Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Deepwater Horizon – Le geyser de pétrole se poursuit

Deepwater Horizon – Le geyser de pétrole se poursuit


by NASAJPL

 

Tel que vu dans l’article « Le Tchernobyl des pétrolières », la situation dans le golfe du Mexique n’est guère reluisante. En fait, il pourrait s’agir de la pire catastrophe pétrolière jamais connue. Et cela se poursuit de plus belle : le geyser de pétrole perforé par l’avarice des pétrolières dans une des réserves les plus profondes et pressurisées de la planète continue de jaillir sans arrêt dans le fond du golfe.

Requiem pour le golfe du Mexique

 

Ce désastre se classe déjà au-delà de ce qui pourrait être considéré comme le "Katrina" d’Obama. C’est le Tchernobyl des États-Unis ; un désastre qui aurait pu être évité si ce n’était de la corruption et de la connivence du gouvernement américain qui a permis à BP de passer outre les régulations de sécurité, puis ensuite de dissimuler la véritable étendue de cette catastrophe.

Le gouvernement fédéral américain, piégé par ses propres mensonges proférés ces dernières décennies, est incapable de reconnaître ses erreurs et trop arrogant pour même envisager de présenter des excuses. Ils vont continuer, comme c’était le cas avec l’URSS et de Tchernobyl, d’éviter et évacuer cette catastrophe jusqu’à ce que toutes les options pour trouver un bouc émissaire soit épuisées pour ensuite transférer la responsabilité financière sur le dos de la population.

Si tout cela échoue, nous pouvons compter sur ce gouvernement pour mettre en scène une distraction, très probablement une nouvelle guerre majeure, pour détourner l’attention loin du Deepwater Horizon. Il pourrait très bien s’agir de l’Iran ou de la Corée du Nord. Après la défaite en Afghanistan, l’URSS a tout essayé pour camoufler, à l’aide de fanfaronnades, la véritable portée de la catastrophe écologique causée par le réacteur détruit de Tchernobyl, ce qui entraina la fin de leur propre gouvernement.

À son tour, au milieu de la défaite en Afghanistan, les États-Unis tentent de camoufler la catastrophe écologique provenant de la destruction du Deepwater Horizon et risque bien de faire couler leur propre gouvernement.

Les compagnies pétrolières, elles, ont profité d’une protection provenant du Oil Pollution Act qui inclut une limite maximale de $75 millions en responsabilité civile pour les dommages que BP, ou tout autre compagnie pétrolière pourrait être forcée de payer les coûts autres que le nettoyage du pétrole, qui demeure sous leur entière responsabilité.

Pour mettre ce $75 millions en perspective, il faut noter que BP a fait $93 millions de profits chaque jour lors des trois premiers mois de 2010. En d’autres mots, il faut moins d’une journée de profit à BP pour couvrir les frais qui leur sont imposés. Le coût des dommages causés par BP sont enlevés de leurs épaules pour être ensuite placés sur le dos des gens et de la communauté qui doivent alors payer pour ce désastre corporatif. (Source)

Il y a eu des tentatives aux États-Unis pour faire augmenter ce plafond de $75 millions en responsabilité civile des compagnies pétrolières à $10 milliards, mais elles ont été contrecarrées par la Républicaine de l’Alaska, Lisa Murkowski, qui a opposé son objection.

by SkyTruth

Cette fuite constante de pétrole pourrait être 19 fois pire qu’il a été initialement estimé. Des images vidéos du geyser de pétrole situé dans les profondeurs du golfe du Mexique ont été rendues publiques il y a environ une semaine. Il apparait que ce serait autour de 95 000 barils de pétrole, soit un peu plus de 15 millions de litres, qui s’échapperaient quotidiennement, selon ce qu’a indiqué un professeur en ingénierie au Congrès américain la semaine passée.

Ces images vidéos ne sont pas venues immédiatement après l’explosion de la plate-forme du Deepwater Horizon, comme il aurait dû logiquement se passer, mais bien un mois plus tard, seulement après que des scientifiques et membres du Congrès aient forcé BP de le faire. BP a d’ailleurs été accusée, en consultation du Congrès, de retenir des informations pertinentes concernant le fond marin, ainsi que de bloquer les efforts de scientifiques indépendants pour déterminer la quantité réelle de pétrole brut s’échappant quotidiennement dans le golfe du Mexique.

by Greenpeace USA 2010

BP a concédé qu’effectivement, il y a beaucoup plus de pétrole qui se disperse dans le golfe du Mexique qu’ils ne le présageaient, alors que le pétrole brut lourd commence à toucher les zones humides de la Louisiane, 35 jours après l’explosion du Deepwater Horizon. D’ailleurs, il semble que ce qui est visible à la surface n’est que la pointe de l’iceberg. En effet, des scientifiques ont découvert qu’il existait de vastes colonnes de pétrole à la dérive sous la surface, dont une mesurant plus de 16km de long, 4km de large et 100 mètres d’épaisseur.

Des chercheurs de l’Institut national de la science et la technologie sous-marine disent avoir détecté plusieurs nappes de pétrole tentaculaire se déployant juste sous la surface de la mer et à des profondeurs de 1200 mètres. Les scientifiques ont déclaré que les dispersants chimiques utilisés par BP dans le golfe du Mexique semblent avoir pour effet d’empêcher le pétrole de faire surface. Essaient-ils de dissimuler le pétrole sous le tapis ?

by Greenpeace USA 2010

Une chose est certaine, ces corridors sous-marins de pétrole s’étendant sur des kilomètres pourraient empoisonner et suffoquer le vie marine à travers la chaîne alimentaire, entrainant des dommages pour les décennies à venir. Une menace non seulement à la faune marine, mais aussi pour la pêche commerciale et l’industrie touristique de la Louisiane jusqu’en Floride. Selon Samantha Joye, professeur en science marine à l’Université de la Géorgie, les chercheurs ont trouvé davantage de colonnes de pétrole sous l’eau qu’ils ne peuvent compter. Les principales conséquences de celles-ci sont de retirer de vastes quantités d’oxygène de l’eau par les microbes qui consomme le pétrole, un phénomène amplifié par les dispersants chimiques qui nourrissent ces microbes.

Ainsi, cette eau mélangée au pétrole est toxique pour certains organismes et néfaste pour la quantité d’oxygène contenu dans l’eau et cela peut interrompre la chaîne alimentaire à son plus bas échelon, ce qui aura un impact sur les autres organismes qui en dépendent. C’est pourquoi l’écosystème pourrait bien prendre des années, ou même des décennies pour s’en remettre.

Photo HD de la NASA de la marré noire

Les dernières images satellites du déversement continu de pétrole montrent une masse si large qu’il serait possible de la voir à partir de la Lune. Il est question d’une masse immense qui prend toujours plus d’expansion. Une vidéo en temps réel est disponible pour surveiller et examiner les dommages causés à l’équipement au fond de l’eau.

by NASA Goddard Photo and Video

Comme il est possible de le voir sur l’image ci-haut, le pétrole brut a fait ses premières apparitions sur les berges et dans les marais de la Louisiane et une partie de ce dégât est entrée dans un puissant courant qui pourrait le porter vers la Floride, Cuba et au-delà. En Floride, on se prépare d’ores et déjà à l’arrivée de ce cauchemar et des impacts sérieux à leur industrie du tourisme. La côte Atlantique est maintenant menacée au fur et à mesure que le pétrole se répand dans la région.

Mais BP insiste qu’il s’agit d’un déversement modéré.

Pourtant, le pétrole visqueux se retrouvant dans le dédale de marais le long de la côte du golfe pourrait se révéler impossible à nettoyer, laissant un ragoût toxique mortel pour les poissons et la faune, selon des fonctionnaires et des scientifiques indépendants. Les fonctionnaires envisagent des solutions radicales et risquées : ils pourraient mettre le feu à des zones humides, ou inonder des zones dans l’espoir de faire flotter l’huile et la récupérer.
Ils ont averti qu’un nettoyage agressif pourrait ruiner les marais et faire plus de mal que de bien. La seule option viable pour de nombreuses zones touchées est de ne rien faire et laisser la nature dissoudre le pétrole. C’est précisément ce que la déréglementation dans le secteur pétrolier a finalement créé : des ravages écologiques.

L’environnement n’est pas le seul à payer le prix de la corruption, de l’indifférence et des agissements criminels du gouvernement et du secteur privé. Tout comme dans le cas du 9/11, c’est les travailleurs et les équipes de secours qui s’intoxiquent suite à l’utilisation de produits toxiques sans qu’on leur apporte les protections nécessaires. Des pêcheurs rapportent aussi des malaises causés par les produits chimiques utilisés par BP. Mais d’un autre côté, les médias ignorent le fait que Goldman Sachs, le Blackstone Group et Apollo Management sont propriétaires de Nalco, le fabriquant du dispersant Corexit utilisé par BP. La question posée par la journaliste Paula Quinlan du New York Times est bien simple : pourquoi utilise-t-on Corexit alors qu’une douzaine d’autres dispersants sont moins toxiques et plus efficaces.

by lumis

Mais BP a refusé les demandes de l’EPA d’utiliser des dispersants moins nocifs, alors la Maison-Blanche a donné l’ordre à BP de couper de moitié les quantités de Corexit dispersées dans l’eau du golfe du Mexique. Le problème est qu’il y a déjà plus de 2 500 000 litres de dispersants chimiques déversés dans l’eau.

La Garde côtière américaine assure désormais la protection des intérêts financiers des sociétés privées en essayant de censurer une histoire que le public a besoin de connaitre. Comme l’a rapporté CBS News : « Quand CBS News a tenté de rejoindre la plage couverte d’huile, un bateau d’entrepreneurs de BP, avec deux officiers de la Garde côtière à bord, nous a dit de faire demi-tour sous la menace d’arrestation."
La Garde-côtière affirment qu’ils agissent sous l’autorité de BP : "Ce sont les règles de BP, pas les nôtres". Voir cette vidéo. Ainsi, la Garde-côtière menace des journalistes d’arrestation pour vouloir documenter ce désastre pétrolier.

Conclusion

Personne ne semble savoir quoi faire pour colmater ce puissant geyser de pétrole. BP a essayé différentes solutions, mais aucune ne fonctionnent, et selon la American Association of Petroleum Geologists, on peut envisager que cette situation perdure pendant des années. Une nouvelle donne est le benzène qui s’évapore continuellement dans l’atmosphère et qui présente un danger non seulement pour les personnes âgées et les gens ayant des problèmes respiratoires, mais aussi pour la population vivant dans la région du golfe du Mexique en entier.

Par François Marginean

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Cug Cug 27 mai 2010 12:25

    Les bienfaits des secteurs privés, lorsque des intérêts« très » particuliers prennent le contrôle de la société civile.
    Quand à Oblabla, sa soumission à l’oligarchie je l’espère ne fait plus aucun doute, n’en déplaise aux bisounours.
    Les USA, le pays le plus puissant du monde mis en coupe réglée par l’oligarchie financière privée.
    Le président de BP devrait déjà être en garde à vue derrière des barreaux et BP administrée par des représentants de la société civile.


    • Cug Cug 27 mai 2010 12:26

       Excellent article, bravo.


    • ergdor ergdor 27 mai 2010 17:35

      Et la pollution va aussi s’étendre à toute la planète avec la circulation thermohaline, à commencer par le Gulf Stream.
      Je suis étonnée que personne n’en parle.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 27 mai 2010 18:07

      @ Franck2012 :


      Voyez le bon côté des choses. Nos sorciers ne sont encore que des apprentis. Dans quelques années, car on n’arrête pas le progrès, les Verts nous aurons amenés au geothermique et on pourra creuser, jusqu’au magma terrestre... S’il y a une petite poche - disons le volume de l’Ocean Pacifique - de métal en fusion sous pression qui veut sortir, ça nous fera un été chaud...

      Pour les responsables, tout ce qui dépasse une balle dans la nuque après jugement d’un tribunal populaire devenu légitime me semble un sadisme superfétatoire.






    • Didier 67 Didier 67 27 mai 2010 21:29

      Bonjour Pierre,

      Quelle beauté, vous connaissez déjà le verdict avant que le tribunal populaire se soit prononcé !
      Heureusement que votre pouvoir est limité !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 mai 2010 06:50

      @Didier :


       Le pouvoir qui ne prooncera pas cette sentence sera ... impopulaire smiley

      PJCA

    • slipenfer 27 mai 2010 12:49

      Personne n ’y croyais BP l’ a fait.


      • hunter hunter 27 mai 2010 12:53

        Excellent papier, bien documenté, merci à l’auteur.
        voilà le genre d’articles qui relève bien le niveau du site.
        entendu ce matin sur « La Chaîne Intelligente »  smiley, que les bateaux et les équipages qui travaillent en mer pour essayer d’atténuer le désastre, viennent de recevoir un ordre de l’administration de rentrer au port, car de nombreux personnels présentent des troubles sérieux de santé.

        Une question :si ce puit ne peut être neutralisé, quelqu’un connaît-il sa capacité ? y-a-t-il eu une évaluation du temps que celà prendra pour qu’il se vide complètement ?

        Ca va faire une bonne occasion pour les « GS » (Gentils Spéculateurs"), de faire monter les cours du baril, et ainsi se aire encore un peu plus de thunes sur notre dos.

        A quel beau système quand même !

        Pour moi qui connaît bien cette région de Louisiane, ces pauvres gens en prennent plein la gueule : Katrina il y a 5 ans (les dégâts affligés à la Nouvelle Orléans m’avaient bien secoué), et maintenant la forfaiture du pétrolier BP, sans compter la volonté manifeste du gouvernement de détruire certaines minorités indiennes où de descendants directs des cajuns parlant encore français, cette belle région va finir massacrée !

        Tout ça est d’une tristesse infinie ! J’en ai envie de chialer et de vomir !

        Hold on guys, stand up, fight, rise up ! don’t let them kill you !

        Cordialement

        H /


        • Marc Viot Marc Viot 27 mai 2010 13:07
          BP doit appartenir à la Terre - Ensemble pour faire changer la peur de camp ...

          Il fut un temps où les hommes déshonorés par les conséquences de leur irresponsabilité avaient l’ultime courage de se retirer de la vie. BP a virtuellement contractée une dette irrattrapable. Cette société doit être mis dans le domaine publique et ses profits consacrés au développement en faveur de l’environnement

          The Only way to repair : OUR earth owns YOUR British Petroleum

          There was a time when men dishonored by the consequences ofirresponsibility had the ultimate courage to withdraw fromlife. LP - British Petroleum - has contracted a debt virtually unassailable.The company should be put in the public domain and profit dedicated to the development for the environment.


          http://www.facebook.com/# !/group.php?gid=102434473136948

          • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 27 mai 2010 13:31

            Très bon article, et je sais pas si c’est le benzène ou le Corexit mais cette histoire me fout franchement la gerbe..

            --------------------------------------------------------------------------------------------------------
            LA PERMACULTURE - UN INTÉRÊT ECONOMIQUE - Cliquez pour télécharger.


            • Louisiane 27 mai 2010 14:09

              Bonjour,
              Le lien semble ne pas fonctionner, au moins chez moi ! Dommage.


            • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 27 mai 2010 15:37

              Normalement, clic droit, « enregistrer sous » fonctionne...
              Voir là aussi.


            • tinga 27 mai 2010 13:50

              Si golman sachs fait du fric avec la catastrophe, alors tout va pour le mieux, en ces période de vaches maigres, tous les moyens sont bons, et on ne va pas pleurnicher pour quelques bestioles, que valent des marais, tous ces gens qui vivent de la pêche ? La vraie vie c’est se lever tous les matins, bosser pour des gens qui vous chient dessus et dire merci, et ce jusqu’à plus de soixante ans.

               Si on veut un monde plus propre et plus juste, c’est à nous d’agir, comment exiger des multinationales de respecter la vie quand nous ne respectons pas même la notre, puisque nous la confions pour la plupart à des gens sans scrupules ni éthique, en échange de sécurité et de confort.
              Alors les marées noires, et tous ces trucs pas terribles, c’est le prix à payer pour avoir renoncé à nos vies, on ne peut reprocher à BP de faire ce qu’il de plus beau dans ce monde, du fric. 
              Et lorsque l’on prend sa voiture, ne pas oublier surtout de verser une petite larme pour tous ces oiseaux et poissons, ils crèvent pour notre plus grand plaisir.

               

              • paul mohad dhib 28 mai 2010 09:19

                Salut Tinga,
                votre commentaire me semble emprunt de justesse comme : « c’est le prix a payer pour avoir renoncé a nos vies -ou encore- : comment exiger des multinationales de respecter la vie quand nous ne respectons même pas la notre, puisque nous la confions pour la plupart a des gens sans scrupules ni éthique , en échange de sécurité et de confort..
                Je vois aussi cela, par contre, nous n’aurons jamais , je crois, un monde plus juste, il sera juste ou pas, je ne développe pas ici , excusez de cela...
                Alors une question possible peut être : nous avons renoncé a nos vie, a la vie je dirais même,  »zombifiés« volontaires pour , comme vous dites , un échange supposé de sécurité et de confort, ce qui est soi dit en passant , la motivation du bourgeois, contrairement a ce que l’on peut penser, les motivations du puissant et du quidam sont exactement les mêmes je pense, et c’est la que ca devient dramatique, car avec des humains qui a 99.99% cherchent confort et sécurité, le monde ne peut changer totalement et passer du cote »obscur« , a la lumière, la lumière qui selon moi, n’est pas l’autre cote de la pièce, n’est pas l’anti thèse de l’obscur, mais est totalement diffèrent , est comme une autre dimension.
                Pour l’instant et ce depuis des millénaires les humains sont perdus dans la quête de sécurité et de confort, le signe du refus de ce qu’est vivre, vivre c’est mourir, les deux sont lies des le début, il y a vie physique parce qu’il y a mort...et la partie du cerveau que nous utilisons, le cerveau analytique/ego ne peut regarder ce fait, a partir de la , nous humain, ne sommes plus vivant réellement, nous passons notre pseudo vie dans la fuite mental de ce qui est réellement, la naissent la violence et tous les problèmes....nous avons divorce de ce que signifie être vivant, sans dire ce que c’est, on peut affirmer que ce n’est certes pas fuir, ce qui ne peut pas se fuir, vous , moi ,nous tous, on ne peut fuir ce que nous sommes, mais nous le faisons, nous devenons alors tous névrosés , nous devons comprendre tout cela, la est la vie, et elle n’y a peut être rien de spécial a faire, a part survivre, et se connaître, dépasser alors la souffrance personnelle qui conduit les plus névrosés a s’en prendre aux autres comme pour une sorte d’exorcisme qui ne fait qu’amplifier le problème..
                ces paroles que je dis, pour un humain normal en fuite font peur, car ca les dérange dans leur torpeur et leur quête de sécurité et de confort, les obligeant alors a voir ce qui est, ce qui est est une impermanence totale, tout peut être fini de suite, et ca l’ego/cerveau analytique ne peut le regarder en face, donc il fuit...tout le reste n’est que déclinaison dans la complexité de cette fuite....
                Le point commun des problèmes n’est autre que nous même, or nous persistons a traiter les problèmes avec superficialité, un par un , par réaction et non par intelligence par peur de voir ce que nous refusons de voir...la fin...l’impermanence
                cette »fuite" est peur, est violence etc...regarder un fait c’est le résoudre, mais faute d’utiliser une ou d’autres capacités que cet ego, on ne resoud rien, sauf quelques problèmes techniques de temps en temps, auxquels nous nous raccrochons avec désespoir, le désespoir du naufrage en pleine tempête qui s’accroche a sa petite bouée qui devient tout son monde.....
                Quel est le lien avec la marée noire ? 


              • Louisiane 27 mai 2010 14:07

                Le Capitalisme ou Le Génocide de l’Humanité pour le profit de quelques uns.


                • airspeed 27 mai 2010 14:30


                  Pour se rendre compte de l’ampleur de la nappe de pétrole par rapport à votre région :

                  http://paulrademacher.com/oilspill/#

                  HALLUCINANT.


                  • hunter hunter 27 mai 2010 14:38

                    Airspeed,

                    Merci pour le lien, mais je ne peux rien voir via Google Earth, étant donné que ces gens là, ne font des plugins que pour les « OS dominants », et moi, je suis sous Linux !

                    Enfin, dans l’absolu, ne pas avoir accès à Google Earth, ne me gène pas plus que ça !

                    Cordialement

                    H /


                    • airspeed 27 mai 2010 16:03

                      Une rapide recherche sous google m’indique qu’il y a des plugins linux pour google earth...
                      Mais c’est pas grave smiley


                    • hunter hunter 28 mai 2010 02:03

                      airspeed,

                      Thks
                      mais j’avoue...je boycotte Google depuis ses débuts !

                       smiley

                      H /


                    • joelim joelim 27 mai 2010 14:55

                      Tant que les pétrolières seront privées, elles feront passer leurs sous avant les précautions élémentaires. Il faudrait toutes les nationaliser (faire passer les intérêts des gens en premier), mais comme c’est plus facile à dire qu’à faire, il faudrait déjà exiger le démantèlement ou la nationalisation de BP, afin de faire un exemple pour inciter les autres à plus de responsabilité.

                      Pas facile non plus à notre niveau... Boycottons, déjà, tous les intérêts de BP (c’est pas difficile ce sont les stations-service les moins bien tenues de France, on dirait des fast-food désaffectés).

                      Ensuite, faisons comprendre l’argument que si BP s’en sort globalement mieux que s’il avait pris les précautions nécessaires, cela incitera les autres pétrolières à faire pareil...

                      • joelim joelim 27 mai 2010 14:57

                        Solution de dernier recours : bouchons le trou avec les corps des responsables de cette catastrophe (en tassant bien, ils sont souvent bien gras donc çà peut marcher).


                      • Marc Viot Marc Viot 27 mai 2010 15:33

                        D’un autre côté, pourquoi se fatiguer à les envoyer si profond quand il y a juste à leur faire bouffer leur propre merde ...


                      • Céphale Céphale 27 mai 2010 15:36

                        15 millions de litres par jour (déclaration d’un expert au Congrès américain) cela représente un Exxon Valdez tous les 3 jours. 


                        • appoline appoline 27 mai 2010 18:51

                          Il y a ce que l’on sait et surtout ce que l’on ne sait pas. Car en matière de merde les pétroliers sont champions. J’ai bossé pour total et bp, les pires voyous en matière d’exploitation, pas toujours pétrolière mais bien crado quand même.


                        • tchoo 27 mai 2010 16:32

                          Faites confiance aux marché disent les libéraux, le nec plus ultra en terme de régulation.

                          Nicolas Hulot, Artus Bertrand et les écolo ont bonne mine avec leur ampoule à économie d’énergie (fabriquée en chine) !


                          • bipdan 27 mai 2010 16:35

                            Que dire de plus, qu’on est dégouté, que ça donne envie de vomir, mais que ça n’étonne meme plus personne qu’on en soit la ou meme qu’on trouve encore moyen de faire du fric la dessus avec les produits dispersants ?

                            Dans des cas comme celui la, je serais vraiment pour la mort des dirigeants, mais pas n’importe comment : qu’ils aillent bouffer leur merde sur les cotes jusqu’à en crever. Pourtant même après ça je ne me sentirais pas apaisé, tellement leur cupidité aura fait des dégâts.

                            Franchement je pense qu’il faut arrêter le massacre tout de suite, quand on voit les implications financières qui nous ont amenés ici, il faudra bien se rendre compte que le train du progrès et du capitalisme a déraillé, qu’il est temps de demander des comptes, et tant pis si nous plongeons tous encore plus dans la crise. C’est peut-être le seul salut possible.


                            • Traroth Traroth 27 mai 2010 16:47

                              Le péripate va venir nous expliquer qu’en fait, c’est parce que l’Etat est trop intervenu que cette catastrophe s’est produite...


                              • drlapiano 27 mai 2010 16:58

                                Heureusement BP fait « tout son possible » pour en sortir ... que voulez vous qu’il fasse d’autre.
                                Un peu d’espoir quand même ...
                                Évidemment BP est un immonde capitaliste et la vocifération Agoravoxienne peut se déployer avec grandeur !

                                Ce n’est évidemment pas moi qui dirait « ce n’est rien » ! C’est beaucoup, c’est gravissime, mais le torrent d’absurdité complotiste, cathastrophistes, machiavéliste des « infâmes spéculateur » serait à mourir de rire si le sujet n’était pas si sérieux.

                                Je préfère quand à moi penser que c’est maitrisable que l’on pourra le mieux possible faire face aux conséquences de cette catastrophe, mais grâce à l’inventivité capitaliste ... j’ai bon espoir : il y a un marché pour cela, de vrais occasions de profit ! quand on songe aux moyens énormes de celui qui devra payer, et à l’exigence de ceux qui sont lésés ... rien ne sera trop beau ! ! C’est ça la redistribution capitalisme : le risque, le besoin et le service.

                                Évidement on peut préférer une société immuable sans risque et pilotée par les grands instituteurs qui disent à chacun ce qu’ils ont à faire et qui eux ne se trompent jamais !

                                Allez, hauts-les-coeurs !


                                • mokhtar h 27 mai 2010 17:59

                                  Mais voyons !
                                  Message bien reçu, on gerbe à la lecture.
                                  C’est bien çà : il faut prier Bp de rééditer ce coup, là plusieurs fois. Du moment que la redistribution capitaliste a le portefeuille garni pour indemniser les gens du coin mais aussi dégarni pour se payer quelques règles de sécurité max, l’inventivité si fertile, et la conduite aussi légère. On a de grands espoirs, comme il a dit, lui.


                                • hunter hunter 28 mai 2010 02:05

                                  Amen !

                                   :->

                                  H /


                                • Marc Viot Marc Viot 27 mai 2010 17:00

                                  Je suis vraiment dégouté qu’il y ait si peu de monde pour penser à toute la vie qui meurt étouffé par cette merde.


                                  Le problème économique humain est important, mais presqu’infime comparé à la mort qui s’étend là dessous.

                                  Qui a conscience de cela ?


                                  • Blanqui de Paris 27 mai 2010 17:05

                                    Et ils n’auront que 75M$ de dollars a payer comme amende...on croit rêver, enfin cauchemarder serait certainement plus juste....

                                    Franchement puisque ce sont des capitaines d’industries , qui gagnent parfois 8000 années de smic en une année, je propose franchement une peine à la hauteur de leurs ambitions.

                                    Comme :

                                    -Nationalisation (sans aucune contre partie financières pour tout ceux qui possèdent plus de 100 actions.)
                                    - Saisie des avoirs et des bien des 5 derniers dirigeants de cette entreprise.
                                    - Condamnation à mort du président actuel
                                    - Emprisonnement à vie pour les 4 derniers « chairmans » de la société.
                                    - Saisie total et intégral de tout les biens de leur famille (conjoints parents enfants etc...)
                                    - Menace d’emprisonner en plus leur famille si ils ne crachent pas les comptes dans les paradis fiscaux

                                    Et on recommence la même pour toutes les filiales

                                    Bref on les rince à mort et après on verra bien si les autre mégoteront sur une vanne à 2500 Dollar.

                                    Enfin comme il vaut mieux prévenir que guérir je propose également que l’on rende obligatoire la maxime suivante sous tout les logos des pétroliers.

                                    « Je prend des risque à la hauteur de ma propre goinfrerie financière... »

                                    Ca fera très classe dans les congrès internationaux ...


                                    • Antoine 27 mai 2010 17:14

                                      Sur le site de TV5 : le petrole ne fuit plus.

                                      Il est interessant de voir les differences dans les chiffres.


                                      • Traroth Traroth 27 mai 2010 17:16

                                        Il semblerait que la fuite soit enfin colmatée. Enfin c’est ce que disent les autres sites d’actualité...


                                        • Traroth Traroth 27 mai 2010 17:26

                                          D’après Nouvel Obs, des « experts » ont réévalué la fuite à 2 à 3 millions de litre par jour. Pendant 32 jours, donc. Soit environ 80 millions de litres, soit le double de l’Exxon Valdez, en gros...


                                        • pallas 27 mai 2010 17:18

                                          Pfiuuu

                                          Ah oui la fuite est colmater ?? dit donc je ne vois pas la différence entre qu’en sa fuit et qu’en sa ne fuit pas.

                                          Je dois avoir des problemes de vue

                                          Tenez cadeau, vidéo en direct

                                          http://abcnews.go.com/video/video?id=6046305

                                          Ont vous prend pour des buses, la fuite continu et encore.


                                          • Antoine 27 mai 2010 17:22

                                            Ben la date indiquée : 07/05/2010...


                                          • Antoine 27 mai 2010 17:19

                                            Et maintenant nous aurons droit au discour classique : Les experts de BP sont des heros avec demonstrations a l’appui...

                                            Ce sera du bourrage de moue ou la methode Couet ??


                                            • Triodus Triodus 27 mai 2010 17:34

                                              Ce trou est bouché ? Ben ils ont dû aller en faire un autre ailleurs en douce..


                                            • François M. 27 mai 2010 17:34


                                              Vous pouvez voir des photos troublantes ici :

                                              Louisiana oil spill in photos

                                              Hier, ils disaient que leur solution « top kill » avait fonctionné, mais ce matin, ils ont l’air moins certain !

                                              Voyez la vidéo en direct :

                                              Underwater Images From BP’s ’Top Kill’ Procedure

                                              Merci pour vos commentaires !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

François M.


Voir ses articles







Palmarès