Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Environnement > Dans les Vosges une concertation très féconde pour l’EEDD

Dans les Vosges une concertation très féconde pour l’EEDD

De plus en plus de territoires se dôtent d'un espace de concertation pour faciliter le dialogue entre toutes les parties prenantes de l'éducation à l'environnement et au développement durable et agir plus efficacement. Ces espaces territoriaux de concertation existent aux échelles nationale, régionales et départementales. Le département des Vosges nous en donne un bon exemple.

Il existe une très belle dynamique de concertation pour l’EEDD dans le département des Vosges. Depuis une quinzaine d’années maintenant les acteurs des associations, des collectivités et des services de l’Etat se côtoient, font connaissance, se parlent, échangent et agissent ensemble au sein de la « Plateforme » pour plus d’efficacité pour l’EEDD.

L’ours Ernest

Le 22 février, pas loin de quarante personnes se sont réunies pour faire le bilan de l’action 2015 et se projeter pour 2016 et les années suivantes. Côté bilan, l’opération d’EEDD particulière de 2015 c’était « Vosges climat 2015 », labélisée COP 21, elle a touché 15 800 personnes (hors scolaires) à travers 98 actions repérées et il y en a eu d’autres moins visibles. 21 écoles et 9 collèges ont participé à l’opération avec une aide financière de 600 € pour les écoles et 800 € pour les collèges, 2 300 élèves ont participé. Gaël Derive est intervenu pour une conférence qui a contribué à la mobilisation de tous. « Ernest », gros ours polaire en peluche qui a sillonné le département avant d’aller au Bourget, était avec nous dans la réunion. Cet objet fortement symbolique s’est révélé très efficace pour interpeler le quidam, susciter la curiosité, faire parler.

La Plateforme provoque l’émergence d’initiatives

Dans les plus de l’année 2015, les acteurs relèvent la bonne mobilisation, sur la question climatique en particulier, la création de liens entre les acteurs, l’émergence d’initiatives. La Plateforme EEDD 88, cela est reconnu par toutes et tous, sert beaucoup à tenir tout le monde informé, pas moins de 272 actualités ont été envoyées aux 50 structures membres soit plus de 150 personnes destinataires. Plus négatif, mais on observe la même chose dans tous les territoires, la difficulté à mobiliser les entreprises et les syndicats dans cette action collective pour laquelle tous sont invités à unir leurs efforts. On entend : « Pour la COP les entreprises ont fait le buzz à Paris, mais on ne les voit pas dans le travail collectif sur le terrain ». Il y a encore du travail pour rapprocher les acteurs et les sortir des camps retranchés.

Savoir éviter les discours clivants

Ces quarante personnes venant d’horizons différents savent travailler ensemble. Chacune et chacun a l’intelligence de mettre en avant la nécessité du faire ensemble et dans cette enceinte que constitue la Plateforme, elles savent éviter les discours clivants. Dans un couloir j’entendais, mais ça ne fait que confirmer ce que nous savons tous et vivons partout : « le milieu scolaire ce n’est pas facile à pénétrer », ceci malgré une présence active et ouverte d’une représentante de l’éducation nationale qui est visiblement très appréciée. On sensibilise à la question climatique mais personne ne dit, il faut arrêter les voitures, ou arrêter la viande…à chacun de prendre ses propres décisions en toute connaissance de cause, c’est ça l’EEDD et dans les Vosges ça marche comme ça, on compte sur la capacité de jugement de chacun et sur l’esprit critique.

Les acteurs de l’EEDD comme un tissu vivant

Cette plateforme vouée à la concertation accueille une belle diversité. En plus des acteurs habituels des associations d’éducation à l’environnement, de protection de la nature, des syndicats de gestion des déchets ménagers, techniciens du département, parc régional…sont là des acteurs de la chasse, du jardinage, de la protection des animaux, une organisation catholique…dans la salle autant de femmes que d’hommes, ça va de moins de 30 ans à plus de 70 et tout le monde travaille ensemble. Bel exemple de tolérance et d’intelligence de la situation. Oui pour l’environnement il y a le feu, malgré nos différences parlons-nous pour endiguer le péril et envisager quelque reconquêtes. A propos d’une action développée en 2015, j’ai pu entendre : « parce qu’on se connaissait d’avance c’était super facile à organiser ». Voilà une fois de plus la démonstration faite, elle est évidente, les acteurs de l’EEDD du département forment un tissu, si ce tissu est riche, épais, coloré, diversifié, communiquant, les projets sont faciles à monter. Développer un réseau pour l’EEDD c’est vital.

Ici on fait du « nous »

Marie Simon, militante ardéchoise de l’éducation à l’environnement, cofondatrice et coanimatrice de l’espace départemental de concertation « Pétale 07  », est venue témoigner. Elle dit comme ça fait du bien de : « mettre nos rêves sur la table pour résister à une réalité pas très positive ». Oui c’est bien de mettre ses rêves sur la table mais Il faut de la confiance entre nous pour ça. Il faut du « nous » tout simplement. Ce « nous » pour l’EEDD existe bien dans les Vosges. Ce qui existe dans ce département qui n’est pas le plus riche de France, c’est aussi un réel budget alloué aux actions d’EEDD. Pas moins de 350 000 € sont consacrés par le Conseil départemental tous les ans à cette action qui constitue un vrai investissement pour l’avenir en même temps qu’un très bon moyen de tisser du lien social. En plus de l’investissement en temps de tous les autres acteurs.

Grosse implication du Conseil départemental

Mais comment ça marche un groupe comme celui-là ? En plus des idées qui figurent dans la charte de 2012 (nous verrons d’ailleurs à la lecture la cohérence de vue avec les autres dynamiques territoriales de concertation pour l’EEDD), il faut de l’énergie. C’est une évidence, l’énergie pour la concertation pour l’EEDD c’est le Conseil départemental qui la met au sein du groupe d’animation et de coordination de la plateforme. Dans ce groupe central, une dizaine d’acteurs se mobilise, le gros du travail est bénévole avec des représentants du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, des Jardins de Cocagne, de la SPA locale et de l’association d’EEDD ETC…terra, de l’Education Nationale et du Conseil départemental. Le GRAINE Lorraine, qui était représenté par Pascal Plumet son directeur, fait partie de ce groupe d’organisation, ce qui facilite les liens avec la dynamique globale de développement de l’EEDD.

En route pour les Assises

Les acteurs de l’EEDD des Vosges ont fait des Assises en 2012 et 2014 et se mettent déjà en perspective pour organiser les troisièmes. Cette action collective pour l’EEDD va à nouveau s’inscrire dans la démarche globale d’Assises qui s’est amorcée en 2015 à l’instigation du CFEEDD avec l’implication de l’Espace National de Concertation pour l’EEDD et le groupe des organisateurs d’Assises en territoires et se déployer dans les territoires de février 2017 à novembre 2018. L’observation de ce qui se passe dans les Vosges montre à la fois la similitude qui existe entre les différentes dynamiques de concertation dans les territoires et la diversité des modes d’organisation et d’animation. Il n’y a pas de modèle mais partout une énergie qui donne espoir.

A suivre

Roland Gérard

Codirecteur du Réseau Ecole et Nature


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès