Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > 35.000 morses échoués sur une plage

35.000 morses échoués sur une plage

Ce que vous voyez sur cette photo ce sont 35.000 morses qui se sont échoués sur une plage dans le nord-ouest de l’Alaska.

Il s’agit de l’une des nombreuses conséquences de la fonte des glaces de l’Arctique due au réchauffement climatique.

Megan Ferguson, spécialiste de la surveillance aérienne des mammifères marins pour l’agence américaine océanographique et atmosphérique (NOAA),a précisé qu’ils n’étaient que 1 500 quatre jours plus tôt. Elle a aussi ajouté que l’on avait également remarqué davantage d’ours bruns au même endroit et qu’en revanche, des baleines grises qui étaient présentes dans les environs jusque dans les années 90, avaient disparu, "signe d’un changement de l’environnement arctique".

Pour expliquer ce phénomène nouveau, il faut savoir que d’habitude les morses vivent sur la banquise et pêchent dans des eaux peu profondes. Il est donc aisé de comprendre qu’avec la fonte des glaces ils se réfugient sur la terre ferme pour y pêcher plus facilement.

Ce que nous ne savons pas encore, c’est si cette adaptation mettra en danger l’existence des morses, mais d’après les experts elle pourrait être fatale pour les bébés qui sont plus en danger sur la terre ferme où les animaux perdent plus d’énergie à trouver leur proie.

Mais hélas, la fonte des glaces de l’Arctique et de l’Antarctique ne s’arrête pas au seul cas des morses.

Il faut savoir que dans ces régions de nombreuses espèces animales sont en danger. On pense bien entendu à l’emblématique ours blanc, qui pour se nourrir capture le phoque au "trou", le long des failles de la banquise. Il est donc évident que si l’importante diminution de la glace arctique se confirmait année après année, l’ours blanc est certainement appelé à disparaître.

De même le renard blanc, qui voit remonter du sud le renard roux, est en voie de disparition en Scandinavie.

D’autres espèces comme le mergule nain, un petit pingouin des eaux nordiques, est lui aussi très sensible au réchauffement des eaux à cause de sa principale nourriture, un crustacé planctonique, qui devient de moins en moins gros et moins nourrissant.

La fonte des glaces a également eu un effet problématique pour plusieurs espèces d’oiseaux marins arctiques, qui ont vu disparaître un nombre important de sites de ponte et d’accès à la nourriture. Les manchots ont également très nettement diminué au cours de ces dernières décennies.

La faune est également touchée par ce réchauffement climatique avec les forêts qui remontent progressivement vers le nord, au détriment de la toundra. Il faut savoir que la toundra est le lieu de reproduction de nombreuses espèces animales, notamment de millions d’oiseaux migrateurs qui subissent ainsi directement les effets des changements climatiques.

Comme on le voit, le réchauffement climatique produit des effets désastreux sur la faune de ces régions.

Si désastreux qu’ils doivent servir d’avertissement à l’animal qui se croit au-dessus de tous les autres


Moyenne des avis sur cet article :  2.85/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • njama njama 3 octobre 2014 09:11

    sur la vidéo, on les voit gesticuler ...
    échoués ne veut pas dire morts
    peut-être sont-ils plus grégaires qu’on ne le pensait.
    un meeting ? ou un regroupement façon « troupeau », c’est à dire pour se protéger mutuellement ?
    pourquoi le réchauffement climatique serait-il sans démonstration et d’emblée l’explication ?
    on a prétendu que les ours blancs étaient en voie de disparition avec le réchauffement climatique, et l’info était fausse, c’est la chasse qui les décimait, et le Traité de 1973 « Agreement on the Conservation of Polar Bears » a permis de le protéger, de restaurer et réguler leur population
    .
    quid de la présence de leurs plus dangereux prédateurs dans le secteur, à savoir les orques (appelés aussi épaulards) et les ours blancs , lesquels les obligeraient à migrer pour pêcher et se protéger  ?


    • njama njama 3 octobre 2014 09:24

      La théorie du réchauffement climatique est de plus en plus controversée

      En admettant qu’il en soit ainsi, il ne devrait pas durer selon certains scientifiques. L’explication est simple, pas besoin d’avoir fait Normale Sup pour la comprendre :

      « Je pense que ce moment de transition nous prépare non pas au réchauffement, mais au refroidissement global. La surface des océans est en train de s’élargir et avec elle, la surface des évaporations », explique Natalia Riazanova, directrice du laboratoire de géo-écologie à l’Université des relations internationales de Moscou (MGIMO). « Résultat, la quantité des nuages au-dessus de ces zones augmente également. Ces nuages constituent un barrage entre la Terre et le Soleil. Et la période de refroidissement va commencer après une brève période de réchauffement. »
      Lire la suite : http://french.ruvr.ru/2014_04_19/Quel-remede-contre-le-refroidissement-global-8970/
      .

      Puis vint le refroidissement climatique
      http://www.contrepoints.org/2013/09/11/138634-puis-vint-refroidissement-climatique
      .

      And now it’s global COOLING ! Return of Arctic ice cap as it grows by 29% in a year

       533,000 more square miles of ocean covered with ice than in 2012

      Read more :http://www.dailymail.co.uk/news/article-2415191/And-global-COOLING-Return-Arctic-ice-cap-grows-29-year.html


      • njama njama 3 octobre 2014 11:24

        mince !
        mon post a été moinsé par 2 réchauffistes, j’en suis tout refroidi smiley


      • Loatse Loatse 3 octobre 2014 10:27

        Ces morses ai je lui quelque part, auraient quitté leur lieu habituel de reproduction, parce que la banquise s’était épaissie et pas fondue comme on nous le dit, leur rendant difficile l’accès à la mer pour nourrir leur petits...


        au morse, il faut des pentes douces pour se glisser dans l’océan et y remonter... d’ou le démagement en groupe vers la terre ferme... (échoué ne me parait pas le mot adéquat)

        D’autres espèces s’adaptent plus facilement


        • JL JL 3 octobre 2014 10:39

          ’Il s’agit de l’une des nombreuses conséquences de la fonte des glaces de l’Arctique due au réchauffement climatique.’’

          Réchauffement pour les pôles, refroidissement pour nous, et tempêtes pour tous.

          Bizarre bizarre. On ne voit jamais les fous de techniques réagir à ce genre de propos !

          Je m’explique : ces fous de techniques (transhumanistes, libertariens et que sais-je encore) sont dans les starting-blocks pour aller terraformer des planètes exotiques, mais aucun d’entre eux ne semble remarquer qu’on est en train de terraformer notre propre planète


          • njama njama 3 octobre 2014 10:46

            Pour expliquer ce phénomène nouveau, il faut savoir que ...

            en fait il n’est pas si nouveau, ni exceptionnel ...

            ce type d’observations a déjà été faite les années précédentes au même endroit « Point Lay »*
            .
            Number of Walruses Hauled Out near Point Lay, Alaska, Swells to over 20,000
            Submitted by Nick Sundt on 1 September 2011 - 4:55pm

            Just weeks before Arctic sea ice extent reaches a record or near-record annual low, observers estimate that over 20,000 walruses have hauled-out near Point Lay,

            voir photos de 2011 dans l’article de WWF - grand protecteur de l’ours polaire principal prédateur des morses - :
            http://www.wwfblogs.org/climate/content/number-walruses-hauled-out-near-point-lay-alaska-swells-over-20000

            Au final, est-ce WWF qui créé le problème ?

            * source rtl.fr Le 27 septembre, les morses ont été observés par voie aérienne près de Point Lay. Quatre jours plus tôt, ils n’étaient que 1.500, ont expliqué des experts de l’USGS **

            ** « United States Geological Survey » organisme gouvernemental américain, agence rattachée au Département de l’Intérieur des États-Unis (wiki)

            On notera que cette annonce de morses en péril qui fait le buzz dans la presse tombe pile poil comme par hasard dans le suite d’une grande Messe mondiale hystérique

            Réchauffement climatique : les dirigeants du monde se réunissent à New York

            « Il est maintenant temps d’agir » contre le changement climatique, a exhorté lundi le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.
            Les dirigeants du monde entier se réunissent mardi 23 septembre à New York pour un sommet de l’ONU sur le climat visant à donner un nouvel élan aux négociations internationales sur le réchauffement climatique.
            http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20140923.OBS9952/rechauffement-climatique-les-dirigeants-du-monde-se-reunissent-a-new-york.html

            La France versera son denier du culte bien entendu, ne soyons pas égoïstes ... par temps de vaches maigres juste un petit milliard d’€uros

            Sommet sur le climat : Hollande en père Noël vert à New York
            La France va verser un milliard d’euros contre le réchauffement climatique.
            Un milliard pour le Fonds vert

            Et pas question pour la France de revivre l’échec de 2009. Lors de la conférence de Copenhague, les chefs d’Etat et de gouvernement ne s’étaient pas entendus sur un accord contraignant en faveur de la réduction d’émissions des gaz à effets de serre. « Je souhaite que la France soit le symbole du changement pour le climat », a affiché le président soucieux de tourner la page de Copenhague et d’adresser quelques clins d’oeil aux écologistes.
            http://www.leparisien.fr/environnement/sommet-sur-le-climat-hollande-en-pere-noel-vert-a-new-york-23-09-2014-4157897.php


            • stupeflip 3 octobre 2014 10:52

              C’est de la pure propagande cet article...

              Le réchauffement climatique a pris un sérieux coup dans l’aile depuis le climatgate et depuis que de très nombreux spécialistes se sont élevés contre cette théorie mondialiste (qui sert à rassembler tout le monde sous une menace globale et justifier n’importe quoi).

              L’arctique fond puis se reconstitue l’hiver.

              L’antarctique n’a jamais eu autant de glace ! (4x la surface de l’Australie !!!) du jamais vu ! (renseignez vous).

              Le lien entre l’homme et le réchauffement tient de la propagande pure... Si vous voulez vous inquiéter de quelque chose, choisissez plutôt le sujet de la pollution (complètement évité par les média et le pouvoir, pourquoi à votre avis ?). Le CO2 n’est pas un polluant, c’est un élément nécessaire au développement de la vie.


              • 1984 3 octobre 2014 11:12

                Fatizo, je suis désolé de vous dire que cet article est ridicule. Les millions d’humains qui se sont échoués sur les plages de Méditerranée cet été c’était aussi à cause du réchauffement climatique ?


                • njama njama 3 octobre 2014 11:27

                  les baigneurs réchauffent la mer
                  et encore une fois ce sont les pays les plus développés qui contribuent donc le plus au réchauffement de l’océan
                  LOL ...


                • njama njama 3 octobre 2014 12:13

                  Les Etats-Unis ont signé le Protocole de Kyoto le 12 Nov 1998, mais ne l’ont toujours pas ratifié, ce qui veut dire qu’il n’est absolument pas contraignant pour eux

                  http://unfccc.int/portal_francophone/essential_background/kyoto_protocol/st atus_of_ratification/items/3346.php

                  Faites ce que je dis, pas ce que je fais !


                  • Montdragon Montdragon 3 octobre 2014 19:46

                    Ca fait 65 millions d’années que les mammifères s’adaptent en croissant en nombre, en mutant, devenant portion congrue puis de nouveau croissant.
                    Que peux faire l’Homme dans tout ça ?
                    Je ne suis pas plus responsable de ça que d’erreurs historiques.


                    • SamAgora95 SamAgora95 3 octobre 2014 20:15
                      « ..Il s’agit de l’une des nombreuses conséquences de la fonte des glaces de l’Arctique due au réchauffement climatique. »

                      ça n’a rien avoir avec le réchauffement climatique, puisque le pôle SUD refroidit, où alors cette phrase est aussi vraie : « la formation des glaces dans l’antarctique est due au refroidissement climatique ».
                      Il n ’y a aucune raison de choisir l’une plutôt que l’autre !

                      Propagande destinée à nous imposer de nouvelles taxes mondiale, les taxes régionale ne les intéressent plus.


                      • marmor 3 octobre 2014 22:07

                        D’autant que ces morses ne sont pas échoués, mais là simplement pour la période des amours et des naissances, comme tous les ans !!
                        Ah la propagande .........


                        • troletbuse troletbuse 3 octobre 2014 23:07

                          Flamby n’étant pas (complétement) responsable de la mort de ces 35000 morses, sa côte va remonter. smiley Enfin, une bonne nouvelle pour lui.


                          • Fergus Fergus 3 octobre 2014 23:14

                            Bonjour, Stupeflip.

                            Jetez un coup d’œil sur l’évolution, en quelques décennies, de la surface et de la longueur des glaciers dans les pays alpins. Et demandez aux habitants des régions concernées ce qu’ils pensent du réchauffement climatique.


                            • seb71 4 octobre 2014 07:19

                              bonjour a tous. le bruit sous marin et certaines ondes amplifiés provenant des bateaux et usine en bord de mer désoriente le sonar des animaux aquatique .


                              • njama njama 4 octobre 2014 08:39

                                C’est quand même un peu léger une photo d’un troupeau de morses (bien vivants regardez la vidéo) comme démonstration du réchauffement climatique

                                si toutefois vous voulez aider les bisounours de WWF à protéger les morses (ils ne précisent pas comment ils comptent s’y prendre) leur site vous propose des kits d’adoption à 25, 55 ou 100 dollars
                                http://gifts.worldwildlife.org/gift-center/gifts/Species-Adoptions/Walrus.aspx
                                ----
                                un site passionnant pour les passionnés de climatologie

                                http://www.pensee-unique.fr/index.html


                                • njama njama 4 octobre 2014 09:23

                                  comme on peut le voir sur ce graphique interactif pour la période de 1981- à 2000 la surface de la banquise a peu varié et reste assez constante d’une année sur l’autre en fonction des saisons :

                                  Nouveau (25 Sept 2014) : Un graphique interactif du NSIDC (et NASA) qui donne les évolutions des banquises arctique et antarctique (cliquer sur arctic/antarctic pour choisir), année après année.

                                  Il suffit de cliquer sur les années indiquées dans la colonne de droite pour superposer le graphique correspondant sur les graphiques des années déjà représentées. Ces graphiques sont lissés et ne montrent pas les fluctuations telles qu’on peut les voir sur d’autres bases de données.

                                  La zone en grisé représente la zone d’incertitude à + ou - 2 sigma autour de la moyenne des extensions de la période 1981-2000.

                                  http://www.pensee-unique.fr/indicateurs.html#inter

                                  http://nsidc.org/arcticseaicenews/charctic-interactive-sea-ice-graph/

                                  les images vidéo auraient été prises le 27 septembre d’après AFP, et 
                                  WWF nous présentait en 2011 des photos assez identiques prises fin aout
                                   http://www.wwfblogs.org/climate/content/number-walruses-hauled-out-near-point-lay-alaska-swells-over-20000
                                  ce qui correspond à l’époque de l’année où la surface de glace est la plus faible dans l’Arctique,
                                  le rapport été / hiver est d’ environ 5 millions de km2 en aout -sept à plus de 15 millions de km2 en mars, soit une fluctuation équivalente à la surface des USA ou du Canada, ce qui est énorme
                                  les morses vont-ils manquer de glaçons ?


                                  • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 4 octobre 2014 12:14

                                    é-chou-és ???
                                    Ah ah ah ah ah !!!


                                    • jipebe29 jipebe29 4 octobre 2014 17:32

                                      « Il s’agit de l’une des nombreuses conséquences de la fonte des glaces de l’Arctique due au réchauffement climatique ».
                                       Deux mensonges dans cette phrase.
                                      1) La TMAG (température moyenne annuelle globale) est stable depuis 18 ans (mesures Hadcrut et RSS- les droites de tendance sont quasiment plates, compte tenu de l’échelle verticale : 


                                      http://www.woodfortrees.org/plot/hadcrut3vgl/from:1997/offset :-0.15/trend/plot/rss/from:1997/trend

                                      Par ailleurs, en fin de fonte estivale, la banquise arctique est nettement plus étendue que lors des années 2007-2012 (environ +1 million de km2).

                                      Donc, il est complètement absurde d’attribuer cet échouage de morses à un RC inexistant ou à une fonte estivale colossale de la banquise arctique. Le bouc émissaire est bien commode pour éviter de rechercher des causes locales….ou des causes de pollution (chimique, sonore) qui perturbent les morses. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès