Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Y a-t-il une différence entre un socialiste français et un démocrate (...)

Y a-t-il une différence entre un socialiste français et un démocrate américain ?

Sur l’importance de ce qui se passera à la Convention démocrate de Denver et à l’Université d’été du Parti socialiste. Article tiré de mon blog.

« Ben évidemment », me répondront quelques lapalisseux bien intentionnés : « C’est la différence entre un plateau de fruits de mer et un Big Mac. Le premier cherche les voix de nos bobos nationaux, assis à la terrasse d’un café, L’Etranger de Camus ou le dernier Houellebecq à la main, échangeant avec quelques congénères sur le sens de la vie, l’importance du commerce équitable et des éoliennes pour changer le monde ; le second, celles des fameux « Baby Boomers » caressant leur SUV (4×4) avec de la laine de lama tibétain ou derrière leur ordinateur, après un petit jogging matinal, à la recherche des camarades de la promotion 1968. »

Eh bien à ceux-là, je dis : « foutaises ». La différence, s’il y en a une, on la connaîtra à la fin du mois, pendant la Convention de Denver et l’Université du PS à La Rochelle.

Et on jugera sur leur reconnaissance de la gravité de la situation internationale, sur la teneur de leurs propositions et l’engagement qu’ils mettront à les faire appliquer.

Parce que cette année, si déni il y a, c’est vraiment qu’ils ont le cerveau pourri.

Désintégration financière systémique internationale, provocations anglaises et américaines contre la Russie et la Chine, rien que ça, s’ils ne l’ont pas vu ou n’en font pas le centre de leurs discussions, ils feraient mieux de repartir faire bronzette.

A Denver, ça risque d’être intéressant, en particulier parce qu’Hillary Clinton sera finalement présente. Malgré les entraves de la direction du Parti démocrate, la quelque peu partisane « Obamania médiatique » et les millions douteux (même s’il n’y a pas spécialement de doute d’ailleurs) de « l’homme for change (en $ s’il vous plaît) », elle pourra encore être investie. Et ça tombe bien, puisqu’elle a reçu plus de voix qu’Obama pendant les primaires, qu’elle est beaucoup plus forte dans les États-clés pour gagner et, surtout, que grâce aux réseaux de son mari, elle a une meilleure compréhension de la situation et une plus grande volonté d’action.

A La Rochelle, j’y serai pour secouer le cocotier et voir s’il n’y a pas que des babouins qui en tombent. Il y aura de quoi faire, parce que, cette année, figurez-vous qu’on va parler d’international, d’économie et d’« une alternative crédible en France et en Europe ». J’attends avec impatience l’atelier sur « la situation mondiale à la veille des élections européennes et américaines » et celui sur « la politique économique et sociale de gauche » (l’année dernière Rocard et son Nouveau Bretton Woods avait fait un malheur, mais il y avait eu ensuite une petite difficulté à transformer l’essai).

Alors, « y a-t-il une différence entre un socialiste français et un démocrate américain ? », réponse à la fin du mois.


Moyenne des avis sur cet article :  2.63/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 21 août 2008 10:56

    au résultat , peu de différences , beaucoup de blabla , se donner une apparence de gauche et finir par se faire étaler par la droite la vraie .

    MC Cain a déjà de l’avance dans les sondages , et Obama n’arrive pas à convaincre l’amérique d’en bas que quoi que soit changera pour elle . Il en est déjà à droitisier son discours et pourra pas convaincre des deux cotés de son électorat potentiel à la fois ....  smiley


    • impertinent3 impertinent 21 août 2008 21:32

      À mon avis, strictement aucune différence. Tant le parti démocrate US (et les républicains également) que le PS français sont devenus des clubs électoraux, on y adhére non pas pour défendre des idées, mais pour se faire élire. Les partis de droite ont eux, le bon gout d’être clairs : on fait de la politique pour défendre le fric et les puissants, et pour y grapiller quelques miettes. Les riches et les puissants ne font que rarement de la politique directement, ils se contentent d’agiter des marionnettes).

      Pauvre Jaurès, il doit être un véritable derviche tourneur dans sa tombe.


    • stephanemot stephanemot 22 août 2008 03:25

      Les Dems tiennent leur Convention et les Socs leur Universite d’Ete a peu pres au meme moment, voila le seul rapprochement que l’on peut faire.

      La Convention est - theoriquement - le moment du rassemblement avant le combat. Le moindre couac et c’est la berezina (cf les ballons qui ne tombent pas avec Carter, le putch de derniere minute d’un(e) perdant(e) aux Primaires...).

      L’Universite d’Ete est le moment du rassemblement des couacs. Le debat est encourage et les canards n’ont pas besoin d’y etre invites pour contribuer a la cacophonie. Et en guise de ballon, la Segobulle que Sarko n’en finit pas d’essayer de regonfler.

      Dans un cas comme dans l’autre, il ne faut pas s’attendre a de nouvelles idees brillantes. Oby les a deja sous le coude, et le PS les cherche en vain depuis trop longtemps.


    • tvargentine.com lerma 21 août 2008 10:59

      Voila donc l’achevement social des idées qui furent socialistes et dont la substitution vers une américanisation du parti socialiste en parti démocrate qui ne sert plus à rien car ne porte plus aucun projet de transformation de la société

      Si vous regardez bien,les anciens troskistes ont pris le pouvoir du PS (Dray,Cambadelis,Moscovici....) et ces gens ne sont guidés que par leur petit interet particulier

      Bien souvent ils ne savent que baratiner et bien souvent ont les retrouvent dans les boites de com

      C’est effectivement la mort depuis deja 2002 du PS que nous avions connu et l’affirmation d’un "parti démocrate" qui ne servira à rien pour s’opposer au Président Nicolas Sarkozy

      La force de Nicolas Sarkozy c’est qu’il a su récuperer le discours progressiste de transformation et de réformes de la société


      • anomail 21 août 2008 12:21

        "La force de Nicolas Sarkozy c’est qu’il a su récuperer le discours progressiste de transformation et de réformes de la société".

        En tout cas il a su en convaincre nos retraités de l’élire pour nous "remettre au boulot".

        Pour ma part je bosse 50 heures par semaine, pas par choix croyez-moi. Quand on me parle de me remettre au boulot je hurle, sachant de surcroît que la retraite, je n’en aurait probablement pas.

        Quand a transformer et réformer la société, l’équation de Sarkozy est simple : réformer = détruire les service public (tout en affirmant bien sûr qu’on y est très attaché). A quoi un état qui ne fourni plus de services à ses citoyens ? A rien !

        Alors arrêtez-donc de nous bourrer le mou avec votre grand héro réformateur et ses idées pseudo-progressistes.


      • Adrian Adrian 21 août 2008 13:46

        "Pour ma part je bosse 50 heures par semaine, pas par choix croyez-moi. Quand on me parle de me remettre au boulot je hurle"

        Sarkozy devait parler des personnes profitant de beaucoup d’aides ce qui ne les incitent pas à travailler, on appelle ça l’assistanat.


      • sisyphe sisyphe 21 août 2008 12:53

        Les Etats Unis, grande démocratie, comme chacun le sait, sont arrivés à ce que leur système politique ne soit composé que de 2 partis :

        - un à droite

        - l’autre à l’extrème-droite

        C’est pas un bel exemple de respect de la pluralité des opinions, ça ? 
         smiley



        • Adrian Adrian 21 août 2008 13:41

          Oui le système d’élection présidentiel aux EU est très compliqué mais ils y tiennent bref ils font comme ils veulent...


        • sisyphe sisyphe 21 août 2008 14:29

          Merci de cette remarque particulièrement pertinente, qui éclaire le débat !
           smiley


        • Adrian Adrian 21 août 2008 14:46

          leur système politique ne soit composé que de 2 partis :

          un à droite

          l’autre à l’extrème-droite


          On ne peut pas les classer selon le barème français... Le parti républicain est plus conservateur/ libéral ( le sens au EU est différent de chez nous ) le parti démocrate est plus social-libéral. L’étiquation politique à la française est assez simpliste on doit être les seuls à utiliser un système comme ça...Lors de reportages à l’étrangers c’est " les sociaux démocrates les conservateurs " etc... bref le terme droite/gauche est inutile.


        • Jean-paul 22 août 2008 00:32

          La France ,grande democratie ,comme chacun le sait ,est arrivee a que son systeme politique ne soit compose que 1 parti :
           >La droite
          la gauche n’existant pratiquement plus (querelles internes ,sans programme )
          C’est pas un bel exmple de la pluralite des opinions ,ca ?....


        • Adrian Adrian 22 août 2008 16:43

          C’est à eux de s’organiser, de se rassembler, de passer à l’attaque..


        • Christophe 22 août 2008 16:48

          C’est à nous de les bouger !


        • tvargentine.com lerma 21 août 2008 13:00

          Ou est la gauche en France ?????

          Je parle d’une gauche moderne,qui parle économie de marché ,qui parle réformes et non régression sociale
          Qui parle de progres et non de nivellement par le bas en acceptant la misère du monde (CMU) au frais du contribuable français ,alors que la France n’a pas les moyens financiers de ses discours "universalistes"

          Soyons réaliste ,la gauche n’existe plus en France,je ne parle pas même pas de l’extrème gauche aux odeurs de Pétainisme qui friquotte avec des barbus intégristes par haine des américains !

          Oui,la gauche est décédée d’une conception et d’une idéologie qu’elle n’a jamais crue


          • Zalka Zalka 21 août 2008 13:48

            http://fr.wikipedia.org/wiki/Solidarit%C3%A9_et_Progr%C3%A8s

            A noter que leur site parle pas mal de complot en tout genre, mais avec une grande originalité : ce ne sont pas les méchants ricains, mais l’empire britannique qui est dénoncé...


            • Bois-Guisbert 21 août 2008 14:46

              C’est la différence entre un plateau de fruits de mer et un Big Mac.

              Mais alors complètement avarié, le plateau de fruits de mer...


              • Jean-paul 22 août 2008 01:00

                C’est la difference entre un plateau et un T bone steak .
                Quoique les plateaux de fruits de mer sont excellents aux USA .


              • mikaboom 21 août 2008 15:38

                 Y a-t-il une différence entre un socialiste français et un démocrate américain ?

                La vraie question ce serait plus : Y a-t-il un seul point commun ? D’ailleurs y a-t-il un seul point commun entre le PS francais actuel et les partis de gouvernement à gauche dans le monde ?



                • Lapa Lapa 21 août 2008 16:22

                  oui y’a une différence : le démocrate américain a plus de chance de remporter la prochaine élection présidentielle.


                  • katalizeur 21 août 2008 17:43

                    ps ;ump;pc ;vert;et le facteur ne sont que les divers faces du meme cube politique,je precise que le cube est pourri
                    donc il y a un non choix pour les diverses elections futures
                    la gauche, la droite sont verolés par les atlantistes tout comme la haute administration,la FRANCE sera le GANA ou le MALI en europe ,et l’europe sera le nouveau quard monde du XXI° siecle ;


                    • katalizeur 21 août 2008 17:54

                      un petit lien pour me situer politiquement

                      http://www.alainsoral.com/

                      et un autre pour un reglage plus fin :

                      http://www.cheminade-le-sursaut.org/


                      • Leveque 22 août 2008 11:01

                        Moi je dirais que la différence fondemantale entre la gauche francaise et Américaine
                        c’est le contexte.

                        L’Amérique est une sociéte injuste, dans laquelle fleurissent les inégalités, la vie dure,
                        le travail mal payé, le manque d’éducation, etc.....
                        cette "injustice" flagrante et pertible pour tous, ouvre naturellement à la gauche un combat,
                        un objectif, un systéme à combattre.

                        Le parti démocrate a donc une grande marge de manoeuvre et pour peu qu’il montre ses capacités,
                        la victoire électorale n’est pas loin.

                        En France, le contexte est trés différent. La France se voit déjà comme un pays social, de gauche,
                        solidaire et doté d’un fort service public. C’est la doctrine qui été appliqué depuis De Gaulle et Mitterand.

                        Les inégalités y sont moins criantes même si elle augmente, l’éducation meilleure, ainsi que l’accés au soin, etc... bref au bilan les Francais ne ressentent pas un besoin de justice aussi fort qu’en Amérique.

                        Le sentiment générale serait plutot, ici les choses seraient plutot bien, mais y a trop de chomage,
                        il faudrait que l’économie reparte.

                        en fait les deux problémes sont opposés, l’amérique est riche et inégalitaire,
                        la France est plus égalitaire mais plus pauvre...

                        La marge de manoeuvre de la gauche est donc trés réduite en France, puisque ce que veulent
                        les Francais, avant tout, c’est la relance de l’économie.... qui est du domaine de la droite.



                        • Christophe 22 août 2008 11:14

                          Je serais moins caricatural sur les mesfaits de la société américaine.

                          Sinon, je pense aussi que la question économique est centrale, mais tout autant aux Etats-Unis qu’en France. Et que de ce point de vue, le PS et le Parti démocrate sont sur le même bâteau, càd celui d’un système financier en faillite, qu’il faut changer, qu’on soit de droite comme de gauche.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès