Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > 2000-2009, décennie la plus chaude selon la NASA

2000-2009, décennie la plus chaude selon la NASA



Il est toujours intéressant d’étudier les modélisations et visualisations des changements climatiques pour mieux comprendre le « temps long » dans lequel se déroule ce phénomène. La NASA, qui avait déjà produite d’impressionnantes images de la fonte des calottes glaciaires entre 2004 et 2008, propose cette carte qui montre le changement de température de 2000 à 2009 (en rouge, les régions dont la température a augmenté, en bleu, celles où elle a baissé). Les zones qui ont connu la plus grande hausse sont… dans l’Arctique et une partie de l’Antarctique (Treehugger). La décennie écoulée a été la plus chaude depuis que l’on recueille des données sur le climat au niveau mondial, en 1880. Pis, l’année 2009 a été la 2nde plus chaude depuis cette même date, et le plus chaud dans l’hémisphère sud.



James Hansen, directeur du prestigieux Goddard Institute for Space Studies, insiste sur l’importance des tendances à long terme, et pas uniquement en raison par année la plus chaude. « Il y a des écarts de température d’une année sur l’autre qui sont dus au phénomène climatique El Nino. Par contre, en lissant la température moyenne sur 5 ou 10 ans, on relativise ces écarts annuels, et on constate que le réchauffement climatique est une réalité ».

Les chiffres de la NASA sont significatifs : la surface de la Terre s’est réchauffée de 0,2°C par décennie ces 30 dernières années. Les registres montrent que depuis que l’on tient à jour ces statistiques, la température de la planète a augmenté de 0,8°C, soit un peu moins de la moitié du seuil des 2°C, dont on sait qu’ils causeraient par la montée du niveau des océans des modifications irréversibles de notre environnement.

TechnoPropres
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.41/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • olivier 22 février 2010 10:35

    C’est triste, les personnes qui vivent d’une activité feront tout, jusqu’à la plus totale déraison, pour assurer la survie de cette dernière. Autant dire que la science a depuis bien longtemps fait place à l’égo et l’aveuglement.

    « Climategate U-turn as scientist at centre of row admits : There has been no global warming since 1995 » http://www.dailymail.co.uk/news/article-1250872/Climategate-U-turn-Astonishment-scientist-centre-global-warming-email-row-admits-data-organised.html?ITO=1490


    • Politeia 22 février 2010 10:41

      Je ne vois pas en quoi la survie de la Nasa dépend du réchauffement climatique.


    • pecqror pecqror 22 février 2010 10:54

      Il s’agit de la survie de Goddard Institute for Space Studies, le GISS (dépendant de la NASA) est non pas de la NASA


    • epapel epapel 23 février 2010 00:04

      C’est sans doute pour ça que vous voulez la remplacer par de la pseudo-science.


    • Surcouf 26 février 2010 10:05

      Olivier, ca ne veut pas dire que la décennie 2000-2009 n’est pas la plus chaude.... réfléchissez un peu !


    • pecqror pecqror 22 février 2010 10:37

       Esbrouffe et mensonges, 

      Le nord du Canada se réchauffe ? il n’y a plus qu’une seule station dans le plus beau des microclimats tièdes.

      Le nord de la Sibérie se réchauffe ? les Russes ont montré que les stations ont été choisies exprès et en petit nombre ne retenant que celles où les thermomètres sont placés près des habitations.

      Les cartes du Goddard sont des Hanseneries. Ce sont les Toyotas du climat, retour à l’envoyeur.


       Comment peut-on accorder une crédibilité quelconques aux chiffres et analyses d’une organisation (la Nasa-Giss), dont le patron (James hansen) est un extrémiste climatique déclaré ?

      Il faut quand même toujours avoir à l’esprit l’ordre de grandeur du réchauffement dont on parle : concernant la valeur du réchauffement, l’écart entre « réchauffistes » et « sceptiques » représente, sur160 années, 0,2°C .

      On parle donc de 0,00375°C par an ... Mettre des couleurs de glace et d’enfer sur des cartes ne sert qu’à impressionner le gogo.

      Par ailleurs, la Nasa-Giss passe son temps à triturer les données du passé pour mettre en avant, chaque année, l’augmentation millimétrique qui lui permet d’entretenir la terreur.

      C’est sordide, et lassant.


      • Francky la Hache Francky la Hache 22 février 2010 11:00

        Ecolotok est la honte d’AgoraVox,

        tous ses articles ne sont que publicités pour des entreprises pseudo-écolo,
        proposant des solutions plus ridicules les unes que les autres !!!!
        De toute évidence, il bénéficie de largesses inacceptables .

        Cet auteur ne répond jamais aux commentaires qui sont souvent assassins, tant ses articles sont biaisés.

        Il est inadmissible pour AV que cela continue,
        le pire, c’est que AV ne répond pas quand on l’interpelle à ce sujet.

        Réagissons ! Plussez !


      • Lapa Lapa 22 février 2010 16:18

        entièrement d’accord. Je moinsse systématique ces articles en modérations pour les raisons citées ci-avant.
        J’invite tout modérateur consicent de ces dérives à faire de même.


      • Lapa Lapa 22 février 2010 16:19

        systématiquement, pardon


      • epapel epapel 23 février 2010 00:02

        Tout le monde a le droit de s’exprimer du moment que ça n’enfreint la pas loi.

        Ce qui serait vraiment lamentable, c’est qu’Agorax Vox soit préempté par une opinion particulière à l’exclusion des autres.

        Une telle revendication est lamentable.


      • epapel epapel 23 février 2010 00:29

        Une question que je me pose en lisant cet « article », c’est comment justement il a pu passer !

        Pour la même raison que les tiens : la liberté d’expression.


      • spearit 22 février 2010 10:41

        Achffff, le GIEC a quand même réussi à refourger ses informations de premier ordre à quelqu’un...et voilà ce que ça donne !

        Alors qu’on bat des records de froid depuis plusieurs hivers consécutifs, que le minimum des taches solaires, s’éternise au point que certains scientifiques ne craignent une pénurie de laine dans les années à venir...

        Mieux vaut en rire... smiley


        • Politeia 22 février 2010 10:53

          Je ne vois pas le rapport entre la NASA et le GIEC.

          « Alors qu’on bat des records de froid depuis plusieurs hivers consécutifs, » vous tenez ça d’où ?


        • pecqror pecqror 22 février 2010 11:00

          Hansen, directeur de GISS (dépendant de la NASA) est l’un des principaux acteurs réchauffistes, il semblerait qu’il soit en l’un des créateurs du GIEC, il se dit que pendant une conférence sur le climat en 1988 il aurait poussé le chauffage à fond en plein été, fenêtre fermée bien sur. C’est mister carbone en puissance.


        • epapel epapel 23 février 2010 00:12

          Le GIEC a été créé en 1988 par l’ONU à la demande du G7 (Reagan, Tatcher, Mitterrand, Kohl, ...).


        • epapel epapel 23 février 2010 00:27

          « Alors qu’on bat des records de froid depuis plusieurs hivers consécutifs, » vous tenez ça d’où ?

          A mon avis de nulle part, mais ça fait tellement bien de le dire.


        • Deneb Deneb 22 février 2010 11:03

          Et si l’on colonise les mers ? Techniquement, c’est dans le domaine du possible.

          Plus de chaleur, c’est plus d’énergie. L’ingéniosité humaine arrivera peut-être à l’extraire et s’en servir. Une centrale électrique à l’effet de serre, avouez que ça aurait de la gueule. On dit qu’il y a un problème d’énergie - mais de l’energie il y en a plein. L’énergie libérée lors d’un orage pourrait alimenter combien de foyers, si l’on arrive à la capter ? Et celle d’un tremblement de terre, d’une éruption volcanique ?

          Il est clair que l’on va vers des changements climatiques importants. Mais avant de règlementer, il faudrait peut être étudier les possibilités de contrôler le climat. S’il s’avère juste que l’humain est en train de le modifier, qu’il le modifie, mais dans le bon sens. Un climat sur mesure. Un défi autrement plus important pour la science que d’essayer de nous vendre un nouvel impôt.


          • Pierre 22 février 2010 22:47

            @ Deneb

            Vous rêvez mon cher !
            Le jour où les hommes seront capables de gérer le climat, bonjour les dégâts !
            Je pense est j’espère que cela demeurera inaccessible.
            Sinon, qui choisira le climat le plus favorable ? et pour qui  ?
            Ce sera plutôt un excellent moyen de déclencher des conflits. Pires que la bombe atomique ...

            Un climat sur mesure ?
            Elle est bien bonne, celle-là  !


          • epapel epapel 23 février 2010 00:14

            C’est ne pas Dened qui tu aurais du prendre comme pseudo, mais Prométhée.


            • Pierre 22 février 2010 14:05

              Amusant cet « article » qui nous ressort l’antienne standard en oubliant de préciser que la température ne présente pas de hausse significative depuis 1995 comme l’a avoué (même pas sous la torture) le dénommé Phil Jones le directeur du CRU et animateur vedette du Climategate et du GIEC.

              Si on revient un peut en arrière, les « climatologues » autour des années 1940-1945 auraient aussi pu proclamer qu’ils vivaient la « la décennie est la plus chaude », alors que quelques années après, nous nous trouvions dans un minimim de température (1976) qui faisait craindre un âge glaciaire...Les scientifiques engagés tels Stephen Schneider ont aussitôt retourné leurs vestes.

              Bref, le climat varie tout le temps. Nous sommes sur un plateau de température. Toute la question est de savoir si on v a vers le froid (ce que beaucoup croient) ou vers le chaud comme les ’Treehuggers« le croient.
              Au fait, savez vous ce que signifie le nom du site (TreeHugger) pour lequel l’auteur de ce billet fait de la pub ? : Cela veut dire »ceux qui embrassent les arbres". C’est le nom péjoratif que les américains utilisent pour désigner les écolomaniaques...


              • epapel epapel 22 février 2010 23:51

                Il doit y avoir une erreur de date, 1976 a été l’année de la grande sécheresse en Europe avec un été très chaud.


              • epapel epapel 23 février 2010 00:23

                Et comme on peut le vérifier dans les livres d’histoire, les hivers 41-42 et 42-43 comptent parmi les plus froids du XX siècle.


              • anty 22 février 2010 20:50

                Je ne sais pas si effectivement la dernière décennie fut la plus chaude mais je rappelle qu’effectivement notre planète se réchauffe depuis au moins 30 000 ans.

                La grotte Cosquer découverte il ya quelques années a une entrée qui se situe à 40 m sous le niveau de la mer (Méditerranée).

                Les peintures de cette grotte ont été peintes il ya 32 0000 ans selon les spécialistes
                donc a une époque où les hommes ne connaissaient pas les scaphandres et n’ont pas encore crée des industries très polluantes .....

                Donc on peut en conclure sans trop des risques de se tromper que depuis 32 000 ans les niveau des mers de notre globe s’est élevé d’au moins 40 m sinon plus...


                • anty 22 février 2010 20:56

                  Un affaissement du sol suite à une tremblement de terre peut peut-être aussi expliquer ce cas particulier...


                • Pierre 22 février 2010 22:53

                  Le niveau des mers a effectivement beaucoup monté depuis cette époque. D’environ 120 m !

                  voir http://www.globalwarmingart.com/wiki/Image:Post-Glacial_Sea_Level_png

                  Cela n’a rien à voir avec un affaissement quelconque.


                • epapel epapel 22 février 2010 23:57

                  Et le petit âge glaciaire entre 1450 et 1850, c’était aussi un réchauffement ?


                • epapel epapel 23 février 2010 00:20

                  En fait le niveau des mers s’est élevé de 120 m depuis le dernier maximum glaciaire.

                  Effectivement, il n’y avait pas trop de risque à annoncer au moins 40 m, mais bonjour l’approximation. J’espère que ce n’est pas comme ça pour tout.


                • anty 22 février 2010 21:03

                  Force est de constater que l’hiver dans les pays de l’est européen ont connu cette année un hiver particulièrement rude (plus de 200 ans morts en Pologne) des pointes de -34°c en Roumanie et -50°C en Mongolie en Asie.


                  • epapel epapel 22 février 2010 23:55

                    SOPHISME.

                    Pour déceler une tendance climatique, il faut au moins une série 30 ans de mesures. Les données d’une années ou d’un hiver particulier ne prouvent rien.

                    C’est exactement comme pour la moyenne d’une classe, quelle que soit la note d’un élève pris isolément on ne peut rien en déduire sur la moyenne de la classe. 

                     


                  • curieux curieux 22 février 2010 21:39

                    Je viens de commander un livre :
                    Ecologie : Culpabilisez et payez
                    Le titre est excellent, je trouve


                    • epapel epapel 23 février 2010 00:17

                      Effectivement un titre excellent : vous venez de payer en achetant le bouquin.


                    • Ecoloteky 24 février 2010 13:03

                      Cher tous,

                      Si je ne réponds pas aux commentaires postés sur ce site, c’est qu’ils sont majoritairement haineux et sans intérêt aucun par rapport à la thématique évoquée. Avez-vous la teneur de VOS articles ? Je préfère rester silencieux sur ce point.

                      Mon objectif est de diffuser/vulgariser des connaissances sur un sujet qui me semble important... et qui semble l’être aux yeux de la rédaction d’Agoravox. Si des erreurs existent, je m’en excuse bien évidemment, d’autres articles en ont, personne n’est parfait. Je pense cependant ne pas avoir énoncé de contre-vérité ou de mensonge éhontée durant ces derniers mois. Et à ceux qui m’estiment vendu, je serais curieux de savoir à qui au vu de la diversité des sujets traités et de ma tendance à éviter de citer trop d’entreprises. Désolé pour les grincheux, ce sont quand même elles qui innovent, pas les bougons dans votre genre !

                      Ces techniques d’anti-modération (je modère peu moi-même pour me laisser surprendre par ce qui peut paraître sur ce site justement parce que c’est, enfin, un espace où la parole est à peu près libre) me font penser à un lynchage. N’avez vous que ça a faire de vos journées ?

                      Bonne continuation sur AgoraVox dans tous les cas, et ne soyez donc pas les premiers fossoyeurs d’une liberté d’expression que vous êtes, souvent, les premiers à défendre lorsqu’il s’agit de causes vôtres.

                      Ecoloteky.


                      • Surcouf 25 février 2010 11:09

                        Ecoloteky,

                        Je ne peux que vous encourager à continuer de poster vos articles. Ne vous découragez pas, les négateurs ont leur petit moment de gloire mais cela ne durera pas. En réalité la peur du changement les paralysent. Ils ne démontrent rien, nient les données récoltées dans les glaces polaires, nient les données satellites et comprennent encore moins que nous subissons les émissions d’il y a 30 ans....


                        • sisyphe sisyphe 28 février 2010 13:13

                          Houla !

                          Le déchainement des négationnistes, dès qu’un article, publiant des données statistiques scientifiques, va à l’encontre de leur propagande ! smiley

                          Alors que des dizaines et des dizaines d’articles, paraissent, constamment, pour appuyer leur lobbying intense, les voila carrément, (comme l’autre tronche en biais de francky la hache le bien nommé), à réclamer L’INTERDICTION de toute voix qui ne va pas dans le sens de leur désinformation permanente.

                          Normal ; du négationnisme à la censure, même combat.

                          Bientôt les autodafés ? Faites gaffe ; ça va contribuer au réchauffement ! smiley

                          Sinon, donc, confirmation du réchauffement : dont acte.
                           smiley


                          • finael finael 28 février 2010 18:19

                            Bien que me présentant comme « climato-sceptique », je ne comprends pas les attaques grossières dont sont l’objet l’article et son auteur.

                            Personnellement je préfère la discussion, que certains ont entrepris :

                            - Mes critiques :

                            - Il n’y a que très peu de temps (moins de 20 ans) que l’on est capable de mesurer la température à une échelle à peu près globale.

                            - Suivant les endroits et les données choisies pour être introduites dans les modèles, et suivant les modèles choisis, les résultats diffèrent sensiblement.

                            Néanmoins l’hypothèse d’un réchauffement semble recueillir la majorité des opinions exprimées et publiées.

                            Sur l’ampleur, les causes et les conséquences d’un réchauffement climatique global les débats sont toujours en cours.

                            C’est pourquoi, en tant que sceptique j’évite de me prononcer pour l’une ou l’autre théorie, toutefois je n’en nie aucune et surtout je n’insulte pas les gens qui ne pensent pas comme moi !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès