Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Au-delà des débats sur Linky : la transition énergétique

Au-delà des débats sur Linky : la transition énergétique

« Linky est un projet stratégique pour la France » a lancé Delphine Batho, le 16 octobre, devant ses collègues de l’Assemblée Nationale. Malgré son départ abrupt du gouvernement, l’ancienne ministre de l’écologie soutient la décision de Jean-Marc Ayrault de déployer le nouveau compteur d’électricité d’ici 2020.

Beaucoup a déjà été dit sur les avantages et critiques à l’égard de ce compteur :

• Parmi les avantages : relevé à distance, maitrise des consommations …

• Parmi les critiques exprimées : coût de l’installation, utilisation des données personnelles.

Afin d’éclaircir ces dernières incertitudes, les députés de la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale ont invité le 16 octobre les soutiens et les sceptiques à s’exprimer sur l’intérêt de Linky.

Linky : vers un consensus

Force est de constater que la concertation menée autour du compteur communicant a permis d’avancer sur les points de discorde. Ainsi, concernant le coût du compteur même UFC-Que Choisir admet que Linky « sera neutre pour la facture des consommateurs ».

A propos de la gestion des données, la CNIL (l’autorité en charge d’assurer le respect de la vie privée) a prévu qu’ERDF n’aura accès qu’à la consommation totale des foyers et non au détail pièce par pièce ou appareil par appareil. A cet égard, Michèle Bellon, présidente d’ERDF, a précisé qu’il est, de toute manière, « impossible de savoir quand les gens prennent leur douche » puisque « le ballon d’eau chaude chauffe pendant la nuit ».

Pour ce qui est des ondes émises par le compteur, l’audition à l’Assemblée nationale a permis d’apprendre, qu’en réalité, Linky n’en émet pas plus que le compteur bleu actuel, « à la limite du mesurable  ».

Linky et l’optimisation de l’électricité

Au-delà des réponses apportées aux différentes interrogations légitimes sur le compteur, l’audition à l’Assemblée nationale a permis de mettre en lumière l’enjeu réel de ce changement : améliorer consommation et production d’énergie.

Ainsi, côté consommation, le nouveau compteur va aider à rendre plus « palpable » l’électricité. De fait, grâce au suivi par internet, Linky va agir pour l’électricité comme une jauge à essence pour les voitures. En effet, le compteur communicant va permettre à l’usager d’être doté d’un tableau de bord électrique l’incitant à « lever le pied » en période de forte consommation.

Côté production, avec Linky, est en train d’être mis au point un système d’« heures creuses solaires ». Le but : inciter à utiliser l’électricité produite par les panneaux photovoltaïques lorsqu’elle est abondante. Associé à des appareils programmables, il devient dès lors possible de déclencher le lave-linge quand les énergies vertes sont au maximum de leur production, et éviter le recours aux centrales à gaz ou à charbon.

Delphine Batho a donc effectivement raison : Linky est bien « un projet stratégique pour la France ». Car c’est sur la base de ce compteur que va se réaliser la mue de l’électricité, assurant notamment le développement des énergies renouvelables et une utilisation plus juste de celles-ci.


Moyenne des avis sur cet article :  1.52/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • TSS 23 octobre 2013 09:49

    A propos de la gestion des données, la CNIL (l’autorité en charge d’assurer le respect de la vie privée) a prévu qu’ERDF n’aura accès qu’à la consommation totale des foyers et non au détail pièce par pièce ou appareil par appareil.

    C’est du pipeau ! la CNIL n’a qu’un avis consultatif(dont les politiques et les industriels se

    moquent) et EDF aura accès à tous les renseignements si elle le desire !

    le compteur communicant va permettre à l’usager d’être doté d’un tableau de bord électrique l’incitant à « lever le pied » en période de forte consommation.

    Et à EDF de couper autoritairement sans consultation de qui que soit !


    • Alpo47 Alpo47 23 octobre 2013 10:26

      Juste un article du lobby EDF, à prendre pour ce qu’il est : de la désinformation.
      Aucun chiffre, aucun argument vérifié ... juste des affirmations « gratuites » (pas pour les futurs utilisateurs).

      Et d’ailleurs, ce qui parait à peu près évident , c’est que si EDF a besoin de produire ce genre de propagande, c’est précisément parce qu’il y aurait beaucoup à dire sur leur compteur et qu’ils veulent étouffer tout débat argumenté.


      • ahtupic ahtupic 23 octobre 2013 11:17

        A quand un compteur pour l’optimisation du PQ dans les toilettes ?


        • cevennevive cevennevive 23 octobre 2013 13:55

          Non, non, et non ! Pas d’accord, mais alors pas du tout !


          J’ai la chance (!) d’avoir le compteur électrique dans la cuisine de ma très vieille maison. Je vois d’un seul coup d’oeil si l’un de mes appareils fonctionne ou pas. Je vois la consommation à l’heure de chaque appareil si je le désire. Je sais combien dépenseny mes appareils la nuit en tarif réduit, ou le jour à plein tarif. Et je connais par avance les chiffres du relevé du compteur que l’employé d’EDF vient prendre une fois l’an.

          Beaucoup de nouvelles maisons ont leur compteur sur le bord de la route, dans une armoire. C’est le modernisme... Comment voulez-vous, en effet, que la ménagère puisse voir et calculer sa consommation ? Lorsqu’elle reçoit sa facture d’EDF, c’est toujours la surprise.

          Alors, on vient lui expliquer que cette gentille EDF va calculer pour elle, faire les comparaisons nécessaires et lui permettre de faire des économies, parce qu’elle ne sait pas du tout ce qu’elle consomme au jour le jour, et qu’elle est une gourde, et que ses appareils sont trop gourmands, et que, etc...

          Tant que je le pourrai, je garderai mon compteur dans la cuisine et le surveillerai comme le lait sur le feu.

          Voilà !

          • Croa Croa 23 octobre 2013 14:04

            En général pour le moment, rien n’est encore changé : Ce qui est au bord de la route est un dispositif de relevé à distance et le compteur est toujours sur l’armoire électrique EDF quelque part dans une armoire dans la maison.


          • Croa Croa 23 octobre 2013 14:18

            Oups ! smiley

            Je voulais évidemment dire « dans un placard dans la maison ».


          • paul 23 octobre 2013 14:00

            Linky neutre pour la facture ? Pourtant l’UFC affirmait le contraire (Ouest France 25 septembre dernier) .

            Une installation qui coutera 5 Md au total . Financé par qui ? Par EDF sur ses fonds propres, selon la com officielle : bien sûr, on y croit ! .

            Ce même UFC-Que Choisir indiquait que les nouveaux compteurs conduiraient à des changements d’abonnements ,souvent plus chers . Les lourds frais d’ERDF devront bien être compensés par les nouveaux abonnés « intelligents » puisque l’État ne mettra pas la main à la poche . Le passage progressif au pilotage global est en marche , c’est toujours pour de bonnes raisons .


            • Croa Croa 23 octobre 2013 14:13

              Oui, l’auteur a oublié de répondre sur ce point important !

              Autrefois les compteur restaient propriété insaisissable d’EDF. Les nouveaux on ne sait pas ! Il se dit qu’il faudrait les payer ou les louer voire les deux (on paye l’installation et une location !) Il se dit aussi qu’il faudrait payer pour disposer de relevés des consommations.


            • TSS 23 octobre 2013 18:28

              Il se dit aussi qu’il faudrait payer pour disposer de relevés des consommations.

              Tout à fait exact ! les consommations seront directement transmises à EDF mais si vous

               voulez un transmetteur il faudra payer !!


            • exocet exocet 23 octobre 2013 14:19

              Au delà de l’espionnage en temps réel que permet ce compteur, il faudrait aussi tenir compte de l’impact sur la santé, extrait WIKIPEDIA :

              "L’utilisation de la technologie du courant porteur en ligne et les ondes à hautes fréquences par Linky seraient préjudiciables pour la santé, en raison du rayonnement électromagnétique permanent qu’ils occasionnent dans les locaux habités, compte-tenu que le réseau électrique d’une habitation n’est pas blindé. Ainsi, un rayonnement d’un niveau de 17,16 volts par mètre (V/m) a été mesurée dans une chambre d’enfant[29].

              Sur le schéma ERDF (Linky, comment ça marche ?)[2], montrant la topologie du réseau informatique jusqu’au compteur, on voit que le deuxième niveau de communication est assuré par le réseau de téléphonie mobile GPRS Edge entre le concentrateur (installé dans un poste de transformation et de distribution HTA/BT[30]) et le système central. A terme, à la fin du projet, lorsque les 35 millions de compteurs auront été remplacés, il y aura environ 700 000 concentrateurs d’installés, éléments d’un Système d’information réparti, avec un SI central et un SI local dans chaque concentrateur[31].

              Ainsi, le déploiement des compteurs serait en contradiction avec la volonté de nombreuses communes (dont Paris) de diminuer l’exposition quotidienne de la population aux champs électromagnétiques."


              • soi même 23 octobre 2013 16:55

                Expliquez moi se bisme ? Parmi les avantages : relevé à distance, maitrise des consommations ?


                • HELIOS HELIOS 23 octobre 2013 17:32

                  mais non, si ERDF et donc les fournisseurs d’energie veulent connaitre dans le detail VOS HABITUDES de consommation, ce n’est pas pour vous faire baisser la facture, bien au contraire !

                  C’est seulement parcequ’ils ne peuvent pas vous fournir plus de services et que le service c’est justement ce que vous allez payer en plus, même si vous pouvez vous en passer ! (de ces services)

                  Par exemple : le relevé, normalement gratuit, que vous payez deja si vous choisissez votre rendez vous, vous allez le payer, mais personne ne se deplacera, puisque ce sera fait a distance.... vous allez payer un « service de relevé » dans lequel vous aurez droit a la consultation par internet de vos conso fractionnaires....
                  Et si vous ne voulez pas payer, on vous fera payer comme chez France Telecom avant, un service « liste rouge » qui ne permettra pas aux autres fournisseurs d’utiliser vos informations de consommation.
                  ... dans tous les cas vous allez payer.

                  Quand a l’argument : ... on ne peut definir la consommation des appareils puisque le chauffe-eau chauffe la nuit, on ne connait pas l’heure de votre douche, c’est du ridicule
                  En effet, peu importe l’eau chaude, c’est justement le chauffage de la SdBn la cafetiere, la lumiere et tous les automatismes qui vont cafter, car, vous ne le savez peut etre pas, mais les fils « pilote » des appareils proviennent du compteurs qui sait quand il les active ...

                  ... et, comme un malheur ne vient pas seul, l’identification des appareils est en train de se developper a grande vitesse... sauf là où on le souhaite.. par exemple, tout appareil, peut contenir une puce (donc un code) d’identification vehiculé, et utilisé par exemple avec les centrale domotique existante a la norme X10. 
                  Imaginez, demain, votre ecran plat qui s’identifie.... on vous le pique, ... erdf saura immediatement où et quand le voleur viendra de le mettre en route... mais là, comme pour les telephones portables, personne ne mettra en service un systeme de denonciation... on vous pique votre Iphone ? pas grave, Apple en vendra un de plus, c’est tout benef pour eux, il ne faut pas que les operateurs puissent vous dire qui l’a pique et qui s’en sert !

                  Personne n’a besoin de Linky, le Linky tel qu’il est defini.

                  On a besoin a pire, d’un lecteur d’index quotidien a la demande et c’est tout, surement pas un lecteur de consommation en continu ... !!!!!


                  • 1984 23 octobre 2013 20:38

                    Au vu des votes que que subit l’auteur à chaque article, pourrait-il avoir la décence de ne plus tenter de publier sur Agoravox et de profiter de son temps libre pour, par exemple essayer de se fourrer un compteur Linky ou il voudra bien se le fourrer ?


                    • Pepe de Bienvenida (alternatif) 26 octobre 2013 16:13

                      Qu’il le débranche d’abord, c’est plus prudent.


                    • 1984 23 octobre 2013 20:40

                      Ah oui, c’est quoi cette illustration hors de propos tentant de faire croire que nous sommes indépendant énergétiquement ? Image subliminale ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès