Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Des jeunes recrutés pour construire des installations d’assainissement à

Des jeunes recrutés pour construire des installations d’assainissement à Haïti

Des centaines de jeunes Haïtiens ont été recrutés par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) pour travailler à un projet de construction de latrines et d’adduction d’eau, alors que le séisme du 12 janvier a largement détruit les infrastructures de Port-au-Prince.

La priorité pour les 1,1 million de personnes déplacées par le séisme est d’avoir accès à des équipements d’eau et d’assainissement, estime l’agence des Nations Unies.

En partenariat avec l’organisation non gouvernementale Initiative pour le développement des jeunes en dehors du milieu scolaire (IDEJEN), l’UNICEF a engagé 1.200 jeunes pour construire 1.000 blocs sanitaires comprenant des latrines, des douches et des lavabos.
 
« Cette opération est en train de changer la façon dont la population considère les jeunes. Aujourd’hui, nous voulons montrer qu’ils ont la capacité et les connaissances pour faire quelque chose de bien qui peut être utile à la communauté », affirme Guerda Previlon, une animatrice d’IDEJEN. Et les jeunes de l’association sont fiers de participer à la reconstruction de leur pays, ajoute-elle.

Les équipes de l’UNICEF comptent installer 10.000 latrines d’ici avril et plus de 20.000 autres dans les six prochains mois. Les infrastructures d’eau et d’assainissement sont primordiales pour limiter les risques de propagations d’épidémies et de maladies infectieuses.

L’eau insalubre favorise la transmission des maladies diarrhéiques, spécifiquement chez les enfants qui sont plus vulnérables. La diarrhée constitue le second facteur de mortalité infantile dans le monde et tue au moins 1,5 million d’enfants chaque année.

On estime que près d’un enfant sur cinq qui meurt avant son cinquième anniversaire décède de déshydratation, d’un affaiblissement de ses défenses immunitaires ou de malnutrition liés à la diarrhée.

Alors que la saison des pluies approche en Haïti, augurant une potentielle flambée des maladies diarrhéiques, la construction d’infrastructures d’eau et d’assainissement est essentielle.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • 65beve 8 avril 2010 21:57

    Bonsoir,

    10 Md € débloqués par la communauté internationale pour la reconstruction d’Haîti.
    Combien iront effectivement aux sinistrés ?

    cdlt
    bv


    • AMrtX 15 décembre 2014 12:40

      A l’époque du séisme en Haïti, j’étais apprenti dans une société d’assainissement sur Paris et sa région (chez atid-degorgement.fr pour ceux que cela intéresse). Quand j’ai vu les images à la télé, je n’ai pas hésité une seconde à me porter volontaire pour aller aider la population. J’ai pris 6 mois sans solde auprès de mon patron et je suis parti. Il faut savoir que lors de telles catastrophes, les épidémies résultant des infections et des eaux usées sont tout autant meurtrières, c’est pour cela qu’il faut rapidement mettre en place des installations d’assainissement. J’y suis resté au final 3 mois, j’étais épuisé à la fin, mais satisfait de mon action et de mon engagement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès