Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Vrais chiffres chômage septembre 2011 : + 33500 chômeurs et 288600 (...)

Vrais chiffres chômage septembre 2011 : + 33500 chômeurs et 288600 radiés

Vrais Chiffres Chômage SEPTEMBRE 2011, 8 MILLIONS env de demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres et précaires, intermitents.

288 600 RADIATIONS en SEPTEMBRE juste pour :

- defaut actualisation 187 800 - 10,2 % ( - 3 % sur 1 an ) 

- radiation administrative (punis) 44 300 + 4 % ( - 0,9 % sur 1 an ).

- mystérieuse rubrique "autre cas" 56 500 + 8,2 % ( + 1,1 % sur 1 an ) 

Ces 3 seuls motifs de sorties représentent à eux seuls 63 % du total des sorties des listes des demandeurs d'emploi, ce mois ci.

Les radiations pour maladie, maternité, retraite 35 600 + 2,6 % ( - 4 % sur 1 an ) 7,8 % des sorties totales

Les radiations pour entrée en stage 36 000 + 37,9 % ( + 12,1 % sur 1 an ) 7,9 % des sorties totales

Quand aux sorties des listes pour "reprise d'emploi déclaré", 97 800 + 2,6 % ( - 0,6% sur 1 an) et ne représentent que 21,4 % des sorties totales des 5 listes.

Décryptage donc des vrais chiffres connus ( SEPTEMBRE 2011 ) des demandeurs d’emploi, ceux dont les médias conventionnels ne parlent quasi jamais.

Les Médias "conventionnels" en France c'est une CATASTROPHE, pas plus tard que le 23 mai, ils titraient TOUS suite à interview de Monsieur Christian Charpy, directeur général de Pôle-Emploi, que les radiations administratives ( punitions) étaient d'environ 2 000 par mois, TOUS dans la propagande, sans exception .. la réalité etant environ 40 000 par mois ! et vous pouvez toujours leur dire, qu'ils se plantent etc, ils en ont strictement RIEN A FAIRE, ils ne publieront JAMAIS un article, pour rectifier, JAMAIS.

Ils occultent donc, les catégories D et E quasi systématiquement, les DOM TOM quasi systématiquement, et encore pire, une énorme partie des radiés mensuels (des centaines de milliers tout les mois, radiés, pour autre motif que reprise d'emploi ), et ils ne parlent évidemment JAMAIS des centaines de milliers de demandeurs d’emploi qui ne dépendent carrement pas du tout de pôle emploi pour diverses raisons. ( explications plus bas, environ 3 millions en tout ne sont comptés nulle part )

Septembre 2011, les chiffres sont toujours catastrophiques.
Les chiffres des travailleurs précaires et pauvres toujours énormes, en même temps que celui du chômage de longue durée qui ne cesse d'augmenter + 21 % en 1 an, et de très longue durée (+ de 3 ans) + 21 % également sur 1 an ( pour seules catégories A B C ) donc + dans la réalité.

A noter que 50,7 % des demandeurs d’emploi inscrits, ne sont aucunement indemnisés, ni par les Assedics, ni par la solidarité nationale (RSA ou ASS).

Plus de 8 millions de demandeurs d'emploi et travailleurs précaires par intermittences, soit 25% à 30% de la population active, on est très très très loin des annonces mensongères de environ 9,5% de chômeurs (seule catégorie A, inscrits chez pôle-emploi qui sert à la propagande)

DOM TOM compris en chiffres bruts Pôle Emploi, on est à + de 5 MILLIONS de demandeurs d'emplois inscrits chez Pôle-emploi.
Officiellement ( données brutes ) + 3,2 % sur 1 an 5 055 700.

Mon analyse :
VRAIS chiffres du chômage SEPTEMBRE 2011 : 

+ 26000 chômeurs disent les médias catégorie A , ou + 27 600 catégorie A, B et C ? 
 
Réalité : résultat net, catégories A, B, C, D et E + 33 500 demandeurs d’emplois inscrits à Pôle Emploi entre Aout 2011 et Septembre 2011 :
 
catégorie A + 0,9 % ( + 3 % sur 1 an )
catégorie B - 2 % ( + 4,4 % sur 1 an )
catégorie C + 1,5 % ( + 9,9 % sur 1 an )
catégorie D + 3,8 % ( - 7,7 % sur 1 an )
catégorie E - 0,7 % ( - 4,7 % sur 1 an )
 
catégorie A : 2 780 500 
catégorie B et C : 1 395 300 
catégorie D et E : 580 800 

catégorie A, B, C, D et E Aout 2011 : 4 723 100 (hors dom-tom)
catégorie A, B, C, D et E Septembre 2011 : 4 756 600  (hors dom-tom) + 3,1 % sur 1 an

TOTAL : + 33 500 demandeurs d’emploi, par rapport à Aout. 

 LE POT AUX ROSES est toujours là donc (les chiffres JAMAIS JAMAIS JAMAIS mis en avant) : 

sorties des listes de pôle emploi pour autres cas que ces 3 cas là :

  • reprise d’emploi déclaré ( 97 800 ) + 2,6 % ( - 0,6 % sur 1 an ) seules "vraies" sorties.. et encore pour quels emplois ?! y compris contrats aidés de 7h/semaine. 
  • ou entrée en stage ( 36 000 ) + 37,9 % ( + 12,1 % sur 1 an ) 
  • ou arrêts maladie, retraite, maternité ( 35 600 ) + 2,6 % ( - 4 % 1 an )

donc les Radiés qui échappent complètement au 5 catégories, à toutes les statistiques que l'on peut entendre dans les médias "conventionnels"  : 

  • disparitions des listes pour cessation d’inscription suite à défaut d’actualisation : 187 800 personnes pour ce mois de Septembre 2011 - 10,2 % -3 % sur 1 an VOILA LA COMBINE ... ce chiffre, il represente à lui seul 41 % des sorties des listes.
  • disparitions des listes pour radiation administrative ( les punis ) 44 300 personnes pour ce mois de Septembre ( + 4 % de difference par rapport à Aout, + 0,9 % sur 1 an )
  • sorties des listes inexpliquées, classées dans mystérieuse rubrique "autres cas" 56 500 personnes ( + 8,2 % + 1,1 % sur 1 an ) 

    soit 288 600 demandeurs d’emploi sortis artificiellement des 5 listes A B C D et E ... ce mois ci 

Ne sont donc pas comptés dans ces chiffres de 4 756 600 demandeurs d'emploi "officieux" :

  • Des RSastes qui pour une grosse partie ne sont pas inscrits à pôle emploi , (autre suivi) seuls 676 300 inscrits, sur environ 2,02 millions, soit  1 343 700 RSastes environ echappent aux statistiques
  • Des personnes en AAH ou sous pension d'invalidité, qui ne dépendent pas de pôle emploi, environ un million de personnes
  • Les dom-tom ( Réunion, Guadeloupe, Martinique et Guyane ) , estimation 500 000 personnes minimum 
  • Des sans droits, car moins de 25 ans, qui ne perçoivent RIEN, incalculable ( les + concernés, par trafics de stup, prostitution, violences, vols, braquages, meurtres par réglements de comptes, ou lors de bavures, engorgement des tribunaux et des prisons ) 
  • Des sans droits radiés ou désinscrits, car dépassement du plafond de ressources dans un couple, qui sont donc privés du RSA ou de l’ASS et qui n’ont droit à rien ( exemple votre époux perçoit 600€ d'assedic, vous n'aurez pas droit vous même au RSA, car vous depasserez le plafond de ressources couple 588€ ) des centaines de milliers de personnes
  • Des retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable
  • Des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires incalculable
  • Des auto-entrepreneurs qui ne gagnent rien ou presque de leur activité et cherchent un emploi

Estimation 3 MILLIONS au bas mot à rajouter aux chiffres "officieux", soit en tout, + de 8 MILLIONS de demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres intermittents, ce qui correspond à un taux de demandeurs d'emploi, de 25% à 30% environs de la population en age de travailler ( entre 16 et 67 ans )

Seuls 39% des 55 ans et +, sont en encore en activité

Seuls 32% des 16/24 ans sont en activité en France, j'invite ces jeunes à lire, mon analyse sur le RSA JEUNES : http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/rsa-jeune-c-est-du-pipeau-86935

Source ayant aidé au décryptage rapport de 19 pages de la DARES : http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-78Ty78.pdf , et non pas simple communiqué de presse de 2 pages, qui entre bien moins dans les détails et qui est envoyé aux médias.

Rendez-vous le Lundi 28 novembre 2011, après 18h00, pour connaitre les chiffres du chômage de octobre 2011.

-catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ;

-catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (de 78 heures ou moins au cours du mois) ;

-catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (de plus de 78 heures au cours du mois) ; 

-catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’un arrêt maladie court, d'un arrêt maternité …), sans emploi, on y trouve des travailleurs gratuits, ou c'est le patron qui est payé 5€ de l'heure ou +. 

-catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (essentiellement bénéficiaires de contrats aidés ou l'employeur peut avoir de 50% jusqu'à 105% du salaire payée par l'état et les collectivités locales) on y trouve très souvant, tri en déchetterie, ménage, repassage, aide à la personne, élimination de gravats, débroussaillage, plonge en restauration collective ou non, mais ça touche aussi parfois des métiers à BAC + 5 dans des domaines divers et variés ( tourisme, commerce, administrations, etc ) !! 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 27 octobre 2011 10:06

    Pour créer de l’emploi il ne faut pas alléger les charges des entreprises, qui ne sont d’ailleurs que des cotisations sociales, mais au contraire instaurer un impôt sur les sociétés indexé sur le nombre de chômeurs. Plus le nombre de chômeurs augmente, plus l’impôt augmente, le nombre de chômeurs diminue, l’impôt diminue et si le chômage disparaît, l’impôt disparaît ! Il faut que le MEDEF et le patronat n’ait aucun intérêt à ce qu’il y ait du chômage...........

    http://2ccr.unblog.fr/2010/11/04/creer-de-lemploi-ou-des-richesses/


    • fb 27 octobre 2011 12:42

      Affligeant de simplisme et de bêtise. Au cas où vous ne le sauriez pas les charges (salariales et patronales) représente 46 % des sommes versés pour un salaire par l’entreprise.
      Sauf que viennent s’ajouter en plus les frais généraux ainsi que les taxes diverses et variées ; bref pour payer un salaire d’un euro il faut faire rentrer au bas mot trois euros (en marge, pas en chiffre d’affaire).
      Ça c’est la réalité, mais ce ne sont que des cotisations sociales et autres taxes diverses, c’est pas grave il suffit de se baisser pour ramasser de l’argent.

      Donc votre idée, c’est en gros que quand la situation économique est critique vous chargez encore plus la barque des TPE et des PME en augmentant le taux d’une ressource qui sera voisine de zéro. Bravo, c’est du bad engineering !


    • Robert GIL ROBERT GIL 27 octobre 2011 12:55

      ça fait 30 ans que l’on diminue les cotisations sociales (injustement appelés charges) pour lutter contre le chomage et le chomage ne fait qu’augmenter.........alors il faut faire autre chose et sortir de l’ideologie dominante sans cesse relayer par les medias a leur bottes : pensez differement !


    • fb 27 octobre 2011 13:12

      Ce qui est stupide c’est de penser que les charges sociales vont permettre de créer de l’emploi, quant à la diminution de ces dernières, exceptée la subvention Fillon qui est une abomination, 46 % c’est vraiment énorme, mais je vous rassure avant que le fruit de ces cotisations n’arrive aux bénéficiaires il y a de l’évaporation.
      Pour créer de l’emploi il faut un marché, des idées, un savoir faire, une bonne gestion, beaucoup de travail et des conditions favorables.
      Mais c’est tellement plus simple de dire « il suffit d’augmenter les impôts ».


    • Robert GIL ROBERT GIL 27 octobre 2011 13:22

      relisez moi ou allez voir sur mon blog, ce n’est pas augmenter les impots qu’il s’agit. Mais je crois qu’il est trés difficille de concevoir quelque choses de nouveau. Au debut du siecle dernier deja quand certains on dit qu’il fallait un salaire meme quand on ne travaille pas ou plus (arret maladir, chomage ou retraites) ça parraissait infaisable et pourtant !
      Les classes dirigeantes nous font croire que tout est figés (sauf les reformes qui nous appauvrissent) et traite ceux qui veulent changer les choses d’utopistes. pourtant les congés payés, la journée de travail de 8H a la place de 12H ça a été possible, non !
      Je crois que pour vous une telle idée perturbe tout ce que l’on vous a assainé depuis votre naissance, mais reflechissez-y calmement, pas la peine de me repondre dans les cinq minutes....


    • fb 27 octobre 2011 13:56

      Merci mais je sais lire et je suis pragmatique donc les dogmes économiques je m’en cogne royalement.

      Expliquez moi en quoi un impôt ou une taxe indexé sur le taux de chômage va réduire le chômage ?
      Parce que du coup le MEDEF (ou la CGPME) va se dire ce n’est plus dans notre intérêt de maintenir le chômage à un niveau élevé pour faire baisser le coût de la main d’œuvre ?
      Questions subsidiaires : combien d’adhérents au MEDEF, combien à la CGPME, combien d’entreprises en France ?

      Bref, beaucoup d’entreprises n’en n’ont rien à faire du MEDEF & co, ce qu’elles voudraient c’est avoir un peu de visibilité à moyen terme et moins de pression administrative pour pouvoir bosser et se développer dans de bonnes conditions.

      Pour l’emploi privé il faut que les entreprises soient viables et aient accès à un marché non faussé (je précise donc que je ne parle pas des « grandes » entreprises), il faudrait aussi appliquer les lois anti-trust pour casser les concentrations, mais c’est une autre histoire.
      Auquel cas le développement s’accompagne de croissance et d’emplois pour peu que la boîte soit bien gérée, bien sûr ça n’est pas éternel. Plus d’emploi ça veut dire aussi plus de ressources pour l’état et également plus de personnes en mesure d’acheter des biens et des services.

      Quant aux réductions de charges qui ne produiraient pas d’effet sur l’emploi (je parle pas de la loi Fillon), faites une recherche sur « jeunes entreprises innovantes » et vous verrez l’impact direct sur l’emploi du coup de rabot récent du législateur.

      Sinon pour votre « idée » rassurez-vous aucune entreprise du CAC40 ne paiera cet impôt ou cette taxe. En revanche vous aurez asphyxié les TPE et PME de France, bravo !


    • Robert GIL ROBERT GIL 27 octobre 2011 14:17

      pour les faire payer c’est juste une question de volonté politique, on peut faire les lois pour, et faire payer cette cotisation en prenant en compte le taus d’employabilité de main d’eouvre, la taille de l’entreprise...ect.
      Je vois que nous ne sommes pas sur la meme longueur d’onde, c’est bien d’avoir echangé nos points de vue, mais je ne suis pas trés a l’aise pour repondre derreierre un clavier. Essayé d’imaginer un autre monde n’est peut-etre pas facile, mais celui-ci va droit dans le mur.
      Bonne journée.


    • fb 27 octobre 2011 14:29

      Au moins on a essayé de dialoguer, je suis d’accord ! Néanmoins, vous envisagez de mettre en place une usine à gaz qui frappera toutes les entreprises, ne serait-ce que pour savoir combien il va falloir payer.
      Donc une couche de plus sur quelque chose qui, à mon sens, est dé-corrélé de l’emploi.

      Pour la volonté politique c’est le nœud du problème. Il suffisait de regarder avant-hier et hier les débats à l’Assemblée nationale sur le PLF 2012 et le PLFSS 2012 pour s’apercevoir que taxer les pauvres est beaucoup plus intéressant parce qu’il y en a plus.
      Mais remédier à cette absence de volonté politique afin de privilégier l’intérêt général c’est hors du champ législatif d’autant que c’est déjà dans la Constitution...


    • titi 28 octobre 2011 01:26

      « ça fait 30 ans que l’on diminue les cotisations sociales (injustement appelés charges »

      Avec un peu de recherche :

      Période 1954 / 1994 (source INSEE)
      Part du salaire sous le plafond SS
      Cotisation salariales 1954 : 6% 1994 : 20,9%
      Cotisation patronales 1954 : 26,8% 1994 : 39,6%

      Part du salaire au dessus du plafond SS
      Cotisation salariales 1954 : 1% 1994 : 17,2%
      Cotisation patronales 1954 : 0,6% 1994 : 37,6%

      Pouvez vous m’indiquer où vous voyez la diminution ? Ca m’interesse.


    • bigglop bigglop 28 octobre 2011 02:25

      Bonjour,
      Sur ce que l’on nomme « niches » sociales/fiscales destinées à favoriser,soutenir, pérenniser l’emploi aucun gouvernement n’a fait un bilan de chaque dispositif mis en en place à un, deux...ans pour connaître son efficacité, son rendement. Et cela vaut aussi pour les niches et avantages fiscaux purs comme la niche Copé qui a couté 22 mds d’euros de 2007 à 2009, les chiffres et prévisions de 2010 et 2011 n’ont pas été publiés


    • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 27 octobre 2011 12:06

      En France, on fraude allégrement :

      Peines d’amende pour fraude au RSA http://www.lanouvellerepublique.fr/loir-et-cher/ACTUALITE/Faits-Divers/Justice/Peines-d-amende-pour-fraude-au-RSA

      Ils n’ont eu aucune difficulté pour rembourser intégralement les sommes indument perçues...


      • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 27 octobre 2011 12:07

        Allez, encore et encore :

        Bordeaux : une escroquerie d’un million d’euros à Pôle Emploi http://www.sudouest.fr/2011/10/26/ils-escroquent-un-mil-lion-d-euros-536875-2780.php

        Youp-la boum !


        • Yvance77 27 octobre 2011 14:18

          Et ben_voyons_ .... cela rime avec pauvre con non ?


        • TSS 28 octobre 2011 10:08

          Combien coûte un deplacement en province du nain ?

          combien coûte la location d’un etage de la clinique de la muette +les 150 ou 200 flics

           pour la garder ? .+ toutes les gabegies duGVT !!

           les 1 million d’€ de fraude sont bien loin,mais il est tellement plus facile de taper

          sur les pauvres(même fraudeurs) que d’ouvrir les yeux sur les maffieux qui nous

           escroquent en permanence... !!


        • Yvance77 27 octobre 2011 14:17

          Bah comme le dit cette salope de Bertrand... c’est de la faute à la crise si les résultats sont pas bons.

          Sur que s’ils l’avaient été (bons) cela aurait été grâce à Pipole 1er.

          Bande d’incapables.


          • bigtoufff 27 octobre 2011 15:01

            Si je comprend bien à 2 millions prêt hors fonctionnaire, on a la parité travailleur/chomeur.


            • PtitLudo PtitLudo 27 octobre 2011 15:50

              Merci pour la mise au point mensuelle. Pour les médias dominants, c’est service minimum, même pour relayer la parole du gouvernement, alors de là à creuser les chiffres !!!

              Par contre le chiffre aurait été positif, on aurait eu droit à des tartines.


              • jpm jpm 27 octobre 2011 17:58

                Salut Orion, tout a fait daccord avec toi... Le pole emploi n´est vraiment plus a la hauteur du probleme et cela depuis longtemps. Il faut donc arreter de stigmatiser ceux qui n´ont pas pas de travail et penser a leur procurer un revenu decent.

                Aussi il est grand temps d´imaginer d´autres solutions comme le Revenu Universel. Meme notre ami JL, a l´insu de son plein gres, s´en fait desormais le defenseur, confer le lien ci-dessous smiley Le plus amusant c´est qu´il est plusse pour cette sympathique intervention smiley

                http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/a-quoi-joue-laurent-wauquiez-103126#forum3103865


              • JL JL1 27 octobre 2011 18:23

                 smiley  smiley  smiley  smiley  smiley


              • foufouille foufouille 27 octobre 2011 18:50

                     


              • Croa Croa 27 octobre 2011 23:38

                Il faudrait dire ça à notre Président passé tout à l’heure à la télé !

                Je présume fortement qu’il ne sait rien de tout ça !  smiley

                Pour simplifier disons qu’il nous a parlé beaucoup de la valeur travail, comme si c’était simple de travailler plus et plus longtemps !

                Naboléon vit dans un monde idéal
                 smiley où il suffit de vouloir travailler pour résoudre les problèmes !  smiley


                • Menthalo Menthalo 29 octobre 2011 10:09

                  « Seuls 39% des 55 ans et +, sont en encore en activité »
                   
                  D’accord. Sait-on combien des 61 % sont des DEet non des retraités ou des « autres inactifs » ?
                  Y’a t’il un moyen d’appréhender pour ceux de cette tranche d’âge qui sont DE le taux de retour à l’mploi ? Quelque chose me dit que ça doit pas être terrible...


                  • ubotugy ubotugy 13 novembre 2011 18:08

                    D’après des sources locales et officielles trouvées sur le net, dans le département de Pat le chômage atteint 35% de la population active toutes catégories confondues.

                    Pour autant je n’ai pas entendu parler ni lu qu’il y avait des Indignés pour autant sur les places publiques (j’ai peut-être loupé l’info)...

                    Étrange, le 49 fait dodo ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès