Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Des assises pour l’éducation à l’environnement en (...)

Des assises pour l’éducation à l’environnement en PACA

Les rédactions collectives de plans d’action pour le développement de l’éducation à l’environnement se multiplient dans les territoires, un chantier sur lequel acteurs associatifs et représentants des autorités publiques ont appris à travailler ensemble.

On peut les qualifier de très dynamisantes pour les acteurs, les Assises régionales de l’éducation à l’environnement vers un développement durable (EEDD) de la gion Provence-Alpes-Côte-d’Azur qui se sont déroulées les 6 et 7 décembre au Conseil régional à Marseille. Ces assises étaient organisées dans le cadre de la plate-forme régionale de concertation EEDD Paca. Elles ont réuni environ quatre cents participants venant de tous les horizons avec une importante participation associative et aussi des élus, des enseignants, des personnels des services déconcentrés de l’Etat, des agences publiques, des collectivités territoriales, des chercheurs, des communicants... Le tout était orchestré en tribune par Annick Delhaye, vice-présidente du Conseil régional, mais la salle a eu beaucoup la parole, c’était un réel moment d’expression collective et de débat. A bien des moments, le CR avait une vraie allure de maison du peuple. La plate-forme permet la rencontre des acteurs de la région (au comité de pilotage nous trouvons des institutions publiques : DIREN, EN, DRJS, Draf, Ademe, Agence de l’Eau, collectivités territoriales : région Paca, PNR, réseaux associatifs territoriaux d’EE : Graine, 05 et 84) qui s’organisent pour mieux développer l’EEDD ensemble, l’animation est assurée par le Graine. Un des choix stratégiques des membres de la plate-forme est de favoriser les dynamiques de mise en réseau dans les départements.

Plusieurs points sont à souligner, la réelle reconnaissance des acteurs associatifs, des pionniers même, très souvent Graine, Ecole et nature, ou réseau 05 ou 84 ont été évoqués dans les discussions. Plusieurs fois de la salle sont venus le mot nature et la question de l’importance du lien homme-nature, moins souvent de la tribune ; il y a un léger décalage à ce sujet. La question des appels d’offre, de plus en plus pratiqués par les collectivités pour mettre en œuvre l’EEDD, est très sensible, Christian Brodhag s’est engagé à s’en occuper. C’est sous-jacent mais bien présent, nombreux sont ceux qui attendent plus de l’Education nationale, le correspondant EEDD de l’académie le dit lui-même : "La mission EEDD n’a aucun moyen." Les enseignants témoignent : l’un confirme l’intérêt des élèves, dit que "les associations lui ont beaucoup apporté, mais qu’il y a beaucoup à faire pour que le partenariat associations-Education nationale aille plus loin", il ajoute que "les financements sont trop limités pour faire des sorties sur le terrain et faire venir des intervenants". Un autre dit que "les chefs d’établissement ne sont pas favorables à lâcher les profs (pour qu’il aillent se former), qu’il faut former les chefs d’établissement". Un autre déplore que les élèves fassent "toute leur scolarité sans voir un panneau solaire". Le bon sens était souvent présent dans les mots venant de la salle : "EEDD, oui, sauf que les emplois ne sont pas durables. Comment être ambassadeur du développement durable quand on est précaire, et en plus, c’est le pilier social qui n’est pas respecté, il y a un besoin de cohérence" (applaudissements) ; "oubli du public des cités" (applaudissement)  ; "se rapprocher des paysans", "les plaintes (pour infraction à l’environnement) non prises en compte par les gendarmes ou par le procureur". On se rappellera un observatoire de l’EEDD qui se crée et a, lui, déjà, des résultats à présenter, contrairement à l’observatoire national qui reste fantomatique. Pour terminer les assises, la "déclaration d’engagement pour l’EEDD en Paca" a été signée par tous les partenaires, elle peut venir rejoindre dignement tous les plans d’action et les conventions multipartenariales existantes. (http://educ-envir.org/papyrus.php?menu=61). La déclaration d’engagement peut être consultée sur : http://plateforme.grainepaca.org.


Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Phaeres (---.---.187.235) 9 janvier 2007 20:38

    Article trop spécialisé et au ton administratif n’ayant rien à faire sur Agoravox...

    On dirait la copie d’un réglement,d’un formulaire ou un compte rendu d’entreprise...

    Beaucoup de sigle,de nom mais pas grand chose de développer sur le problème du rapport de l’enseignement a la nature !


    • Roland Gérard Roland Gérard 10 janvier 2007 09:39

      Bonjour, Merci de votre réaction.J’endosse le « ton administratif » nous sommes dans une dynamique de coconstruction entre société civile et administration et je ne suis pas surpris que ça tranparaisse. Je me permet toute fois de signaler qu’il est rare dans les rapport administratifs de trouver des mentions comme celles qui suivent : « le correspondant EEDD de l’académie le dit lui-même : »La mission EEDD n’a aucun moyen.« ou qui donne la parole aux participants dans la salle »EEDD, oui, sauf que les emplois ne sont pas durables. Comment être ambassadeur du développement durable quand on est précaire, et en plus, c’est le pilier social qui n’est pas respecté, il y a un besoin de cohérence« (applaudissements) ; »oubli du public des cités« (applaudissement) ; »se rapprocher des paysans". Quant à l’éducation à la nature nous y travaillons tous beaucoup dans nos associations et nous constatons qu’hélas les questions de déchets et le concept de développement durable (tel que vue par les dirigeants politique ou de l’administration) a eu tendance ces dernières années à écarter les professionels de l’EEDD de la dimension nature. Mais aujourd’hui la Biodiversité vient, dans les discours au plus haut niveau, en deuxième priorité après le changement climatique et nous avons grand espoir que les sorties scolaires dans la nature et les classes d’environnement (en pleine déroute) reviennent à l’honneur. Nous aurons donc l’occasion de revenir sur ce sujet. Sur l’aspect « spécialisé » je ne partage pas votre opinion, je souhaite pour ma part trouver dans agora vox des articles de spécialistes des différentes questions qui m’intéresse. Bien cordialement RG


    • sahara (---.---.70.47) 30 janvier 2007 00:59

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès