Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Dans l’estuaire de Seine les projets destructeurs d’espaces (...)

Dans l’estuaire de Seine les projets destructeurs d’espaces naturels continuent

500 nouveaux hectares de zone humide d’une richesse inégalée sont voués à disparaître dans l’estuaire de Seine si le projet « prolongement grand canal » du grand port maritime du Havre se réalise avec le démarrage prévu des travaux en 2011. Après les 1000 hectares de zone humide qui ont été sacrifiés pour la construction de Port 2000, la voracité du grand port maritime du Havre est de nouveau en marche.

 
La zone de la mare plate en question constitue une véritable richesse biologique. En effet près de 200 espèces patrimoniales, insectes, amphibiens, plantes, oiseaux, mammifères ont trouvé refuge dans cet espace naturel remarquable. La liste (voir les études faune et flore réalisées dans le cadre du projet site : http://www.debatpublic-prolongementdugrandcanalduhavre.org/documents/etudes-preliminaires.html) est longue de la prodigieuse biodiversité qui existe dans cette zone convoitée par le port du Havre pour y mettre ces conteneurs.

2010 est l’année de la biodiversité et pourtant le port du Havre envisage de bétonner et de détruire à jamais la zone la plus riche de l’estuaire au nom du grenelle de l’environnement (voir cahier d’acteurs de SOS ESTUAIRE http://www.debatpublic-prolongementdugrandcanalduhavre.org/documents/consultation-cahier-acteurs.html) pour y stocker des conteneurs de produits fabriqués à des milliers de km dans des conditions sociales et environnementales que tout le monde sait désastreuses.

Est-ce cela le progrès dont s’entichent nos décideurs économiques soutenus par la plupart des politiques et le préfet ? Dans quel monde vivons-nous ?

Mais rien n’est joué d’avance !!!!

Le collectif associatif se mobilise pour sauver cette zone unique et organise le dimanche 31 janvier à 10H (voir tract, affiches et plan en pièce jointe) une randonnée médiatisée à l’occasion des journées internationales de protection des zones humides. Rien n’est écrit, et nous savons que l’action est indispensable pour que d’autres choix écologiques et économiquement durables s’imposent.

La mobilisation des citoyens est donc absolument vitale pour que cette zone continue d’exister et pour la protéger définitivement des bulldozers et des pelleteuses du port du Havre (nous demandons que cette zone soit inclue dans la réserve naturelle de l’estuaire de Seine).

Si vous ne pouvez venir toute la journée, n’hésitez pas à venir vous joindre à la marche matinale dans cette zone car le nombre de manifestants pèsera lourd lors de la décision finale. Nous comptons sur vous pour relayer l’information afin qu’une chape de béton et des conteneurs ne remplacent pas l’exceptionnelle richesse faunistique et floristique de la zone de la mare plate.

Après la manifestation vers 12H30, pour ceux et celles qui pourront rester toute la journée, nous nous rendrons pour manger dans la salle municipale de ST VIGOR et nous assisterons vers 14H30 au film/débat sur les richesses écologiques de l’estuaire de Seine.

Faisons de cette journée un grand moment de mobilisation pour la biodiversité !

Patrice BONAY
vice-président de SOS ESTUAIRE
06 16 70 41 90

Protégeons notre planète et la biodiversité qu’elle héberge. L’estuaire de la Seine est une zone riche et rare en France où le moindre espace vierge (qui ne veut pas dire vide !) est utilisé pour le bien d’une industrie qui ne partage pas ses bénéfices mais qui partage les ravages sur la nature. Comme les associations organisatrices, soutenons le combat !

source : LGV

livre à ce sujet : L’estuaire de la Seine : Milieux naturels faune et flore


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 18 janvier 2010 11:21

    Même problème que ici à Fos sur mer , les espaces naturels sont rongés par la
    voracité du PAM dans sont projet du terminal containers Fos XXL


    • zelectron zelectron 18 janvier 2010 14:39

      @Le chat
      Ça va plus vite de déforester et de rendre stérile une vaste portion de territoire au napalm + un peu d’agent orange ?
      Vive les zélus de la république !


    • LE CHAT LE CHAT 18 janvier 2010 15:41

      @zelectron

      on peut commencer par le 9-3 ?


    • jymb 18 janvier 2010 13:29

      Le problème est que depuis des années, le moindre projet visant à contruire, même sur un terrain vague sordide amène invariablement des collectifs a protester de la richesse naturelle unique du dit terrain vague. Et quand il s’agit d’un élargissement d’ autoroute ou d’une voie ferrée, on rentre là dans le crime contre l’humanité.

      A trop crier au loup, toute crédibilité a disparue, et cela est bien dommage car il peut y avoir des zones réellement interessantes à préserver


      • marie 18 janvier 2010 16:25

        mais oui , bétonnez-moi tout çà et plus vite que çà qu’est-ce qu’on à à foutre de ces bestioles !


        • marie 18 janvier 2010 16:26

          mais oui , bétonnez-moi tout çà et plus vite que çà qu’est-ce qu’on à à foutre de ces bestioles 


          • Hieronymus Hieronymus 18 janvier 2010 22:12

            bonsoir, question a l’auteur

            le Marais Vernier (ou est d’ailleurs nee ma grand mere)
            qui est situe en face et est si pittoresque, est il menace a long terme ?
            merci de votre combat pour la sauvegarde de ces biotopes encore invioles

            cordialement


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 19 janvier 2010 01:11

              Malheureusement pour vous, le container c’est l’avenir de l’homme !

              Quand vous savez que le projet Iter est financé à hauteur de 20.000.000.000 d’euros et va peut-être aboutir dans vingt ou trente ans sur...enfin, on sait pas encore si ça va marcher peut-être ( comme disait Garcimore ), on ne s’étonne plus de rien.

              Nos gouvernants actuels voient sur le long terme et programment, au rythme magnifique exponentiel des bénéfices du caca 40, 1400 % depuis 2000, avec le solide soutien des banques optimistes, ( qu’ils ont largement aidées avec les sous de nos impôts sur une ou deux générations ), donc soyez confiants ! Quand le béton va, tout va... ....sauf évidemment tout le reste qu’il écrase tel le Pitt Bull Dozer.

              Le container, c’est le légo de PinaUult LagAardère et le meccano de BouYygues et BollLoré. 

              http://www.youtube.com/watch?v=Tre19TNUwIo ; OCB dealer devant la loi.

              Soutien.


              • zelectron zelectron 19 janvier 2010 10:31

                @Lisa
                Suppose un instant que ITER possède un vrai potentiel.
                Mais voilà, là aussi sur les 20 milliard d’€uros combien vont servir aux « ZELUS » (la race nuisible indesctructible) et aux parasites de toutes sortes et si peu au cœur du projet. C’est ça l’aspect stupide du projet.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès