Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Cette fois, c’est la fin du Grenelle

Cette fois, c’est la fin du Grenelle

En tous cas je le crains avec la nouvelle annonce de report de la taxe poids lourds. Après le report sine die de la taxe carbone, ce sont deux des idées les plus audacieuses du Grenelle qui disparaissent. Car soyons honnêtes, comment imaginer qu’elles pourraient ressurgir juste avant 2012 ?

C’est bien dommage car dans un cas comme dans l’autre il s’agissait de donner corps progressivement à une fiscalité écologique, nécessaire pour induire les changements de comportement de tous les acteurs économiques. La taxe poids lourds devait servir avant tout à dégager les ressources indispensables à la progression du fret ferroviaire. C’était aussi un rétablissement d’une certaine justice fiscale car il est avéré que les dégradations du réseau routier secondaire sont imputables essentiellement aux camions : il est donc normal que les acteurs économiques correspondants prennent en charge les coûts correspondants (les externalités comme disent les économistes).

En reculant ainsi sans limites, le gouvernement accrédite l’idée d’un Grenelle fait de belles paroles mais de peu d’actes concrets. Je le regrette fortement car comme je l’avais déjà dit sur ce blog, le Grenelle avait ouvert pas mal d’espoirs. C’est à mon avis une lourde erreur politique de Sarkozy, qui avait une carte à jouer en assumant au moins sur ce sujet une certaine rupture et un peu de modernisme par rapport à la base UMP. Sarkozy se trompe gravement en remettant toute volonté d’action sur ce plan pour cause de crise. C’est au contraire le moment de changer les déterminants.

On parle beaucoup en ce moment d’une éventuelle candidature de JL Borloo en 2012 : en cautionnant sans rien dire de tels reculs, il carbonise toute possibilité sérieuse de candidature sur l’espace écolo-centriste. Il restera comme le ministre qui a orchestré un Grenelle sans conséquences réelles aucune.

Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • bamboo 20 avril 2010 11:29

    De ce que j’ai pu en lire : (www.developpement-durable.gouv.fr/Le-Gouvernement-confirme-la-mise.html) :

    « Le dialogue compétitif en cours permettra aux candidats de finaliser leur offre en septembre 2010 et au Gouvernement de signer un contrat de partenariat avec le lauréat avant la fin de l’année. »
    Ce qui veut dire que le candidat, s’il n’y a pas de problème, va disposer d’un an pour mettre en place tout le système de taxe ? Impossible.
    A mon avis la taxe n’est pas abandonnée du tout (d’ailleurs le communiqué de confirmation date de hier). Par contre aucun candidat ne peut proposer de planning de déploiement en 6 mois, ce qui parait logique. 
    Il vaut mieux un déploiement en 2 ans qui se passe bien qu’un déploiement en 6 mois à l’arrache dont l’efficacité sera contestée par tout le monde (cf le nombre de réclamation dès qu’il y a une micro faille juridique ou technique qui permet de faire sauter des PV). Les déploiements ratés sont légion dans tout ce qui touche l’IT (le lancement de socrate pour la SNCF par exemple), il vaut mieux ne pas amener de l’eau au moulin de ceux qui veulent faire sauter la taxe avec un système qui coute cher et qui ne marche pas. 

    • Vilain petit canard Vilain petit canard 20 avril 2010 11:40

      Ah bon parce que quelq’un y a cru, à ce Barnum du Grenelle de l’Environnempent ? Et avant, il y avait eu Borloo qui avait lui-même (en hélico) « constaté » la fonte des glaces groenlandaises. Et avant, Hulot et Chouchouïaïa, la marque préférée de Rhöne-Poulenc. Des actes forts.


      • Traroth Traroth 20 avril 2010 13:49

        Personnellement, en 2007, au moment-même du Grenelle (un mois après, en fait), j’écrivais ça :

        http://traroth.blogspot.com/2007/12/le-grenelle-de-lenvironnement-un-mois.html

        Pour citer un célèbre mentor de Sarkozy, « les promesses n’engagent que ceux qui y croient »...


      • aigle80 aigle80 20 avril 2010 15:39

        on se sert de l’ecologie pendant les campagnes,non vertes mais electorales et puis on se depeche d’oublier ce que l’on a promis ce qui me surprend c’est que ça etonne encore ce type de comportement de nos politiques ! Ils ont cédé au lobbi des camionneurs.On aurait pu croire que le fret par rail ou voies navigables allait reprendre un nouvel essor eh bien non ce n’est pas demain qu’on verra nos autoroutes désengorgés de tout ces mastodontes pollueurs et dangereux,encore un espoir déçu on commence à s’y habituer !!


        • taktak 20 avril 2010 15:53

          Il n’y avait pas besoin de ça pour comprendre que le grenelle de l’environnement n’était que de la peinture verte.

          En revanche, le passage de Borloo au ministère de l’équipement - écologie ne sera pas sans séquelles :
          - destruction d’une bonne partie des capacité d’ingénierie de l’Etat (ingéniérie publique, maitrise d’oeuvre)
          - diminution de la présence déconcentrée de l’etat éloignant les décisions du citoyen avec la fin des DDE et les fusions avec l’agriculture/industrie

          Bref, le grenelle n’aura pas été utile pour l’environnement, mais il aura permit de camoufler sous un vernis sympathique les affres des dogmes de la RGPP et de la privatisation à tout vas des services de l’état. Ca avait déjà été engagé sous couvert de décentralisation avec l’abandondes routes aux départements...

          Il est vrai qu’aucun journaliste ne faisant son métier (DDE, DDE il n’ont que ce mot là en cas de chute de neige ou dernièrement avec Xinthia) le péquin moyen aura regardé le doigt (le grenelle) plutot que la lune (la destruction d’un service public des plus efficace...)


          • Marc Bruxman 20 avril 2010 19:43

            C’est bien Hulot rentre dans sa niche, les écolos vont se prendre le réchauffement climatique dans le cul et on sera débarassé de ces fadaises.

            Enfin ca a permis d’amuser les gogos le temps que le boulot soit fait, c’est bien !


            • Mijo Mijo 20 avril 2010 23:28


              Très triste tout ça.

              - Report de la taxe poids lourds.
              - Abandon de la taxe carbone.
              - Volonté de classer les éoliennes en ICPE (c’est-à-dire comme des installations très polluantes) et de durcir encore leurs conditions d’implantation alors qu’il y a un potentiel intéressant en France et une filière industrielle dans les starting block (voir article sur mon blog http://www.colorwatt.com/article-150-entreprises-francaises-pretes-pour-l-eolien-47765837.html )
              - et, pour couronner le tout, proposition d ’un amendement à la loi Grenelle 2 pour permettre aux centrales nucléaires d’augmenter plus facilement leurs rejets radioactifs et chimiques dans l’environnement !

              Les français n’ont pas fini de désespérer. Mais Borloo ou pas Borloo, c’est Europe Ecologie qui va faire un très beau score aux prochaines élections. 


              • Gilles Héluin Gilles Héluin 21 avril 2010 21:08

                Je n’y ai jamais cru.
                En plus un amendement permettrait d’accroitre les rejets polluants des installations nucléaires sans enquête publique :
                http://www.centpourcentnaturel.fr/post/2010/04/20/Grenelle-2-un-amendement-insidieux-assouplirait-les-procedures-d-augmentation-de-pollution-des-installations-nucleaires


                • Quelle Energie 22 avril 2010 10:58

                  L’abandon de cette taxe signe effectivement le glas pour le Grenelle Environnement, mais l’espoir reste toutefois de mise. Le chemin déjà effectué et la mise en application prochaine d’une grande partie de ses lois incite à l’optimisme. Même si N. Hulot s’est retiré, la conférence de Bonn remotive les troupes, surtout avec le match retour prévu pour mai. L’écologie n’est pas morte en France. Au pire, les politiques se sont encore discrédités eux-même !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès