Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Yahoo Link avec Sheraton : plus malin que Google Wifi ? Bientôt à Paris (...)

Yahoo Link avec Sheraton : plus malin que Google Wifi ? Bientôt à Paris ?

Google s’est lancé de différentes manières en tant que fournisseur de services Wifi gratuit (en vue d’une publicité hyper-locale et très ciblée) :

Yahoo ne pouvait pas rester sans réaction : il vient d’annoncer officiellement avec les hôtels Sheraton que ces derniers seraient désormais pourvus de "salons Yahoo" avec accès Wifi gratuit (et ordinateurs à disposition en cas de besoin).

Le blog Search Engine Watch rappelle que ce n’est pas la première initiative Yahoo : ils ont déjà lancé des choses similaires en 2001 dans les trains US Amtrak, et en 2005 Yahoo a gagné le service de portail Wifi dans les avions Boeing.

Je trouve ce mouvement par Yahoo plus efficace que celui de Google qui a fait - à mon avis - ses premiers mouvements de manière très ponctuelle et parcellaire :

  • Yahoo s’associe à une marque prestigieuse pour construire en partenariat son "empreinte" dans ce nouveau secteur des services Wifi gratuits. Il lui donne ainsi d’entrée une excellente image !
  • Il positionne ce service dans des lieux où les décideurs économiques de la planète passent beaucoup de temps : il se signale ainsi clairement à leur attention et en fait clairement des partenaires potentiels s’ils sont gestionnaires de lieux idoines !
  • Il place d’un coup ce service sur toute la planète : il y a des hôtels Sheraton sur les cinq continents !
Bertrand Delanoë peut donc espérer avoir aussi Yahoo en lice pour le réseau Wifi gratuit qu’il ambitionne pour Paris...

Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès