Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Caravane des indignés du nucléaire : Samedi 11 août - Étape 7 Meslan - (...)

Caravane des indignés du nucléaire : Samedi 11 août - Étape 7 Meslan - Erdeven

Erdeven une lutte anti-nucléaire victorieuse

JPEG

Vidéo :

Je vous parle d'un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître

À l'origine de la lutte anti-nucléaire en Bretagne, le CRIN ( Comité Régional d'Information Nucléaire) est une émanation de la population. C'est parce qu'il a évolué étroitement avec le tissu local que ce comité a gagné de haute lutte une bataille particulièrement inégale.

La dynamique des luttes anti-nucléaires en Bretagne s'est toujours appuyée sur une participation massive, active et constante d'une population consciente des dangers du nucléaire, capable de se dresser collectivement devant l'arbitraire d'une décision contraire à sa volonté et soucieuse de préserver un environnement exceptionnel.

Dans les années 80, 8 centrales fonctionnent dans l'indifférence de populations passives et souvent favorables, influencées par des perspectives économiques illusoires. Les centrales sont érigées au mépris des nombreuses inquiétudes des écologistes et des scientifiques. Le personnel politique, très naturellement, est globalement complice de ce coup de force de l'État.

 Erdeven est une région à la fois rurale, maritime, ostréicole et touristique. Une plage superbe accueille des milliers de touristes et de gens du pays. C'est le site choisi par EDF. La population, très peu politisée alors, est très attachée à son sol, à la mer, à l'environnement intact, à la nature qui est pour elle sa ressource essentielle d'existence. Pas de réflexe écologique intellectuel.

À Erdeven , le projet suit les pratiques habituelles de nos chers démocrates : population à peine informée et leurrée par les promesses d'argent des centrales, enquête d'utilité publique escamotée, décision municipale prise en un mois et sans aucune information scientifique sérieuse par des élus sommés en haut lieu de répondre favorablement au plus vite.

Les milieux scientifiques de l'époque s'indignent mais leurs protestations étaient étouffées par la manipulation gouvernementale et par l'éternel chantage à la crise énergétique (le premier choc pétrolier est passé par là). L'état jure ses grands dieux d'être intransigeant sur la sécurité future des centrales et affirme que tous les paramètres ont été envisagés ...

Dès l'annonce de la centrale en novembre 74 , une poignée d'irréductibles d'Erdeven, d'Etel (le port voisin), et de Belz, créent le CRIN afin d'informer sur les dangers du projet nucléaire. Des raves simples non politisées, s'adressent à des gens simples pour diffuser une information complexe avec une volonté affichée d'ouverture à tous.

 

Ils agissent de manière indépendante :

- Chaque réunion est un débat public où chacun s'exprime sur des problèmes dépassant le cadre du nucléaire et mettant en cause les rouages économiques et politiques du système.

- Au cours de ces réunions, des documents, des informations circulent rapidement. La presse régionale relaie objectivement l'action du CRIN.

- L'isolement politique du CRIN sur le plan politique l'incite à diversifier ses contacts avec des savants, professeurs de fac, associations écologiques, autres sites français afin de créer un réseau de soutien en dehors des circuits habituels.

 

Ils surmontent bien deux handicaps majeurs :

- Un délai d'à peine un mois pour informer quand les élus de 11 communes sont naturellement favorables au projet !

- Une absence de formation scientifique des membres du CRIN face à la propagande EDF. Ils se documentent auprès des Amis de la Terre, et d'autres associations de vulgarisation.

 

En février 1975, dix conseils municipaux, sous la pression de la population, votent contre le projet d'implantation. Le CRIN, localement, a remporté un premier bras de fer. À Pâques, une grande fête anti-nucléaire s'organise sur le site même de la centrale. 15 000 personnes y prennent part. C'est un événement majeur, la presse régionale et nationale s'en font largement l'écho.

Ensuite, l'action anti-nucléaire prend des proportions nationales. Les élus locaux des autres sites bretons et vendéens sont contraints de refuser d'autres centrales. Les élus tergiversent quandles milieux scientifiques s'interrogent et que l'opinion s'émeut. Les syndicats et les partis politiques sont contraints de se déterminer. Les Fédérations Régionales du PS et du PC s'opposent enfin au projet !

Le préfet paie la contestation locale, il est déplacé ! Les conseillers généraux et régionaux de la région d'Erdeven sont ridiculisés par leurs atermoiements. Sous la pression populaire, le Gouvernement Giscard réduit son programme nucléaire …

Le CRIN crée alors un journal " A Tous Crins " autour des problèmes liés au nucléaire et aux politiques qu'il induit. Les bénévoles ouvrent une permanence ; un lieu de rencontres et de réunions. Des travaux de recherche dans les domaines économiques, d’énergie douce sont menés.

En août, une deuxième fête d'Erdeven a lieu. Cinq mille participants confirment l'élan populaire. Le Conseil Régional de Bretagne sourd à ce qui l'entoure, adopte par 52 voix contre 1 le projet d'une centrale nucléaire en Bretagne. Le 26 septembre, 14 des 30 syndicats, partis, associations, comités de défense, réaffirment au cours d'une conférence de presse leur opposition à une centrale bretonne. La décision arbitraire du Conseil Régional est un déni de démocratie !

" Ouest-France " le titre : " ERDEVEN EST DEFINITIVEMENT ABANDONNE PAR EDF " La contestation de la population a fait reculer EDF. C'est Porsmoguer dans le Finistère qui hérite du bébé. À Porsmoguer, un CRIN existe et mobilise la population.

Tous les CRIN de Bretagne, réunis en Fédération se réuniront le 5 décembre à Porsmoguer pour débarrasser définitivement la Bretagne des projets de centrales nucléaires. La lutte anti-nucléaire a démontré l'incapacité du système et du pouvoir à sortir de la crise autrement que par des projets délirants et gigantesques. Des nouveaux militants se dressent, forts de la volonté d'agir collectivement et efficacement autour de projets écologiques à dimension humaine.

L'arrivée au pouvoir des socialistes en 1981 fera retomber le souffle de la contestation. Habillement, Mitterrand usera du symbole avec Plogoff et le Larzac afin d'endormir les velléités de cette période forte. Ensuite, les coups de poignard dans le dos ne manqueront pas et le pays sera livré au dogme nucléaire. La droite, dans sa logique industrielle, ne fera pas mieux ...

 

Rétrospectivement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • joletaxi 11 août 2012 10:13

    Ah, c’était le bon temps,pas de réchauffement climatique, pas d’OGM,pas de sida,tout était bien en place non ?
    On croyait dur comme fer aux miracles de la dictature du peuple,bien que cela commençait à sentir un peu le roussi .

    le pays sera livré au dogme nucléaire. La droite, dans sa logique industrielle, ne fera pas mieux ...

    c’est affreux, depuis on vit de plus en plus vieux, et plus personne ne sait comment faire pour financer cette dérive.
    Depuis, le nombre de crèves la faim a nettement diminué, des pays sont sortis de l’extrême pauvreté, et eux aussi se mettent à maltraiter Gaia.

    Bref la fin du monde est proche.

    Toujours le même mantra,c’est rassurant, si tout change, nos écolos eux ne changent pas


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 août 2012 10:19

       joletaxi


      Vous avez de la chance de vivre ainsi plein de confiance pour les temps présents, certain de votre fait et indifférent au sort des générations futures.

      Je vous envie malgré le mépris que vous avez manifestement pour ceux qui considérent que nous allons à notre perte. Vous êtes certains qu’il n’en est rien, allez donc en parler à nos amis japonais ... ils vous ferons le meilleur accueil

    • rastapopulo rastapopulo 11 août 2012 15:08

      Mais vivez vos choix au lieu de parler dans le vide.

      Le bilan CO2 des pseudorenouvelables veut dire des mines de charbon plus grandes rien que pour la fabrication (le sillicum n’est pas purifié à température ambiante et l’acier supplémentaire pour les mats des éoliennes ne se forgent pas tout seul). Le meilleur étant qu’à l’utilisation, c’est rebelote. Plus de matière transformé sont nécessaire pour capter une énergie diffuse mais comme en plus elle est aléatoire, il faut doubler le réseaux !

      En sus, toute matière contient de la radioactivité et que donc les pseudorenouvelables déverse directement dans l’air la radioactivité du charbon supplémentaire dans l’air.

      En sus, les centrales au thorium ouvrent la voix au recyclage des déchets radioactifs... mais en énergie et dans une réaction souscritique (une horreur pour les antinuk qui sont contre).

      J’éviterais de me la jouer sans paradoxes histoire de revenir sur terre.


    • C'est Nabum C’est Nabum 11 août 2012 18:51

      rastapopulo


      Tout va bien dans le meilleur des mondes.

      Vous avez entièrement raison.

    • joletaxi 11 août 2012 10:38

      le mépris que vous avez manifestement pour ceux qui considérent que nous allons à notre perte.

      je crois que cette phrase résume assez bien la problématique de votre mouvance.

      Je ne méconnais pas les problèmes de notre époque, ils font partie de notre aventure sur cette terre.
      Par contre je crois que c’est notre destin « d »avancer« ce que vous qualifierez de fuite en avant.

      Et la meilleure façon de résoudre les problèmes actuels, c’est de promouvoir la sciences, dans tous les domaines.
      On a découvert des »fissures" dans un réacteur d’une centrale belge, à l’arrêt pour inspection.Probablement des défauts de fabrication indétectables avec les moyens de l’époque.
      Ceci aura pour conséquence d’encore améliorer la sécurité de toutes les centrales du même type et d’éviter un éventuel problème.
      On peut soit s’indigner d’avoir laissé tourner cette centrale avec les défauts en question( que je sache, elle n’a pas posé de problèmes) soit se féliciter des progrès incessants, qui permettent des progrès dans le traitement des métaux en général et pour les centrales en particulier.
      Je sais déjà quelle sera votre analyse.

      Pour les japonais, je ne m’inquiète pas, ils vont, avec toute la maîtrise qui est la leur faire face à ce malheur(je parle du tsunami, la centrale n’ayant fait aucun mort)
      N’oublions pas qu’ils ont bénéficié d’une solide expérience dans le domaine du nucléaire, vous aviez commis un article non, sur les expériences américaines dans l’archipel ?

      Mais je m’inquiète par contre de votre sort.
      L’antinuc de base,de référence, le champion de la manipulation, des mensonges,des approximations sur Avox n’est-il pas le Cabanel Magnificus ?
      Si vous commencez à vous concurrencer entre vous, on va plus en sortir !

      Tout cela en écoutant ce magnifique Freddy Mercury, un pur produit de cette société de merde


      • C'est Nabum C’est Nabum 11 août 2012 18:50

         joletaxi


        Nous traiter de mouvance est tout aussi méprisant.
        Vous pensez que la science seule peut résoudre le problème, vous avez raison à la nuance près

        Science sans conscience n’est que l’expression de nos penchants les plus bas !

        Qui apportera cette conscience ?

        Les lois du marchés ? Jamais
        Votre optimisme débridé ? Certainement pas
        Notre pessisme chronique ? Pas beaucoup plus

        Il faut une juste modération, une analyse en dehors des impératifs économiques.
        Vous ne voulez pas l’entendre car vous ne pouvez concevoir que nous aussi nous partageons une parcelle de vérité.

        Dans ce cas là, à quoi bon discuter ?

      • joletaxi 11 août 2012 10:44

        ah oui, j’oubliais, j’ai de la chance de vivre tout simplement, et merci aux chirurgiens qui m’ont charcuté, et administré des tas de produits de merde,50 ans plus tôt, j’aurais tout simplement été fertiliser Gaia.
        Les effets secondaires de ces traitements font que malheureusement,mes quelques neurones sont maintenant formatées par la doxa capitaliste(pas pour rien que ces médicaments sont mis sur le marché par ces affreux) et que cela m’amène à venir troubler vos belles envolées


        • Martha 11 août 2012 10:58

          @ Nabum, exilé du Post, rebelle du réel ! et rien de plus, de la part de Marta, la tortue de Babhar en famille...
           De tout coeur avec vous. J’adhère tout à fait à votre démarche citoyenne.
           Les bretons ont obtenus et fait des 4 voies gratuites, je les en félicite, c’est un bonheur tous les jours : Sur ces voies, enfin de notre époque, il y a beaucoup d’entrées et de sorties et pas de bouchons aux péages, puisqu’il n’y en a pas.
           * Revenons à nos moutons, me voilà égarée... Attaquer de face le Lobby nucléaire en France, c’est peine perdue. A l’effort que vous ferez, ils opposeront la même force, de sens contraire. Il y a des grosses têtes qui prennent les décisions et des têtes pointues qui finances, c’est du costaud.
           Il faut s’y prendre sur un terrain qu’ils ne maîtrisent pas : effectivement les cornemuses et les bombardes et la rigolade (y-zemes pas). Il faut faire un projet cohérent pour la Bretagne, d’autonomie énergétique, par des moyens locaux, « renouvelables ». Il y a la mer, le vent et du soleil. Cela doit bien être possible, il faut donc un projet qui tienne la route.
           A-tout-CRIN !


          • Martha 11 août 2012 11:24

            PS, Grave erreur ortho :
             Lire,  « têtes pointues qui financent, ... »


          • Martha 11 août 2012 11:34

            rePS, de toutes les façons il y en a plein, mais celle-là c’est pas possible. Le Web va-t-il enfin arriver à libérer notre écriture ? Il s’agit presque d’un langage parlé.
             Seul le verbe compte, la façon de l’écrire vient après.
             La fourche en bois qui porte le drapeau, c’est le top en ce début du 21ème siècle. C’est très signifiant.


          • C'est Nabum C’est Nabum 11 août 2012 18:52

             Martha


            Merci, ça fait du bien de ne pas se faire traiter d’archaïque stupide et ringard !

          • C'est Nabum C’est Nabum 11 août 2012 18:53

             Martha


            Ce n’est pas moi qui vai vous jeter le premier dictionnaire numérique à la tête !



          • joletaxi 11 août 2012 21:47

            pendant ce temps, le mage fait plus de 100 commentaires, à croire qu’au plus c’est mauvais , au plus cela plait ,y a qu’à voir avec macDo.

            A quoi bon discuter ?

            A nouveau, vous me prêtez des intentions que je n’ai pas :
            mouvance ! comment qualifier autrement l’extraordinaire meli melo de tendances, de « chapelles », de mouvements divers, minuscules,s’invectivant, s’insultant à qui mieux mieux ?
            Vous n’êtes en accord sur rien, sinon de démolir le progrès.

            Il faut une juste modération, une analyse en dehors des impératifs économiques.

            Ben voyons

            et quelle serait cette autorité supra, qui donnerait la juste mesure ?
            bon sang, mais c’est bien sur,vous êtes ces hommes providentiels.

            Agiter les peurs millénaristes, et s’instituer en autorité intemporelle, on aurait pas déjà donné ?


            • C'est Nabum C’est Nabum 12 août 2012 08:48

              joletaxi


              Restons bon ami !

              Les peurs millénaristes ... Le nucléaire est donc aussi vieux que la mauvoise foi ?

              Nous sommes bien équipés dans ce domaine tous les deux !

            • Martha 13 août 2012 01:32

              @ Nabum,
               Faites-nous la même photo, la nuit, lampe allumée. puis les deux côte à côte, pour Joe le taxi. peut-être verra-t-il enfin que la même chose peut-être vue très différemment. Peut-il imaginer qu’il ne connaisse que la seconde, celle de nuit, pourrait-il imaginer ce plan d’eau et la grève ?
               Ceux qui ne voient que le nucléaire pour nous sauver, sont dans la même situation : ils ne voient que çà.
               Il y a des dogmes dans cette religion : L’électricité, ça ne se stock pas. Si, si c’est vrai, je vous l’assure. y a pas moyen.
               Les hydrocarbures sont d’origine fossile : c’est pour cela qu’ils sont précieux, rares et chers. De toutes les façons bientôt y en aura plus. C’est normal de mettre notre main dessus pour garantir notre avenir, nos « intérêts vitaux ».
               Le renouvelable c’est nul, c’est chétif et puis ça produit quand ça veut : soit on en a trop soit on en a pas assez, rien de prévisible : tout ce qu’il ne faut pas. Tout l’inverse du nucléaire.
               Le renouvelable c’est dispersé, c’est horriblement cher. Tout l’inverse du nucléaire.
               Le nucléaire cela nous rend indépendant sur le plan énergétique, vous le voyez bien. Quelle réussite !
               
               * ça c’est la photo de nuit, lampe allumée. Pause. à suivre.


              • C'est Nabum C’est Nabum 13 août 2012 07:57

                 Martha


                Une image en dit plus long qu’un long texte.

                Je crains de ne pas me faire comprendre de Joe à moins que celui-ci ne nous mène en bateau-taxi !

                Qu’il lise votre commentaire et sans doute que la lumière viendra aussi pour lui ...

                Merci

              • Martha 13 août 2012 02:27

                @ Nabum, suite.

                *Le jour se lève, éteignons la lampe pour économiser. Que voit-on ? Ben là c’est pas pareil.
                 - L’électricité ça se stock très bien il suffit d’un peu d’imagination. Qques idées : réservoirs d’eau, on récupère ensuite. Inertie thermique : huiles ou saumures pour le solaire thermique par concentration. cf paraboliques. Air comprimé. Hydrogène. J’en rajouterai un, sur ce sujet on peu s’amuser, en fin de compte, le nucléaire nous a rendu naze, complètement à la masse : de toutes les façons, c’est comme çà et pas autrement ! En mer : imaginez des masses énormes suspendues par des câbles : on a la profondeur que l’on veut. Ou sur terre : puits, plans inclinés on peut récupérer tout le plomb qui ne sert plus, il peut faire un très bon lest, un moyen de le concentrer et de savoir où il se trouve, sous surveillance. Ce n’est pas exhaustif...

                 - Le pétrole est d’origine abiotique, il y en à plein. D’ailleurs on en découvre tous les jours. Surtout dans les zones de failles : autour des rifts. Que la plaque Indienne passe sous l’Eurasie, cela ne vous dit rien ? Deap water horizon non plus ? Chut, surtout ne pas en parler.
                 Cela ne règle pas le problème de la production de CO2. Mais il n’est pas aussi crucial qu’on nous le dit tous les jours pour nous faire bien rentrer dans le crâne qu’en dehors du nucléaire, c’est cuit. On pourrait régler sa concentration atmosphérique à l’optimum pour assurer la production végétale, tout en préservant le reste. Sait-on où il se situe cet optimum ? Silence total sur ce sujet. L’utilisation du pétrole peut être modérée de bien des façons : moteurs électriques : meilleur couple, meilleur rendement, etc. Utilisation de l’induction, dans l’industrie, ce qui se fait déjà, utilisation de la compression de l’air pour le chauffage : il y a là aussi un champ de recherche et de quoi s’amuser...
                 *Pause, à suivre.


                • Leo Le Sage 13 août 2012 03:29

                  @Par Martha (xxx.xxx.xxx.121) 13 août 02:27
                  Vous dites : "L’électricité ça se stock très bien il suffit d’un peu d’imagination. Qques idées : réservoirs d’eau, on récupère ensuite. Inertie thermique : huiles ou saumures pour le solaire thermique par concentration. cf paraboliques. Air comprimé. Hydrogène. J’en rajouterai un, sur ce sujet on peu s’amuser, en fin de compte, le nucléaire nous a rendu naze, complètement à la masse : de toutes les façons, c’est comme çà et pas autrement ! En mer : imaginez des masses énormes suspendues par des câbles : on a la profondeur que l’on veut. Ou sur terre : puits, plans inclinés on peut récupérer tout le plomb qui ne sert plus, il peut faire un très bon lest, un moyen de le concentrer et de savoir où il se trouve, sous surveillance. Ce n’est pas exhaustif.."

                  Comme je suis un ado voire un fou selon Olivier et que je n’ai pas d’imagination, et pour cause, j’attends donc que vous me faites un dessin.
                  Si si j’insiste beaucoup... smiley
                  Croquis, cahier des charges, etc.

                  1/ Je me contenterais de çà parce qu’en temps normal j’exige bien plus genre :
                  un exposé avec le business plan complet, les ressources humaines, financières et matériels que vous proposez.
                  Quel est la topologie de l’entreprise que vous souhaitez créer : avec un tel niveau de risque il faudra en créer une.
                  J’exige aussi la politique et stratégie d’entreprise que vous souhaitez faire sur cinq ans avec les retombées positives [rien de négatif évidemment puisque vous le dites].
                  Je demande, pardon j’exige, aussi d’être informé des concurrents possibles : forces et faiblesses.

                  Par exemple une analyse de la faisabilité scientifique et économique de la chose.

                  Je pense que pour vous comme pour moi c’est la routine...
                  24 heures c’est suffisant donc pour me donner les rapports.
                  Bon pour vous éviter la pression je vous donne 7x24 heures : c’est plus qu’il n’en faut donc.
                  Vous aurez ainsi le temps de vous occuper de vos fleurs et de lire d’autres articles sur agoravox bien sûr...
                  Le 20 août on se revoit ici...

                  2/ Par exemple le stockage de l’electricité çà m’interesse.
                  [J’ai des idées sur le stockage de l’electricité mais c’est VOTRE avis qui m’intéresse]
                  L’inertie thermique : un exemple qui marche sur le terrain pour les biens immobiliers déjà contruits ?
                  Sauf si vous avez assez de sous pour convaincre les proprio de changer radicalement leur maison...
                  (bon courage)

                  Vous dites : « Le pétrole est d’origine abiotique, il y en à plein »
                  Où çà ?
                  Vous dites précisément : « Surtout dans les zones de failles »
                  Ah bon : oui c’est facile de les exploiter selon martha... smiley
                  C’est gratuit il ne faut pas s’en faire...

                  Vous dites : « Sait-on où il se situe cet optimum ? Silence total sur ce sujet »
                  Vous demandez à des physiciens.
                  Si je demande je saurais, pas vous ?
                  Sinon de quel optimum parlez vous ?

                  1/ Parlez nous du coût du transport de l’énergie et on verra.
                  2/ Au fait que pensez vous de la construction des PV chez les chinois, vous savez là où çà coûte pas cher.
                  Ben oui ils feront fabriquer leur PV grâce aux centrales nucléaires qu’ils auront construits.
                  Vous allez nous priver de leur PV bas coût ?

                  3/ Savez vous que la plupart des produits que nous utilisons sont fabriqués grâce à des matières premières ou produits semi-finis qui dépendent du nucléaire ?
                  Tant qu’à faire n’achetez pas tout ce qui vient des pays qui font/feront du nucléaire.
                  Oh et puis je suis bête pourquoi stigmatiser l’autre, rien qu’en France EDF fait du nucléaire non ?
                  Coupez le courant ma chère.
                  Moi je devrais faire de même ? smiley
                  Non, je suis pour le nucléaire, mais pas n’importe comment, donc j’utilise EDF : ben oui je suis cohérent smiley.
                  Comme je l’ai dit à Nabum : le nucléaire je suis contre mais je ne vais pas me voiler la face.

                  Bref,
                  Tout ce que vous dites ne prouve pas que l’on puisse se passer de nucléaire.
                  Il faudra creuser très profond pour pouvoir convaincre des personnes comme moi...

                   
                  Cordialement

                  Leo Le Sage
                  (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                • Martha 13 août 2012 09:18

                  @ léo le sage.
                  Vous le voyez bien que c’est du costaud : Il y a des grosses têtes, des rondes et des pointues. Mais c’est bien dans ces têtes-là que se trouve la solution : c’est une question de regard. Le nucléaire nous donne du temps pour réfléchir et de faire bien.
                   Les réactions en chaine c’est inquiétant, où cela s’arrête ? cela touche au noyau des atomes, cela en transforme d’autres. Comment ça fait quand ça déraille. Les atomes radioactifs produits qu’est-ce qu’on en fait ?
                   Il ne faut pas agiter tout de suite les épouvantails, nous faire trembler de peur en mettant la pression on a du temps. Là c’est de l’intimidation.
                   Respect, bien sûr. Pour votre regard et surtout pour la belle machine qui à été mise en place. mais SVP, pourquoi avancez-vous à reculons, les yeux rivés sur des systèmes mis au point dans les annèes 60 ?


                • Leo Le Sage 13 août 2012 09:48

                  @Par Martha (xxx.xxx.xxx.121) 13 août 09:18
                  Vous dites : « Comment ça fait quand ça déraille. Les atomes radioactifs produits qu’est-ce qu’on en fait ? »

                  Changer de paradigme :
                  Faire de la fusion nucléaire.
                  Nous sommes plusieurs à le penser.
                  Entre temps on pourra toujours recycler certains déchets grâce à la technologie au thorium.
                  Les chinois veulent du thorium chez eux. Les chinois sont tout sauf des idiots.

                  Vous dites : « Là c’est de l’intimidation »
                  Si je veux intimider je peux dire : fin du nucléaire = pas d’éléctricité au pire, délestage au mieux.
                  Avez vous déjà entendu parler de coupures d’électricité en France ? Moi jamais sauf pour les réparations.

                  Vous dites : "Respect, bien sûr. Pour votre regard et surtout pour la belle machine qui à été mise en place. mais SVP, pourquoi avancez-vous à reculons, les yeux rivés sur des systèmes mis au point dans les annèes 60 ?"
                  J’ai bien peur que le nucléaire auquel je pense n’ai pas le moindre lien avec celui des années 80 alors les années 60...

                  Les économies d’énergie c’est possible pour les contructions neuves mais pour les autres cela coûte trop cher.
                  Ce n’est pas pour rien qu’on a mis les classifications spécifiques à la consommation énergétique d’une maison (Diagnostic de performance énergétique - Wikipédia)

                  Je ne suis pas pressé mais il y a urgence à décider maintenant de la route à suivre.
                  C’est cette route qu’il faut respecter par la suite.
                  Puisque nous ne pouvons pas nous passer de nucléaire j’aimerais qu’on me dise de quel nucléaire je devrais me farcir.

                  Petit détail important : je n’ai jamais dit qu’il faut abandonner le renouvelable non plus... smiley
                  (sur agora il y a des types malhonnêtes qui prétendent que j’ai dit un truc que je n’ai pas dit)

                  Merci pour le respect. smiley
                  Vous pouvez demander à Nabum qui est foncièrement contre le nucléaire que je suis de nature calme et je discute.
                  J’attends de la personne en face qu’elle m’apporte des éléments pour me démontrer que j’ai tort le cas échéant.
                  Vous vous discutez donc respect aussi.
                  En général sur AV les gens quand ils ne sont pas d’accord cela fini mal...

                  Bon je reviens un peu plus tard... [J’ai un RDV]
                  Comme Nabum vous confirmera je reviendrais.

                   
                  Cordialement

                  Leo Le Sage
                  (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


                • Martha 13 août 2012 11:26

                  @ léo le sage,
                   La fusion ( joli mot, il fait rêver) : chaude ou froide ? La chaude ce n’est pas pour demain, voir le site de JP Petit sur ce sujet. ITER, il vaut mieux arrêter avant de commencer, la Z-Machine c’est chaud, mais la mise au point pour en récupérer qque chose n’est pas en vue. La froide, je demande à voir.
                   Pourquoi ne pas regarder ce dont on dispose, gratuitement, tous les jours. Ce n’est pas pensable ?
                  Ce n’est pas à l’ordre du jour ? Pourquoi y renoncer ? nos techniques ne permettent-elles pas des avancées sur ce terrain ? Un pas à été franchi avec les éoliennes - il n’a été fait qu’a moitié, en particulier sur la conservation de l’énergie récupérée - Qui aurait pu penser dans les années 60 que l’on ferait de tel engins ? ce n’est qu’un petit début, il y a d’autres manières de faire, cela ne manque pas. Il suffirait d’avoir un lobby nucléaire moins parano...


                • C'est Nabum C’est Nabum 13 août 2012 11:40

                  Martha


                  Vous éclairez mon fanal !

                  Merci

                • Martha 13 août 2012 13:14

                  @ Nabum, (suite et fin)

                   Voyons les trois derniers points ; qui n’en sont que deux puisque le troisième est essentiellement la question vue plus haut de la conservation et de la réutilisation différée de l’énergie récupérée, il faut le reconnaître de façon discontinue, mais quasi gratuite : reste le prix des équipements. Sont-ils plus chers que ceux du nucléaire, une fois « démantelés » ?
                   Le renouvelable, c’est dispersé. Pourquoi ne pas rêver d’îles flottantes (c’est très bon ça !) à récuperation d’énergies de la mer ; accrochées sur un plot bien solide, enraciné dans le fond marin plus du lest par dessus, autour duquel elles tourneraient ? Ensuite tout est bon. Il suffit de s’amuser, là bien comme il faut. récupération de tout ce qui bouge : courants vagues et vent. S’amuser avec du lest qui coule et qui remonte grâce à de l’air comprimé qui refoule de l’eau. Il faut s’amuser, si non c’est pas drôle la vie... On peut faire aussi au sol en face Sud un ou des ensembles : éoliennes, préchauffage de l’eau de mer par passage dans un étang solaire, puis passage par circuits inverse au foyer de paraboliques Nord Sud orientables, qui suivent la course du soleil, dessalement par passage en phase gazeuse de l’eau, plus facile a faire monter devant des paraboliques toujours puis condensation à la hauteur désirée et récupération de la chaleur latente. Système particulièrement intéressant dans des régions extrêmes où tous ces éléments sont fournis à profusion : le littoral de Mauritanie par exemple.
                   Evidement avec le nucléaire, c’est beaucoup plus simple, pourquoi se casser la tête. Vaut mieux aller au cinoche ou voir du foot...

                   * Le nucléaire, cela nous rend indépendant...
                   Regardons cela de plus près. voyons comment on s’y prend, ces « matières premières » sont importées. On n’a très peu de données sur ce sujet. A quel prix. Enrichi ou pas ?. L’enrichissement sur place, on sait ce que cela signifie. On parle beaucoup actuellement de ces « boues jaunes », répandues pendant des années chez nous sur des « terrains vagues ». Il faut aller y voir maintenant avec un compteur Geiger. Elles sont devenues des lieux de promenade et des aires de jeux...
                   
                   * Vous ne croyez pas que cela vaut le coup de prendre le bon rail ?
                   


                  • C'est Nabum C’est Nabum 13 août 2012 20:09

                    Martha


                    Je crois que la modernité ne passera pas par l’atome et qu’il faut de plus changer de modèle de production. L’énergie ne doit pas être l’affaire de grands groupes mais d’individus responsables.

                    Il faut tout revoir

                    Merci à vous

                  • abon56 16 août 2012 15:20

                    Pour info. la photo en haut de page est une vue de la manif. du Peuple des Dunes, le 25 mars 2007, sur la plage de Kerhillio à Erdeven.


                    • C'est Nabum C’est Nabum 16 août 2012 17:17

                      Abon56


                      Merci pour cette précision.
                      Vive le peuple des dunes

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès