Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Des publicités de FNE censurées dans le métro

Des publicités de FNE censurées dans le métro

Si, comme moi, votre employeur est abonné au magazine Stratégies, il y a des fortes chances que vous soyez tombé de bon matin sur cet entrefilet : la fédération d'associations écologiques France Nature Environnement crie à la censure après avoir constaté que la RATP avait refusé d'afficher trois des six visuels de sa nouvelle campagne médiatique. FNE entend dénoncer les effets de l'agriculture intensive sur l'environnement. Il est vrai que cela fait un peu désordre à quelques jours de l'ouverture du Salon de l'Agriculture.

L’objet du délit

Les affiches n’y vont pas par quatre chemins. Leur cible : les OGM, les algues vertes et les pesticides. L’une d’entre-elles présente un homme le visage crispé, tenu en joue par un épi de maïs. Le titre en antiphrase : « c’est sans danger ». La signature : « concernant les OGM, on n’a pas encore assez de recul ». Une autre met en scène un enfant en tenue de bain barbotant sur une plage (bretonne ?) envahie d’algues vertes. Commentaire : « l’élevage industriel des porcs et les engrais génèrent des algues vertes. Leur décomposition dégage un gaz mortel pour l’homme ». La série de six visuels fonctionne toujours sur la même mécanique. Allez faire un tour sur le site de FNE pour vous faire une idée.

FNE dans son bon droit ?

Il semblerait. La question est de savoir si elles sont trop choquantes, si elles sont diffamatoires ou portent préjudice à l’image d’un homme, d’une institution, ou autre. A priori non, puisque FNE rappelle que « l'INTERBEV et l’INAPORC ont engagé deux procédures en référé auprès du Tribunal de Grande Instance de Paris à propos des deux visuels « algues vertes » et du visuel « gros menteur » (…). Dans ces deux affaires, FNE a obtenu gain de cause. La demande d’interdiction de diffusion des visuels mis en cause a donc été rejetée car la mesure constituait une restriction disproportionnée à la liberté d’expression. »

Pourtant, la RATP, qui est aussi une régie publicitaire, a décidé de ne pas afficher trois des visuels. Elle se justifie dans Le Parisien : « le message est trop agressif et vise directement les éleveurs. Ces visuels très dénigrants sont contraires au principe de neutralité du service public. » Soit, la RATP est propriétaire de ses murs et met ce qu’elle veut dessus. Seconde raison, toujours dans Le Parisien : son service juridique estime qu’un des visuels est très proche du film Kill Bill de Tarantino n’avait pas l’autorisation du réalisateur. Mouais… Devons-nous rappeler que la RATP avait affiché il y a quelques années de beaux 4x3 où Cristaline clamait fièrement : « je ne bois pas l’eau que j’utilise. Je bois Cristaline. » En visuel, une cuvette de toilettes barrée en rouge. Les producteurs d’eau du robinet s’étaient à juste titre indignés et l’affiche avait été retirée. La RATP serait-elle frileuse depuis lors ? Accordons lui le bénéfice du doute !

Une campagne scandaleuse et inacceptable selon Bruno Le Maire

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le ministre de l’Agriculture défend très bien les agriculteurs ! « Quand j'entends une association de défense de l'environnement, aux propos d'ordinaire plutôt raisonnables, reprendre le vieux refrain agriculteur=pollueur, en employant des images fortes pour choquer et scandaliser, je dois dire que je suis partagé entre la consternation et la colère ». « La campagne de FNE contre l'agriculture est une campagne - et je pèse mes mots - scandaleuse et inacceptable ». L’AFP rappelle que ces propos ont été tenus à l'occasion des Etats généraux de la chasse. Le ministre avait plus tôt mis en garde contre « les slogans, les raccourcis et les amalgames » dont sont victimes les chasseurs. Oui monsieur Le Maire, vous faîtes très bien votre travail de ministre de la ruralité !

La Bretagne se sent visée

Le Télégramme ajoute à cela la réaction du Comité régional du tourisme de Bretagne. Son directeur juge la réaction de la RATP « positive » et annonce avoir déposé plainte auprès de l’ARPP, l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité, à propos de la fameuse affiche sur les algues vertes, décrite plus haut. L’objet de la plainte n’a pas été précisé. Cependant, si la photo peut avoir été prise n’importe où dans le monde, personne n’est dupe, c’est bien de la Bretagne qu’il s’agit. Mais, si un grand quotidien national comme Le Parisien ou Le Figaro avait fait sa Une sur l’invasion des côtes bretonnes par les algues vertes, le Comité du tourisme de Bretagne aurait-il porté plainte ? Rappelons qu’en 2007, le tribunal administratif de Rennes avait pointé « la carence de l'Etat dans la mise en oeuvre des réglementations européennes et nationales ». Le journal Libération soulignait alors que le tribunal relevé dans son jugement la régularisation « quasi-systématique » des élevages en excédent de cheptel mais aussi « l'insuffisance manifeste » des études d'impact sur l'environnement ou encore le manque de contrôle des installations. Autant de manquements constituant « une faute en relation directe avec la pollution nitratée des eaux à l'origine du phénomène des marées vertes ».

Qu’en retenir ?

Certes, FNE a voulu intentionnellement choquer. Il y fort à parier que les diverses réactions de la région Bretagne et du ministère de l’Agriculture avaient été anticipées. Mais l’association n’avait sans doute pas vu venir le coup porté par la RATP et sa régie Metrobus. Dans le contexte du Salon de l’Agriculture, on est en droit de se demander s’il s’agit d’une frilosité juridique ou politique. Enfin, et c’est très curieux, le ministère de l’Ecologie n’a pas encore fait part de sa réaction alors que le sujet touche tout autant l’environnement que l’Agriculture. Rappelons que NKM et Jean-Louis Borloo étaient, en 2007, à l’origine du Grenelle de l’Environnement.

Documents joints à cet article

Des publicités de FNE censurées dans le métro

Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • romarin87 romarin87 18 février 2011 10:03

    Au moment de rédiger l’article, NKM n’avait pas encore réagi. C’est chose faite :

    "Je défends le droit d’expression des associations environnementales, je pense que c’est un principe fondateur du Grenelle de l’Environnement (...). "FNE a choisi d’affirmer ses inquiétudes sur un certain modèle agricole avec des visuels un peu chocs. C’est un style contemporain qu’on trouve dans d’autres campagnes de communication, y compris dans certaines campagnes de communication de l’Etat."

    C’est vrai que les campagnes pour la prévention routière sont dans le même style.


    • JL JL 18 février 2011 10:04

      Un grand bravo à NKM, elle sauve l’honneur de ce gouvernement.


    • Fergus Fergus 18 février 2011 11:17

      D’accord avec JL (que je salue) : NKM a eu une réaction censée et courageuse pour une femme de droite. Il est vrai qu’elle est sans doute la seule de ce gouvernement à connaître réellement les dossiers environnementaux, et par conséquent la réalité des atteintes au milieu liées à la pratique non raisonnée de l’agriculture intensive.

      Merci pour cette information, Romarin.


    • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 18 février 2011 11:33

       N.K.M. est comme n’importe quel membre de ce gouvernement, elle parle, elle fait des annonces et même des grenelles mais ça reste du vent ... Mais je lui reconnais le mérite d’aller dans le sens du vent.


    • JL JL 18 février 2011 11:36

      Bonjour Fergus,

      pour NKM : connaître ses dossiers c’est bien, s’en servir avec rigueur - morale et intellectuelle - c’est parfait.


    • JL JL 18 février 2011 11:38

      Le vent a tourné ? ma girouette ne m’en a rien dit ! Serait-elle déficiente ?


    • oncle archibald 18 février 2011 11:58

      « NKM a eu une réaction censée et courageuse pour une femme de droite »

      Ouaf-ouaf-ouaf, je me gausse !! .. comme si dire des conneries était l’apanage de la droite !!

    • oncle archibald 18 février 2011 12:25

      et dire qu’il y a toujours des c.ns pour moinsser un post qui ne fait qu’énoncer une vérité incontestable ... C’est très jouissif !


    • Fergus Fergus 18 février 2011 12:55

      Bonjour, Oncle Archibald.

      Je me suis mal exprimé : les conneries ne sont évidemment pas l’apanage des gens de droite. Mais le dossier environnemental n’est pas celui sur lequel les caciques de droite sont les plus engagés (hormis la période faussement verte de Sarkozy), d’où mon constat du courage de NKM.


    • oncle archibald 18 février 2011 13:53

      Bonjour Fergus et sincèrement merci.


    • JL JL 18 février 2011 10:03

      Soutenons la FNE et ses belles affiches ! La pub comme ça, on en redemande.


      • Fergus Fergus 18 février 2011 10:04

        Bonjour, Romarin.

        Bien qu’originaire d’un milieu rural où de nombre de mes parents sont encore exploitants agricoles, je soutiens à 100 % la campagne de FNE. Les questions posées par ces affiches sont toutes pertinentes et ne peuvent, dans notre société paralysée par les lobbies, être abordées que par le biais d’une action résolument provocatrice.

        Provocatrice mais parfaitement légale. C ’est pourquoi les pudeurs de la régie Métrobus sont inacceptables et en rupture avec ses décisions de rejet passées qui s’appuyaient toutes sur des aspects juridiques, aussi discutables soient-ils (exemple : la pipe de Tati censurée pour cause de loi Evin).

        Manifestement, la campagne de FNE a été victime de très fortes pressions venues du monde agricole, et plus particulièrement de la très libérale FNSEA, et probablement de s cabinets ministériels.

        En résumé : un scandale !


        • alberto alberto 18 février 2011 13:22

          Bonjour Fergus :

          Ainsi que tu peux le constater, les algues vertes ne sont pas un problèmes !

          Ce qui cause (un gros) problème : c’est d’en parler ! Et là, la régiepub de la RATP veut bien afficher toutes des pubs de jambons et autres cochonailles, mais les algues vertes : chutt...

          C’est vrai aussi qu’il y a plus de pubs à venir du côté des pollueurs que de ceux qui les dénoncent, non ?

          Merci à l’auteur.

          Bien à vous.


        • LE CHAT LE CHAT 18 février 2011 10:09

          Une pub réaliste et réussie , les effets des nitrates sont bien plus visibles que ceux du CO2 !


          • ZEN ZEN 18 février 2011 10:16

            Pour ne pas parler des pesticides, plus insidieux...


            • foufouille foufouille 18 février 2011 10:22

              ils pourraient faire du carburant avec les algues


              • LE CHAT LE CHAT 18 février 2011 11:37

                avec un bon alambic , une eau de vie d’algue ? smiley
                une nouvelle AOC pour la bretagne et des consommateurs sur place ! smiley


              • Johnny Marocco 19 février 2011 00:23

                Et du mobilier, aussi, j’ai été dans un IUT pour des travaux cet été ’à Saint Brieuc, plus précisément), et j’ai vu comment ils recyclaient les algues pour en faire des meubles, très bien vu (comme ça on touche moins au bois, et surtout, au plastique)


              • foufouille foufouille 18 février 2011 12:28

                je veut dire par la, que ce serait un bon moyen de recycler les nitrate du fumier du cochon
                en cuve bien sur


              • oncle archibald 18 février 2011 11:55

                Un mien cousin plein d’humour exilé en Bretagne du coté de Saint Brieux me disait que l’avantage c’est que l’été, l’odeur des algues vertes en décomposition arrive parfois à couvrir celle des porcheries ... suivant d’où vient le vent, évidemment ..


                • Michel DROUET Michel DROUET 18 février 2011 12:13

                  J’habite en Bretagne et je soutient cette campagne : marre du consensus mou qui aboutissent au statu quo après trente ans de pollution, n’en déplaise aux mandarins régionaux qui sont toujours très contents de se retrouver autour d’une table pour ne parler de rien.


                  • Fergus Fergus 18 février 2011 12:58

                    Bonjour, Michel.

                    Même constat pour le Breton d’adoption que je suis. J’ajoute que j’ai vécu durant 10 ans à Morlaix, non loin de la « Lieue de grève » gravement polluée par les algues vertes chaque été entre Plestin et Saint-Michel.


                  • La fille du croquant La fille du croquant 18 février 2011 12:30

                    Mon affiche préférée et qui fait grincer bien des dents : on y voit des morceaux de viande avec affichette «  100% NATUREL » et au dessus en  : « GROS MENTEURS  : La loi n’impose pas l’étiquetage des viandes issues d’animaux nourris aux OGM » ^ ^

                    http://www.fne.asso.fr/fr/nos-dossiers/Agriculture/campagne-2011/la-campagne.html

                    En effet ne jamais oublier QUE TOUTE la viande + crèmerie (lait, œufs et produits transformés) non issus de l’agriculture biologique * CONTIENNENT TOUS des OGM car tous ces animaux sont nourris avec, et je parle bien de la France !

                    Attention à l’appellation « agriculture raisonnée » ! C’est de la novlangue ! L’agriculture raisonnée c’est s’engager à ne pas dépasser les doses prescrites/recommandées en pesticides et autres joyeusetés... Déjà que les taux sont énormes on n’ose imaginer l’agriculture irraisonnée ^ ^

                    Cette précision est capitale car on entend souvent au marché ou autres lieux :

                    - « C’est naturel ? »

                     « Oui bien sûr : c’est de l’agriculture raisonnée ! »

                     « Donc c’est bio ? »

                     « Nan, mais c’est pareil ma bonne dame ! » :p

                    Notre SEUL pouvoir : notre porte monnaie : à qui et pour quoi l’on donne notre argent !

                    * Avec ou sans label ; nombres de petits producteurs ne sont pas labellisés, charge au consom’acteur de vérifier sur place. (Je parle bien entendu dans le cadre de la vente directe).

                    http://sortirdusupermarche12.free-h.net/index.php?option=com_frontpage&I...



                    • oncle archibald 18 février 2011 14:05

                      Bonjour à la petite croquante .. Chez moi, dans le midi viticole, qui l’est de moins en moins, l’agriculture raisonnée c’est traiter quand il le faut et avec des produits le moins nocifs possibles.

                      Et donc moi le petit fils du viticulteur, je vois quelques jeunes qui ne sulfatent pas sept fois par an par principe « parce qu’on ne sait jamais » mais certaines années deux fois d’autres trois ou quatre suivant le temps qu’il a fait et le développement des maladies que le sulfate de cuivre peut prévenir et guérir .. Ils viennent de se rendre compte que les produits de traitement sont chers et que si on peut éviter cela fait du bien à tout le monde .. Avec la disparition de ceux qui en fait ne faisaient que « vendre leurs raisins » à une coopérative peu soucieuse de leurs intérêts, ceux qui survivent en produisant des vins de qualité grâce à des encépagements renouvelés et des vinifications très contrôlées s’en sortent plutôt mieux qu’avant à condition d’accepter de passer beaucoup de temps à la commercialisation directe de leurs produits ...

                      Les anciens produits de traitement qui sont le soufre et le sulfate de cuivre ne sont pas des systémiques, il traitent la surface des feuilles et des fruits. Pourvu qu’on arrête les traitements largement avant la récolte et qu’il ait plu entre le dernier traitement et la cueillette ils sont sans danger aucun pour le consommateur ...

                    • velosolex velosolex 18 février 2011 13:54

                      Il arrive parfois que la censure rate son coup, et donne une écho médiatisé à un événement qui serait passé inaperçu. C’est l’exemple même de cette campagne d’affichage interdite. Il semble bien que les politiques ont cédé une fois de plus à la pression du lobby agricole. Pour mémoire, il faut tout de même se souvenir que le Mardi 6 mai 1986 : le ministère français de l’Agriculture diffuse un communiqué « historique » : "Le territoire français, en raison de son éloignement, a été totalement épargné par les retombées de radionucléides consécutives à l’accident de la centrale de Tchernobyl". En conséquence, on est encore à se demandé combien de cancers sont dus à l’ingestion des produits agricoles et du lait mis abusivement sur le marché, alors que dans les autres pays riverains ils ont été détruits. La levée des politiques actuelle, de tous bords politiques, est un révélateur effrayant de la protection dont bénéficie les agriculteurs. Yves Le Drian, président du conseil de Bretagne, n’en peut plus de protester, et se dit choqué par cette pauvre campagne de protestation, tuée dans l’œuf. Elle ne tient pas compte nous dit-il, des efforts sans pareil pour lutter contre les algues vertes. Il n’y aurait plus que quatre plages touchées.... Ca serait à mourir de rire si l’on n’était pas touché dans sa vie et dans son quotidien par les autres conséquences de la montée des nitrates. Car c’est bien de ça qu’il s’agit. Les déchets azotés dus à la prolifération des porcheries ( voir le site terraecho.net) On ne sait plus que faire de toute cette merde qui file vers les cours d’eau en l’empoisonnant ( en Bretagne ce n’est pus la bouteille de pinard que vous trouverez sur les tables, mais la bouteille d’eau de source achetée à la supérette du coin). Les algues sont la dernière conséquence de cet empoisonnement des sols. Depuis l’an passé, l’état règle la facture du ramassage des algues, de bon matin, avant que les touristes arrivent, ceci pour faire taire les élus qui n’en pouvaient plus de payer. La dilution savante des captages fait que l’eau est en Bretagne en moyenne la plus chère de France, et qu’elle ne serve guère qu’à l’usage de la chasse d’eau et de la machine à laver. Ainsi le scandale demeure, et s’amplifie même. Vous voilà en vacances à Saint-Michel-en-Grève dans les Côtes d’Armor. L’an passé, un cheval est mort ici même et son cavalier s’est évanoui. Le conducteur d’un camion ramasseur semble avoir suivi le même sort. Après la côte nord, c’est maintenant à la côte sud d’être touché. Mais chut, il ne faut pas que ça se sache, que les touristes continuent à venir, et que les affaires continuent.


                      • daniel paulmohaddhib 18 février 2011 14:52

                        merci de l’info

                        je connais pas mal ce coin de bretagne.....ces algues et tutti quanti...
                        partout , dans tous les problemes on retrouve le meme point commun....
                        l’activite des humains...des algues vertes a la guerre....
                        declarons la guerre aux algues verte,en remontant aux sources du probleme...

                        la source est toujours la meme, la competition de profit entre humains..
                        le seul but est le profit, tout le reste n’a aucune importance.....

                        arretons la competition pour le profit entre nous, et on va tout solutionner.....
                        ben oui ok, on fait comment ? on coopere tous sans profit....simple...dans la pratique la solution est la, c’est la seule....

                        quoique , notre vie est vide ,est souffrance aussi , on n’y voit pas de sens ,alors on en cree un sens..... le profit..une fuite de ce vide ..on divorce du vrai pour vivre le faux....si si !

                         mais un sens cree par un humain et un sens universel ca n’a pas la meme gueule non ?
                         c’est ca qui provoque la competition pour le profit...pour tenter de remplir ce vide..et ca ne marche jamais et il en faut de + en +
                        alors la racine de nos problemes devient notre vide.... ?
                        non pas du tout, mais la fuite qui est notre refus de vivre avec le reel...
                        la racine devient moi, toi ,lui eux, nous tous...
                        fuir le reel ca s’appelle de la schizophrenie, ....
                        tous malades...oui..
                        un etre intelligent , un voyageur d’ailleurs venant nous voir....serait ...heberlue , choque et repartirais de suite....lui aussi fuirait mais la ce n’est pas la meme fuite, quitter une maison en feu est intelligence fuir le vrai est heresie et malheur.....
                        Autant on en sait un peu sur la fission de l’atome, en ce qui concerne ce que nous sommes...
                        c’est le desert....
                        on nous a dit : ca a ete toujours et sera toujours comme ca..c’est normal..
                        ah ! ok..bon rien a faire pour les algues alors ? non rien...c’est normal , comme la guerre,comme le business , comme la pauvrete, comme le chomage, la disparition d’especes animales , la torture , etc etc...
                        ca aussi c’est normal ? oui ..ouf j’ai eu peur...


                        • roro46 18 février 2011 15:41

                          « si la photo peut avoir été prise n’importe où dans le monde, personne n’est dupe, c’est bien de la Bretagne qu’il s’agit. »

                          Meuh non ! smiley
                          N’êtes vous jamais allé en Normandie ? Y en a aussi de très jolies !


                          • Fergus Fergus 18 février 2011 16:23

                            Sauf erreur de ma part, ce sont les falaises de Trédrez (Côtes d’Armor), entre Saint-Michel-en-Grève et Locquémeau.


                          • roro46 18 février 2011 16:28

                            C’est possible et peu importe.
                            Il y a aussi des algues vertes en Normandie ; c’est un fait.


                          • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 18 février 2011 17:23

                            On se souvient l’affaire de l ’affiche de Saez maintenant ça.
                            La regie ratp est vraiment au services de spires.
                            Par contre aubade,victoria secrète ou le salon de l’érotisme ça c’est pas dégradant.......
                            sans commentaires


                            • Crevette Crevette 18 février 2011 20:04

                              Et oui, la vérité, ça choque !

                              Lamentable que la RATP censure. J’imagine qu’ils ont reçu un coup de fil.

                              Ce qui m’a le plus choqué, c’est que Le Drian, Président du Conseil Régional de Bretagne porte plainte.

                              Je présume qu’il perdra.

                              J’habite en Finistère, arboriculteur en bio.

                              Je trouve qu’il est bon de montrer la réalité de la société de consommation,
                              et les conséquences du système industriel agroalimentaire.

                              De toute façon, avec la raréfaction du pétrole qui a commencé,
                              n’y en a plus pour très longtemps.

                              Les engrais & pesticides vont devenir un luxe...
                              Je suis même étonné de ne pas les voir manifester vu les prix des carburants.


                              • Olivier Perriet Olivier Perriet 18 février 2011 20:58

                                Mouais, bof.
                                Et concrètement ça changera quoi cette campagne d’anti-pub ?
                                Dénoncer c’est bien...un temps, au début.
                                Mais ensuite ?

                                Quant à la RATP, elle a quand même le droit de choisir les pubs qu’elle veut passer, non ?


                                • le-Joker le-Joker 18 février 2011 21:18

                                  Nous sommes trop peu à le savoir mais la population socio-culturelle la plus touchée par les cancers est le monde agricole. Eux qui devraient au contraire bénéficier d’une vie « au grand air » subissent notamment l’exposition aux pesticides et autres produits chimiques.


                                  • Georges Yang 18 février 2011 22:43

                                    Ces affiches sont un délire de fous furieux de l’écologie dogmatique, cependant en interdire l’affichage est aussi ridicule que de condamner Zemmour, c’est contre productif.


                                    • JL JL 18 février 2011 22:54

                                      George Yang,

                                      si je comprend bien, c’est seulement parce que l’interdiction d’affichage serait contre-productive que la condamnez ?

                                      Dit autrement, vous qualifiez les auteurs de ces affiches de fous furieux de l’écologie, et vous aimeriez interdire leurs affiches si l’interdiction n’était pas contre-productive pour les lobbies ?

                                      Cela se confirme, nous n’avons vraiment pas les mêmes valeurs.


                                    • Georges Yang 18 février 2011 23:05

                                      JL
                                      Je ne suis pas un zélateur des OGM et des algues vertes, mais les ayattollahs verts oublient que l’agriculture et l’élevage intensifs permettent de nourrir les plus pauvres et ceux qui en France privilégient l’écran plat et l’Ipod à la bouffe
                                      La gastronomie est un luxe de riches et de gens éduqués, hélas


                                    • JL JL 18 février 2011 23:14

                                      Non George Yang,

                                      pas à moi ! ne me racontez pas ces sornettes à moi !

                                      Non, l’agriculture intensive permet de ruiner les paysans les plus pauvres dans le tiers monde, à coup de subventions payées par nous, les contribuables. Subventions qui contribuent à notre ruine (et celle de la planètnotre , ruine qui justifie l’endettement, endettement qui justifie la rigueur sociale qui nous est imposée, la boucle est bouclée.

                                      Je vais vomir ! Pourtant j’ai l’habitude, mais je ne m’y ferai jamais !

                                       smiley


                                    • foufouille foufouille 19 février 2011 09:24

                                      "mais les ayattollahs verts oublient que l’agriculture et l’élevage intensifs permettent de nourrir les plus pauvres et ceux qui en France privilégient l’écran plat et l’Ipod à la bouffe« 

                                      non
                                      la viande a 2€/kg vient de l’etranger
                                      suffit de voir combien coute le kilo a l’abattage »aux normes"
                                      entre autre
                                      ca rapporte aux intermediaires et technocrate


                                    • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 19 février 2011 15:23

                                      oublient que l’agriculture et l’élevage intensifs permettent de nourrir les plus pauvres

                                      Vous oubliez « et de donner plein de cancer aux pauvres »

                                      Vos propos n’ont rien de sérieux,on peut aisément nourrir la population sans pesticides ou autres,c’est une question de volonté.Vous êtes tomber dans la marmite de propagande de BIG AGRO quand vous étiez petit comme beaucoup d’autre.


                                    • GVilleneuve 19 février 2011 15:52

                                      M. Yang, vous vivez dans une fable. Plus de 50% de ce qui est produit par nos agriculteurs intensifs ne sera jamais consommé. Et annoncer que ce type d’agriculture permet de nourrir les plus pauvres... C’est un argument digne de Zemmour !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

romarin87

romarin87
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès