Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Beznau, la centrale gruyère

Beznau, la centrale gruyère

C’est la plus vieille centrale nucléaire du monde, et elle se trouve en Suisse…lors d’une inspection, les experts ont constaté la présence d’un millier de trous dans la cuve du réacteur suisse. Pas rassurant.

Déjà, l’été dernier, Greenpeace avait alerté l’opinion, constatant que cette centrale nucléaire « ne résisterait pas à un séisme puissant », et avait réclamé la « mise hors service définitive de l’installation »…pour l’instant, sans réponse des autorités.

Cette vieille centrale de 46 ans se trouve entre Bâle et Zurich, dans le canton d’Argovie, non loin de la frontière allemande.

En Juillet 2012, à la demande de plusieurs organisations écologistes, une expertise réclamée avait apporté un résultat plutôt surprenant.

En effet, IFSN (inspection fédérale de la sécurité nucléaire) avait conclu des examens menés que les centrales nucléaires suisses résisteraient à un grave tremblement de terre, et pouvaient donc rester en exploitation.

Or, d’après Greenpeace, les experts s’étaient trompés dans leurs calculs, en utilisant des normes techniques erronées, et l’association environnementaliste avait logiquement demandé que la décision soit corrigée, et que la centrale de Beznau soit définitivement fermée.

Rappelons que même si le risque sismique en Suisse est considéré par les autorités comme « modéré », ce pays a connu, d’après le service sismologique du pays, depuis le 13ème siècle environ 10 000 séismes, dont 12 ont eu une intensité supérieure à 8, provoquant des dégâts importants.

C’est ainsi que le 18 octobre 1356 la ville de Bâle, ainsi qu’une partie de la région, fut détruite.

Les experts estiment que des dégâts ont été constatés dans un rayon de 200 km autour de la ville suisse, assurant qu’il s’agissait du « séisme du millénaire ». lien

Lorsque l’on voit des gravures de l’époque, (image) montrant bâtiments, y compris forteresses, s’effondrant comme un château de cartes, on peut logiquement s’interroger sur les effets qu’aurait un séisme équivalent sur cette vieille centrale nucléaire.

D’après les experts, qui se veulent rassurants, un tremblement de terre de magnitude de 7, se produit environ tous les 1500 ans. lien

Là ou la situation se complique encore un peu plus, c’est que la télévision alémanique vient de révéler que la cuve du réacteur 1 de cette centrale nucléaire comptait plusieurs centaines de défauts : pas moins de 925 trous d’un diamètre de 7,5 millimètres ont été décomptés grâce à une analyse réalisée par ultrason.

Il faut savoir que la paroi de cette cuve est épaisse de 18 centimètres, et que c’est là où ont été découverts ces défauts que s’effectue le processus nucléaire, avec des températures atteignant 300°.

Pour l’instant, ce réacteur ayant été débranché en mars « pour travaux », ce qui a permis les investigations que l’on sait, ne sera redémarré qu’avec l’autorisation de l’IFSN, laquelle jugera si les conditions de sécurité nécessaires sont bien remplies. lien

Pour ne rien arranger, une autre centrale nucléaire helvétique, celle de Leibstadt, qui se trouve dans le même canton que celle de Beznau, a dû être déconnectée du réseau, en raison d’un défaut de refroidissement, et personne n’a oublié que les accidents nucléaires majeurs commencent généralement par un problème de mauvais refroidissement du réacteur. lien

Oublions ces péripéties qui devraient connaitre des développements, et penchons-nous sur ce nucléaire, qui mettant en danger une bonne part de l’humanité, prétend s’inviter lors de la COP21.

En effet, les promoteurs du nucléaire voient dans cette rencontre mondiale la possibilité de redorer le blason quelque peu fané de cette industrie contestable.

Ces nucléocrates prétendent que le nucléaire, ne produisant pas de CO2, serait la réponse idéale pour lutter contre le changement climatique.

EDF affirme produire 98% d’électricité sans production de CO2 lien

Or cette affirmation est battue en brèche par de nombreux écologistes, dont le réseau « sortir du nucléaire », ainsi que l’association Greenpeace, laquelle sera présente lors des diverses manifestations de la COP21 avec le slogan : « le nucléaire ne sauvera pas le climat ». lien

Les écologistes démontrent, en décryptant toute la chaine de fabrication, allant de l’extraction de l’uranium, à la production d’électricité, en passant par le transport, que le nucléaire est bien producteur de CO², et prouvent qu’un kWh électrique produit environ 0,09 kg d’équivalent CO².

L’explication complète est sur ce lien.

Ajoutons pour la bonne bouche qu’il ne serait pas opportun d’oublier les autres conséquences de l'activité des centrales nucléaires :

des déchets dangereux pendant des milliers d’années, sans solutions raisonnables à ce jour, des démantèlement de centrales nucléaires plus que problématiques, voire impossibles, des rejets radioactifs réguliers dans l’eau, la terre, et l’air, avec son lot de cancers à la clef, et bien sûr le risque que l’on sait de l’accident nucléaire majeur, dont nous connaissons aujourd’hui, avec Tchernobyl, puis Fukushima, les conséquences.

Aujourd’hui, finalement, alors que certains irrationnels clamaient sans conviction « zéro morts  », les autorités admettent qu’ils seraient « des dizaines de milliers » à être malades des suites de la catastrophe. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « à quoi sert la lumière du soleil si on a les yeux fermés ? ».

L’image illustrant l’article vient de fdesouche.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Une pétition est à signer sur ce lien.

Articles anciens

Vous entrez dans une zone d’exclusion

La vilaine farce nucléaire

Nucléaire, le syndrome du Titanic

Ça chauffe à Tchernobyl

EPR, la cocotte minute nucléaire

Nucléaire, la cible terroriste

La France a peur

Nucléaire, explosion des prix

Penly du feu et des flammes

Les normes sont-elles normales ?

Le mensonge nucléaire de Sarközy

Palmiers contre nucléaire

Promo nucléaire : pour toute centrale achetée, leucémie en prime !

Ce cher nucléaire

Nucléaire, de la fission aux fissures

La fable du thorium

Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour ?

Courage, fuyons

Les tricheurs de Fessenheim


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

149 réactions à cet article    


  • julius 1ER 21 octobre 2015 10:12
     que la cuve du réacteur 1 de cette centrale nucléaire comptait plusieurs centaines de défauts : pas moins de 925 trous d’un diamètre de 7,5 millimètres ont été 


    c’est le poinçonneur des lilas qui s’est inspiré de cette centrale ??? mais Cabanel, puisqu’on te dit depuis des centaines d’articles que le nucléaire c’est merveilleux ......

    pourquoi ne veux-tu pas entériner ce fait ?????

    • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2015 10:20

      @julius 1ER
      le poinçonneur des lilas ?

      non, je crois plutôt que ce sont les fromagers suisses qui ont inspiré cette centrale...
      en effet, l’Emmental est plein de trous...sauf que dans ce cas, ces trous sont la marque de fabrique de ce fromage, souvent confondu avec le gruyère qui lui, en est dépourvu, malgré des croyances tenaces.
       smiley

    • Henry Canant Henry Canant 21 octobre 2015 12:04

      @olivier cabanel
      Quel humour, mais il me semble avoir lu déjà « gruyère » dans votre suite de lettres qui font pour vous un article.

      Vous êtes d’un grotesque pathétique



    • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2015 13:14

      @Henry Canant
      tandis que vous vous n’êtes pas pathétique.

       smiley

    • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 21 octobre 2015 21:25

      @Henry Canant

       ?


    • César Castique César Castique 21 octobre 2015 10:43
      Cabanel, c’est du solide. 


      Il se documente, pensent certains, aux meilleures sources, aux plus fiables, aux moins contestables. 


      Seulement voilà, il ignore un détail vachement important, sa centrale est celle de Beznau*. 


      Alors du coup, on se demande auprès de quels branleurs, il va se rencarder, avant de reproduire psittacistement ce qu’il sélectionne, sans rien vérifier du tout.



      * Que Bezno soit un village de Tchéquie n’ôte rien à l’approximativité réelle des sources de Cabanel.


      • César Castique César Castique 21 octobre 2015 11:45

        @Laissebéton


        « Pas sérieux tout ça »


        D’autant moins qu’en écrivant phonétiquement, Cabanel donne l’impression de rapporter des on-dits.


        « Oh les feignasses de la modé vous faites passer n’importe quoi ! »


        On peut voir ça comme ça, mais on peut aussi penser que ce n’est pas leur turbin que d’améliorer - c’est-à-dire de fausser - l’image que les lecteurs auront des auteurs.

      • Henry Canant Henry Canant 21 octobre 2015 12:16

        @César Castique
        Cabanel a pu corriger son texte après parution. Trop fort !


      • colere48 colere48 21 octobre 2015 12:58

        @Henry Canant

        Pour sur, Cabanel il a la patate  !! 

         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2015 13:13

        @César Castique
        les noms propres n’ont pas d’orthographe... et vous même n’en avez pas.

        car si César est bien celui d’un empereur et d’un vendeur de pastis, castique ne me dit rien de bon.
        bref, Bezno (ou no baise), ou Beznau... le danger est le même.
        merci quand même.

      • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2015 13:16

        @Laissebéton
        remplacer un « o » par un « au », c’est donc dramatique ?

        par contre la centrale, et les trous....ça ne le serait pas un peu plus ?


      • César Castique César Castique 21 octobre 2015 15:43

        @olivier cabanel

        « ...les noms propres n’ont pas d’orthographe... »


        Etonnant de la part d’un type qui s’offusque quand on l’appelle Cabanul...


        « ...remplacer un « o » par un « au », c’est donc dramatique ? »


        Ni plus ni moins que remplacer un «  e  » par un « u ».

      • olivier cabanel olivier cabanel 23 octobre 2015 08:38

        @JL
        et alors ?



      • Gasty Gasty 25 octobre 2015 18:33

        925 trous de 7,5 mm ça fait au total un gros trou de 0,693 m.

        Je me demande comment ça fait pour marcher dans de telle conditions.

        Ils sont fort ces suisses.


      • Gasty Gasty 25 octobre 2015 18:50

        Peut etre que micron conviendrait mieux.


      • Henry Canant Henry Canant 21 octobre 2015 11:26

        Une centrale nucléaire qui pète fait moins de dégâts qu’une mandature socialo. 


        • bourrico 7 21 octobre 2015 11:59

          @Henry Canant

          Voilà ce qui arrive quand on habite près d’une décharge radioactive... 

        • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2015 13:18

          @Henry Canant
          vous en êtes bien sur ?

          un million de morts dus à tchernobyl... à fukushima, les calculettes sont en panne.
          à l’évidence, la mandature socialo est loin d’être exemplaire, et c’est une litote...
          ceci dit, celle du précédent qui a plongé le continent africain, Libye, puis Syrie, et les autres, dans l’abomination, est-ce que c’était plus grave ? moins grave ?
           smiley

        • Henry Canant Henry Canant 21 octobre 2015 13:23

          @olivier cabanel
          L’intervention du gnome en Libye s’est faite avec le soutien de la gôche

          De toutes façons, Flamby fait exactement la même politique que l’agité du bocal.

        • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2015 13:28

          @Henry Canant
          pour la première fois, un commentaire lucide.

          bravo, vous faites des progrès.
           smiley

        • bourrico 7 22 octobre 2015 10:51

          @olivier cabanel

          Vous vous comprenez entre irradiés, c’est normal, pas la peine de t’en émouvoir.

        • olivier cabanel olivier cabanel 22 octobre 2015 11:04

          @bourrico 7
          hi han !

          j’hésitais a vous répondre en langage humain, mais finalement j’ai opté pour le votre.
          de façon a être sur que vous comprenez.
           smiley

        • Iren-Nao 21 octobre 2015 11:57

          Green peace et sortir du Nucléaire ne sont pas forcement des sources innocentes, surtout green peace, les autres je ne sais pas, mais rien que le nom marque un parti pris assume.
          Le problème est que dans ce monde de menteur on ne peut plus croire personne.
          Et puis le nucléaire, moi je n’y comprend pas grand chose. Mais il y a des milliers de moteur nucléaires de par le monde qui pour le moment ont tue moins que Monsanto.
          Il parait que a cote de Tchernobyl il y a un renouveau étonnant de la diversité animale.
          Après tout, tant que ça ne tue que des zhumains, c’est pas si grave. Ya du rab.
          C’est même le problème numéro 1 de la planète les hommes (et surtout les femmes !). :->
          Iren-Nao


          • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2015 13:22

            @Iren-Nao
            vous êtes apparemment victime de la désinformation.

            comme je l’ai écris dans un article ancien, la vie sauvage du coté de tchernobyl a repris ses droits, mais pour des raisons mal connues.
            l’adn des espèces sauvages est différent de celui des espèces domestiquées...
            la prolifération de ces espèces dans ce milieu pollué par la radioactivité ne prouve qu’une chose : alors que ces espèces sauvages semblent être à l’abri du danger, pas sur que pour nous, pauvres humains, ce soit identique.
            alors soyez prudent dans vos affirmations.
             smiley

          • Iren-Nao 22 octobre 2015 06:58

            @olivier cabanel
            Cher confrère victime, et audacieux affirmateur.
            Il est rassurant de constater, si c’est vrai, que les espèces sauvages s’en tireraient mieux.
            D’un stricte point de vue écologique si soit disant cher a des voyous comme Green Peace, on devrait se réjouir que ce soit de l’humain qui disparaisse, après tout c’est eux qui ont fait les centrales, pas des lapins.
            Iren-Nao


          • olivier cabanel olivier cabanel 22 octobre 2015 11:06

            @Iren-Nao
            traiter Greenpeace de voyou me parait bien audacieux, voire injurieux, et je vous rappelle que les insultes n’ont pas cours sur ce site.

            quand l’on sait le travail citoyen, d’alerte, et l’engagement qu’ils prennent, mettant parfois leur vie en danger, on pourrait trouver bien présomptueux de votre part de les traiter de la sorte.

          • Iren-Nao 22 octobre 2015 12:54

            @olivier cabanel
            Cabanel, avez vous remarque que désormais on vit une période sans injures, ou on en fait tout un plat surtout quand on a rien a dire d’interessant, qui occupe les gogos sympathiques comme vous, je récuse personnellement cette attitude, l’injure est un droit légitime et très sain, a l’injurie d’éventuellement porter plainte pour diffamation, ou autre.
            Mais si on traite un quidam de con, d’enculé ou de singe, est ce que ça mérite vraiment de l’attention en ces périodes de vaches maigres, démontrer le contraire sera toujours vaseux.
            Pour en revenir a ces voyous de Green Piss dont les cibles sont uniquement des adversaires de l’empire du mal ou des insuffisamment larbins permettez moi Messire de douter de la bonne foi de cette organisation manipulée comme tant d’autres.
            Que certains de leurs soldats soient braves et méritants, il n’y a aucun doute s, mais des braves de braves et des militants sincères, ça a toujours fourmille dans toutes les troupes servant parfois des causes éventuellement douteuses.
            Je suis accessoirement assez partisan aussi des voies de fait, y compris a l’occasion sur un DRH.
            Je massacrerais un BHL sans états d’âmes excessifs.
            Cordiales quenelles.
            Iren-Nao


          • sarcastelle 21 octobre 2015 12:43

            La tête de clown sur la photo illustrant « l’article » est bien trouvée puisque la rigolade ne manque pas dans le texte. 


            Selon le lien donné par l’auteur lui-même, le kWh nucléaire donne à peine plus de CO² indirect que l’hydraulique, moins que l’éolien, 20 fois moins que le photovoltaïque, 150 fois moins que les hydrocarbures. Cela vaut bien la peine de dénoncer les flots de CO² du nucléaire ! Sauf bien sûr à trouver assez de montagnes pour remplacer tout le nucléaire par des barrages. 

            De plus, la comparaison avec l’éolien (avec le chiffre éolien fourni : de 3 à 22 g/kWh) ne vaut que si on se passe de courant quand il n’y a pas de vent. Si on veut du courant tout le temps, ce qui est le cas général... il ne faut pas oublier d’ajouter la centrale à hydrocarbures à côté ! 

            Il y a aussi dans la cuve 925 trous de 7,5 millimètres. 7,5 mm de diamètre ? de long ? de profondeur ? On ne sait....Hé, mon oncle, si c’est 7,5 mm de diamètre à travers tout le métal, cela fait un total de près de 5 décimètres carrés... et le circuit primaire tient sa pression ? La région n’est pas encore radioactive ? Dites, mon oncle, vous êtes bien sûr de ne pas avoir encore recopié on ne sait quoi sans esprit critique ?

            • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2015 13:26

              @sarcastelle
              vous semblez performante en matière de clown, et finalement, ça ne me surprend pas.

               smiley

            • sarcastelle 21 octobre 2015 16:01

              @olivier cabanel


              Oui, on connaît votre système : fournir des éléments en partie risibles et vous moquer de la critique matérielle qu’on en fait. 

            • olivier cabanel olivier cabanel 21 octobre 2015 17:40

              @sarcastelle
              et c e serait dommage de s’en priver.

               smiley

            • baldis30 25 octobre 2015 22:42

              @olivier cabanel

               mais cela ne fait pas avancer ni le débat, ni la vérité .

              Essayez de pratiquer une opération à cœur ouvert, ou une dialyse avec la seule présence des sources renouvelables .... et avant tout intermittentes

              Et essayer de faire fournir de l’énergie électrique à des éoliennes, toutes asynchrones, sans la présence du nucléaire et de sa fréquence maintenue : les lois de l’électrotechnique vous ne les avez peut-être pas votées mais elles existent....


            • Garance 21 octobre 2015 12:55

              Cabanel


              Vous n’avez pas le monopole d’avoir un ami africain qui vous abreuve de son savoir

              Moi aussi j’en ai un 

              Et savez vous quel enseignement il m’a donné ce matin devant le grand baobab de la place du village ?

              Non... ?

              Je vous en fait la primeur : 

              « Garance mon ami , en vérité je te le dis : Il ne te faut jamais jouer à saute-mouton avec un rhinocéros : cela pourrait être mauvais pour tes hémorroïdes » 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès