Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > COP 21 c’est parti !

COP 21 c’est parti !

La conférence de lancement de la COP 21 du 10 septembre à l’Elysée est une réussite. Parce que parmi les invités il y en avait des vrais. Je veux dire des vrais engagés pour la nature et l’environnement… d’ailleurs pas mal d’artistes. Parce que l’on sent que nombreux sont ceux qui mesurent à présent les enjeux.

Parce qu’il a été vraiment question d’éducation et que des jeunes se sont exprimés. Parce qu’il y avait quelque chose du parler vrai qui était là.

195 pays vont mettre de côté le court terme

C’est Yann Arthus Bertrand qui a accueilli le Président à son arrivée dans la salle des fêtes où nous étions des centaines. Le Premier Ministre est là avec Laurent Fabius et Ségolène Royal. Tout le monde se lève, le Président s’assoit, on s’assoit. Les journalistes donnent la parole à Manuel Valls qui dit : « Les 7 premiers mois de 2015 sont les plus chauds jamais enregistrés… si on continue… 4 ou 5 degrés de réchauffement d’ici la fin du siècle ce serait un cataclysme… 195 pays vont mettre de côté leurs préoccupations de courts terme… il y a une équipe France, cette salle comble le montre… ». Et très tôt dans son discours, comme pour nous faire plaisir, il dit : « Beaucoup se joue dès le premier âge à l’école », nous sommes d’accord !

« C’est vital » dit Laurent Fabius

Ensuite, lors de la première table ronde, un responsable de la Seine Saint-Denis dira qu’il y aura une « restauration responsable, la forme doit refléter le fond », enfin la cohérence que l’on attend tous ! Un vrai accent de sincérité ! Laurent Fabius dira qu’il a cherché l’adjectif qui convient, il a dit « vital », « J’ai cherché un adjectif, c’est - vital - ». Ségolène Royal dit : « Sauver le climat, c’est sauver l’avenir de l’être humain sur la planète ». Elle parle de la « sixième extinction » : « Nous, êtres humains, nous faisons partie de la chaine du vivant » et elle cite les 4 mauvaises actions : disparition des milieux, pollution, surexploitation, gaz à effet de serre. Elle ajoute : « La mer monte trois fois plus vite qu’il y a dix ans ».

« La clé du succès c’est vérité »

Nicolas Hulot dit qu’il a été interpellé par une dame du Sahel lors d’une conférence sur le sujet du climat en Afrique et que cette dame a dit : « A Paris vous aller décider de qui va mourir ou pas ». Il est grave Nicolas Hulot et il dit que l’on doit « éviter que nos enfants nous détestent ». Quand la journaliste lui demande quel est le mot qui lui vient à l’esprit quand on cherche la clé du succès ? Il dit : « la clé du succès, c’est vérité ». Ensuite les jeunes du REFEDD sont montés sur l’estrade. Ils ont parlé de l’éducation au changement climatique et demandé que l’éducation soit dans « le corps du texte de la conférence climat ». Après, la journaliste a demandé aux jeunes s’ils avaient quelque chose à demander à Laurent Fabius et la question a été : « Monsieur le ministre, qu’attendez-vous de la jeunesse » et là Laurent Fabius a parlé d’une mobilisation « calme », ce qui a bien amusé tout le monde.

« Aller chercher les gens avec le cœur et l’émotion »

La coalition climat 21 dont le Réseau Ecole et Nature est membre a parlé clairement d’une mobilisation « très pacifique mais très forte » avec entre autre les marches des 28 et 29 novembre partout dans le monde et la marche du 12 décembre à Paris. Luc Jacquet était là au nombre des artistes et il a dit : « Il faut aller chercher les gens avec le cœur, avec l’émotion ». Oui, Monsieur Jacquet, c’est d’accord ! Nous a été présenté ensuite le timbre de la conférence climat. Il est très fort. Rond avec beaucoup de blanc et une plante à droite, on voit ses racines en forme de tour Eifel suggérée. La journaliste a demandé à l’artiste qui a fait le dessin du timbre, ce qu’elle avait voulu montrer : « Juste l’image de la nature qui a besoin de nous » a-t-elle dit avec une grande sensibilité, une très belle sincérité dans la voix là aussi.

« Combattre l’insouciance »

Et puis ça a été à François Hollande de conclure : Lui aussi, dès ses premiers mots, parle de « l’équipe France ». Il dit qu’ : « il faut que nous ayons une méthode différente… ». Que : « ce qui est en jeu ce n’est pas la qualité de la vie, c’est la vie ». Il dit : « Nous devons combattre l’insouciance » et enchaine sur le rôle que doit jouer l’Education nationale, avec les programmes, les éco délégués… Il a aussi une pensée pour les réfugiés et cette pensée nous l’avons tous. Il dit : « il ne faut pas que l’urgence humanitaire masque les autres urgences ». Sincère lui aussi et debout face à la réalité, il envisage le risque d’échec. Et là, ce à quoi il pense et ce qu’il évoque c’est : « la force des peuples ». Belle idée, nous avons la même, on va gagner si on sait mettre en œuvre la force des peuples. Mobilisons.

Il y a des lignes qui vont devoir bouger.

Comment le dire autrement ? J’en n’ai vu et entendu depuis Rio et même avant… Pas né de la dernière pluie, je ne suis pas un perdreau de l’année… Mais là il faut le dire, il y avait un accent de gravité, il y avait une sincérité nouvelle. Comment le dire autrement ? Ce 10 septembre 2015, j’étais content de faire partie de « l’équipe France ». Notre pays est face à un défi énorme. On va surement souffrir, il y a des lignes qui vont devoir bouger mais si on garde cette tonalité, il y a des pions qui vont avancer. C’est pour ça qu’on est là, c’est pour ça qu’on joue. Vive l’engagement citoyen, vive la concertation, vive le partenariat et vive l’écoute ; c’est ça qui nous fait avancer.

A suivre

RG


Moyenne des avis sur cet article :  1.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • egos 11 septembre 2015 09:58

    Logique et continuité du pouvoir en place, en droite ligne de la gestion des dossiers Sirven et NDDL.


    Quant à la présence de N Hulot, du soutien d’artistes, ces personnes sont reconnues pour leur sobriété écologique (moyens de transports, mode de vie, accessoirement business et revenus tirés de l’image) à tel point qu’il est inutile de commenter la sincérité de leur engagement.

    De même celles des engagements de Hollande, Fabius, Hulot ambassadeur de son altesse (ne répugne à manger à aucun râtelier Chirac, Sarko ...), à défaut de refroidir l’atmosphère réchauffera le cœur de esprits simples dont il est dit que les portes du paradis eco-politique leur sont grandes ouvertes.

    Remerciements à l’auteur de porter la bonne nouvelle.

    • Bernard Dugué Bernard Dugué 11 septembre 2015 12:50

      @egos

      Désolé pour l’auteur mais la question du climat relève de la pathologie psychique sur fond d’escroquerie scientifique. Hulot et Yan Arthus sont ignares mais excellents communiquants comme du reste Raël ou quelques scientologues. C’est désolant de voir un monde de sous-hommes menés par les émotions au lieu d’être guidé par la raison. La COP 21 marque la fin de l’humanité et l’entrée dans une sorte de nazisme écolo pour troupeaux de sous-hommes


    • Bernard Dugué Bernard Dugué 11 septembre 2015 13:25

      @Bernard Dugué

      A Roland Gérard une question

      combien gagnez-vous en tant que directeur du réseau école et nature qui figure par ailleurs dans les données du ministère ? C’est une question qui repose sur le principe de la transparence, comme dans toute publication anglo-saxonne où les conflits d’intérêts possibles doivent être signalés.

      http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Reseau_Ecole_et_Nature.pdf


    • egos 11 septembre 2015 14:50

      @Bernard Dugué


      La question du climat représente une porte d’accès facile à tss les démagogies (pléonasme) politiciens) 
       sans que le sujet soit pour autant traité ds sa globalité ?

      Restent en suspens les problématiques liées aux pollutions par les particules dues au rejet ds le milieu naturel : sol, aquatique, atmosphérique : métaux lourds dont radio éléments, chimiques & médicamenteux (neurotoxiques , cancérigènes, phytosanitaire) 
      constituant le noyau dur de l’épineuse question de l’impact de l’activité humaine sur son environnement et par voie de conséquence sa viabilité

      A cela ajoutons la pollution des océans par des déchets solides (plastiques), l’enfouissement des résidus issus de l’industrie d’extraction, nucléaire, pétrolière, 

      celles là mêmes qui ne donneront jamais lieu à une réponse fiscale (ie taxation carbone) outil incontournable et universel de la gente politique ou des réglementations contraignantes

      Un autre aspect de l’écologie politique concerne la protection de la bio-masse, la disparition des espèces et la modification subséquente des équilibres biologiques.
      est il utile de rappeler que l’homme est en partie constituante, les effets à ce stade ne sont pas mesurables en raison de progrès notables ds divers domaines, pharma, médecine, alimentation etc ..
      pour quelle durée ?

      Les rencontres prévues ou non sont l’occasion d’ouvrir son esprit à d’autres aspects du réel
      ie ,ce type rencontré 1 nuit ds 1 aéroport membre d’1 mission d’évaluation internationale (gestion des déchets) ds l’une de ces Villes Interdites de l’ex URSS décrivant l’état sanitaire des populatiosn et l’impossibilité de réhabiliter le site, les mesures de protection dérisoires de travailleurs opérant sur place,
      ainsi qu’une autre personne ayant elle travaillé sur les site de Régane (passons les détails
      qqs décennies + tard s’interrogeait encore d’être encore en vie et bonne santé relative.

      Le milieu médical recommande, l’info circule en interne, de limiter la consommation de produits de pêche notamment les, espèces stockant les toxines et métaux lourds (ie Thon) ;

      l’Eespèce humaine serait elle menacée par une forme de nazisme écolo pr reprendre votre formulation ?
       
      Si tant est que l’on puisse retenir des nazis leur goût douteux pour les fétiches ornementaux & vestimentaires, les parades et la propagande, les théories ésotériques leur propension a un (pseudo) messianisme halluciné , la comparaison s’arête là et les faits le démontrent.

      Il s’agit de traits communs à ts les adeptes du pouvoir.

      Nos éco-politiques urbains branchés ne seraient ils pas, ds leur majorité, la représentation contemporaine mais déjà moderne en son temps des prédicateurs, mi escrocs mi charlatans, qui parcouraient les espaces de l’immense Far West ?

      cdlt

    • fred.foyn Le p’tit Charles 11 septembre 2015 10:30
      COP 21..sous la « houlette » de Simplet 1er...l’homme qui pollue la planète mais veut faire croire qu’il est « BIO »... ?...Une « Arnaque » à l’échelle de la planète pour décérébrés profonds...Ils veulent de l’argent..alors la pollution (qu’ils font..c’est leur politique libérale..) doit servir à récolter plein de sous...Une sorte de Télécons..Y a plus rien à faire pour la terre..elle déborde de nos saloperies..alors trois bouteilles dans une poubelle es-spéciale..rouler avec des poubelles à 4 roues (avec filtres à particules qui polluent..) ou voter EELV (des parasites qui ne servent à rien.. ) La grande messe des jobards-mafieux..Allez bon appétit...


      • pissefroid pissefroid 11 septembre 2015 10:58

        Loin du catastrophisme ambiant,

        je porte à la connaissance du rédacteur et des lecteurs
        la création du collectif des climato-réalistes,

        http://www.skyfall.fr/?p=1611

        Bonne lecture !


          • Homme de Boutx Homme de Boutx 11 septembre 2015 20:24

            @joletaxi
            ça gagne mieux qu’un taxi et grâce à lui et ses acolytes on va tout payer plus cher tout ce qui vient de chine


          • JL JL 16 septembre 2015 11:26

            ’’on va tout payer plus cher tout ce qui vient de chine’’

            Tant mieux ! Comme ça, on achètera peut-être un peu moins, et ces satanés porte-conteneurs à l’origine de la moitié de la pollution mondiale soient mis à la casse. Bon débarras. 

          • jesuispascontent jesuispascontent 11 septembre 2015 12:09
            • Et ce sont les mêmes pollueurs qui se présentent aujourd’hui comme les sauveurs potentiels de la planète. Ces imbéciles du show business subventionnés par les firmes multinationales essayent de nous convaincre qu’un simple changement de nos habitudes de vie suffirait à sauver la planète du désastre. Et pendant qu’ils nous culpabilisent, ils continuent à polluer sans cesse notre environnement et notre esprit. Ces pauvres thèses pseudo-écologiques sont reprises en cœur par tous les politiciens véreux à cours de slogan publicitaire. Mais ils se gardent bien de proposer un changement radical dans le système de production. Il s’agit comme toujours de changer quelques détails pour que tout puisse rester comme avant.

            • Je ne sais pas pourquoi mais j’ai soudainement pensé à ce passage du fameux documentaire <<de la servitude moderne>>.

            • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 11 septembre 2015 13:27

              La question du changement climatique a quitté depuis longtemps le domaine scientifique pour être maintenant celui de tous les lobbies politiques étatiques financiers industriels et j’en passe.
              Il est donc presque impossible d’y voir clair. Cependant, deux constatations s’imposent :

              - La démographie en expansion ainsi que l’industrialisation impactent de plus en plus gravement la planète. Il faut avoir une sacré couche pour nier l’empreinte humaine sur le changement climatique et écologique, et pourtant les tenants du libéralisme y arrivent très bien.

              - Les intérêts en jeu sont gigantesques et il est tentant d’utiliser le label écologique pour affaiblir la concurrence, d’où la cacophonie actuelle et le climat de défiance mutuelle des différents acteurs.

              Ma question est très simple : à qui profite le crime ?


              • njama njama 11 septembre 2015 13:37

                La vraie question serait de savoir à qui pourrait profiter cette histoire de réchauffement climatique ? ...

                COP21, une conférence basée sur une théorie scientifiquement controversée sur le réchauffement climatique, laquelle se fonde sur les seules interprétations du GIEC qui n’étudie pas le climat comme on pourrait le penser (il n’est pas mandaté pour cela) mais se sert seulement de données fournies par des revues scientifiques
                voir ici paragraphe : IPCC History and Mission
                « It does not carry out new research nor does it monitor climate-related data. It bases its assessment mainly on published and peer reviewed scientific technical literature.” »
                Le GIEC n’a donc pas pour mandat d’entreprendre des travaux de recherche ni de suivre l’évolution des variables climatologiques ou d’autres paramètres pertinents.

                GIEC, un vice de construction congénital !

                statuts officiels du GIEC.
                Il en définit la mission (voir paragraphe : IPCC History and Mission
                « for the purpose of assessing “the scientific, technical and socioeconomic information relevant for the understanding of the risk of human-induced climate change. »

                "Le rôle du GIEC (IPCC) est d’évaluer, sur des bases scientifiques, techniques et socio-économiques, les informations relatives à la compréhension des bases scientifiques du risque résultant du changement climatique anthropique, de ses impacts potentiels et des options (NDLR : utiles) pour l’adaptation ou l’atténuation" .

                Dès lors, il ne faut s’étonner que le GIEC s’efforce, à tout prix, quelles que soient les difficultés, de démontrer l’importance de l’action humaine sur le climat en négligeant toutes les causes naturelles. Mais ce faisant, il ne fait rien d’autre que de remplir la mission qui lui a été attribuée.


                • JC_Lavau JC_Lavau 19 septembre 2015 12:42

                  @njama
                  Statutairement, l’IPCC est payé pour mentir, conformément aux ordres des politiques, qui eux-mêmes obéissent aux ordres des oligarques Rockefeller-Rothschild-WWF (Shell et BP), via la presse aux ordres.
                  Cela dure comme cela depuis 1971, depuis qu’ils ont créé le C.R.U. à leur botte. C’est cela la corruption et l’escroquerie à l’échelle planétaire.


                • njama njama 11 septembre 2015 13:40

                  CONTROVERSES SUR LA THÉORIE DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

                  7 Novembre 2014 : Climat : Où en est-on ? Y a-t-il des raisons de s’inquiéter ?
                  (extrait de la conclusion)
                  « Tant que les modélisations informatiques n’auront pas résolu leurs (graves) problèmes de divergence avec les observations, il est, sans doute, pour le moins prématuré d’anticiper l’avenir de la planète dans l’état actuel de nos connaissances et de mettre en place des mesures contraignantes qui peuvent s’avérer lourdes de conséquences.

                  Ainsi, dans l’état actuel des choses, nous ne voyons rien, ni dans les observations objectives ni dans les modèles manifestement pris en défaut qui puisse affecter le bien-être futur de nos enfants et de nos petits enfants (fréquemment invoqué dans les médias et jusques et y compris dans les déclarations politiques les plus officielles) qui, sans doute, dans quelques années, s’ils n’ont pas eux-mêmes sombré dans le pessimisme généralisé, s’interrogeront (ou s’amuseront), au sujet de l’étrange psychose collective qui s’est emparée d’une proportion notable des dirigeants et des communicants de notre planète en ce début du XXIe siècle. »

                  Time will tell.

                  Stay Tuned !
                  http://www.pensee-unique.fr/news.html#point

                  Août 2015 : Analyse statistique de la divergence entre les modèles numériques et les observations.

                  D’autre part, on constate que la ’« sensibilité climatique » au CO2, évaluée dans les publications successives, s’amenuise, année après année, ceci en contradiction flagrante avec l’alarmisme actuel.
                  ...Ce qui ne semble guère préoccuper les médias qui poursuivent leur intense campagne d’« information », comme nous le verrons plus bas.

                  Comme le savent les lecteurs(trices) de ce site, la quasi-totalité des mesures envisagées par les politiques en matière de climat et notamment celles qui seront discutées lors de la prochaine conférence COP21 à Paris, reposent fondamentalement sur les prédictions des modèles numériques du climat. S’il est exact que la prévision reste l’un des objectifs fondamentaux de la science, encore faut-il s’assurer que ces prévisions sont robustes et fiables avant de prendre des décisions lourdes de conséquences. Ce billet, tout comme nombre de ceux qui le précèdent et qui figurent ci-dessous, montre qu’il est légitime d’avoir quelques sérieux doutes à ce sujet.

                  Dans le prolongement direct des déclarations (en forme d’avertissements) présentés indépendamment par John Christy et Judith Curry devant les élus des USA que j’ai rapportées dans les billets précédents et qui attiraient, une fois encore, l’attention des décideurs sur la divergence croissante qui existe entre les résultats des modèles numériques du climat et les observations, nous allons rapporter ici une analyse statistique de la robustesse de cette divergence. Cette analyse démontre, entre autres, que la divergence entre les modèles et les observations est une fonction croissante du temps qui passe, qu’elle est tout à fait significative du point de vue statistique et qu’elle en est arrivée au point de remettre sérieusement en question les fondements mêmes des modélisations climatiques sur lesquelles repose l’intense activité politique (et médiatique) que nous connaissons actuellement.
                  lire la suite :
                  http://www.pensee-unique.fr/news.html#hvs


                  • Garance 11 septembre 2015 16:40

                     « Je veux dire des vrais engagés pour la nature et l’environnement… d’ailleurs pas mal d’artistes. » 


                    Si les « artistes » sont venus on peut être tranquilles ; ça ne peut que marcher

                    Tant il est vrai que le fait d’être « artiste » est un plus pour promouvoir l’écologie

                    La vraie pas celle de la Duflot ou autres Placé qui sont à l’écologie ce que le Bouffi est à la fonction présidentielle

                    Bouffi qui ne voit dans ce raout mondain qu’est ce « COP 21 » qu’un moyen d’y montrer sa tronche pour faire campagne et ce pour espérer pouvoir nous faire chier 5 ans de plus 

                    Le Bouffi écologiste ? qui peut y croire une seule seconde ?

                    « COP 21  » ? : quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi cette appellation ?

                    Juste comme ça pour savoir : parce que pour vous dire le fond de ma pensée je m’en fout comme de la première bléno du Bouffi que l’auteur veut nous faire passer pour un écologiste..... smiley  smiley  smiley

                    • Homme de Boutx Homme de Boutx 11 septembre 2015 18:52

                      J’aurais aimé enfin voir des propos concrets, constructifs,...

                      Je suis resté là :

                      Monsieur le Président de la République,

                      L’esprit de serre du CO2, ça n’existe pas.

                      Si la planète chauffe, c’est à cause de la chaleur. La France se « réchauffe » deux fois plus que le reste de la planète, et c’est bien la faute du nucléaire car 60 % de l’énergie primaire est directement issue du nucléaire.

                      Mettez 1 litre de pétrole dans un poêle et vous produirez 10 kWh de chauffage dans votre salon ; avec le nucléaire, pour avoir 10 kWh dans votre salon, il faut en produire 40, soit 4 fois plus de chaleur à disperser dans la nature !

                      1 litre de pétrole ( 10 kWh) = 40 kWh de nucléaire

                      Du temps où l’on avait des idées, on avait déjà fait le bilan des actions à prendre.

                      Qu’attendez vous pour interdire les radiateurs électriques, les cumulus, mais aussi les chaudières au profit de pompes à chaleurs entraînées par des groupes électrogènes à récupération de chaleur, tout cela pour chauffer deux logements mitoyens sans ligne à haute tension ni centrales nucléaire et pour une consommation à peine supérieure à celle de la chaudière remplacée par le groupe à énergie totale !

                      Il faudrait aussi « interdire » les avions qui déposent des résidus carbonés faisant fondre la neige et la banquise.

                      Mais il est aussi vrai que le chauffage concerne les pays froids et que le réchauffement climatique va réduire les besoins (+2°C=-20% de chauffage).

                      Dans le cadre du développement durable de la planète, vous pourriez commencer par taxer les importations massives de chine (sans retour, transformant nos régions en une véritable poubelle- et sans connaître l’incidence réelle de ce « déménagement » sur la rotation de la planète, son inclinaison,....)

                      On pourrait aussi réduire ce déménagement en réduisant la consommation en biens « jetables » en réparant, en reconditionnant ou en améliorant sans cesse nos biens. Pour cela, il faudrait établir des normes de réparabilité conduisant à une standardisation des composants de nos produits, pouvant conduire à une plus grande diversification des produits par réduction du coût de développement.

                      En espérant un monde meilleur pour nos enfants...

                      Je vous prie d’agréer, Monsieur le président de la République, l’expression de ma haute considération.


                      • jca jca 11 septembre 2015 20:04

                        Mme Royale :« le niveau de la mer monte trois fois plus vite qu’il y a dix ans ». Mettons la au défit de nous indiquer une référence d’un grand Institut, laboratoire de recherche, qui indique ce chiffre. Suggérons lui par exemple l’Universite du Colorado : http://sealevel.colorado.edu/. Le niveau de la mer monte quasi uniformément à travers le monde sur un rythme linéaire depuis plus d’un siècle. Les milliers de marégraphes à travers le monde confirme cette observation et les variations sont dans la fourchette de 2 à 3 mm/an.
                        Il est parfaitement stupide et absurde de dire le contraire !


                        • Homme de Boutx Homme de Boutx 11 septembre 2015 20:19

                          « Parce qu’il a été vraiment question d’éducation et que des jeunes se sont exprimés »

                          ça ne me rajeunit pas !

                          http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/05/26/1551410_cours-sur-l-effet-de-serre-selon-cea-fr.html et la suite

                          dire que l’on est dans le troisième millénaire et que l’obscurantisme n’a jamais été aussi omniprésent !


                          • Vipère Vipère 11 septembre 2015 20:39

                            A l’auteur

                            « elle (Ségolène ROYAL) cite les 4 mauvaises actions : disparition des milieux, pollution, surexploitation, gaz à effet de serre. Elle ajoute :

                            Au-delà de la communication politique où tout ce petit monde se pose en experts, à rabâcher toujours les mêmes rengaines sur le prétendu réchauffement de la planète.

                            Du réchauffé qui ne convainc pas, tant les nuits sont déjà froides, en ce début septembre, exactement comme les années précédentes à la même époque ! 

                            S’il y avait une once de vérité, on devrait crever de chaud, mais c’est tout le contraire... à 3 ° Celsius, mieux vaut une bonne couette la nuit que les meilleurs discours des Diafoirus de l’écologie pour réchauffer ses petits petons glacés.

                            L’écologie nous paie de mots, des arguties que Madame Irma, herself pourrait tout aussi bien débiter en experte de rien, sans casser trois pattes à un canard boiteux.

                            Que répondre à un argument aussi puissant et écologiquement lumineux que : « La mer monte trois fois plus vite qu’il y a dix ans ». » ?


                            • Yanleroc Yanleroc 12 septembre 2015 00:18

                              @Vipère
                              CHEMTRAILS « elle (Ségolène ROYAL) cite les 4 mauvaises actions : disparition des milieux, pollution, surexploitation, gaz à effet de serre.


                              Ah Sego, elle fait bien de parler des gaz à effets de serre, elle qui répond à la lettre envoyée à son ministère par l’ ACSEIPICA :« ne vous inquiétez pas, les épandages (d’ aluminium) ne sont pas dangereux ! »

                            • Vipère Vipère 12 septembre 2015 12:14

                              @Yanleroc

                              La seule question qui vaille, après que les écolo-politiques aient posé les vraies problématiques qui touchent les vrais gens, quelles sont les actions mises en œuvre par eux ?

                              y a t’il un début d’action quelque part ? j’aimerai diablement connaître la réponse !

                              Ce que je sais c’est que nous développons des tas d’allergies sans vraiment savoir à quoi relier les causes ...

                              Des siècles que j’ai relégué les casseroles et autres ustensiles en alu à la déchetterie. smiley


                            • Yanleroc Yanleroc 13 septembre 2015 13:03

                              @Vipère bonjour
                              A ben, vous avez bien fait ! 

                              Pour qu’ une action non-citoyenne, telle celle des élus, se fasse il faut que ça rapporte quelque part et l’ argent c’ est le pouvoir, et qui a les deux ? vous le savez.
                              J’ ai l’ impression que vous n’ avez pas voulu vraiment explorer les liens plus haut ..sur la Géo-ingénierie, ils montrent que justement aucune action n’ est menée ?..

                            • Gilles des Landes 11 septembre 2015 22:43

                              Pas une seule parcelle de Vérité dans cet article : apportez des preuves d’un lien entre l’augmentation du CO2 et le réchauffement climatique... That’s all !

                              Nous attendons...

                              Peut-être péremptoire, mais derrière moi, quelques milliers de scientifiques et de citoyens avisés qui n’ont même pas le droit à la parole.

                              Quant à l’océan, je suis bien placé pour le savoir, les chiffres avancés ne sont pas fondés. Revoyez les copies madame Royal, vous avez tort et c’est la Science qui vous le dit !

                              • Yanleroc Yanleroc 12 septembre 2015 00:27

                                @Gilles des Landes


                              • Yanleroc Yanleroc 11 septembre 2015 22:49

                                Cessons de nous inquiéter, la géo-ingénierie est là pour lutter contre le Réchauffement, d’ou le frein sur la hausse des températures.


                                Géo-ingénierie, bien connue de ceux qui se renseignent, et observent le ciel, et surtout reconnue par ceux qui la pratiquent, dans des conférences documents et schémas à l’appui !
                                Les Russes et les Chinois ont emboîté le pas au US et l’ ensemencement des nuages est devenue une nécessité pour les décideurs qui y ont vu L’Arme Climatique.
                                Chavez et le président du parti écologiste Serbe se sont élevés contre ces programmes clandestins en cours depuis plus de 15 ans.
                                Lire ceci avant de dénigrer (Baron)

                                TAFTA+CHEMTRAILS=US+USbis

                                • JC_Lavau JC_Lavau 13 septembre 2015 16:40

                                  @Yanleroc.
                                  Tu es dans le délire total. Evidemment, tu peux rétorquer que ce n’est pas de ta faute, puisque tu te laisses intoxiquer par les délires paranoïaques de ceux qui écrivent ce que tu demandes à lire.


                                • Yanleroc Yanleroc 15 septembre 2015 16:32

                                  @JC_Lavau
                                  J’ ai remarqué que« délire »apparaissait souvent dans vos écrits.

                                  Bien sûr entre Science et Délire, il y a Imagination qui est un requis en Science vous le savez.
                                  « tu te laisses intoxiquer » : (bien sûr, Avant la Vulgarisation Internet, on n’était pas intoxiqués ?) détrompez vous, j’ étais déjà « intoxiqué »avant, je n’ai fait que rencontrer (lire) des gens qui aboutissaient à la même conclusion que moi et qui m’ont appris beaucoup. Pour cela il m’a quand-même fallu écouter les détracteurs de tous bords pour me faire une idée plus précise et je ne m’en prive pas.
                                  Si vous prenez tous les non-scientifiques, incluant ceux qui « croient » aux Ovnis par ex, pour des ânes paranoïaques, alors c’est là votre plus grande erreur.
                                  Je vous aurais bien posé des question (sans velléités de flatter votre égo) sur certains sujets qui me tiennent à cœur, mais vous ne me semblez pas très bon pédagogue..ni tellement bien intentionné !..Mais il est vrai que je ne vous connais pas encore. Respect JC.

                                • JC_Lavau JC_Lavau 15 septembre 2015 18:37

                                  @Yanleroc.
                                  Ça t’arrangerait bien si tu pouvais me faire avouer que « paranoïaque = coupable de délit d’opinion »... Tu tombes très mal.

                                  Je pourrais te renvoyer à une liste des symptômes paranoïaques, mais la plupart sont dressées par des médecins, pas tellement affutés en psychopathologie, et incapables de franchir l’horizon de leurs frontières individualistes coutumières.

                                  Justement tu présentes un cas intéressant, car adepte de plusieurs sectes paranoïaques simultanément. A ce point là, ce n’est plus du hasard ni de la malchance, mais une élection. La faute ne repose plus à 100 % sur les seuls offreurs de délires préfabriqués et de fautes de raisonnement préfabriquées ; tu es demandeur en fautes de raisonnement préfabriquées. Et la motivation de ta demande de la sorte ? Que cherches-tu à te dissimuler d’insupportable ?


                                • Yanleroc Yanleroc 15 septembre 2015 19:48

                                  @JC_Lavau
                                  ...nom d’une pipe,qu’est ce que je pourrais bien dissimuler d’insupportable ?....je vois pas..d’autant que si, c’est si insupportable ça devrait me réjouir de le dévoiler, selon votre vision.

                                  Non au contraire, j’adore dévoiler ce qui est dissimulé, c’est ça ma motivation.
                                  Vous m’avez interpellé sur la manipulation climatique je suppose, mais de contre-arguments sur la Géo-ingénierie, nibe !
                                  je vais finir par « croire » que cela vous effraye que des gens puissent prétendre découvrir avant vous,et par d’autres chemins ce que vous cherchez à grands coups de formules mathématiques depuis si longtemps.
                                  Je vous rassure ce n’est pas du hasard ou de la malchance,mais l’aboutissement d’une réflexion selon laquelle rien n’est jamais acquis !
                                  Chemtrails,.. zéro,nibe,que dalle..
                                  Respect JC

                                • JC_Lavau JC_Lavau 15 septembre 2015 21:54

                                  @Yanleroc.
                                  Tiens ? Encore des accusations délirantes...
                                  Elles s’ajoutent au reste.


                                • Yanleroc Yanleroc 16 septembre 2015 09:09

                                  @JC_Lavau



                                  Ce n’est pas un gage de bonne santé que d’être parfaitement intégré dans une société profondément malade.

                                   Krishnamurti

                                   



                                • JC_Lavau JC_Lavau 16 septembre 2015 09:53

                                  @Yanleroc.
                                  Il devient de plus en plus difficile de nier que tu sois individuellement et personnellement paranoïaque. Tes projections sont délirantes.


                                • Yanleroc Yanleroc 12 septembre 2015 01:08

                                  Il en va des Manipulations climatiques (géo-ingénierie), comme du 11 09, et des Ovnis : Complotisme pour les uns, V.O pour les autres



                                  • JC_Lavau JC_Lavau 13 septembre 2015 00:14

                                    Il a une formation scientifique, Yann Arthus Bertrand ?
                                    Ils ont une formation scientifique, les nartistes ?
                                    Il a une formation scientifique, le président ?
                                    Il a une formation scientifique, le premier ministre ?
                                    Il a une formation scientifique, Laurent Fabius ?
                                    Elle a une formation scientifique, Marie Ségolène Royal ?
                                    Il a une formation scientifique, Nicolas Hulot ?
                                    Il a une formation scientifique, Luc Jacquet ?
                                    Elle a une formation scientifique, la journaliste ?
                                    Il a une formation scientifique, Roland Gérard ?
                                    Il a une formation scientifique, Homme de Boutx ?
                                    Aucun ne sait de quoi il parle, rien que des charlots, tout juste capables de manipuler à l’émotion les naïfs et gogos.
                                    Surtout pas de formations scientifiques : ils pourraient être capables de détecter les supercheries et les ressorts de cette escroquerie à l’échelle planétaire !

                                    On pourrait en rajouter sur la formation tazunienne « young leader » de ce valet des U.S.A., ce traître professionnel qui occupe l’Elysée,
                                    ou sur ce Laurent Fabius qui grenouillait tout ce qu’il pouvait pour envoyer nos soldats faire une guerre en Syrie pour le profit de Tel Aviv... Il a fallu que Vladimir Vladimirovitch lui siffle la fin de la récré pour qu’il se calme quelques semaines.

                                    Avec l’expérience, avant même d’avoir pleinement démonté une charlatanerie ou une escroquerie, c’est à leur violence, leur agressivité et leur paranoïa que je détecte les imposteurs, les charlatans, les escrocs publics : ils redoutent d’être démasqués et de perdre leur rackett si juteux. Les affidés du GIEC ne font pas exception.
                                    http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/fraude-nulle-trace-de-corpus-152331
                                    http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/la-fraude-a-70-des-arbres-menaces-153196
                                    http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/le-giec-n-est-pas-sans-precedents-153653
                                    http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/non-le-dioxyde-de-carbone-est-154558
                                    http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/ces-ruses-pour-compromettre-des-154986
                                    ...


                                      • JL JL 16 septembre 2015 13:15

                                        @nours77
                                        bonjour, c’est un peu ce que j’écrivais il y a 5 ans dans mon article 

                                        L’énergie atomique et le réchauffement climatique’’ le surcroît de CO2 a pour conséquence un bouleversement climatique sans commune mesure avec une augmentation epsilonesque de température globale moyenne. Vouloir faire accroire que le CO2 est responsable du réchauffement est une imposture : outre que c’est présenter les conséquences comme étant les causes, nul n’est capable de dire ce que ce surcroît de CO2 aura comme conséquences !

                                      • JC_Lavau JC_Lavau 16 septembre 2015 14:07

                                        @JL.
                                        Tu as un secret pour écrire comme cela tant de bêtises au décimètre-carré d’écran ?
                                        C’est incohérent de A à Z.


                                      • JL JL 16 septembre 2015 14:29

                                        @JC_Lavau

                                        tant que vous ne traitez pas vos interlocuteurs de paranoïaques, vos interventions sont insignifiantes : on ne sait jamais quelle cause vous défendez, tant vos arguments sont versatiles quand ils ne relèvent pas de vos idées fixes.

                                        Vous comprenez ça, ou bien faut-il que je vous l’enveloppe ?

                                        A tous : je soutiens l’idée que notre consommation d’énergies et la pollution en général, notamment les GES les plus musclés (NOX, etc) a une influence néfaste sur le climat ; je soutiens l’idée que le terme de réchauffement est une imposture, puisque, à terme, ce pourrait être un refroidissement, et en tous cas, de grosses perturbations.

                                      • JC_Lavau JC_Lavau 16 septembre 2015 22:59

                                        @JL
                                        Tu soutiens que tu ne sais pas, que tu ne comprends pas, mais qu’il faut t’obéir quand même car toi tu sais, tu as tout compris en climatologie car toi au moins tu n’as rien appris...


                                      • JL JL 17 septembre 2015 08:27

                                        @JC_Lavau
                                         
                                        Quelle est ta position ? Cabanel soutient le GIEC, et tu soutiens Cabanel, mais comme moi, tu contredis le discours du GIEC, en témoigne cette phrase ci-dessous : ’’@olivier cabanel, En effet, il s’agit de vendre une escroquerie à tous les benêts. Certains renâclent...’’


                                        Allez comprendre !

                                        Si tu crois que je veux qu’on m’obéisse, alors je comprends que tu voies des paranos partout.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès