Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > 15 compagnies aériennes signent pour du biocarburant

15 compagnies aériennes signent pour du biocarburant


L’aviation est un secteur qui a mis beaucoup de temps à se mettre au « vert » (voir ce panneau des trajets aériens les plus polluants), mais il faut reconnaître qu’on ne change pas une chaine de production aussi intensive en peu de temps. Et Cleantechies nous apporte une bonne nouvelle puisque ce sont 15 compagnies qui ont décidé en décembre de signer avec 2 producteurs de biocarburants américains.

Plusieurs compagnies avaient déjà effectué des tests avec du biocarburant (comme l’Australien Quantas avec un mix kérosène-jatropha), et une étude récente du Départment américain à l’Energie (dirigé par le Nobel Steven Chu) a démontré une réduction des gaz à effet de serre de 5 à 12% en utilisant des biocarburants sur le cycle de vie d’un avion.

Ce projet, qui concerne des grands noms de l’aviation comme American Airlines ou la Lufthansa, devrait donc aboutir à l’achat de quelques 750 millions de gallons (près de 3 milliards de litres) de biocarburant produit par AltAir à partir d’huile de cameline (une graine proche de la moutarde, riche en huile et qui pousse rapidement). Au total, c’est l’aéroport de Seattle qui économiserait chaque année 10% de sa consommation de kérosène. Et l’on reste dans l’économie locale puisque les principaux champs de cameline sont situés dans le Montana voisin.

TechnoPropres


Moyenne des avis sur cet article :  2.07/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 3 février 2010 10:45

    remplacer les lignes intérieures des states par des TGV , ça serait vraiment plus interessant du point de vue émission de CO2 que de produire des biocarburants !


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 février 2010 10:47

      Les Américains étant radins, ça m’étonnerait qu’ils commencent à financer des TGV !

      Et puis, pour traverser les States de part en part, il en faudrait un qui roule plus vite pour concurrencer l’avion !


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 février 2010 10:48

      En plus ce serait mauvais pour leur industrie aéronautique : ils ne feront jamais une chose pareille !


    • Romain Desbois 3 février 2010 12:21

      Oui mais si c’est pour que l’électricité soit issue de centrales au gaz, fioul ou charbon......
      ... donc des trains alimentés par des centrales à biocarburants voire à boues d’épuration.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 3 février 2010 12:48

      @ Chat,

      lors de la sortie de l’XM de Citroën, auto + a fait un test en mesurant l’écart avec le tgv. Deux couples de collaborateurs on quitté les locaux vers leur siège à Milan. les passagers de l’auto sont arrivés 45 mn après ceux du train, et ceci à cause du trajet entre les bureaux et les gares et le temps d’embarquement.

      Autre chose, les agro-carburants sont les pires prédateurs en matière de faim dans le monde. Cette solution n’est envisageable qu’avec les surplus alimentaires.


    • Lapa Lapa 3 février 2010 10:47

      Ras le bol des « articles » d’Ecoloteky qui semblent être des dépêches à but exclusivement propagandiste et finalement sans aucun intérêt ni réflexion. Et il nous en soumet 2 par jour mini à la modération ; sans venir jamais sur ses fils.

      Coquille vide pour remplissage.


      • pecqror pecqror 4 février 2010 02:02

        Mais si, il y a une réflexion !! pendant que des gens mourront de faim, les ecolos bobos pourront tranquillement aller passer leur vacance d’hiver aux Maldives... grâce au super carburant tout vert. Les ecolos n’ont jamais dit qu’il était humaniste après tout. smiley


      • Bertrand Damien Bertrand Damien 3 février 2010 11:26

        Les biocarburants sont une hérésie écologie et économique. Accélération de la déforestation, spéculations outrancières sur les marchés agronomiques, déséquilibre vicieux de l’agriculture (on ne produit plus de quoi nourrir, et du coup on importe de quoi nourrir), etc.
        Quelle aberation.


        • Romain Desbois 3 février 2010 12:26

          Pas d’accord Damien. Pour un amateur de bon vin, vous ne trouveriez pas normal que l’on dise que la production d’alcool à boire empiète sur la production de nourriture.

          La spéculation n’est pas propre aux agrocarburants, les déforestations non plus.

          Alors d’accord avec vous , il ne faut pas déforester pour produire des agrocarburants, ni pour autre chose comme l’industrie liée à l’élevage, il faut protéger les matières premières de l’amimentation de la spéculation.


        • Romain Desbois 3 février 2010 12:28

          Pardon je voulais écrire « pas d’accord Bertrand » smiley


        • Gemini Gemini 3 février 2010 12:37

          Votre commentaire résume assez bien ma pensée et ma position.

          J’ai du mal à croire que l’auteur soit un écologiste comme il le prétend. Cela ressemble plus à du «  greenwashing  » qu’autre chose. On ne peut à la fois être écologiste et défendre les biocarburants. Il faudrait déjà commencer par les appeler par un nom plus proches de ce qu’ils sont réellement  : des agrocarburants.

          Les biocarburants (agrocarburants donc) ne sont qu’une vaste fumisterie qui n’ont de bio que le nom. La réalité est toute autre.


        • Bertrand Damien Bertrand Damien 3 février 2010 12:54

          Romain : le lien avec la spéculation et le déséquilibre agricole est avéré.
          Lire par exemple ceci :
          http://www.amisdelaterre.org/Ethanol-de-mais-speculation-et.html


        • Terran 3 février 2010 16:31

          @ gemini

          «  »"Ecologiste et économiste, je travaille dans le développement durable, avec des collectivités territoriales, des entreprises et des associations.«  »"

          Si je vous dit que l’écologie politique est une arnaque, vous me croyez ?


        • Gemini Gemini 4 février 2010 13:41

          @Terran

          Le fait d’ajouter juste après le terme d’écologiste les termes d’économiste et de développement durable m’avaient sérieusement mis la puce à l’oreille mais il restait encore le bénéfice du doute.

          À lire cet article, le doute me semble de moins en moins permis.

          Quant aux partis écologistes, je ne sais encore quoi répondre. J’ai une opinion qui reste en formation et en ballotements tant j’ai encore des avis divergeants sur la question


        • Terran 3 février 2010 16:06

          La densification de l’énergie passe à la trappe, sauf pour quelques esprits éveillés.

          Pour le reste, on en est arrivé à chercher le moindre kw dans les boues...
          Il est beau le progrès !
          L’Europe récolte le crotin de lama pour s’éclairer smiley
          La bergerie ne se préoccupe plus de son alimentation, mais de savoir comment elle va passer l’hiver au chaud. smiley

          A l’heure de l’atome, ils vont choisir entre voler ou bouffer...
          Sidérant !!!
          L’expansion de la galaxie obscurantiste s’arrêtera-t-elle un jour.
          L’homme saura-t-il s’abbreuver aux mamelles de milky way ?
          ... 


          • Terran 3 février 2010 16:38

            Il y a des paradoxes qui méritent d’être relevés, de simples fait.

            Une corrélation.
            Plus j’entends parler de développement durable, plus les produits que j’achètes en France durent pas longtemps.

            Une conséquence.
            J’achète en Chine, en cherchant bien on trouve des produits conçus pour durer, en outre, il n’est pas interdit de réparer. Je n’ai jamais entendu de la bouche d’un Chinois : « Ho ben ma pov dame, ça coûte moins cher d’en acheter un neuf que de réparer »

             smiley

            Vive l’éscrologie de consommation durable oxy-dentale. Le scorbut sera bientôt atteint !

             smiley smiley


            • plancherDesVaches 3 février 2010 17:46

              Haloteur : j’ai essayé de faire décoller mon avion (un vieux bi-plan) mais ça ne marche pas.

              En effet, la charette de terreau semble trop lourde.

              Quelqu’un m’a aussi dit que les biokarburants empêchaient les gens de vivre en Afrique car ils monopolisent la culture pour autre chose que de la nourriture.
              Mais j’ai peur que ce soit une rumeur.
              Le capitalisme est bon pour tout le monde : il n’oserait pas faire mourrir les gens.

              Pouvez-vous me répondre assez rapidement car je spécule sur du blé et des médicament et je n’ai pas que ça à faire.


              • Loule 3 février 2010 19:19

                Salut ekolomachinchose...
                Toujours fidèle aux conneries... ?
                Agoravox devrait interdire la publication d’articles à ceux qui ont obtenu moins de 50% d’avis favorables trois fois de suite : il y a longtemps que vous auriez disparu, à ma plus grande joie !


                • Terran 3 février 2010 22:30

                  Avox est aux mains des escrolos...comment l’expliquer autrement !
                  Cela dit, c’est assez représentatifs de la nation france.


                • armand 3 février 2010 19:53

                  désolé , c’est une très mauvaise nouvelle, le bonne serait la disparition de ces compagnies


                  • Romain Desbois 4 février 2010 00:24

                    C’est incroyable vous êtes tous à hurler avec les loups alors que d’habitude vous êtes plutôt incrédule quand tout le monde va dans le même sens.

                    Les biocarburants (ou quelques soit le nom que l’on veut bien leur donner) ne sont pas responsables de la déforestation ni de la spéculation. Le responsable , c’est l’humain ! L’humain qui fait du fric avec tout , même si ça fait crever les autres de faim, de soif, de maladie.

                    J’en ai un peu marre de lire ce genre d’anathème sur les agro-bio-necro-carburants par des gens qui certainement ne crachent pas sur leur petit whisky, leur vodka. Qui certainement pleurent sur les affamés de la terre en se lavant les cheveux avec des shampooings aux oeufs avant de s’essuyer la tête avec une serviette amoureusement tissée par des petits doigts chinois.

                    Les bio carburants sont une chance pour tous les petits paysans du monde, les premiers à crever de faim ! Plutôt que de se ruiner à faire venir des tonnes de fioul à travers des sentiers dangereux comme dans certains pays d’Amérique Latine.

                    Oui la spéculation c’est pas beau, mais encore une fois ce ne sont pas les agrocarburants les responsables.
                    Croyez vous que la spéculation n’existait pas avant ? sur le blé, sur l’arachide, sur le maïs, le coton ?

                    et c’est moi que l’on traite de bobo !

                    Arrêtons de voir le monde de notre fenêtre de privilégié !
                    Arrêtons de condamner l’outil pour mieux ne pas voir que la mauvaise utilisation est de notre fait.


                    • TSS 4 février 2010 09:51


                      le biocarburant ,la trouvaille pseudo-ecolo qui devaste actuellement la foret amazonienne et en

                      chasse les habitants qui à terme va affamer les populations du monde et qui n’est pas moins

                      polluant que le carburant lambda qui permet juste à des requins de se faire des couilles en or... !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès