Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Vrais chiffres chômage octobre 2015, 15900 chômeurs de plus malgré 309200 (...)

Vrais chiffres chômage octobre 2015, 15900 chômeurs de plus malgré 309200 radiations ce mois

Moyenne de + 20 600 chomeurs par mois, au cours des 10 premiers mois de l'année.

6 462 400 privés d'emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, + 3 934 000 invisibles qui n'entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses ( chiffres détaillés bas de page ).

total : + de 10,39 MILLIONS de chômeurs en France (fourchette basse), et autant de pauvres largement sous les seuils de pauvreté.

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, pour le seul mois de Octobre 2015 :

- Défauts d'Actualisation (bugs informatiques + oublis + des découragés non indémnisés) : 212 600, 42,9 % des sorties des listes. (+ 4,2 % sur 1 an)

- Radiations Administratives (les punis) : 42 800, 8,6 % des sorties. (-11,2 % sur 1 an)

- Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés) : 53 800 et 10,9 % des sorties. (+ 10,9 % sur 1 an)
 
soit 309 200 radiés des listes (62,4 % des sorties) ce mois pour autres motifs que :

- Stages parking : 46 500, 9,4 % des sorties. (+10,2% sur 1 an)

- Arrêts maladie, maternité, départs en retraite : 38 700, 7,8 % des sorties. (+ 2,9% sur un an)

- Reprises d'emploi déclarées : 101 100, ne représentent que 20,4 % des sorties des listes de pôle emploi. ( + 13,3 % sur 1 an )

Demandeurs d'emploi par catégories :

A : 3 589 800 +1,2 % ( + 3,7 % sur 1 an ).

B : 710 200 -0,9 % ( + 5,4 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
C : 1 135 800 -1,9 % ( + 11,6 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures. 

D : 278 700 -0,4 % ( -0,4 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
E : 412 700 +1 % ( + 5,8 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

TOTAL : 6 127 200 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 5,3 % sur 1 an, 15 900 chômeurs de plus, par rapport à Septembre.

TOTAL, dom-tom compris : 6 462 400 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page ).

Quelques chiffres qui parlent :

Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : + 4,4 % sur 1 an.
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 17,3 % sur 1 an.

Chômage des 50 ans et +, + 9,8 % sur 1 an.

+ d'1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (51,6 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l'emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER)

Offres d'emploi disponibles, dernier chiffre connu : 462 954, environ 150 000 collectées via pole emploi, les autres via des "partenaires" privés, certaines pouvant apparaitre 4 fois, d'autres sont fictives et/ou mensongères (remplissages de candidatures de boites d'intérim, annonces faussement classées en CDI, etc).

Le + scandaleux, LE CHÔMAGE INVISIBLE, complètement en dehors des statistiques :

Ne sont pas comptés dans ces 6 462 400 demandeurs d'emploi et travailleurs pauvres occasionnels :
 
1 434 000 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 470 000 environ de foyers (dernier chiffre connu) , seuls 1 036 000 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d'autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu'un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d'un demandeur d'emploi en son sein, donc si on parle en nombre d'individus c'est pire.

+ encore 1 100 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l'AAH ou d'une pension d'invalidité, qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d'accès à un emploi adapté.

+ encore 1 400 000 de SANS-DROITS, qui sont principalement :

- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d'emploi, qui comme vous le savez n'ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe), favorisant délits, crimes, trafics, prostitution, esclavagisme moderne, radicalisations etc.

- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 700€ d'allocation chomage, ou 807€ d'allocation adulte handicapé, vous n'aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 660€ par mois, si vous êtes NON SDF.

- des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA ( 462€ pour une personne seule ), et qui n'ont pas l'âge pour prendre leur propre retraite ou pour percevoir le minimum vieillesse ( 65 ans ) qui s'appelle aujourd'hui "A-S-P-A" (allocation solidarité aux personnes âgées), qui est récupérable sur le patrimoine, au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

- des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d'emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voire gratuits).

- des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d'emploi en parallèle.

- on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable.

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 10,39 MILLIONS demandeurs d'emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.
 
Sources : Rapport complet de la DARES de 20 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias) : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-GS16RE.pdf

Rendez-vous vers le vendredi 25 Décembre 2015, pour avoir les vrais chiffres du chômage Novembre 2015.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan Hotah 27 novembre 2015 10:07

    Un francs succès donc....mais il est possible de faire encore mieux....basé sur le principe de la competition et du meilleur qui est la base de nos sociétés nous ne pouvons avoir en haut de l’échelle que les meilleurs d’entre nous....

    d’ici quelques siècles, voir jamais, lorsque cela sera remonté au cerveau par révélation, , alors il sera possible d’envisager autre chose, mais d’ici là bon et joyeux combat à tous..contre tous....

    vive les meilleurs, nos guides à tous..

    ps : ne m’aurait t’ on pas menti à l’insu de mon plein gré ??


    • fred.foyn Le p’tit Charles 27 novembre 2015 12:21
      +++++++++++++++++++
      Nous combattrons les assassins...nous bombardons leurs sites en Syrie...heu pour les chômeurs..ce n’est plus ma priorité pour 2017...

      • gogoRat gogoRat 27 novembre 2015 14:53

         Sinistrose-déclinisme ? ou espoir ?
         - Tout dépend pour qui ; c’est selon ...

         Selon la vision d’un sociologiste (https://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-00801205/document) :

        • ’... « la société du risque est une société de la catastrophe. L’état d’exception menace d’y devenir un état normal »
           
           >> 10,39 MILLIONS d’exceptions ( anormales ? ) sur 66 millions de Français (et quel pourcentage de gens qui ne votent pas comme il faut, voire pas du tout ?)
           
           ... et voilà l’état de guerre logiquement ouvert par Normal 1° !
        • ’On retombe alors dans une vision tragique, et non plus dramatique, de la position de l’homme dans le monde. Le travail ne nous rend plus maître de la nature, qui est, par essence, catastrophique. C’est ce qui ressort des analyses de Jean-Pierre Dupuy, ou de l’initiateur du principe de précaution,Hans Jonas. Alors, notre rapport au monde est transformé. [...] , un lien plus étroit avec notre environnement est retrouvé.’

          >>> Autrement dit : une occasion de ’rebondir’ en adoptant de nouveaux paradigmes ?
          voir « manifeste des chômeurs heureux » , ou : https://fr-fr.facebook.com/manifeste-des-ch%C3%B4meurs-heureux-210555118959195/

         Toutefois, si le concept étymologique de démocratie est si ringard, pourquoi tous tiennent donc tant à abriter leurs duplicités sous le mot ’démocratique’ ?


        • gogoRat gogoRat 29 novembre 2015 11:44

          dixit : ... « il faut de vrais débats » ... « rétablir la fraternité et le dialogue »  cf ce « j’accuse »
           
           L’intérêt de cet article n’est pas dans l’illusion naïve ou puérile de vouloir attirer l’attention ou la commisération des pouvoirs publiques ou politiques !
           

          • on notera aussi, accessoirement, que les réactions malsaines, scabreuses, indécentes, visant à disqualifier et à nuire, ont certes leur rôle paradoxal à jouer selon le concept de liberté d’expression. Mais qui pourrait se laisser abuser par des actes d’expression ordurière, d’insulte ou de provocation : ce ne sont que témoignages factuels de la réalité de ce qui menace notre vivre ensemble ; aveux de malveillance, ou en tous cas, preuves d’un mélange suspect de hargne, de perversité ou de bêtise (l’un n’excluant pas l’autre, car si la perversité implique des facultés cognitives, ce ne peut être que celles qui démultiplient les méfaits de la bêtise ).
           

           Cet article permet avant tout à celles et ceux qui sont injustement et perversement disqualifiés de se compter, et de se rendre compte de leur devoir de refuser de se laisser abuser.


        • gogoRat gogoRat 27 novembre 2015 15:21

          autre perle :

          • ’Vous dites que le travail est la clef de notre épanouissement et du vivre-ensemble. Nous ne parvenons pas à trouver le moindre signe de bonheur dans l’enchaînement des tâches répétitives, la pression hiérarchique et l’insécurité psychologique latente.
             
            Vous dégainez la méritocratie et le niveau de diplôme pour justifier des inégalités sur le marché du travail. Nous nous efforçons à trouver une corrélation dans nos vies et celles des autres : sans succès.
             
            Laissez-moi vous le dire crûment : vous ressemblez de plus en plus à des professeurs de morale, qui espèrent cacher la vacuité de leur pensée par l’invocation quotidienne des grands principes de l’humanisme’

          • ETTORE ETTORE 27 novembre 2015 15:25

            En attendant de perdre [ si ce n’’est déjà fait ] toutes les guerres ou nous sommes sous traitants, 

            en voilà une [ celle du chômage] qu’il s’évertue à perdre dans la droite lignée de ses prédécesseurs.
            Il fait même mieux, parfois ! Donc, en Général 4 étoiles il ouvre de nouveaux fronts pourvoyeurs de main d’oeuvre.... volontaire ;
            Tristes sires que ces politiques qui devrait êtres en première ligne aussi bien au travail qu’au front, suivis de leurs familles, et sur vote du peuple, les reconduire à cette charge d’exemples pour la nation.
            Après cela seulement, ils pourront nous gratifier à la tribune de l’Assemblée Nationale de leur volonté à faire le bien des Français.

            ENGAGEZ VOUS, QU’Y DISAIENT ,VOUS VERREZ DU PAYS.


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 27 novembre 2015 16:01

              Bonjour,
              .
              42.000 chômeurs de plus en un mois, du jamais vu depuis 2013

              http://www.challenges.fr/france/20151126.CHA2047/chiffres-du-chomage-forte-hausse-des-demandeurs-d-emploi-sans-activite-en-octobre.html
              .
              Le chômage est la conséquence de la mondialisation, de la dictature de la pensée unique imposé par l’oligarchie financière, ainsi de l’abandon de la souveraineté de la France au profit de la commission européenne, laquelle n’a pas de compte à rendre aux européens et qui agit dans l es intérêts des ultra-riches.
              https://www.youtube.com/watch?v=2AHzyHkxxaI&t=33m56s
              .
              Libérons la France ! Aux urnes citoyens !
              .
              Élections régionales des 6 et 13 décembre 2015
              http://regionales2015.upr.fr/
              .
              .


              • izarn 27 novembre 2015 16:29

                ...Vous ne justifiez par l’Etat, le Système, des attentats type 13/11...11/13 ?
                Chat noir de mes couilles ?
                Et bien c’est sur, pour cacher la débacle économique.
                Car la est la question.
                « Bachar doit partir »
                Hahhhhhhhhhhhhaaaahhhhhhhhhaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhaaaaaaaa !
                Bande de cons !
                Mariage pour tous !
                Eh bien maintenant faites vous enc.....


                • Samson Samson 27 novembre 2015 19:20

                  Ceci expliquant cela, ce n’est que début, et pas que dans l’Hexagone !
                  Dans un monde en pleine mutation, la seule solution est de se réapproprier les moyens de productions, soit les automates qui font désormais le boulot à notre place, et découpler la notion des ressources de celle d’un emploi en voie de disparition aussi rapide qu’inéluctable.
                  Voir ici, et en anglais et encore !
                   C’est dans le concept même de chômage que réside désormais l’arnaque, mais ce ne sont naturellement ni Flamby, ni Manu le Fourbe, ni Macron et autres Juncker qui vont nous l’expliquer, au risque sinon de peiner leurs vrais « amis », soit ces 1% qui tirent les marrons du feu et se sont sans vergogne appropriés près de la moitié de la planète !


                  • Yohan Yohan 27 novembre 2015 19:41

                    Le problème, c’est que les français n’ont toujours pas compris qu’il fallait libérer les carcans et permettre de licencier quand le carnet de commande est en chute libre, plutôt que de précipiter l’entreprise dans les pattes des tribunaux de commerce. Cette souplesse est nécessaire pour que les patrons n’aient plus la trouille d’embaucher quand les affaires repartent. La protection sociale actuelle est contre-productive. Bien sûr certains préfèrent cracher sur les patrons, c’est tellement facile de pérorer sur des choses qu’on ne fera pas comme les utopies communistes à la con. Au passage, je félicite la génération Z qui n’a pas peur de lancer des entreprises en France alors que le contexte chez nous est vraiment anxiogène. 


                    • VIP erre 27 novembre 2015 20:05

                      Yoan a raison, rien ne vaut la souplesse. Trop de salariés rigides croupissent au chômage.

                      Les français n’ont rien compris. Il faut les libérer du carcan du code du travail. Au feu les contrats et les lois.

                      Le patron siffle le salarié quand il a son carnet de commande plein, après il le renvoie planter des choux.

                      Le mieux serait même que le salarié, docile comme un toutou, soit près du téléphone à attendre qu’il l’appelle pour un petit dépannage d’une heure à quelques jours.

                      Après, les salariés peuvent même camper devant la boîte du patron pour être sûrs d’être choisis pour avoir un petit boulot. smiley


                      • Yohan Yohan 28 novembre 2015 19:13

                        @VIP erre

                        Belle caricature, tellement typique de la pensée des bornés de gauche. 


                      • foufouille foufouille 29 novembre 2015 09:38

                        @Yohan
                        c’est ce qui se passe en GB, bouffon de sous traitant de pole emploi
                        contrat zéro heure. ce qui existe aussi en france dans certains parcs d’attractions : le bon esclave se déplace sans savoir si il va travailler.


                      • bestof32 bestof32 27 novembre 2015 20:43

                        Mention spéciale à Yohan qui a bien récité la petite petite musique libérale insidieusement et quotidiennement distillée par TF1 BFM Télé C dans l’air et consors.

                        Il a bien colorié sans déborder l’image des vilains syndicats qui refusent de détricoter le code du 
                        travail et puis aussi les 35 heures et puis le SMIC qui nuit à la compétitivité et puis et puis et puis...
                        Enfin il faut de tout pour faire un monde...

                        • Yohan Yohan 28 novembre 2015 19:11

                          @bestof32
                          Qu’est-ce que tu dirais si un salarié qui décide de quitter l’entreprise était obligé de payer une indemnité de séparation à son employeur ou risquer un procès ? Pourtant, telle est la potion amère quotidienne pour l’employeur. Si tu veux des emplois, il faut accepter le risque de le perdre. Le jour où l’on aura compris ça, ce sera la fin du chômage de masse en France, car contrairement à d’autres pays voisins, nous avons les armes pour créer de l’emploi dans ce pays, encore faut-il ne pas décourager de le faire. la moindre des choses serait de respecter celui qui se met à l’ouvrage et à la planche pour créer une boite et du boulot pour autrui. Libéral oui je le suis, et toi tu as la chance de vivre dans un pays libéral et d’en profiter des miettes comme Patdu. Si tu préfères le communisme, le vrai, alors va vivre dans un pays communiste pour de bon.


                        • rocla+ rocla+ 27 novembre 2015 21:02

                          Sont tous très contents d’ être au chomdu on dirait . 


                          Le patron en fait c’ est un salaud . 

                          Il voudrait ne pas avoir de charges salariales quand il n’ y a pas de taf .

                          Un vrai gros con . 

                          Ce qui sauve tout  , c’ est que les râleurs en tout genre  ’ code du travail trop souple 
                          etc ’ c ’est qu’ ils peuvent se mettre à leur compte et montrer à ces cons de patrons comment on fait . 

                          N’ est-il ?

                          • foufouille foufouille 27 novembre 2015 21:34

                            @rocla+
                            dans ce cas ta retraite serait de 300€.
                            bouffon.


                          • rocla+ rocla+ 28 novembre 2015 19:26

                            @foufouille


                            ma retraite elle t’ emmerde gros connard . 

                            Si je devais attendre sur des bras cassés comme toi pour la payer 
                             ce serait 0  euro de retraite , car tu n’ es qu’ un sale parasite profitant du 
                            système que tu conchies . 

                          • foufouille foufouille 29 novembre 2015 09:41

                            @rocla+
                            tu es vraiment ignare car ce sont les autres qui payent ta retraite. sans cotisation, tu retournerais sur les foires et marchés.
                            bouffon.


                          • rocla+ rocla+ 29 novembre 2015 19:38

                            @foufouille


                            Parle à quelqu’un d’ autre connard de Foufoulle

                          • foufouille foufouille 30 novembre 2015 07:55

                            @rocla+
                            réfléchis avant d’écrire faignasse.


                          • berry 27 novembre 2015 23:08

                            Les pourcentages de chômage sont également biaisés.
                            Quand on dit qu’il y a 20 % de chômeurs de catégories A à E, il faut savoir que la base de référence comprend les salariés du privé et aussi les fonctionnaires du secteur public qui ne sont pas concernés par le chômage, du fait de leur statut.
                             
                            Si on enlève les fonctionnaires, le taux de chômage toutes catégories confondues du secteur privé bondit à près de 30 %.


                            • Gilles SONDEREGGER Gilles SONDEREGGER 28 novembre 2015 00:25

                              Euh...un p’tit mot sur tous les français partis travailler à l’étranger, donc eux aussi « disparus » des statistiques... ?


                              • Gilles SONDEREGGER Gilles SONDEREGGER 28 novembre 2015 00:26

                                Et un p’tit mot sur les statistiques des suicides liés au chômage... ?


                                • gogoRat gogoRat 28 novembre 2015 00:45

                                   ’On ne manque pas de projets politiques ou sociaux. Mais les seuls projets qui s’imposent se font sans nous’
                                  [i e , aussi, sans se préoccuper de notre assentiment - Perso, je ne ferais pas référence qu’au Googlades ou BillGateries ; même le leadership du dit « logiciel libre’ est critiquable ... ]

                                  •  Alors laissons le »plein emploi" à Ted le robot !
                                    Notre devoir est de nous réapproprier le pouvoir : cf https://youtu.be/PX4DUIuJhjs

                                   


                                  • rocla+ rocla+ 28 novembre 2015 19:29

                                    @gogoRat


                                    Tu peux très facilement t’ approprier du pouvoir de choisir ta vie en créant 
                                    une boite . 

                                    Tu seras plus jamais obligé d’ être le larbin d’ un patron . 

                                    Ici tout le monde est mécontent de son sort . 

                                    Et personne ne sort son doigt du cul . 

                                    Vous êtes handicapés ? 

                                  • zygzornifle zygzornifle 30 novembre 2015 14:08

                                    le seul qui puisse nous sortir du chômage c’est le grand chauve Juppé, en tant que spécialiste de grande renommée concernant les emplois fictifs il lui sera très facile d’en créer quelques millions afin de réduire le chômage a néant .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès