Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Ces douloureux nuages

Ces douloureux nuages

Les négationnistes du danger climatique, les optimistes du nucléaire, et quelques « scientifiques », rémunérés par le lobby, se déchainent pour nous dire, à l’instar d’un Dany Boon survolté « tout va bien je vais bien », mais leur pouvoir de séduction a les limites de la cruelle réalité.

Ils nous assurent que les nuages radioactifs qui s’échappent depuis plus d’un mois de la centrale de Fukushima ne doivent pas nous inquiéter.

Mais connaissez-vous les « Aspératus  », (que l’on peut traduire en français par « malmené », « tourmenté » ou « brutal ») ces nuages d’un genre nouveau que l’on commence à voir apparaitre un peu partout : de la Grande Bretagne à la Nouvelle Zélande, frappent l’imagination tant par leur forme que par leurs couleurs. lien

On ne peut pas exclure un effet des rayonnements HAARP. lien

Pour Fish, de la BBC, l’explication est simple : « ces nuages sont un mélange de deux masses d’air, une très chaude et humide, l’autre très froide et très sèche, elles sont comme l’huile et l’eau, elles ne se mélangent pas ». lien

Le professeur Paul Hardaker, chef de la direction de la RMS (Royal Meteorological Society) a déclaré : « il faut probablement beaucoup de chaleur et d’énergie pour produire ces spectaculaires formations de nuages, et ces structures assez sombres ont besoin de beaucoup de vapeur d’eau ». lien

Ces nuages impressionnants sont un fait rarissime, et nous proposent des images somptueuses.1-2-3- et vidéo

Après avoir pris un aspect menaçant, ils finissent pourtant par se dissiper aussi vite qu’ils étaient venus. lien

Il n’en va pas de même pour les « nuages » de Fukushima.

Ils sont radioactifs, et donc par définition, invisibles, inodores, et depuis le 11 mars, ils tournent en boucle autour de la planète, arrosant, lors d’éventuelles pluies nos légumes, et notre santé. lien

En haut lieu, on nous rassure : rien de préoccupant, d’infimes pollutions, et comment ne pas les croire, puisque les chiffres le confirment.

Ce serait oublier les travaux du médecin Youri Bandajevski, lequel considérant qu’il n’existe pas de seuil inoffensif, des concentrations minimes de Césium 137 pouvant provoquer une mort lente de l’organisme. lien

Mais alors qu’au Japon, la norme concernant les doses nucléaires acceptable a été relevée (comme si la norme empêchait le danger), l’Europe, le 25 mars 2011, l'a relevé à son tour passant de 370 becquerels (enfants) à 400 et de 600 (adultes) à 1000. lien

En France, très discrètement, le gouvernement par un arrêté (5 mai 2009) a permis d’augmenter la radioactivité dans les biens de consommation, et les matériaux de construction. lien

A différents endroits de la planète, les doses reçues au sol s’accumulent et deviennent préoccupantes, comme on peut le constater sur cette mappemonde.

En Australie, on s’inquiète aussi, même si la quantité d’iode 131 est en diminution, ce qui est dû vraisemblablement à la « demi-vie » assez courte de cet élément radioactif (lien), aux USA, on commence à mesurer du plutonium et du strontium (vidéo) provenant de Fukushima (lien) et en Guyane un pic de radioactivité à été observé le 12 avril. lien

Au Japon, comme on peut le découvrir sur ce tableau, les doses accumulées dépassent allègrement la norme, et sont bien au-delà des 30 km autour du site ( lien) et les japonais se préparent à un difficile exode. lien

Les rejets en mer s’intensifient malgré les colmatages réalisés par TEPCO. lien

417 000 cancers sont en prévision, pour les japonais se trouvant à 200 km autour du site. lien

Mais on nous rassure : ce ne serait pas avant 2061...

D’ici là, de l’eau aura coulé sous les ponts, et de nouveaux sarcophages auront été édifiés sur Tchernobyl ou Fukushima.

Aujourd’hui, dans le Monde, plus de 90 millions de personnes vivent à moins de 30 km d’un réacteur nucléaire. lien

Alex, un français habitant Tokyo, envoie régulièrement sur le net, son témoignage dans une vidéo. Le dernier est sur ce lien.

En France la loi fixe un montant maximum pour le remboursement des victimes d’un accident nucléaire, et lorsqu’on en découvre le montant risible, on comprend pourquoi AREVA ou EDF ne sont pas trop inquiets. lien

Au-delà des balises de l’IRSN (lien) qui, d’après la CRIIRAD ne sont pas assez performantes, on peut consulter les mesures faites entre le 26 mars et le 18 avril par la CRIIRAD, concernant les mesures d’iode 131. lien

La demande qu’a porté cette association indépendante afin de rendre publiques les mesures prises par le réseau mondial, concernant les 60 stations éparpillées sur la surface de la planète, et bien plus sophistiquées, est restée lettre morte à ce jour. lien

On peut se demander pourquoi, car s’il n’y a rien à cacher, pourquoi ne pas rendre accessible au grand public ces mesures ?

Acro vient de découvrir de l’iode 131 et du césium 137 sur le sol français (lien) et chacun peut envoyer à cette association des prélèvements. lien

Sur le chapitre des secrets cachés, il faut ajouter celui révélé par Yoichi Shimatsu, rédacteur en chef d’un média japonais, « the 4th Media » lien

Il soupçonne que les retards pris à réagir à la catastrophe seraient la conséquence de la volonté du gouvernement japonais de cacher des équipements de recherche destinés à la fabrication de l’arme atomique, au sein des centrales nucléaires.

Il pose même l’hypothèse que la libération de plutonium dans l’atmosphère ne serait pas seulement dû aux dommages subis par les réacteurs. lien

Nous assistons aujourd’hui à une indécente bataille macabre d’experts sur le nombre de victimes de Tchernobyl. lien

Comment ne pas être scandalisé par les propos de James Lovelock déclarant sans rougir « beaucoup pensent que des dizaines de milliers, voire des millions de personnes sont mortes à cause de l’accident ( !) de Tchernobyl, or nous verrons qu’il y en a eu 75 jusqu’à aujourd’hui ».

De 56 à 1 million de morts, c’est la valse des chiffres, et la démonstration des mensonges est sur ce lien.

Le ministère de la santé ukrainien a malgré tout comptabilisé 15 000 morts, et 500 000 enfants souffrant de troubles divers.

Mais en 2010, un ouvrage scientifique a été publié sur la nature et l’étendue des dommages subis par les humains, et sur la base « d’études collectées dans les pays les plus touchés » estime qu’entre 1986 et 2004, 985 000 humains ont trouvé la mort. lien

Comme si le Japon n’avait pas assez souffert, on assiste maintenant dans différentes villes à un phénomène très rare appelé « la liquéfaction des sols  ». Un dossier complet est sur ce lien.

En effet, dans de nombreuses villes, de l’eau, venue on ne sait d’où, soulève le goudron des routes, remonte sous les pavements, et même si les géologues, et les sismologues, connaissent ce phénomène, ils n’ont pas pour autant d’explications : la seule certitude qu’ils aient étant que c’est naturellement lié au séisme. lien

En 1964, cette liquéfaction était si importante qu’à Niigata des immeubles s’étaient couchés, le sol ne pouvant plus supporter leurs poids. photo

C’est la ville d’Urayasu qui a été touchée, et plus de 85% des sols s’y sont « liquéfiés " comme on peut le voir sur cette vidéo.

De la à imaginer que le Japon puisse s’enfoncer un jour dans la mer, il y a une marge importante, et il est surement vain de s’inquiéter.

Pourtant, ce ne serait pas la première fois qu’une île disparaitrait.

La plus légendaire disparition est bien sûr celle de l’Atlantide dont on sait maintenant avec une quasi certitude qu’elle faisait 600 km de long sur 200 km de large, et qu’elle se situait devant le détroit de Gibraltar.

Un livre minutieux, paru en 1942, fait une enquête complète, autant sur le chapitre de l’océanographie, de la biologie, de la géologie, de l’anthropologie, et utilisant les éléments historiques et met entre autre évidence le fait qu’une ville atlante avait, dans le texte de  Platon (le Timée), pour nom Gadir.

Or il y a au Maroc une ville nommée autrefois Gadéira, et appelée Agadir aujourd’hui, détruite par un tremblement de terre en 1960 (lien) et l’on trouve sur la cote Espagnole la ville de Cadix, nommée Gadeiras par les géographes grecs, ou Gades par les Romains. (Le livre des Atlantides, J.Imbelloni, et A.Vivante-éditions Payot)

D’autres preuves étaient données dans un article ancien. lien

La liste des îles disparues sur notre planète peut être assez longue, telles ces îles des Caraïbes dont on sait grâce à une étude scientifique allemande, qu'elles ont été englouties par les eaux il y a 40 à 50 millions d’années. lien

On sait aussi aujourd’hui que les iles Kouriles, les Aléoutiennes, situées au Nord du Japon ne sont que les débris d’une terre qui reliait l’Asie à l’Amérique.

Plus près de nous, Théra, une partie de l’ile de Santorin, s’effondra dans la mer, il y a environ 4000 ans. lien.

Sur le chapitre des pétitions, on peut continuer à signer celle-ci, qui réclame la transparence des informations et l’aide aux sinistrés, et celle-ci pour un référendum « sortir du nucléaire ».

L’accueil des réfugiés japonais commence à s’organiser sur ce lien.

L’Appel Mondial vient d’être lancé réclamant la mise en commun de tous les moyens intellectuels et matériels dont dispose l’Humanité, en vie de ralentir puis de stopper le processus japonais qualifié par le commissaire européen à l’énergie « d’apocalyptique » lien

Louable initiative, mais sera-t-elle couronnée de succès, tant de retard a été pris pour gérer la catastrophe ?

Car comme dit mon vieil ami africain :

« La bonne volonté raccourcit le chemin »

L’image illustrant l’article provient de « maxisicences.com »

Merci à tous les commentateurs sur de précédents articles pour les informations qu’ils m’ont communiquées, permettant la rédaction de cet article.


Moyenne des avis sur cet article :  4.07/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

245 réactions à cet article    


  • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2011 10:29

    orion
    çà expliquerait effectivement mieux l’insistance de tepco (et du gouvernement japonais, fatalement) à refuser l’aide américaine, russe, et européenne dans les premiers jours.
    c’est vrai qu’on avait de la peine à comprendre la lenteur qu’ils ont mis à réagir, informer...pour finalement accepter, mais bien trop tard l’aide internationale.
    à mon avis, çà va finir par se savoir.
     smiley


  • dogon dogon 27 avril 2011 10:25

    Bonjour Olivier,

    Certes, ces nuages sont impressionants. j’ai eu l’occasion d’en voir un jour en Normandie et c’est un spectacle de toute beauté, vraiment saisissant. J’ignorais qu’ils s’appelaient des Aspératus.
    Mais quelle en est la cause ? S’agit-il de phénomènes naturels ou faut-il chercher d’autres explications à leur formation ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2011 10:31

      dogon,
      il semble qu’ils n’existaient pas auparavant, puisqu’ils viennent seulement d’être reconnus par les instances météorologiques.
      mais alors, d’où viennent-ils ?
      pour quelles raisons des conditions sont réunies maintenant (et pas auparavant)
      c’est pour l’instant une énigme, car si les scientifiques expliquent le mécanisme de leur formation, ils ne donnent pas pour autant une explication de leur origine.
      ou alors Haarp ?
       smiley


    • cameleon29 cameleon29 28 avril 2011 10:55

      Salut tout le monde,
      je suis fan de météo et lever la tête pour observer le ciel et une chose facile. J’adore quand les éléments se déchainent genre nos belles tempêtes d’hiver et je me dis que c’est peut être la seule chose qui reste encore naturelle et que l’homme ne peut dompter....(quoi que !!)
      J’habite à Quimper et j’ai vu ce genre de nuages cette année en février ou mars, ils me faisaient penser à des gros nuages d’orages mais avec quelques chose de troublant quand meme car je n’en avais jamais vu. Bizarre aussi car nuage d’orage à cette période de l’année.... ??? 

      Petite note d’optimisme, le soleil brille chez nous depuis 1 mois (si si croyez moi, meme en Bretagne) donc pas de nuage à l’horizon ou alors « INVISIBLES »


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2011 13:29

      caméléon
      les pollutions les plus dangereuses ne sont pas toujours les plus visibles.
      ça m’amuse toujours lorsque des citadins s’inquiètent des odeurs de fumier répandu sur les champs, à proximité de leur « résidence secondaire ».
      mais les pesticides sentent moins fort, les OGM ne sentent rien du tout, et le césium 137 et les autres particules radioactives sont invisibles et inodores.
       smiley


    • cameleon29 cameleon29 28 avril 2011 19:53

      Olivier,

      franchement je me suis inquiété il y a quelques jours car vraiment ça pue et tu en arrives à te demander de quelle génération vient ce produit répandu quand pendant 2 ou 3 km tu flottes dans cette atmosphère.......................... et alors la, avec mes kids on s’éclate de rire tellement ça PUE !!

      Tu as raison, INVISIBLE pas besoin de le cacher et on sens rien !


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2011 20:06

      caméléon
      mine de rien, c’est essentiel de prendre çà sur le ton de la dérision, tellement c’est énorme, et de toutes façon çà ne changerait pas grand chose de tomber en déprime,
      la maladie s’installe plus facilement chez un humain qui ne se bat pas.
      alors carpe diem
       smiley
      et puis demain, je t’invite à découvrir un article avec un peu de dérision aussi :
      « tout va très bien, madame la Banquise »
       smiley


    • cameleon29 cameleon29 29 avril 2011 03:59

      Merci pour tes articles
      d’où vient l’expression « Mort de Rire » ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2011 06:26

      caméléon
      il semble que ce ne soit pas une légende.
      mdr, ça peut effectivement arriver
      une affaire de muscles qui se contractent, d’acceleration du rythme cardiaque,
      de la à en mourir, ce qui est effectivement arrivé, il y a un pas
      du coup, je ne serais pas surpris d’en faire un jour un article
       smiley
      http://www.lefigaro.fr/sciences/20070516.FIG000000059_peut_on_vraiment_mour ir_de_rire.html


    • cameleon29 cameleon29 29 avril 2011 09:13

      Je savais que rire était moins fatiguant que de faire la gueule et réellement bénéfique mais nous n’avons pas vraiment d’exemples qui nous donnent envie de rire en ce moment......
      sauf peut être de l’imbécilité ambiante


    • olivier cabanel olivier cabanel 29 avril 2011 10:42

      caméléon,
      avec ce gouvernement, il n’y a pas un jour où on ne soit plié de rire,
      autant en profiter.
       smiley
      je pense au dernier lapsus de rachidat dati qui au lieu de dire sarkozy a dit sodomie
       smiley


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 avril 2011 10:26

      Slu Olivier,

      dis donc, c’est pas bon pour le moral de commencer le matin par toi, mais j’ai aussi fini hier par Tchernobyl sur arte...donc, c’est pas de ta faute, et puis même si certaines vérités font mal, elles n’en sont pas moins vraies. Ce sont les idées noires dont il faut se méfier, exemple : si les US avaient manipulé avec Haarp les ondes autour de la faille au large du Japon pour déstabiliser les recherches que ce dernier pays pratique en silence sur une arme nucléaire dernier cri à balancer aux states pour se venger depuis la dernière guerre... ? Bon, je vais me recoucher bye et bravo pour ta recouche.

      Superbe en attendant ces nuages... !


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2011 10:34

        lisa
        les journaux annoncent rarement des bonnes nouvelles.
        c’est surement pour çà qu’ils nous assomment avec le « mariage princier »
        il parait que des gens campent déjà sur place pour avoir la meilleure vue sur « l’évenement »
        « du pain et des jeux » qu’il disait !
        merci de ton commentaire, et à +


      • Ariane Walter Ariane Walter 27 avril 2011 12:34

        Bonjour Olivier !
        je ferai un article sur le mariage princier car le fait qu’ils n’aient pas invité carla et sarko me les rend très sympathiques !!

        Sinon que de tristes vérités dans ton article !
        Excellent travail comme d’habitude !

        Bon. je vais manger un tajin pour me réconforter !!!


      • AZERTY666 27 avril 2011 12:48

        il semblerais que des qui sont plus éloigné du soleil que la terre sont passé d’un état solide a un état liquide, le soleil surchauffe et il est donc normal que la terre ce réchauffe , et ils nous fond croire que ces l’activé humaine et voila qu’ils veulent nous taxer ,ils nous prenne pour des bigot !http://www.respire-asbl.be/Les-Rockefeller-verts-de-colere ces des idée de riche , pour taxer tout le monde le jour ou ils y aura plus de pétrole , ci ces gens nous barbe pour l’écologie ces pour le fric , tres peut pour moi !! 


      • frugeky 27 avril 2011 10:28

        Tiens, vous parlez encore de Fukushima ?
        Mais pourtant les autres médias n’en parlent plus c’est qu’il ne doit plus y avoir de problème, non ?
        Merci à vous.


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2011 10:36

          frugeky
          surtout si par la suite on arrive à avoir la confirmation que le Japon avait bel et bien l’arme atomique...ou qu’il était en train de la fabriquer.
          en attendant, malgré le silence des médias, les doses s’accumulent au fil des jours,
          et ça devrait durer encore plusieurs mois.
           smiley


        • frugeky 27 avril 2011 10:54

          Les 44 pays nommément désignés dans le traité d’interdiction des essais nucléaires « parce que disposant des capacités techniques pour développer un armement atomique » in Le monde du 15/10/1999
          Afrique du sud
          Algérie
          Allemagne
          Argentine
          Australie
          Autriche
          Bangladesh
          Belgique
          Brésil
          Bulgarie
          Canada
          Chili
          Chine
          Colombie
          Corée du nord
          Corée du sud
          Egypte
          Espagne
          Etats unis
          Finlande
          France
          Grande-Bretagne
          Hongrie
          Inde
          Indonésie
          Iran
          Israël
          Italie
          Japon
          Mexique
          Norvège
          Pakistan
          Pays-bas
          Pérou
          Pologne
          République démocratique du Congo
          Roumanie
          Russie
          Slovaquie
          Suède
          Suisse
          Turquie
          Ukraine
          Vietnam
          Trouvé dans Affaires atomiques, Dominique Lorentz, éd. les arènes.

          Que le japon est développé réellement une arme atomique, malgré l’interdiction suite à la deuxième guerre mondiale c’est possible, tout comme l’Allemagne qui était d’ailleurs en très étroite collaboration pour développer une bombe argentine.


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2011 10:59

          surtout avec son remuant voisin coréen, ce ne serait effectivement pas une énorme surprise.
          reste à savoir, si c’est confirmé, comment l’ONU réagira ?
           smiley


        • slipenL’air 27 avril 2011 21:11

          On se lave les dents et hop !!!
          une petite vidéo et dodo

          Déchets, le cauchemar du nucléaire  smiley


        • Fergus Fergus 27 avril 2011 10:39

          Salut, Olivier, et merci pour toutes ces informations.

          J’avoue que j’ignorais tout de ces aspératus, au demeurant magnifiques.

          Concernant le nucléaire en France, rappelons à ceux qui auraient tendance à l’oublier que la centrale de Nogent-sur-Seine n’est qu’à... 80 km de Paris, et même si les vents d’est son très minoritaires, le capitale serait en première ligne en cas d’accident nucléaire.

          A cet égard, comment faire confiance à un type comme Sarkozy qui, quelques semaines seulement avant Fukushima, déclarait en substance « il est temps d’assouplir les règles de sécurité » dans l’espoir de mieux vendre la technologie nucléaire française ? Il est vrai que, quelques mois avant Xinthia, il déclarait : « Il faut rendre constructibles les terrains inondables ».

          Et certains voudraient que l’on renouvelle le mandat d’un type aussi dangereux !

          Bonne journée.


          • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2011 11:03

            Fergus,
            entre sarkozy qui confond le nombre de réacteurs nucléaires français, et le nombre de centrale, comme il l’a fait à Issoire, récemment, annonçant que la France avait 60 centrale nucléaire, et Hulot qui sur le pont de l’Europe évoque fukashima, on est mal barrés !
            concernant Nogent, c’est une centrale qui a connu déjà pas mal de déboires, et c’est sur que s’il y avait un gros problème, Paris et la Banlieue auraient du souci à se faire, même si les vents d’est ne sont pas dominants...
            merci de ton commentaire.


          • joletaxi 27 avril 2011 11:06

            Cette fois ,il a vraiment « pété » un cable.


            Les négationnistes du danger climatique, les optimistes du nucléaire, et quelques « scientifiques », rémunérés par le lobby, se déchainent pour nous dire, à l’instar d’un Dany Boon survolté « tout va bien je vais bien », 


            toujours des amalgames douteux et à la limite de la diffamation,on peut dire que notre bonimenteur ne rate pas une occasion de s’enfoncer

            Ne revenons pas sur cette légende urbaine de quelques « scientifiques » à la solde de big oil.
            Il faut vraiment être d’une mauvaise foi crasse, ou alors être aveuglé par son dogme, pour encore recourir à ce genre d’argument débile.

            Associer les sceptiques du RCA aux pronucs fait partie de la même démarche

            Lisez ceci, et Mombiot est je crois un des plus ardents défenseurs du RCA


            A chaque article du « fou chantant » on se dit que l’on n’y répondra plus, mais c’est chaque fois tellement énorme, faux et de mauvaise foi, et tellement énervant, même survolé en diagonale,que l’on se surprend à tenter de rétablir un tout petit peu de vérité et de bon sens.

            • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2011 11:18

              jo,
              c’est vrai que question « bonne foi » vous êtes le champion !
              merci chaque fois de « tenter de rétablir un tout petit peu de vérité et de bon sens » (çà va les chevilles ?) smiley
              on a tous en mémoire vos déclarations pleines de « bon sens » évoquant les moustiques d’une plage posant plus de problèmes que les radiations nucléaires.
               smiley
              mais dans le fond vos interventions amènent un peu de gaité dans ce monde difficile,
              comment pourrais-t-on vous le reprocher.
              au fait, et le chäteau ? ça avance pas vite on dirait... !
               smiley


            • Pyrathome Pire alien 27 avril 2011 11:53

              Ça avance pas vite son château, effectivement, il semblerait avoir des problèmes avec des moustiques destructeurs......


            • chria chria 27 avril 2011 12:28

              Comparer les pronucs avec les climato-sceptiques est tout-à-fait pertinent, les exemples sur le nets pullulent, les arguments sont les mêmes, toujours dérivés de la sacro-sainte pensée libérale, de la foi en la technologie humaine et dans la philosophie « après moi le déluge ».


            • sisyphe sisyphe 27 avril 2011 12:53

              Tiens ! 


              Voici joe le taxi de retour avec son compteur ..... pas geiger....

              alors, pour répondre à ça (je cite) : 

              Ne revenons pas sur cette légende urbaine de quelques « scientifiques » à la solde de big oil.
              Il faut vraiment être d’une mauvaise foi crasse, ou alors être aveuglé par son dogme, pour encore recourir à ce genre d’argument débile.

              Juste une petite info quant à la « légende urbaine » .. 

              A l’image des scientifiques employés par les lobbys du médicament ou de l’agroalimentaire9 chercheurs climatosceptiques sur 10 liés à ExxonMobil

              Allez, joe, direction fukushima... smiley 

            • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2011 13:10

              pira,
              c’est vrai que si d’une main il tente de chasser les moustiques radioactifs, et de l’autre remplir son seau de sable, c’est un vrai challenge.
              çà devrait intéresser une émission de télé-réalité, ils sont en manque d’imagination.
               smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2011 13:13

              chria,
              pour un article à venir (tout va très bien, madame la banquise« , je suis preneur d’infos.
              c’est vraiment un sujet à creuser,
              il y a tant de discordance sur les prévisions de »montée des eaux" et le reste...le milieu sous-marin, comment réagit-il.
              si des lecteurs veulent y mettre leur grain de sel ?
               smiley
              et merci de ton commentaire.


            • chria chria 27 avril 2011 14:26

              « il y a tant de discordance sur les prévisions de »montée des eaux« et le reste...le milieu sous-marin, comment réagit-il. » Désolé pas compris.

              Sinon pour les infos, connaissant bien la mentalité sceptique, j’ai vite constaté après fukushima sur les blogs qu’il y avait des personnes pour dédramatiser l’accident et expliquer que les radiations ne sont pas nocives, qu’on nous ment, etc, et ça partait vite aussi sur le complot écolo, enfin bref le grand classique de la démarche climato-sceptique. Petit à petit j’ai vu les mêmes pseudo apparaitre dans les deux sujets, ou alors les mêmes rhétoriques répétées comme s’il en pleuvait. On a même expliqué que les radiations, c’est bon pour la santé...
              En fait, le point commun de tous ces zozos, c’est la réaction : il faut minimiser les impacts des activités industrielles pour contrer la vision catastrophiste des pastèques.


            • cameleon29 cameleon29 28 avril 2011 11:04

              TAXI, TAXI svp !!

              Mais qu’attends tu donc pour te rendre au Japon expliquer au malheureux habitants de ce pays ravagé que tout va bien ? Peut être as tu peur de finir en sushis AREVA TEPCO

              Continues à écrire la négation, tu donnes du gout à t’en mettre plein le PIF ....espèce de gadget à la solde du tout puissant..... lobbies Nucléaire.....


            • slipenL’air 27 avril 2011 11:23

              On ne sait pas quand cet affaire de dissémination prendra fin
              mais on avance déjà des chiffres sur les cancers, bizarre... bizarre...
              il s’agira des cancers reconnus par Aréva sans doute.
              je ne me demande pas,si « Les bidouilleurs de formule magique
              euh.. les scientifiques » ont une idée même général des conséquences de
              cet événement, ils sont largués...
              Quand aux « experts » on sais qui sont leurs maitres.

              Et merci a Étienne Crépon ,
              Le ministre d’Etat, ministre de l’écologie, ------(elle bonne non ?)
              de l’énergie, du développement durable --------(de la radioactivité smiley
              et de l’aménagement du territoire, ---------------- (et bientôt du déménagement aussi)
              Pour le ministre et par délégation :
              Le directeur de l’habitat,
              de l’urbanisme et des paysages,---------------------(je rêve des paysages)

              d’avoir signé l’Arrêté du 5 mai 2009 (NOR : SASP0910487A)
              EXTRAIT
              un document décrivant la nature de l’installation ou du procédé à l’origine de
              l’addition de radionucléides,ses caractéristiques techniques, ses principes de
              fonctionnement, l’identité des radionucléides engendrés ou incorporés par le
              procédé de fabrication et leurs caractéristiques physiques, chimiques et radiologiques,
              ainsi que les moyens de contrôle et de surveillance de l’activité et les mesures
              prévues en cas de fonctionnement anormal ;

              en cas de fonctionnement anormal,au cas ou en chauffant votre cocotte minute
              un dégagement de particule radioactive envahis votre cuisine ou pire ?
              je sais combien il à touché celui là mais j’en veux bien la moitié

              a+ Olivier


              • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2011 11:27

                très belle trouvaille slipenl’air
                on se demande ou on est allé les chercher !
                 smiley


              • Gabriel Gabriel 27 avril 2011 11:24

                Bonjour Olivier,

                Serait ce des signes annonciateurs, devons nous lire dans les entrailles de poulets ? En tout cas tu ne t’es pas fait un ami du Sieur joletaxi qui a l’air d’être le détenteur de la suprême vérité, le veinard ! Ce Monsieur bouffe de l’anti nucléaire matin et soir, à première vue. Etant donné qu’il est un fervent défenseur de la dite énergie, je lui conseille vivement, afin d’être cohérent avec lui-même, d’aller nettoyer le site de Fukushima.   Amicalement


                • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2011 11:29

                  Gabriel,
                  mais tout le monde le lui dit, et je ne comprends pas pourquoi il n’y est pas encore parti !
                  son copain krolik avait généreusement accepté le stockage de déchets nucléaires dans son jardin,
                  lui, au moins, il est cohérent.
                  amicalement aussi


                • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2011 13:13

                  oh, krolik fait profil bas,
                  faut se mettre à sa place...
                   smiley


                • sisyphe sisyphe 27 avril 2011 13:26

                  Quoi ? 

                  Vous n’êtes pas au courant ? 

                  krolik est à Fukushima, en train d’expliquer à la population, qu’elle n’a strictement rien à craindre, vu la radioactivité des roches, bien plus forte, etc.... 

                  Il parait qu’il y fait un triomphe ! 

                  krolik, une chanson, krolik, une chanson !! 

                • olivier cabanel olivier cabanel 27 avril 2011 13:57

                  Sisyphe,
                  il parait même qu’il y distribue des badges radioactifs afin de prouver qu’il n’y a pas de dangers.
                  il est doué, ce mec.
                   smiley


                • krolik krolik 28 avril 2011 01:26

                  Devant cette avalanche d’articles qui racontent toujours la même chose, les mêmes bêtises..
                  Que voulez vous dire ?
                  Raconter la même chose aussi ?
                  Vous citez les zozos de la Criirad en référence, alors je vous remets le texte.. !
                  Il y a un an Arte a proposé un documentaire de Laure Noualhat de « Libé » sur les déchets radioactifs.
                  Documentaire mémorable par certains passages.
                  Enquêtant sur des pollutions nucléaires dans l’Oural, sur la rivière Techa, suite à différents accidents nucléaires historiques. On voit un technicien Criirad gambader avec un compteur Geiger à la main.
                  Il est sensé se balader sur un terrain fortement contaminé. Dans ce cas la moindre des choses est de porter des sur bottes en plastique et une blouse, pour que tout cela puisse ensuite aller dans les déchets nucléaires à retraiter (incinérer-ça se fait- ou laverie spécialisée) cela a surtout l’avantage de ne pas contaminer le voisinage avec ses vêtements et ses chaussures. Point de tout cela. Il ne porte pas de dosimètre, il ne sait pas s’il se fait griller ou non. Il déplace son compteur un peu n’importe où, au sol, plus haut. Alors que lorsque l’on fait une telle mesure il y a une hauteur réglementaire à adopter de telle façon que l’on sache de quoi on parle, en principe c’est 80cm la hauteur des gonades, les parties les plus sensibles aux radiations. Son compteur grésille à fond, l’aiguille est à saturation. Lorsque l’on emploie un voltmètre, on règle le calibre sur une valeur adéquate, si l’on veut mesurer du 240 volts, on se met sur le calibre 600V, et pas sur le calibre 20V, sinon on ne mesure rien. C’est ce qu’il fait, le compteur n’a pas le bon calibre, le technicien ne peut rien mesurer. On voit que l’aiguille est dans le rouge !! Terrible, atroce.. !Sauf que le rouge en question ça ne sert uniquement que pour vérifier la charge de la batterie de l’appareil. Enfin de l’enfumage complet du pauvre téléspectateur.
                  Le technicien fait un prélèvement de terre, il faut cela à mains nues, alors que la moindre des choses serait de mettre des gants. Il met son prélèvement dans un emballage qui n’est conforme à aucun standard. Et il exporte cela de France en Russie, sans demander aucune autorisation. L’importation de déchets nucléaires est interdite en France, c’est la plus grosse amende prévue par le Code Pénal dans les 8 millions d’euros.
                  Arrivé dans son labo du côté de Valence il ressort son prélèvement à mains nues pour analyses. Et là il trouve des becquerels de césium.
                  Mais que devient son prélèvement ? Le remet-il à l’ANDRA comme la Loi le prévoit ? Ou ce prélèvement va-t-il constituer un élément dans un stockage pirate de déchets nucléaires hors du contrôle des autorités, ou finir dans un fossé du coin ? 
                   
                  Mais je vais terminer avec l’histoire fabuleuse du type de la Criirad qui importe des déchets nucléaires en France en provenance de l’Oural.
                  Il faut savoir qu’il y a une réglementation européenne sur lla radioprotection, c’est la directive de l’UE publiée au JO de l’UE le 29 juin 1996 (114 pages je peux vous la mettre à disposition), 10 ans après Tchernobyl (les rédacteurs ont fait attention à ce qu’ils écrivaient...), la synthèse de 60 années de recherches en radioprotection et de milliers d’études dans le monde.
                  On peut disposer chez soi, sans déclaration particulière 10kBq de césium 137 à condition que la concentration de ce radioisotope soit inférieure à 10kBq/kg. Et comme cela il y un tableau qui donne les valeurs max admissibles, isotope après isotope. Heureusement qu’il y a une limite inférieure à la déclaration, ça permet d’avoir chez soi un réveil matin avec des aiguilles phosphorescentes, ou un morceau de granite breton.
                  Si l’on reprend la vidéo de l’émission de Laure Noualhat, et que l’on estime la quantité de terre/boue prélevée, de l’ordre à vue de nez de 2 kg, avec une concentration de 4kBq/kg..
                  Soit inférieur à ce qui peut être assimilé à un déchet.
                  Donc ce déchet sensé être ramené en catimini, ce n’était rien du tout !
                  C’est de l’enfumage complet du péquin moyen. Ils instillent de la frousse dans l’esprit des téléspectateurs en même temps qu’ils déconsidèrent les scientifiques russes qui sont sensés ne pas avoir réfléchi à la question, ainsi que des Français et de l’AIEA qui sont en mission là-bas.


                • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2011 02:28

                  krolik,
                  j’aime bien vous entendre parler d’enfumage.
                  c’est un domaine que vous connaissez bien.
                  j’imagine que les propos de Youri Bandajevski, spécialiste anatomo-pathologie, ne vous atteignent pas ? lui qui considère qu’il n’existe pas de seuil inoffensif, et qui affirme, en tant que médecin, que des concentrations minimes de césium 137 peuvent provoquer la mort lente de l’organisme.
                  http://www.lexpress.fr/actualite/societe/tchernobyl-le-combat-de-youri-bandajevski_986139.html
                  il a démontré, avec le disparu Vassili Nesterenko, qu’un régime pauvre en cesium 137 pouvait causer des dommages irreversibles au niveau du coeur.
                  tout a été fait pour l’empecher de parler, y compris l’emprisonnement (il fut relaché faute de preuves la veille du 20eme anniversaire de la catastrophe de tchernobyl.
                  j’imagine que les aiguilles des montres fluorescente vous en touche l’une sans faire bouger l’autre,
                  j’imagine que les manchon des éclairages de camping-gaz, lesquels dégagent du thorium, ne vous perturbent pas outre mesure,
                  et que les paratonnerres radioactifs ne vous inquiètent pas ?
                  non, vous krolik, ce qui vous inquiéte, c’est l’eau minérale du massif central, et le granit breton.
                  vous faites preuve de courage (ou d’inconscience) en acceptant dans un commentaire d’accueillir dans votre jardin des dechets nucléaires.
                  on sait d’avance pour vous qu’il est évident que les conséquences de tchernobyl ont été moins grave qu’un coup de grisou, et que vous ne décomptez que 56 morts.
                  vous n’observez aucune naissance d’enfant difforme
                  et de toutes façon, ces centaines de milliers de cancers ont fatalement pour vous d’autres origines que la pollution radioactive de tchernobyl.
                  jusqu’à quand votre parade d’aveuglé pronucléaire tiendra-t-elle ?
                  jusqu’à quand votre aveuglement partisan continuera d’être votre tasse de thé ?
                  j’ai l’impression que même si toute la planète meurt demain d’un cancer généralisé d’origine nucléaire, vous continuerez droit dans vos bottes à défendre l’indéfendable.
                  c’est original, totalement contreproductif, mais les faits sont tétus.
                  et que vous changiez d’avis un jour, pour une raison ou pour une autre, m’en touche une, sans faire bouger l’autre.
                  ce qui m’intéresse, c’est que demain, une révolte mondiale et citoyenne, ferme définitivement tous ces réacteurs dangereux et qu’une ère nouvelle s’ouvre, celle ou l’on n’utilisera plus ni charbon, ni pétrole, ni nucléaire, puisque nous avons déjà les moyens de nous en passer.
                  le ciel vous tienne en joie.
                   smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès