Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Cop21, de l’espoir au cauchemar

Cop21, de l’espoir au cauchemar

Au-delà des déclarations optimistes qui ont suivi la Cop21, suivies plus tard de concrétisation d’une partie des participants, force était de constater que les avancées étaient malgré tout plus que modestes... et qu’aujourd’hui, depuis l’élection américaine, le peu qui avait été engagé est menacée de faillite.

Modeste les avancées ?

Le seuil de 2°C qu’il ne faudrait pas dépasser en terme de réchauffement planétaire est un concept assez illusoire, car il s’agit en réalité d’une moyenne, qui permet d’aller jusqu’à 5° par endroits, ce qui serait admettre que certains endroits de la planète deviendraient quasi inhabitable.

D’autre part, le seuil de 2°C (à la fin de ce siècle) est largement insuffisant, car les engagements fragiles pris à Paris conduisent à un réchauffement plus important que ce que l’on veut bien nous dire. Au-delà de cette estimation dont l’accomplissement serait à la fin du siècle, le GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental) affirme que la température moyenne de la planète a déjà augmenté de 0,78°C sur un siècle, avec de fortes disparités.

En France, par exemple, cette augmentation était de 1,8°C fin 2014, et nous avons assisté à une augmentation sensible durant les 2 années qui ont suivi, alors que d’autres pays, plus au sud, sont bien évidemment beaucoup plus touchés.

En effet, l’année 2016 a été l’année la plus chaude depuis 1880, suivant de près les températures enregistrées l’année précédente, ce qui semble confirmer la tendance d’une courbe exponentielle... lien

Or, c’est d’abord le domaine de l’eau qui est concerné : le pourcentage des populations exposées aux situations de stress hydrique passerait de 9% en 2008 à 38% en 2025... donc bien avant la fin de ce siècle. lien

Et puis, comme l’affirme Christiana Figuere, secrétaire de la CCNUCC (Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique), les décisions prises ne peuvent limiter qu’à 2,7% la montée prévisible de la température moyenne. lien

La récente arrivée au pouvoir d’un certain Trump, à la tête des USA a de fortes chances de rendre l’accord de Paris caduque.

En effet, personne n’a oublié que le candidat républicain américain a promis, entre autres, s’il était élu, d’enterrer sans états d’âme l’accord de Paris, annulant ainsi les engagements pris par Obama pour limiter le réchauffement climatique, assurant aussi qu’il allait densifier l’exploitation du pétrole de schiste, reprendre aussi l’utilisation du charbon, afin d’assurer l’indépendance énergétique des Etats-Unis. lien

Bien sur, le règlement décidé pour cet accord parisien prévoit qu’un pays peut reprendre sa parole, mais ça ne peut être qu’au bout de 3 ans, auxquels il faut ajouter une période d’une année pour entériner la décision.

Sauf que, quoi qu’il en soit, si Trump prend la décision de quitter l’accord parisien de la Cop21, elle finira par être appliquée.

Aujourd’hui, ils sont nombreux a affirmer que Donald Trump serait le président de l’anti-écologie, et ils en veulent pour preuve les nombreuses déclarations, pour le moins hasardeuses sur le sujet.

N’a-t-il pas déclaré : «  le concept du réchauffement climatique a été créé par la Chine pour rendre l’industrie américaine non compétitive  » ? lien

La position du nouveau président américain ne devrait pas être une surprise puisque un américain sur deux est climato-sceptique.

Ce sont la plupart du temps des républicains, et souvent des croyants qui trouvent orgueilleux de la part de l’homme d’imaginer pouvoir avoir une influence sur le climat, affirmant : « Dieu contrôle le climat  ». lien

Plus grave, si Trump dénonce finalement l’accord de Paris, il pourrait bien être suivi par quelques autres pays qui finalement, changeront aussi d’avis...

Rappelons que les accords de Paris avaient eu les faveurs de 180 signataires (lien), puis qu’en septembre 2016, 26 pays seulement l’avaient ratifié (il en faudrait 55 pour qu’ils entrent en vigueur à partir de 2020). lien

Mais revenons à la décision de Trump.

On sait ce qu’il en est des promesses électorales, et pour une fois, on ne peut qu’espérer que celles faites par le nouveau président américain ne seront pas toutes appliquées, et que sa menace au sujet de l’accord de Paris ne sera pas suivie d’effet, mais est-ce bien rationnel ?

En France, depuis les récentes déclaration du candidat Sarközi sur les doutes qu’il émettait quand aux causes du changement climatique, on imagine sans difficulté que, s’il était élu, il remettrait lui aussi en question les accords de Paris.

Sa pirouette climato-sceptique ne laisse aucun doute la dessus. lien

Du coté de François Hollande règne une certaine confusion puisque le président français, présent à Marrakech pour la Cop22, devrait évoquer l’initiative française en faveur du développement des énergies propres en Afrique.

La France s’était engagée à installer en Afrique 2 GWe de capacité de production d’énergie propre, même si un conseiller français assure : « cela ne sert à rien de développer des centrales solaires ou des fermes éoliennes si les gestionnaires de réseau ne savent pas gérer l’intermittence ne la production  ». lien

Mais comme dit mon vieil ami africain et Serge Gainsbourg « les salauds vivent du travail, de la maladie et de la misère des imbéciles et se servent d’eux pour neutraliser ceux qui s’en rendent compte ».

L’image illustrant l’article vient de marillysmace.com

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Un réchauffement glaciaire

Les cigales sont de retour

Désolé de jeter un froid

Tout va très mal madame la banquise

Tout va très bien, madame la banquise

Il y a ceux qui nous pompent l’air…

Comment tourner la page du nucléaire, du pétrole et du charbon

De la fuite dans les idées

L’imagination au pouvoir

D’autres énergies pour sortir de la crise


Moyenne des avis sur cet article :  2.9/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • fred.foyn fred.foyn 12 novembre 09:12
    Cop21, ou l’enfumage politique sur les peuples décérébrés...La planète est FOUTUE depuis longtemps...Bientôt 9 milliards d’individus avec leurs déchets, alors toutes les « COP » du monde n’y changeront RIEN...Seul les « couillons » croient en cette fumisterie !

    • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 09:31

      @fred.foyn
      malgré mon optimisme tenace, en effet, je pense que les carottes sont cuites.


    • lsga lsga 12 novembre 13:56

      @olivier cabanel
      Les classes moyennes blanches russo-occidentales ont TRÈS BIEN compris le message des écologistes : il n’y a pas assez de ressources naturelles pour tout le monde. 6 milliards d’être humain ne peuvent pas vivre « à l’occidental ».




    • mmbbb 12 novembre 15:57

      @olivier cabanel vous devriez prendre les migrants dans vos maisons ecolos ! Les carottes ne sont pas cuites, elles seront peut etre cuites pour vos enfants ou petits enfants ! ! !


    • zygzornifle zygzornifle 12 novembre 16:36

      @fred.foyn


       La COP c’est des millions de litres de Kérosène parti en pollution , des trajet en limousine blindé de 3 tonnes qui consomment comme un tank des hôtels de luxe de la bouffe bio de l’autre monde et tout ça pour le plaisir de certains .....alors qu’il y a la vidéo conférence, on se fiche totalement de nous et il y en a qui y croient encore ...... 

    • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 17:52

      @lsga
      je pense que c’est faux.

      la planète a largement de quoi nourrir tout le monde,
      il s’agit seulement d’un problème de partage.
      trop de congélateurs pleins à déborder d’un coté, et trop de paniers vides de l’autre.
      et puis tant de gaspillage...

    • lsga lsga 12 novembre 19:08

      @olivier cabanel
      « il s’agit seulement d’un problème de partage. »


      Tout à fait. Les classes moyennes blanches russes et occidentales préfèrent encore voter pour des fascistes plutôt que d’avoir à partager avec des métèques. 

    • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 19:22

      @lsga
      un peu brut de décoffrage peut-être.

      quand 2% des occupants de la planète se partagent les 90% de ses richesses, il ne s’agit plus seulement d’histoire de russes et d’occidentaux...
       smiley

    • lsga lsga 12 novembre 21:23

      @olivier cabanel
      Vous utilisez le concept de « richesses » dans sa définition idéaliste, celle issue des pseudos-sciences financières. Vous parlez des richesses virtuelles fait de bits sur des ordinateurs. 


      Je parle des richesses matérielles, physiques, de l’énergie et des matières premières. 20% de la population mondiale consomme 80% de ces richesses. 

      Cela ne peut pas continuer. Et je n’utilise pas le verbe « pouvoir » dans son sens idéaliste et moraliste, je l’emploie dans son sens matérialiste. Ce sont des centaines de millions de réfugiés qui vont déferler en Europe et en Russie pour réclamer leur part de richesse. Vivement. 

    • alinea alinea 13 novembre 21:49

      @lsga
      Hélas !


    • olivier cabanel olivier cabanel 13 novembre 22:20

      @lsga
      non, je confirme ;,j’emploie aussi le mot richesse dans son sens matérialiste.


    • Tall Tall 12 novembre 09:25

      Et oui ... cela fera bientôt 20 ans que je me dis que la cata climatique sera difficilement évitable à cause du piège psy qu’il représente pour l’homme.


      Car on a sur un plateau de la balance : toutes sortes d’intérêts bien palpables et rapidement accessibles, tandis que sur l’autre plateau : que des menaces un peu abstraites au long terme dont la nature multi-paramétrique et statistique permet toujours de discutailler, laissant ainsi la porte ouverte au déni.

      Et pourtant, elle chauffe ... ( aurait dit Galilée ).

      Un sacré piège à cons, sachant que ça peut non seulement prendre une tournure exponentielle, mais que l’énorme force inertielle du phénomène peut rendre aussi le freinage très très lent et difficile. On pourrait compter en siècles.
       
      Et last but not least : ce réchauffement peut même être à moyen terme intéressant pour certains pays responsables du phénomène !

      Je pense notamment à la Russie qui voit s’ouvrir de nouvelles voies maritimes dans le grand nord, + d’immenses territoires au sud qui deviennent + productifs pour l’agriculture.

      Et maintenant il y a Trump qui va naturellement booster le pétrole de shiste, encore + qu’Obama ...

      Bref, on n’est pas dans la merde.
       
      Reste l’espoir de futures intelligences artificielles qui pourraient nous trouver des solutions géniales à ce problème.

      • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 09:32

        @Tall
        je partage cette analyse, et aussi ce maigre espoir


      • Tall Tall 12 novembre 09:45

        @olivier cabanel

         
        non, pas maigre ... tu verras  smiley

      • Blondinette42 Daneel42 12 novembre 09:52

        @Tall

        Chat ché sûr, quand on interrogera l’IA à même de donner sur quelle problématique une analyse plus fiable que n’importe quel expert humain, et cela arrivera, elle répondra tout simplement :

        « we just have push the H bomb button, man... bye bye »


      • WALD 12 novembre 10:07
        Bref, on n’est pas dans la merde.

        Il y a bon espoir à moyen terme, les Russes sont très avancés, et les Chinois ont mis d’énormes moyens. Ils sont déterminés et y arriveront, c’est pour moi une quasi certitude qu’il y aura un bouleversement de l’offre énergétique entre 2025 et 2035 et que soit la filière uranium à neutrons rapides, soit la filière thorium seront disponibles à grande échelle.
         
        https://www.technologyreview.com/s/542526/china-details-next-gen-nuclear-reactor-program/
        http://www.theenergycollective.com/dan-yurman/2392860/russias-bn-800-reactor-enters-commercial-operation

      • lsga lsga 12 novembre 13:58

        @WALD

        hey :

        les européens et les russes, comme d’habitude, sont complètement à la ramasse par rapport aux USA. 

      • WALD 12 novembre 14:25

        @lsga

        Les Européens ? Business as usual, les sombres macérations identitaires les intéressent plus que la technologie. La Z machine ? Intéressant, mais à mon avis, je vois mal comment les matériaux peuvent à terme résister à de telles températures, sans parler de leur mise hors d’usage à cause des flux de particules, sans parler des questions de confinement. De toute manière, si c’est intéressant, j’ai une totale confiance dans les Chinois pour suivre la piste et y consacrer l’argent et la matière grise nécessaire (sans parler de la pêche aux infos, si tu vois ce que je veux dire). Après tout, le programme d’état chinois pour la recherche fondamentale est passé de 2 à 100 milliards de dollars de 2005 à 2015, il y en aura bien un peu pour une z-machine à la sauce aigre-douce.

        Les Européens, eux, ont tout compris (la double ration de frites de Sarko par exemple, c’est tellement plus essentiel que les supercalculateurs et recherches en génétique des Chinois), ils montrent depuis pas mal de temps un flair infaillible pour porter leur attention sur les problèmes les plus essentiels.

        @ + Isga

      • sarcastelle 12 novembre 09:49

        L’auteur a parfaitement raison. Malheureusement il se trouve des rigolos pour vouloir une chose et son contraire, c’est-à-dire peu d’émissions de CO² carbone et pas de nucléaire. 


        • gaijin gaijin 12 novembre 09:58

          «  mais est-ce bien rationnel ? »
          rien n’est rationnel et surtout pas la rationalité qui dépend au final du point de vue et des postulats de celui qui l’emploie ....C’est ainsi qu’une vision court termiste s’ opposera a l’écologie au nom de la rationalité......et inversement ..........
          la rationalité est une croyance et son existence est bien plus difficile a démonter que celle de dieu ...

          « Reste l’espoir de futures intelligences artificielles qui pourraient nous trouver des solutions géniales à ce problème. »

          des non intelligences naturelles ne peuvent pas créer d’intelligence artificielle ....Et si par hasard ( et par tous les dieux ) cela se produisait la première décision rationnelle de cette intelligence serait d’éliminer l’humanité ........


          • Blondinette42 Daneel42 12 novembre 10:07

            @gaijin


            à démonter
            ou à démontRer ? (et il n’y a pas là qu’une question de subtilité de langage smiley )

            From R Daneel Olivaw (shawford revival pour mieux te resituer mon personnage smiley )


          • gaijin gaijin 12 novembre 12:05

            @Daneel42
            oups : démontRer


          • Blondinette42 Daneel42 12 novembre 12:13

            @gaijin

            En tout cas ce lapsus est pour moi éminément révélateur. smiley

            Si on part rationnellement.. ou pas du fait que l’Univers est forcément duel et dialectique, qu’il est construction tout autant que déconstruction, l’irrationnel se doit d’être le pendant subtil de la rationalité qui mine de rien est nécessaire pour disposer d’une réalité d’essence physiquement rationnelle à même de nous permettre à minima d’en discourir ici même.

            Je gage en tout cas que ton, cet inconscient t’aura fait fourché ton clavier pour toutes ces paradoxales et utiles raisons. smiley


          • jlouisjoly 12 novembre 10:14

            A l’auteur de l’article
            Il est inexcusable a l’heure d’internet de croire encore a cette inepsie de réchauffement climatique du a l’homme.
            Vous vous croyez solide et indépendant comme beaucoup d’autres mais 20 ans de matraquages ont eu raison de votre raison .Votre avis rejoint celui des financiers manipulateurs et des bobo-écolo qui ont appris l’écologie chez Cohn Bendit.
            Je résume/
            -l’effet de serre n’existe pas (la terre n’a pas de couvercle)
            -c’est une invention des financiers mondialistes reprise par tout les mondialo-écolo
            -etes vous un manipulé , un manipulateur ou l’ignorez vous vous mème ?
            L’article que vous pondez n’a rien a faire sur un site de résistance.Publiez sur libé ou le monde (a non c’est vrai c’est déja bourré d’article de ce genre !)


            • JL JL 12 novembre 10:49

              @jlouisjoly
               

               le réchauffement est une affirmation infondée : on ne sait pas ce qu’il adviendra.
               
               Mais une chose est sûre : la pollution, la ruine des sols, des nappes phréatiques, et les dérèglements climatiques d’origine anthropique sont incontestables.

            • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 11:58

              @jlouisjoly
              puisque vous avez la science infuse, merci de m’éclairer sur un point précis : confirmez vous les bienfaits de l’utilisation des racines de chiendent pour épurer le corps ?

               smiley

            • jlouisjoly 12 novembre 12:25

              @olivier cabanel
              Je n’est pas la prétention d’avoir découvert moi-meme que l’effet de serre n’existait pas .Il existe une documentation sérieuse sur ce sujet.
              A vous donc de vous sortir le doigt du cul pour chercher et trouver.
              En résumé l’effet radiatif des molecules tri-atomiques responsable sois-disant de l’effet de serre est saturé.C’est comme si vous vouliez dissoudre un kilo de sel dans de l’eau:vous n’y arriveriez pas ! C’est sur c’est moins parlant que les courbes du GIEC pour les gogos !


            • jipebe29 jipebe29 12 novembre 20:18

              @JL

              On nous bassine sans cesse avec un hypothétique dérèglement climatique : mais il n’y a pas de « bon » climat de référence, qui aurait perdu la boule : le climat est changeant depuis la nuit des temps. Par ailleurs, l’indice ACE, qui mesure l’énergie cumulée des ouragans/typhons/cyclones, diminue depuis environ 10 ans et a retrouvé son niveau des années 1975. Voir « mythes et légendes I et II » sur le site Pensée Unique. Tout le contraire des affirmations péremptoires de l’OMM, satellite du Grand Machin. Quant à la température moyenne annuelle globale, elle est stable depuis 2002. Les droites de tendance Hadcrut, RSS et UAH, sont quasiment horizontales depuis 2002.


            • alinea alinea 13 novembre 21:57

              @jlouisjoly
              J’avais entendu que c’était le lobby nucléaire qui avait lancé ça, sous Tatcher !! ça ne date pas d’hier ; d’ailleurs le GIEC date de cette époque !


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 novembre 10:34

              Bonjour Olivier,
              .
              « La récente arrivée au pouvoir d’un certain Trump, à la tête des USA a de fortes chances de rendre l’accord de Paris caduque. »
              .
              Donald Trump se comporte comme un éléphant dans un magasin de porcelaine !
              http://www.obsfin.ch/wp-content/uploads/2015/06/v62PbyU1k-k-550x300.jpg
              .
              IL est certain qu’il na rien à foutre de la préservation de l’environnement, c’est à dire qu’il à une vision à très court terme $$$.
              .
              Donald Trump affiche son soutien inconditionnel à Israël ce que laisse présager des nouvelles guerres, voire même avec l’IRAN !
              .
              Les lobbys SIONISTES, AIPAC & Co veilleront au grain.
              .
              B. Bismuth : Cette semaine, vous avez parlé très négativement de l’accord nucléaire avec l’Iran. Vous avez même dit que dans certains cas, une violation du traité était permise.
              .
              D. Trump : Cet accord a été le pire qu’Israël aurait pu obtenir. Pensez-y : au-delà de l’affaire elle-même, l’Iran a également reçu 150 milliards de $. Et penser qu’ils ont signé cet accord sans se coordonner avec Israël ! En ce qui me concerne, cet accord est la pire chose qui soit jamais arrivée à Israël. Il y a une clause qui stipule la protection des installations nucléaires iraniennes si elles étaient attaquées. Vous devez le lire pour le croire. C’est la chose la plus stupide que j’ai jamais vue. Je ne comprends pas ce que cela signifie, que l’Amérique va attaquer Israël si Israël attaque l’Iran ? C’est ridicule.
              http://www.europe-israel.org/2016/02/lnterview-de-donald-trump-qui-fait-trembler-les-palestiniens-pour-israel-obama-a-ete-le-pire-president-de-lhistoire/
              .
              Je me réjouît que Hillary à perdu l’élection présidentielle, mais je ne peut pas me réjouir de l’élection de Donald TRUMP ... même si j’approuve sa volonté de vouloir d’arrêter la diabolisation de la Russie et de vouloir combattre Al-Qaïda ainsi de vouloir mettre un terme au TTIP... Mais tout cela n’est que du BLA BLA, pour le moment, et personne ne sait quel politique étrangère il vas réellement mener ....
              .


              • olivier cabanel olivier cabanel 12 novembre 11:55

                @eau-du-robinet
                à moins que trump ait trompé tout le monde, et ait joué une farce, juste comme ça, pour provoquer, promettre, et finalement l’emporter.

                mais hélas, je crois plutot comme toi que ce mec est un fou furieux qui va emmener la planète dans le mur.

              • Croa Croa 12 novembre 14:49

                À eau-du-robinet,
                Il faut relativiser.
                *
                Les accords de Paris étaient déjà caduques, plus exactement bidons en grande partie.
                Ces accords ne sont tous simplement pas compatibles avec les traités organisant la liberté du commerce. Ces traités ont jusque à présent été prioritaires sur tout autre texte, eh oui ! smiley
                Il fallait donc d’abord abroger ces traités contraignant ou bien écrire noir sur blanc dans les accord de Paris une priorité de ces engagements sur tout autre texte international (sauf que c’est moins bien car les liens de cause à effet ne sont pas toujours évidents.)
                *
                Comme Trump veut justement dénoncer les traités, il a sans s’en rendre compte ouvert une voie aux accords de Paris et c’est toujours ça.
                Pour la suite il va falloir le convaincre, certes, mais avec les autres menteurs ce n’était pas gagné non plus ! 


              • Karol Karol 12 novembre 16:25

                @olivier cabanel
                 bonjour Olivier,
                Bien d’accord avec votre article.
                En ce qui concerne Trump même si il revient sur ses déclarations débiles, par ses propos il permet à chacun de ne pas prendre les mesures individuelles pourtant nécessaires et aussi de continuer à tolérer les comportements irresponsables. Bref ses propos incitent à continuer à foncer ...vers l’abîme.


              • alinea alinea 13 novembre 22:00

                @Karol
                ce qui me chagrine le plus, c’est le gaz de schistes !! mais d’un autre côté si, grâce à lui on échappe à TAFTA, on l’évitera en France !


              • JMBerniolles 12 novembre 11:28
                Osez le nucléaire ..... je plaisante évidemment.

                Vous avez une conception très personnelle de l’exponentielle.

                En 2016 il y a eu un El Niño qui se traduit ordinairement par +0.2 °c sur la température moyenne du globe à sa surface. C’est à dire un impact très important. Comme en 2010, 1998.... 

                Ce phénomène qu’un groupe permanent de scientifiques cherchent à comprendre est régulièrement annexé par les tenants du réchauffement anthropique.
                Tandis que ceux-ci ont du mal à modéliser ce phénomène et son contraire La Niña, naturellement plus sympathique, des scientifiques du climat prétendent prédire sur une période de 100 ans l’évolution de cette température moyenne terrestre.

                Le gros problème est qu’ils se sont largement trompés dans leurs prédictions pour le début du XXI éme siècle. Ce qui les a fait réviser leurs modèles. 

                Cette question est évidemment manipulée politiquement. C’est assez facile à comprendre si l’on fouille un peu le dossier.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès