Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Ch’ti fox day, jours de massacres de renards

Ch’ti fox day, jours de massacres de renards

Du 17 au 23 février est organisé le « ch’tis fox days », le jour des renards ch’tis. Mignon ? Pas vraiment, puisque plus que de fêter l’animal, c’est une semaine de « régulation » qui est prévue.

Il est ainsi tout à fait possible et légal de prévoir une semaine de massacres organisés sans aucune autre justification que la sacro sainte « régulation » qu’on nous ressert à toutes les sauces. Et attention, ceci concerne tout le département du Nord : imaginez un peu l’ampleur du massacre. Evidemment, tout le monde est convié : déterreurs, piégeurs, louvetiers, chasseurs, et comprenez bien que ceux des régions voisines pourront aussi venir massacrer du goupil, y a pas de raison de ne pas en profiter…

 

Heureusement, rapidement, des associations se sont mobilisées, et des actions se sont multipliées pour tenter d’éviter ce massacre injustifié. Hélas, les chances d’y arriver sont minces : étant sur la stupide liste des nuisibles, le renard peut être massacré toute l’année, de toutes les façons possibles, de jour comme de nuit. Pourtant, il n’est aucunement nuisible, et les fautes qu’on lui porte sont soit obsolètes, soit mensongères.

Par exemple, sa réputation de mangeurs de poules n’a plus lieu d’être, la majorité des élevages se font industriellement, dans des bâtiments ou il lui est totalement impossible d’accéder. Les petites exploitations et les particuliers qui en possèdent encore, quant à eux, ont généralement entièrement grillagés leurs terrain, surtout pour éviter que les poules ne s’échappent ou qu’elles se fassent voler par d’autres (cas bien plus nombreux et moins médiatisés).

La rage du renard n’existe officiellement plus depuis 2001. Et contrairement à ce qu’on peut croire, ce n’est en aucun cas l’éradication des animaux qui a freiné la rage, mais la vaccination ! Même si il est possible d’éradiquer une espèce bien spécifique (le loup pourra vous le confirmer) , cela est très difficile dès lors que l’animal est répandu sur tout le continent : il faudrait mettre en œuvre des moyens colossaux pour y arriver et cibler cette espèce, les autres moyens de destructions n’étant pas ciblés, le massacre devient général et totalement inutile et sans effet sur la maladie. Notons par ailleurs que le plus grand vecteur de la rage n’est pas le renard, mais le chien en premier lieu, le chat en second : tout les mammifères peuvent être infectés, le renard n’était qu’un porteur parmi d’autres.

 

En réalité, le renard est un prédateur des plus utiles pour l’environnement, puisque opportuniste : il se met sous la dent tout ce qu’il peut, que ce soit de la viande ou des fruits, mais son principal menu reste les souris et campagnols, dont chaque renard en mange 10000 par an : imaginez sans eux, ce qu’adviendrait de nos récoltes… Au pire, un champ de désert, au "mieux", un champ toxique !

 

Il faut mettre un terme à cet événement déguisé qui n’est qu’un pur massacre inutile. Et si ce n’est pas le cas, pourquoi autant de chasseurs vont mettre en scène les renards tués ? Cela ne fait que prouver leur côté sadique, on ne peut décemment prêter à ces gens une quelconque intention de régulation ! Régulation qui, par ailleurs, se fait de façon naturelle, on ne le répètera jamais assez : si la nourriture vient à manquer, la population décline, et inversement. Et ce ne sont pas les chasseurs qui prétendront le contraire, eux qui ont multiplier les cochongliers au point qu’ils n’arrivent plus à faire face aux dégâts qu’ils causent…

 

Pour l’abolition du ch’tis fox day et, à terme, pour la fin du statut des nuisibles qui n’a aucun fondement écologique et qui n'existe que pour contenter quelques uns tout en nous donnant l'illusion d'une pseudo supériorité sur les autres espèces qu'on "régulera" alors... Pourtant, en terme de gestion, tout les domaines nous indique que nous sommes très peu doués, toujours rattrapés par des intérêts personnels de court terme. L'environnement ne fait pas exception, bien au contraire : c'est un des domaines ou lon' peut voir le mieux nos dérives et notre médiocrité, et ceci depuis plusieurs siècles.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 29 janvier 2014 11:56

    "Les petites exploitations et les particuliers qui en possèdent encore, quant à eux, ont généralement entièrement grillagés leurs terrain,"

    c’est faux. il faut aussi enterrer le grillage, bétonner et même mettre des barbelés en haut...... et il pourra toujours passer
     


    • oncle archibald 29 janvier 2014 12:21

      Content de voir que sur ce site il y en a au moins un qui sait de quoi il parle ... Même avec des barbelés en haut du grillage il passe ... Et au matin on retrouve une poule vaguement mangée, quatre autres juste tuées, comme ça, manière de ne pas laisser de témoin, et une grosse touffe de poils roux dans les barbelés ....


    • foufouille foufouille 29 janvier 2014 13:23

      le mieux est d’avoir un chien ou une chèvre avec des cornes. des chats aussi


    • arbinger 29 janvier 2014 14:21

      Je confirme foufouille.
      je suis aviculteur amateur et malgré un grillage d’une hauteur de 1m80 et la présence d’un autre grillage enterré sur une profondeur de 60cm sur chacun de mes parcs à poule, tout les ans j’ai des attaques de renards. Mes cabanes à poules sont bétonnées au sol et aucun accès est possible. Et pourtant j’ai régulièrement des pertes plus ou moins sévères....
      J’ai aussi deux bergers allemands, mais cela ne les décourage pas.
      Un de mes chats a été tué par un renard.
      le piégeur a beau en prendre une dizaine tout les ans, rien n’y fait.
      Le renard n’a pas de prédateur dans ma région et cela devient vraiment problématique.


    • Croa Croa 29 janvier 2014 14:24

      Donc le mieux est de laisser le poulailler entrouvert sachant que le renard se prendra - peut-être- une poule ou un coq ce qui est, certes, malheureux pour la bête attrapée mais supportable pour l’éleveur.

      Sinon avec un chien qui monte la garde plus de problème !


    • Croa Croa 29 janvier 2014 14:29

      (Je n’avais pas lu le ’’témoignage’’ d’Arbinger.)

      Le coup du renard plus malin que les chiens je n’y crois pas. à moins que les chiens ne soient en train de dormir à la maison ? (En ce cas là... évidemment ! smiley )


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 janvier 2014 14:34

      Les conseils du corbeau en matière de lutte contre les ruses du goupil ,on s’en passera ... smiley


    • arbinger 29 janvier 2014 14:35

      Bonjour Croa.
      Non les chiens ont un abris extérieur et sont libres d’aller et venir sur le terrain.
      Le problème avec les renards c’est qu’ils ne se contentent pas de prélever un peu. Ils tuent jusqu’à ce que plus rien ne bouge ou qu’ils soient dérangés.


    • Philippe VIGNEAU 29 janvier 2014 14:37

      ej crois que vous confondez avec une fouine... renseignez vous...


    • arbinger 29 janvier 2014 14:48

      Bonjour Philippe VIGNEAU.
      Non je confirme, se sont des renards. J’ai eu des attaque en plein jour et j’ai vu le renard fuir à plusieurs reprises.
      J’ai aussi eu deux ou trois attaque de fouines. La fouine décapite la poule et n’emporte que la tête. Elle n’est pas assez forte
      pour transporter le corps de la poule au dessus du grillage ou faire passer en force le cadavre de la poule sur un accès étroit.
      Et toute ses bêbêtes laissent des traces que j’ai appris à connaître.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 janvier 2014 14:52

      Oui ,c’est plus dans l’habitude des fouines ...
      C’est plutôt les oeufs qu’elles cherchent ,au départ .


    • Groovy 8 février 14:49

      @arbinger
      un chat tué par un renard lol
      vraiment y a des gens qui ne vont pas très bien
      un renard n’attaquera jamais un chat il va le faire tourner en round pour lui piquer sa bouffe mai il n’attaquera pas un chat c’est trop rapide et trop dangereux
      et un chien entend bien les bruits fait par les renards donc c’est infaillible encore une fois un renard si il remarque qu’il c’est fait repéré il fout le camp et contre un chien il ne fait pas le poids


    • foufouille foufouille 29 janvier 2014 12:07

      dans la nature, les prédateurs se tuent entre eux lorsqu leurs territoire de chasse deviennent trop petit
      tant qu’il y a de la place, les animaux se reproduisent


      • Croa Croa 29 janvier 2014 14:35

        « tant qu’il y a de la place, les animaux se reproduisent »

        Coté régulation ils font même mieux que ça !


      • claude-michel claude-michel 29 janvier 2014 12:23

        Faut faire de la place pour l’humanité...Ils gênent ces bestiaux... !

        La politique de l’absurde...


        • bernard29 bernard29 29 janvier 2014 12:57

          merci pour votre article. 

          L’appellation donnée à ce jour funeste « le ch’tis fox day » qui fait référence aux réjouissances du lobby des armes « la NRA américaine » , suffirait pour nous déterminer à demander son abolition, hormis bien évidemment tous vos arguments de bon sens.

           


          • viva 29 janvier 2014 13:22

            Un article bien digne d’un citadin.

            Le renard est un vecteur de maladie qui peuvent être mortelles, admettons que l’on puisse s’en fiche.
            Mais ce n’est pas tout, le fait qu’il n’ait plus de prédateurs et que les éleveurs et les chassejrs disparaissent entraine une augmentation de la population de ce nuisible. 
            Il est nuisible, non pas seulement parce qu’il rentre dans les poulaillers mais parce qu’ils décimes les oiseaux, les nids des oiseaux qui fond leur nid près du sol sont saccagés et bien d’autres petits mamifères menacés.
            Il y a plus grave, les renards se rapprochent de plus en plus des habitations. J’en ai trouvé un dans mon salon. 
            Pas grave me direz vous, et pourtant cela est grave, en Corse en 2002 un bébé dans son berceau à été mordu au visage par un renard affamé.
             Ce n’est pas un cas isolé, les attaques sur les jeunes enfants ont tendance à augmenter y compris en pleine ville comme à londre.
            Si les populations de Renard ne sont pas régulés d’une façon ou d’une autre, en plus de la transmission de maladies on pourrait voir se multiplier des attaques contre les enfants.
            Il est indispensables de contrôler ces populations même si l’on les aime animaux.

            • Philippe VIGNEAU 29 janvier 2014 14:46

              la fille de mon collègue a été mordue par une tique et a contractée la maladie de Lyme, mes filles ont ete piquees par des guepes et des abeilles, est ce que l’on doit aussi reguler ces populations d’animaux ?... la nature c’est pas Walt Disney ou tout est beau et propre... un minimum de bon-sens permet de vivre avec...


            • Groovy 8 février 15:00

              @viva
              ouai des petits mammifère menacé comme les rats souris et autres...
              quel esprit étroit

              après oui les renards c’est dangereux enfin moi quand j’en croise un il a plus l’air d’avoir peur qu’autre chose

              il faudrait contrôler la population d’idiots aussi mais hélas là trop de travail

              je n’insulte personne mais si certains s’y reconnaissent c’est pas ma faute lol


            • viva 29 janvier 2014 14:00

              Voici quelques maladies bien sympatiques transmises par les renards. Elles ne sont pas simplement transmises par contact direct, il suffit que cet animal urine sur vos fraisiers, ou sur des baies sauvages, dans les potagers, ou simplement qu’il vienne s’allonger sur votre pelouse.

              la leishmaniose
              l’échinococcose alvéolaire 
              la gale 
              les tiques (maladie de lyme).

              Les oiseaux sont menacés pourtant ils ont aussi leur utilité par ce prédateur.
               Ils se nourrisent d’insectes ravageurs et répandent des graines ce qui permet à la végétation de se développer. 
              Le Renard, les extermines par centaines chaque années.
              Il ne faut pas raconter n’importe quoi, à force de méconnaitre la nature vous finirez par en détruire en créant des déséquilibres.

              • Philippe VIGNEAU 29 janvier 2014 14:43

                vous confondez prédateurs et nuisibles... quasiment tous les animaux sauvages sont porteurs de saletés pour nous...

                il y a un équilibre dans la nature entre proies et predateurs et c’est justement la destructeurs des prédateurs qui crée des desequilibres... de plus de tout temps les renards ont mange des oiseaux et pourtant on n’a pas été envahie d’insectes ravageurs et la végétation s’est développée...


              • viva 29 janvier 2014 15:06

                Vous oubliez que l’homme aussi est un animal et un prédateur en concurrence avec les renards. 


                Le loup, l’aigle royal, les faucons, les ours, les chiens sont aussi des prédateurs naturels du renard, 

                L’homme moderne est très récent, il y a à peine plus de cent ans les gens vivaient massivement dans les campagnes.
                Il y a un lien direct entre la multiplication des renards, la désertification des campagnes et la disparitions de ses prédateurs.

              • alinea Alinea 29 janvier 2014 14:21

                Les chasseurs n’aiment pas les concurrents !!
                Chez soi, pour « chasser » le renard qui rôde autour de vos poules ( se méfier des mères, en juillet), je vous conseille un Léonberg !!
                C’est une belle bête, le renard, et quel plaisir de pouvoir en apercevoir un, à la tombée du soir, qui fuit comme un fou à votre approche ; toujours en stress ! ce n’est pas heureux pour un prédateur !!


                • Croa Croa 29 janvier 2014 14:42

                  Les chasseurs sont très influents. Chez nous dans le Sud-Ouest ils seront sur toutes les listes de tous les bleds à l’occasion des prochaines élections (dans le Nord c’est sûrement moins grave je pense.)
                  On comprends le pourquoi de ces massacres stupides ! smiley


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 janvier 2014 14:44

                  En esperant que tu ne l’ai pas mis au régime végé le leonberg ,sinon pas besoin d’accuser le renard ... smiley
                  Belle bête un Leonberg smiley


                • alinea Alinea 29 janvier 2014 15:44

                  oui, une belle bête ; ma chienne ! je l’ai aimée follement !
                  ceci dit, avant que je ne la rencontre, elle avait bouffé en une nuit un chevreau, tué déjà par son éleveur ! Il ne restait rien, rien !! mais très très efficace pour virer, sangliers, renards, belettes et autres emmerdeurs aux yeux de la belle ! Beaux, les yeux aussi !
                  non mes carnivores ne sont pas au régime ! ils bouffent même le pain des chevaux, tout juste s’ils ne raflent pas leurs carottes et leurs pommes ! tu parles de carnivores ! smiley


                • Xenozoid Xenozoid 29 janvier 2014 15:54

                  mes chiens adorent le raisin


                • oncle archibald 29 janvier 2014 16:08

                  Xnozold : je confirme ! J’ai eu un boxer qui en période de vendanges allait le bouffer directement dans le seau des vendangeuses. Ca faisait marrer tout le monde.


                • alinea Alinea 29 janvier 2014 17:59

                  Ma chienne « grappille » après les vendanges ! on m’a dit que le raisin c’est très mauvais pour les chiens ! ma foi, la mienne se porte comme un charme


                • agent orange agent orange 30 janvier 2014 11:26

                  Mon poney aime les bananes...


                • Kelimp 5 février 2014 19:38

                  C’est pareil, sinon pire ... smiley


                • viva 29 janvier 2014 14:48

                  Il ne fuit plus, c’est là la problème.

                  J’en vois régulièment qui s’approche de moi à moins de dix mètres les soirs d’été.
                   Ce sont les jeunes qui sont ainsi mais tout de même.
                  Ça fait bizarre de voir un renard regarder entrer dans un salon ou se trouvent 5 personnes qui discutent, ou alors en voir qui regarde à l’intérieur à travers les vitres d’une porte fenêtre, ou alors d’en trouver un allongé sur la terrasse.
                  Cette été une famille complète, deux adultes et 4 petits sont venus se poster derrière un barbecue lors d’un bal de village. 
                  Plusieurs fois je me suis fait piquer des chaussures laissées sur la terrase, le pire c’est l’hivers, vous levez sous la neige, vous voyez des traces tout autour de la maison.
                  Ce n’est pas la peine de laisser une poubelle dehors le lendemain vous retrouvez les sacs éventrés et les détritus éparpillés de partout. 
                  Il y a visiblement surpopulation et ils ont faim c’est la seule explication.

                  • foufouille foufouille 29 janvier 2014 15:29

                    ton renard a surtout appris que tu n’es plus un prédateur. il n’a donc plus peur


                  • Philippe VIGNEAU 29 janvier 2014 15:34

                    c’est assez incroyable comme comportement (surtout en ete ou la nourriture est tres abondante), chez nous c’est pas comme ca... a voir si ils ne sont pas victimes des produits chimiques mis dans leur tuttes...

                    sinon profitez en il y a moyen de faire un nouveau pote : ca porte peut etre des maladies mais comme nettoyeur de souris et de rats, il n’y a pas mieux ! ( http://www.ukkel.be/fr/services-communaux/environnement/biodiversite/le-renard )


                  • foufouille foufouille 29 janvier 2014 16:14

                    autre option. ce sont des renards domestique relachés dans la nature. il y a une expérience dans ce sens en russie (?), il me semble
                     


                  • arbinger 29 janvier 2014 16:20

                    @ Philippe VIGNEAU.
                    Non ce n’est pas aussi incroyable que cela. Le renard est malin et opportuniste. Et il connait bien son territoire. Ses prédateurs naturels ont disparu ou sont devenus rarissimes. Il s’est habitué à l’homme, et en bon opportuniste il va au plus facile et au moins dangereux pour se nourrir.
                    Les poubelles inoffensives lui offre des mets de choix sans trop de difficultés. après il ne dédaigne pas les charognes. Là aussi peu de danger pour son intégrité physique. Ensuite plutôt que de se hasarder à attraper un mulot, un lapin ou un oiseau il préféreras s’attaquer à une poule domestique. la nature a horreur des efforts inutiles. C’est vraiment si les autres solutions ont toutes été des échecs qu’il se résout à chasser des proies plus rapides et sauvages.


                  • alinea Alinea 29 janvier 2014 18:00

                    Nous ne devons pas vivre dans la même région ! chez moi, les chasseurs, pour la plupart, sont des sacrés cons !


                  • Bilou32 Bilou32 30 janvier 2014 10:41

                    Je confime Alinea... C’ en est même consternant !


                  • jef88 jef88 29 janvier 2014 16:10

                    chez moi les renards sont sympas !
                    ils s’autorégulent !
                    la méthode ? il se jettent sur la route au passage des voitures et des camions... j’n vois un nouveau tous les deux jours........


                    • POlivier 29 janvier 2014 16:20

                      Ils ne fuient plus, et alors ? Ils ne sont pas dangereux, ils n’ont aucune raison de s’attaquer à nous, on ne fait absolument pas office de proie pour eux.
                      Pour l’histoire du bébé, c’est malheureux en effet, mais il ne faut pas raconter n’importe quoi, il ne l’a pas mordu parce qu’il avait faim, même un bébé est trop gros pour lui, ou alors, à chaque morsure de chien ou griffure de chat, on les tue tous ?

                      Pour les maladies, je répète : les chiens et les chats sont les premiers porteurs de ces maladies, et vous avez bien plus de chance d’attraper une tique ou la gale en côtoyant ces animaux que les renards que vous ne croiserez que très peu souvent... Et en ce qui concerne les tiques, scoop : vous pouvez en attrapez sans qu’elles ne passent par aucun animal, il suffit de vous promenez dans les hautes herbes.

                      Quand à l’argument qu’il s’attaque aux oiseaux, la bonne blague : les chats sont bien plus destructeurs que lui, et bien moins « régulé ». Les renards ont toujours vécus et n’ont jamais anéanti aucune espèce d’oiseaux, comme indiqué, ils sont opportunistes, même s’ils peuvent se mettre sous les crocs l’un ou l’autre oiseaux, sa nourriture principale reste les souris et autres mulots, donc aucune raison de s’inquiéter.

                      Pour le poulailler, quand je parlais de grillage, je parlais de grillage en carré qui empêche toute intrusion (à condition de vérifier régulièrement l’état du grillage pour éviter les mauvaises surprises).

                      Et pour finir, j’adore l’argument « Un article bien digne d’un citadin », qui indique toute la méprise d’un « non citadin ». Mais qui vous dit que je ne suis pas campagnard ? Et même si j’étais citadin, ça ferait quoi ? On se mêle pas des problèmes des campagnards (même argumentation que les ours et les loups, bonjour le niveau) ? Dans ce cas, qu’on ne fasse plus voter aux présidentielles les campagnards, la politique, c’est un truc de parisiens, j’ai bon ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

POlivier


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès