de vos commentaires.
        Désolé, mais sur AV, j’attends plutôt de lire des commentaires hétérodoxes qui enrichissent le débat, qui innovent. Je n’ai pas besoin de lire le sous-discours des pseudo-économistes de BFM TV ou I-Télé.

        Vos réactions éludent systématiquement la réalité de la situation socio-économique des citoyens français : Chômage (chiffres sous-évalués) - Revenus des plus riches.
        Ces éléments attendent l’analyse d’un « spécialiste écono-comique » (histoire de faire partager votre humour sur AV).

        J’attends impatiemment la réaction du bon petit apparatchik du néolibéralisme, d’un PS pur jus ou d’un eurobéat indécrottable.

        Bonne continuation dans votre névrose.


      • Spartacus Spartacus 28 juin 2014 17:12

        Curieusement vous en arrivez toujours a l’insulte ad hominem.

        Un signe d’absences d’argument et de pauvreté de langage.

        @pepe
        Les Anglais avec une baisse considérable du chômage actuellement ne doivent pas avoir la même « conjoncture »...

        Oui les stats sont truquées, alors il faut les lire avec les données Eurostat.

        Le chômage, ne se lit pas avec les statistiques « pole emploi » mais celle de Eurostats.
        Le pourcentage de la « population au »travail" est plus intéressante...

        Je vous conseille les 3 graphiques suivants, et intéressez vous aux différences de la partie verte des camemberts : Vous comprendrez tout bien mieux la situation réelle de la France.
        Comprenez que c’est la partie verte qui finance l’ensemble des autres couleurs du graphique...





      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 juin 2014 18:27

        titi,
        Peugeot avait un énorme marché en Iran.

        Comme Renault, les USA les ont fit partir d’Iran pour y mettre leurs propres entreprises. La perte de ce marché a pesé lourd dans les problèmes financiers de Peugeot, mais comme la France est le toutou d’Obama, silence radio !


      • titi 30 juin 2014 00:22

        @straine
        « c’est un article de capital.fr si désinformation il y a ; La paternité leur en revient de droit ! »

        Ca n’empêche pas un regard critique sur ce qui est écrit.
        Vous auriez pu de vous même modifier la tournure. Surtout sur AV, où la confusion entre capital et revenus est habituelle.


      • titi 30 juin 2014 00:28

        @fifi

        Vous n’avez pas pu résister au besoin viscéral de mettre la faute sur l’Oncle Sam.

        C’est fait 3 ans que le marché automobile dévisse entre 5% et 7% /an, mais ce serait la faute des quelques milliers de voitures vendues en Iran.

        Ben voyons.


      • 1871-paris 1871-paris 30 juin 2014 11:05

        Spartacus ou la légitimité d’etre un raclure !

        « OUI ET ALORS, nous somme dans un systeme de copain, je pique ma gueulante de temps en temps pour faire illusion, ,mais le système me convient parfaitement a partir du moment ou je fais trimer les autres pour faire ma richesse, ou est le soucis !!! »

        Qui peut encore t’ecouter, toi le chantre de la saloperi ambiante fausse liberté, le sectaire parmis les sectaires, pour qui le règne du chacun pour soit est une réligion érigé en postula universel.

        Il faut reconnaitre que depuis que le Générale de Gaulle est mort vous les liberaux ne cessez de piller ce pays, ca a commencé en 1973 en mettant la banque de france qui etait public depuis 1945 sous les caprices de vos copains des marchés fianciers internationnaux, merci Pompidou et giscard ! comme par hasard la courbe du chomage a commencé a monté, monté, monté, et vous de dire « c’est la faute a l’etat, les 30 gloriseuse c’est fini etc etc ». mais jamais de bilan factuel de cette directive inique rien, vous ne reconnaissez rien, c’est tout a fait normal pour des escros, que vous etes, reconnaitre ce genre de hold up serai vous pendre haut et court, chose mpossible a faire pour vous meme, c’est logique. du coup vous manipuler le peuple en le divisant, en l’endormissant, en lui comptant des histoires de « liberté » economique liberal bienfaitrice, mais on le vois ca fait presque 40 ans que vous sévissez dans le monde, votre idéologie est dominante partout que vous faut-il d’autre ?!? le reste, et lorsque le reste sera pris vous irrez jusqu’ou, l’escalvage concretement, car les gens sont trop feignants, et autre sarcasme du genre a leur encontre...

        La nous te mettons dans le pif le régne du « le capital est une accumulation du travail des AUTRES » et tu dit, ou est la gène hein !?

        C’est vrais ou y aurait-il du plaisir ou il y a de la gène, tu encules les autres et encore faudrait que ces derniers ce plaignent !!! scandaleux !!!

        Une vrais raclure de bidet !


      • 1871-paris 1871-paris 30 juin 2014 11:26

        Et puis Spartacus qui se lance dans la recherche d’argument pour défendre son modèle, manichéen Malthus, Hayek, Freidman…et sarcasmes en tout genre mélangeant clichés éculés et mensongés.

        Puis il part avec sa théorie contre dite par l’histoire, les investissements étatiques moins efficient que ceux du privé … très bien, jugeons sur pièce,

        en France avant 1973 et la lois de la privatisation de la banque de France, enfin de l’emprunt Français plutôt, ce ne fut que progrès économique avec une croissance totalement disparu a l’heure actuelle, depuis cette date le chômage monte, monte, la dette gonfle gonfle, les salaires on augmenté jusqu’au début des années 2000, puis depuis c’est la lente chute infernale.
        A la vu de ce calamiteux bilan n’importe quel esprit censé se dirait , « ce système , cette méthode n’est pas la bonne visiblement elle donne de mauvais résultat pour l’ensemble de la collectivité… » mais non une certaine infime partie de la population enfonce le clou années après années à coup de défiscalisation baisse de cotisation, libéralisation du marché du travail, etc etc, et ça fait plus de 30 ans qu’ils nous chantent cette music, plus de 30 ans qu’ils s’en foutent pleins les fouilles, qu’ils nous prennent pour des cons au fouquets, qu’ils nous balades a coups de plan sociaux miteux et plus farfelu les uns que les autres.
        La moindres des choses avec un pareil bilan de libéralisme a marche forcé depuis plus de 30 ans serait de passer la mains, mais chose impossible, vous voyez un voleur rendre sans contrainte le produit de ses forfaits !?!?
        Comme le disait A. Einstein « ce n’est pas avec le système qui la engendre qu’il faut résoudre un problème !? » le libéralisme a introduit le chômage de masse depuis les années 1970 dans la plus part des pays industrialisé, il est temps de changer de doctrine économique comme l’on fait nos pères après la crises 1929 en rétablissant des règlements économique contraignant (Roosevelt)

        De quoi vous plaignez vous bande de prolos, vous etes presque aussi riche qu’un riche américain qui bouffe aux Food stamp ! au boulot bande de feignant, aller faire mon capital !!!


      • lsga lsga 30 juin 2014 11:30

        un communard nationaliste et keynésien, on aura tout vu...

         
        « Qui peut encore t’ecouter, »
        Moi je l’écoute, c’est un des très rares sur ce site à n’être ni nationaliste, ni keynésien.
         
        « vous les liberaux ne cessez de piller ce pays, »
        Des libéraux ? Au pouvoir en France ? Quand ? 
        On n’a eu que des successions de Keynésiens au pouvoir depuis l’après guerre.
         
        « ca a commencé en 1973 en mettant la banque de france qui etait public depuis 1945 sous les caprices de vos copains des marchés fianciers internationnaux,  »
        Caprice ? lol
        C’est une obligation dans le cadre d’une économie Capitaliste. La bourgeoisie n’a absolument pas le choix, à cause de la baisse tendancielle du taux de profit :
         
        «  comme par hasard la courbe du chomage a commencé a monté, monté, monté, et vous de dire « c’est la faute a l’etat, les 30 gloriseuse c’est fini etc etc ». »
        La courbe du chômage en France monte à partir de 1973, c’est à dire à partir du choc pétrolier. A partir du moment où la France ne plus piller allègrement l’Afrique, où le coût du travail élevé de l’État Providence Bismarckien n’est plus compensé par des matières premières bon marché, la bourgeoisie ne peut QUE déréguler, et RE-localiser en Afrique et en Asie des usines qui n’ont rien à faire en France. 
         
        Cf : Rosa Luxembourg
         
        «  on le vois ca fait presque 40 ans que vous sévissez dans le monde, votre idéologie est dominante partout »
        Rappelons que le Capitalisme d’État a lui dominé pendant 150 ans, et que quand on est communiste, c’est à dire pour l’abolition de l’État et du Salariat, on se réjouit de voir le Capitalisme rentrer dans sa phase libérale, c’est à dire accélérer son mûrissement et son pourrissement. 
         
        Cf : Karl Marx
         
        Karl Marx qui soutenait les libéraux contre les bismarckiens (on dirait les « keynésiens » aujourd’hui)
         
        Bref : porter le drapeau rouge et se réclamer de la commune, c’est bien. lire les classiques du Communisme, faire la différence entre Communisme et Keynésianisme, et comprendre le fonctionnement du Capitalisme : C’EST MIEUX. 

      • zygzornifle zygzornifle 27 juin 2014 09:25

        Hollande depuis qu’il est président nous fait la démonstration de la théorie du chaos.....


        • bibou1324 bibou1324 27 juin 2014 11:51

          Une information qui me semble réaliste. De toute façon je n’écoute plus les chiffres donnés par le gouvernement depuis longtemps.


          Mais j’ai envie de dire « et alors ? ». 

          1/ On n’y peut rien. On n’est pas en démocratie, le peuple n’a absolument aucun droit de parole.

          2/ On ne se révoltera pas. Tant que le foot passe à la télé, il n’y aura pas de rébellion. Les gens sont lobotomisés et se fichent complètement de leur prochain. Ils le tueront pour voler ses économies plutôt que de se révolter contre l’état.

          3/ C’est pas près de s’arranger. La croissance finira bien par s’arrêter, le chômage augmentera encore et encore.

          4/ Etre au RSA en France, c’est être au dessus du salaire moyen mondial. C’est être un privilégié. Mais ne vous inquiétez pas, le RSA diminuera lorsque les pays émergeant auront fini d’émerger.

          5/ Dans 10 ans, on dira qu’aujourd’hui, c’était la belle époque.

          6/ Dans 20 ans, on dira que dans 10 ans ça aura été la belle époque.

          7/ Plutôt que de se plaindre en regardant la situation actuelle, estimons nous heureux qu’il n’y ait 66% de la population avec un avenir stable. Qu’il n’y ait qu’une petite partie de la population qui crève de faim. Demain la France ressemblera au Zimbabwe, 99% de chômage ... et des gens qui ne s’en portent pas plus mal, finalement.

          • lautrecote 27 juin 2014 13:21

            C’est avec des raisonnements comme cela qu’on va réussir le tour de force de trouver la situation intolérable et que finalement rien ne change.
            Des fois que ce serait pire après ?


          • lermontov lermontov 27 juin 2014 13:26

            Ah, je n’avais pas vu la chose comme ça, qu’est-ce qu’on peut être con parfois.

            Vraiment, si tu tiens à ta santé sur le long terme, arrête les barbituriques.

            Il y aura 750 000 chômeurs de plus dans les 18 prochains mois, dont 100 000 ’fabriqué’ par la politique Ue appliquée par Hollande. D’une façon ou d’une autre, tu es concerné parce que la société ne peut plus endurer le coût de ce chômage.


          • lautrecote 27 juin 2014 14:15

            mais bien sûr, « la société ne peut plus endurer le coût de ce chômage » : vous devriez arrêter de regarder TF1 !
            Ce fut un plaisir d’échanger avec vous.


          • straine straine 27 juin 2014 15:14

            @ bibou1324
            Ne changez pas de fournisseur
             smiley ; C’est de la Bonne .....


          • lermontov lermontov 27 juin 2014 15:29

            Bah, je n’ai pas la téloche, mon pote, je me contente de faire de petits calculs moi-même. Genre : nombre d’assistés (sic) en tout genre rapportés à la population active, et plus encore la population qui travaille vraiment.

            D’après toi, on est à quel niveau : 1 sur 10, 1 sur 5, 1 sur 4, 1 sur 3 ?

            Mais ne t’en fais pas, tout ceci est très savamment organisé ; En particulier, un des buts est d’en finir avec le principe de solidarité propre à la République pour lui substituer le principe de charité si cher au coeur de ce qu’ils appellent le ’capitalisme compassionnel’.

            Fin juillet, on annoncera quelques 35 000/37 000 chômeurs de plus. On tournait à 1000/jour jusqu’ici, on vient de franchir un palier.


          • 1871-paris 1871-paris 30 juin 2014 11:29

            tu as raison va donc servir une deuxieme tas de thé a ton prochain maitre.

            esprit résigné, totalement grégaire et fiere de cela !

            Lamentable, une connexion internet qui lui sert a rien !


          • bartneski bartneski 27 juin 2014 13:59

            10 000 morts par suicide en 2013 dont 8500 demandeurs d’emploi.

            Pour faire baisser le chômage, offrez une corde aux chômeurs...


            • Yohan Yohan 27 juin 2014 18:16

              Quelle ingratitude ces 10.000 suicidés, alors que Hollande leur a réenchanté la vie smiley


            • aldous II aldous 27 juin 2014 14:09

              le problème de la France ce que la France ne existe pas cet une république occupe bizute est esclave DE Washington, Merkel cet une agent double de Washington, CIA, et wall Street. donc la union européenne, et domine et acheté par Washington et les Enterprise américaines. donc vous les français devient des esclaves de la Amérique. NATO-OTAN, ce le militaire. Ukraine ce la Amérique qui ce occupe de la Ukraine et non la Europe. areva et déplacé par westinghouse, comme ce des Enterprise américaine ce occupe de le développement de la Ukraine ; et non des Enterprise, regarde sur le contrat nucléaire avec westinghouse. donc : ce fini pour la France car, en 2020 peut être la langue française ne existera plus. donc étudier l’anglais ce une sagesse de la nouvelle république franco-américaine.


              • straine straine 27 juin 2014 14:59

                le US kapout, avenir France c’est Russie avec Chine, faut abandon PQ dollar avec baragouin anglo-klaxon bocou plaisir lire vous smiley


              • BA 27 juin 2014 15:37

                Vous vous rappelez toutes les belles promesses au moment du référendum sur le traité de Maastricht ?

                 

                - « Si le traité de Maastricht était en application, finalement la Communauté européenne connaîtrait une croissance économique plus forte, donc un emploi amélioré. » (Valéry Giscard d’Estaing, 30 juillet 1992, RTL)

                 

                - « L’Europe est la réponse d’avenir à la question du chômage. En s’appuyant sur un marché de 340 millions de consommateurs, le plus grand du monde ; sur une monnaie unique, la plus forte du monde ; sur un système de sécurité sociale, le plus protecteur du monde, les entreprises pourront se développer et créer des emplois. » (Michel Sapin, 2 août 1992, Le Journal du Dimanche)

                 

                - « Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir : la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie. » (Michel Rocard, 27 août 1992, Ouest-France)

                 

                - « Les droits sociaux resteront les mêmes – on conservera la Sécurité sociale –, l’Europe va tirer le progrès vers le haut. » (Pierre Bérégovoy, 30 août 1992, Antenne 2)

                 

                - « Pour la France, l’Union Economique et Monétaire, c’est la voie royale pour lutter contre le chômage. » (Michel Sapin, 11 septembre 1992, France Inter)

                 

                - « C’est principalement peut-être sur l’Europe sociale qu’on entend un certain nombre de contrevérités. Et ceux qui ont le plus à gagner de l’Europe sociale, notamment les ouvriers et les employés, sont peut-être les plus inquiets sur ces contrevérités. Comment peut-on dire que l’Europe sera moins sociale demain qu’aujourd’hui ? Alors que ce sera plus d’emplois, plus de protection sociale et moins d’exclusion. » (Martine Aubry, 12 septembre 1992, discours à Béthune)

                 

                - « Si aujourd’hui la banque centrale européenne existait, il est clair que les taux d’intérêt seraient moins élevés en Europe et donc que le chômage y serait moins grave. » (Jean Boissonnat, 15 septembre 1992, La Croix)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès