Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Chaleur et sécheresse aux Etats-Unis, en Italie, et en Bosnie

Chaleur et sécheresse aux Etats-Unis, en Italie, et en Bosnie

Manifestation visible du dérèglement climatique, le système météorologique produit des vagues de chaleur plus importantes que par le passé. L'été 2012 restera ainsi comme celui de tous les records pour l'Italie, la Bosnie et les Etats-Unis.

La situation est devenue catastrophique dans l'ensemble de l'Italie. Les pertes au niveau de l'agriculture sont évaluées à un milliard d'euros. En Bosnie, plusieurs régions sont confrontées à des pénuries ou à des réductions d'eau alors que les feux de forêts se multiplient. Dans de nombreuses localités, le mois de juillet a été le plus chaud depuis 120 ans.

Outre-atlantique, 63% du territoire continental américain sont touchés par une vague de chaleur et la sécheresse. Juillet et les douze derniers mois aux Etats-Unis ont été les plus chauds que le pays a enregistré depuis le début des relevés météorologiques en 1876. 32 Etats ont eu des températures en juillet figurant parmi les dix plus élevées des annales alors que la région du golfe du Mexique et le sud-ouest du pays ont enregistré des pluies plus abondantes que la moyenne. Plus que les records de chaleur, les scientifiques relèvent leur durée exceptionnelle : 12 mois de suite. Le rôle des grands courants marins est notamment suspecté.

Début 2011, des biochimistes et océanographes de Suisse, du Canada et des Etats-Unis ont apporté la preuve de cette modification des courants océaniques de l’Atlantique. Un changement qualifié de « radical » depuis les années 1970. Ce phénomène pourrait avoir des conséquences importantes sur le climat.


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • revenant 11 août 2012 09:11

    Avant d’affirmer haut et fort des sottises, vous pourriez vérifier ce que vous avez lu et attendu dans les merdias avant de le répéter bêtement comme un perroquet...
    Consulter au moins les graphiques de température, en 1936 est ce que le réchauffement climatique était déjà à l’œuvre ?

    Article et graphiques sur ce record

    Répéter après moi :
    Quand il fait chaud c’est à cause du réchauffement climatique. 
    Quand il fait froid c’est à cause du réchauffement climatique.
    Quand il y a une sécheresse c’est à cause du réchauffement climatique.
    Quand il y a des inondations c’est à cause du réchauffement climatique.
    Ce que vous pensez n’est que le produit d’un formatage merdiatique.

    Faite vous décontaminer votre cerveau ici :

    http://www.pensee-unique.fr/


    • epicure 12 août 2012 04:29

      où sont les états où il fait plus froid par rapport aux autres étés en 2012 ?
      Depuis quand il n’y pas eu de variation annuelle négative proche de -1 degrés, ?
      pourquoi la moyenne annuelle la plus basse de chaque décennies depuis les années 80 est toujours supérieure à celle de la décennie précédente ?
      pourquoi la moyenne annuelle maximale de chaque décennie depuis les années 80 est toujours supérieure à celle des décennies précédentes ?
      bref pourquoi les températures moyennes semblent ces 30-40 dernières années comprises entre deux lignes parallèles qui montent, alors qu’avant elles semblent plutôt encadrées par des sinusoïdes ?
      Pourquoi les moyennes annuelles sur 5 ans sont plus élevées de 1° C environ que dans les années 30 ?


    • joletaxi 11 août 2012 10:21

      Comme c’est réconfortant de constater qu’il existe encore des gens pour croire aux fables.

      La prochaine fois ,racontez-nous comment Jesus a marché sur l’eau,comment il a transformé le vin en eau.

      PS : vous avez un tuyau pour mes cadeaux de Noël,vous semblez bien introduit auprès du père Noël semble-t-il ?


      • Philippe MEONI Philippe MEONI 11 août 2012 11:17

        Comme par hasard, cette sécheresse arrive pile poil au moment où les spéculateurs financiers sont en panne de rendement...
        Quelle chance, la sécheresse arrive « inopinément » et fait monter, par miracle, le prix des matières premières alimentaires ?
        Z’ont du bol, chez morgan chse et glodman sachs...


        • Pierre 11 août 2012 12:11

          1) La vague de chaleur et la sécheresse aux USA ne sont en rien comparables à celles de la période du dust bowl (1934-1936) qui a, de plus, duré pendant plusieurs années consécutives. Cela est documenté par l’indice de Palmer.
          Voyez les graphiques. Renseignez vous.

          2) C’est oublier qu’aux USA la cote Ouest et l’Alaska ont , pendant la même période, connu des températures bien inférieures à la moyenne, que l’Oklahoma (par exemple) a battu des records de froid l’année dernière. Sans parler de la neige assez rare en ce moment en Afrique du Sud et des records de froid en Antarctique, des records d’enneigement aux USA lors des deux hivers précédents.
          Bref, ce ne sont que de événements météo relativement classiques.

          Pour ce qui est de la planète dans son ensemble, pendant ces mêmes mois de Juin-Juillet, la température globale est sagement restée dans le palier que nous connaissons depuis une douzaine d’année. Rien d’apparent sinon la stagnation de la température.

          Température du globe (y compris Juillet).

          3) La hausse du prix des céréales résulte sans aucun doute de la politique pro-bio-éthanol du gouvernement américain. On estime les pertes en céréales dues à la sécheresse de cette année à 13-15 %. Par contre les médias français ne précisent jamais que 40% des céréales produites aux USA servent à faire du carburant, à cause des subventions considérables attribuées à ces filières. Si famine il y a comme dans les années précédentes (où il n’y avait pas de sécheresse), c’est essentiellement dû à la conversion subventionnée vers le bioéthanol et , aussi, à l’absence de stocks comme il y en avait autrefois (l’agriculture à flux tendu comme dans l’industrie, ce qui est évidemment stupide !).


          • SamAgora95 SamAgora95 11 août 2012 12:29

            La météorologie est une science qui ne s’étudie pas sur des périodes aussi courte que quelques années, et encore moins sur une année. Ce sont des phénomènes qui s’étalent sur des milliers d’années. Alors détecter un réchauffement climatique parce qu’il fait trop chaud pour bronzer en Italie c’est tout simplement ridicule. 


            D’ailleurs en France il à fait particulière frais cet été, si je suis votre raisonnement alors c’est plutôt le signe d’un refroidissement, non ?

            La terre traverse périodiquement des périodes chaudes et glacières, et ceux depuis des millions d’années. 

            L’activité humain est une goutte d’eau dans l’océan des forces qui sont en ouvres dans les variations climatique (soleil).

            Vous ne voyez pas qu’il veulent juste créer un impôts mondial (Taxe carbone), on gros nous faire payer le droit de respirer. Car il ne faut pas se leurrer, les taxes sur les entreprises qui « polluent » seront répercutées par celles-ci sur les consommateurs.




            • Loatse Loatse 11 août 2012 14:38

              Une chose est frappante : on parle de « dérèglement climatique » Comme si le climat était une horloge 

              A propos de variations climatiques :

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Petit_%C3%A2ge_glaciaire

              Humpf si on taxe le quidam moyen, il faudra donc aussi taxer les volcans... smiley


              • jacques lemiere 11 août 2012 18:13

                Biais de pensée caractéristique...

                vous voyez des « preuves »" du dérèglement climatiques partout...
                vous faites des affirmations à caractères probabilistes..mais vous ne donnez pas de statistiques ( et l es incertitudes qui vont avec)...

                Avec le ridicule de prétendre que d’une année pour l’autre, des preuves frappantes apparaîtrait !!! Et vous allez me dire que vous vous rendez bien copte qu’il fait plus chaud maintenant que l’an dernier...vous vous moquez de qui ?

                Il faut des outils statistiques globaux pour mettre en évidence des choses aussi ténues...

                ET l’optimum médiéval.... c’était quoi ?aussi un dérèglement climatique dus au GES ?

                A votre décharge la preuve éventuelle est difficile à fournir, mais ne croyez pas que vous pouvez l’apporter rapidement...et comme le coeur du débat est la provision catastrophiste des modèles...c’est l’avenir qui le dira. l’avenir...mais mais pas le mois de spetembre.

                • Croa Croa 13 août 2012 23:28

                  Cet article nul nuit à la cause qu’il prétend défendre smiley

                  Les variations décrites ici peuvent être accidentelles. Sauf certainement le phénomène abordé au dernier paragraphe mais là, il faudrait nous en dire plus !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès