Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Bush soutient les voitures à hydrogène

Bush soutient les voitures à hydrogène


Crédit dessin : Copley News Service

Aux Etats-Unis, le prix à la pompe n’arrête pas de grimper. On est passé de 2 dollars le gallon à près de 4 dollars en quelques mois. Pour la société américaine, basée entièrement sur la voiture, le prix du plein d’essence à la pompe est un lourd enjeu politique.


Crédit photo : Rich Pedroncelli

Du coup, George W. Bush, lors d’un discours samedi à Sacramento, a déclaré que les consommateurs d’essence américains allaient avoir un "été difficile". "La crise guette, et l’Amérique doit agir dès à présent avant que l’augmentation des prix de l’essence et la dépendance au pétrole de l’étranger n’étranglent notre économie et notre armée", a-t-il déclaré.

Il a ensuite affirmé que l’avenir était au moteur à hydrogène (fuel cell). "Je crois fermement que l’hydrogène est le combustible de l’avenir", a-t-il dit. "Il a le potentiel - un vaste potentiel pour réduire drastiquement notre dépendance vis-à-vis du pétrole étranger. L’hydrogène est propre, l’hydrogène est fabriqué aux USA et l’hydrogène est la solution pour l’avenir."

J’ai du mal à croire à la sincérité de la déclaration de ce président qui a été porté au pouvoir par les cartels du pétrole. Je pense qu’il est aux abois, avec des sondages atteignant des abysses historiques, et n’oublions pas que cette année ont lieu les élections législatives de mi-mandat. Mais laissons-lui le bénéfice du doute, et faisons confiance au pragmatisme américain.

Pour en savoir plus :
1. Bush prédit un été difficile aux consommateurs d’essence (La Croix)
2. President touts hydrogen-powered cars (USA Today)
3. Bush : ’Hydrogen is the fuel of the future’ (CNN)
4. Bush to Promote Hydrogen Fuel on Earth Day (Guardian)
5. Bush marks Earth Day with focus on alternative fuels (Reuters)


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Renaud D. (---.---.82.51) 25 avril 2006 12:43

    « J’ai du mal à croire à la sincérité de la déclaration de ce président qui a été porté au pouvoir par les cartels du pétrole. »

    La réponse est ici : L’hydrogène est actuellement fabriqué à 95% par combustion d’hydrocarbures...

    C’est évidemment cette technologie que GWB junior espère développer. On le voit mal en effet désobéir à ses commanditaires.


    • Anonyme de service (---.---.150.188) 25 avril 2006 13:36

      L’hydrogène c’est bien, mais ce n’est pas pour demain...

      Les huiles végétales, par contre... http://www.oleocene.org/index.php?page=que_faire&section=algues


      • zoï (---.---.58.60) 25 avril 2006 13:36

        Plutôt que de sincérité, on devrait parler de nécessité.Idem pour le nucléaire dont Bush c’est fait aussi l’avocat.


        • Thirqual (---.---.15.86) 25 avril 2006 13:48

          C’est parce que M.Bush a oublié de préciser : et l’hydrogène est produit grace à l’électricité de nos centrales, en majorité thermiques. Ca pousse pas sur les arbres l’hydrogène, M.Bush.


          • Yak (---.---.186.86) 25 avril 2006 15:48

            L’hydrogène sera fabriqué grâce à l’électricité produite par les centrales nucléaires et plus tard thermonucléaires.


            • moala (---.---.21.120) 25 avril 2006 16:35

              Non, soyez pas si négatifs : il pousse aussi aux énergies solaires : * http://www.stirlingenergy.com/breaking_news.htm * http://www.kockums.se/news/050829bush.html ...


              • Dodot (---.---.129.154) 25 avril 2006 17:16

                Si ça inspire nos décideurs, alors je suis preneur :)


                • (---.---.59.4) 25 avril 2006 17:37

                  Bush est favorable au moteur à hydrogène.

                  Donc le moteur à hydrogène, c’est de la merde !

                  Je dis pas, si c’était Saddam, ou Mugabe, qui en faisaient la promotion,... du moteur à hydrogène. Ou Aristide... Mais Bush...

                  C’est vraiment de la merde...

                  CQFD


                  • H2O (---.---.96.170) 25 avril 2006 17:42

                    ca serait chouette ,l’hydrogene ,mais l’électrolyse ne fait que de déplacer le probleme sur la production électrique . La solaire et autres sont pure démagogie . Il faut plus d’énergie pour produire l’équipement qu’il n’en fournira toute sa vie. La fameuse pile est une Arlesienne . Jamais vu en pratique.L’air comprimé est aussi une de ces ’fausses bonne idée’ .On parle aussi des brevets cachés de Tesla ou machine Palma . Rien vu jusqu’a present . De la marche à pied en vue


                    • Romain (---.---.79.35) 25 avril 2006 19:13

                      Commentaire de x67.59.4 tres intelligent, on voit la une grande marque d’esprit critique...

                      L’hydrogene a des avantages mais de trés gros inconvenients, beaucoup de scientifiques pensent désormais qu’il n’y aura jamais de société basé sur l’hydrogene.
                      - il est extremement polluant et dangereux à manipuler (à cause des fuites de ce gaz trés volatile, à effet de serre et tres difficile à stocker)
                      - Il faut le fabriquer et cette fabrication à un cout energetique. Autant utiliser directement cette energie que l’on perd.

                      En ce qui concerne l’energie solaire, l’equipement est rentable au bout d’une vingtaine d’année. Une centrale nucléaire devient rentable au bout de 20-30 ans. Les progrés en matiére de rendement pour l’energie solaire sont la. Il faut perseverer, je ne pense pas que c’est de la démagogie. Il faudra un jour ou l’autre trouver un moyen de fabriquer de l’energie de maniére propre et durable sinon les enfants de nos enfants ne pourront plus vivre sur cette planete.


                      • Talion Talion 25 avril 2006 22:41

                        Heu... L’hydrogène en lui même n’est pas poluant et n’est certainement pas un gaz à effet de serre...

                        Il va falloir revoir ta table de mendeleïev mon gars (tu ne confondrais pas avec le méthane CH4 des fois ?)...

                        Par contre, ce qui est poluant, c’est la méthode employé pour le produire :
                        - La méthode dont le rendement est la meilleure est issue de la pétrochimie et la source sont donc les énergies fossiles. Bref, de ce côté là ça continue à poluer.
                        - L’autre technique, c’est l’électrolyse dont le rendement est en effet abyssal.

                        Donc pour ce qui est de la production, il y a encore du boulot...

                        Ceci dit, le rendement du moteur en lui-même est excellent et atteint des sommets situés entre 40 et 60 % sans aucun problème là ou un bon vieux moteur à explosion classique plafonne à 30 % dans le meilleur des cas.

                        Et puis, si la production par électrolyse est améliorée, celà laisse présager un avenir encourageant car celà signifira que des sources d’énergie non fossiles (nucléaire, hydro-électrique, éolien...) nous permettrons indirectement de nous déplacer en voiture.

                        La voie royale pour se débarasser de l’encombrante présence des énergies fossiles.

                        Mais bon... Pas avant une vintaine d’années, même dans le meilleur des cas...


                      • Romain (---.---.10.200) 26 avril 2006 17:26

                        Ecoute mon gars, il me semblais avoir lu dans un forum scientifique que les fuites d’hydrogéne participaient (peut etre indirectement) à l’effet de serre. Je ne parle pas ici de l’utilisation de l’hydrogéne en lui même qui ne pollue absolument pas mais des fuites duent aux différents problèmes de stockage. Je me trompe peut être je ne suis qu’un citoyen trés intéréssé par les sciences, pas un scientifique.


                      • pierrot (---.---.23.48) 7 mai 2006 19:10

                        Mais non Talien , Rolland a raison.

                        Les fuites probables d’hydrogène des « gazoducs » d’hydrogène forme ensuite de la vapeur d’eau dans l’atmosphère (contenant de l’oxygène).

                        Or la vapeur d’eau est un puissant gaz à effet de serre dont le « PRG » est bien supérieur au CO2. La vapeur d’eau est la cause principale de la température moyenne de l’atmosphère terrestre à environ +16° C (au lieu de -18° C) sans ce gaz.

                        Pour en revenir à la question initiale l’hydrogène est bon ou mauvais au plan pollution selon son mode de production (à partir du charbon , ou du gaz, ou du nucléaire ou du photovoltaique etc.).

                        De plus il faut noter que l’électrolyse de l’eau (ou d’un autre composé hydrogéné) demandera toujours beaucoup plus d’énergie et l’on pourra en recueillir dans les piles à hydrogène. Donc bilan énergétique négatif.


                      • Philippe (---.---.93.175) 26 avril 2006 02:56

                        en fait, la meilleure façon de stocker l’hydrogène, c’est de le combiner à du carbone. La nature ne s’est pas trompée !!


                        • (---.---.23.177) 26 avril 2006 04:28

                          C’est curieux. J’habite aux Etats-Unis et je n’entends presque pas parler de l’hydrogene comme future source d’energie pour l’automobile, par contre, ce qui revient tres tres souvent, c’est l’exemple du Bresil et de l’ethanol. D’ailleurs un groupe de senateurs americains s’est deplace au Bresil il y a 2 semaines pour etudier sur place et accelerer la mise en place aux USA.


                          • (---.---.166.164) 26 avril 2006 05:13

                            meme si l’hydrogene est produit a partir d’hydrocarbures, ca peut avoir un effet positif. En effet, meme avec un rendement assez faible, au moins est-il possible, et plus aise, de filtrer les rejets de quelques centrales produisant cet hydrogene, plutot que de le faire sur des millions de voitures. Reduire le nombre de sources polluantes permet de reduire la quantite totale de polluant rejete dans l’atmosphere, pourvu que des techniques de bonne qualite soient employees/payees.


                            • (---.---.123.107) 26 avril 2006 17:47

                              a tiens c pas stupide ça. Mais ça résoud pas le probleme de la fin du petrole.


                            • Un enseignant trentenaire (---.---.56.116) 26 avril 2006 08:59

                              Il est vrai que voir G.W. Bush promouvoir quelque chose a tendance à me faire frissonner. Je ne dirais pas que c’est forcément « de la merde » comme dirait J.P. Koff. Je dirais plutôt, combien de dollars va toucher la famille Bush dans cette affaire ? Parce que l’on sait bien que lorsque Bush junior essait de défendre quelque chose, 9 fois sur 10 c’est que le portefeuille familial peut en profiter.

                              En fait, il y aurait un moyen auquel personne ne pense car il relève encore de la SF ( pour combien de temps ? ) et qui résoudrait bien des problèmes : le transport de matière à distance , la téléportation quoi.

                              Et je suis tout à fait sérieux, d’ailleurs, le créateur de Star Trek, Gene Roddenbery, avait eu l’idée du téléporteur pour des raisons financières justement, on ne pouvait montrer à l’écran l’Enterprise qui se posait sur les planètes à chaque fois. Techniquement cela aurait été très complexe en terme d’effets spéciaux et surtout couteux. Encore une question d’argent.

                              Alots la téléportation, pourquoi pas ? Quand on sait que la matière visible, comme nos corps, est grandement composée de vide, que nos atomes et molécules sont particulièrement espacées les unes des autres, ne peut-on rêver d’un moyen de comprimer la matière et de l’expédier via un rayon porteur ( laser ? ) jusqu’a un point ou elle serait « dépliée », reconstituée ?

                              Je ne serais pas surpris que nos amis les Américains ( et sans doute les Russes avant 1991 ) aient déjà réfléchis au problème. Selon moi la dificulté est dans la puissance de calcul des ordinateurs décomposant et recomposant la matière, souvenez vous du film de SF « Tron ». A-t-on déjà franchi ce « mur du son » de la puissance et de la vitesse de calcul informatique qui permettrait d’enregistrer, de destructurer et de recomposer à leur place tous les atomes d’un corps ?

                              Cela peut préter à sourire mais rappelez vous qu’il y a 200 ans, voler c’était de la SF, qu’il y a 100 ans, aller sur la Lune c’était de la SF, qu’il y a 60 ans franchir le mur du son c’était de la SF, et qu’actuellement on révise le nombre de planètes de notre système solaire ( chose que beaucoup pensaient fermement établi ).

                              Alors :

                              « Scotty, énergie ! » bzzzzzzzzz wwwwwwwwouaaaaaaaammmmmmm


                              • (---.---.145.200) 26 avril 2006 09:04

                                « Cela peut préter à sourire mais rappelez vous qu’il y a 200 ans, voler c’était de la SF, qu’il y a 100 ans, aller sur la Lune c’était de la SF, »

                                Une remarque : maintenant, aller sur la Lune c’est de la SF


                              • un enseignant trentenaire (---.---.56.116) 26 avril 2006 16:28

                                Non c’est de la politique :)


                              • who_cares (---.---.54.75) 26 avril 2006 09:58

                                L’évolution ne passera pas par le changement de carburant, mais par la manière avec laquelle on le dégrade.

                                Je crois à la combustion des plasmas qui sont un états de la matière sur lequel nous connaissons encore trop peu de chose, et ce n’est pas un hasard si l’industrie aérospatiale s’y intéresse de près.


                                • Victor (---.---.110.230) 26 avril 2006 15:16

                                  Dans un pays où la référence c’est le 4x4 géant et le V8, il me semble qu’il y aurait bien plus intelligent à faire que de rêver au moteur à hydrogène !!! D’autant qu’au même moment l’industrie automobile US, avec son retard technologique étonnant, ne s’est jamais aussi mal portée. On attend de vraies initiatives d’économies d’énergie... et on n’est pas près de les voir vu la mentalité de Junior. L’hypocrisie règne en maître.


                                  • toy (---.---.144.116) 26 avril 2006 18:47

                                    Enfin, ca fait un moment que Bush soutient l’hydrogène ; depuis 2003, il y a un programme de développement aux USA avec 200 à 300 millions $ par an. C’est sur que derrière y il a du lobby, notamment des électriciens, mais c’est pas mal comme initiative.

                                    En plus, Schwarzeneger a mis en oeuvre juste après son élection en 2003 un plan de développement des stations services à hydrogène en Californie et d’une « autoroute de l’hydrogène » d’ici à 2010.

                                    Par contre, au niveau technique, ce qui pose le plus de problème, c’est la production et le stockage, car l’hydrogène est une très petite molécule qui peut diffuser à travers des parois en acier et il faut utiliser des pressions importantes qui sont pas maîtrisées jusqu’à présent. En ce moment, on essaye donc de voir comment stocker et destocker rapidement l’hydrogène sous une autre forme chimique ou sur des adsorbants


                                    • Zamenhof (---.---.195.56) 30 avril 2006 19:10

                                      « Dans un pays où la référence c’est le 4x4 géant et le V8, il me semble qu’il y aurait bien plus intelligent à faire que de rêver au moteur à hydrogène !!! » Eh oui il y a aussi le problème du choix de société : ou une société où la voiture est devenu carrèment une condition de survie ! (même pour acheter sa baguette quotidienne ou pour avoir le droit de pointer au chômage !) ou une société comme les années 50 ont montré qu’elle était tout à fait vivable et civilisée !! une société basée sur les transports en commun, le vélo, l’équipement des villes, un travail près de chez soi. Rien qu’avec cette déprécarisation (eh oui ce serait en plus une vie moins précaire, plus sociale, et moins fliquée) de nos vies, on pourrait économiser une sacré quantité d’énergie.

                                      Et encore la fameuse « mondialisation » qui a surtout comme avantage d’offrir plus de latitude - et de moyens de pressions ! ... - aux spéculateurs du commerce : une des ses principaux effets et la multiplication des transport loinstains inutiles. (A-t-on vraiment besoin de faire venir sa voiture du Japon, ses tulipes coupées de Colombie, et de chercher à faire manger du blé aux Congolais qui n’en produisent pas ? Etc Relisez la arguments de Vandana Shiva , Via Campesina et autres partisants de la « souveraineté alimentaire » Voilà un sacré facteur de gâchis d’énergie, qui ne profite à personne (sauf à quelques caïds de la finance bien sûr) sur terre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès