Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Des rivières sous la banquise !

Des rivières sous la banquise !

Asar_vostok_lake_13mar2003_lPlus de 150 lacs ont été repérés sous la banquise antarctique (mais ils pourraient être des milliers), et une équipe de chercheurs britanniques, menée par des scientifiques du Centre d’observation et de modélisation polaire de l’Université collège de Londres, vient d’apporter une information très importante : ces lacs seraient reliés entre eux par un réseau de rivières...

Pourquoi est-ce important ? Parce que, depuis longtemps, les scientifiques rêvent d’effectuer des prélèvements dans ces lacs, à la recherche de bactéries et de microbes qui pourraient avoir été bloqués là depuis des millions d’années, évoluant dans ce milieu isolé. Certains pensent même que si des microbes ont pu évoluer dans ces lacs, ils l’ont fait d’une manière peut-être équivalente à ceux que l’on pourrait trouver sur Europa, la lune de Jupiter, par exemple. Une seule chose les bloque depuis des années : comment effectuer ce prélèvement sans contaminer la nappe ?

Mais les relevés, effectués avec un satellite radar européen, ont montré une élévation simultanée du niveau de plusieurs lacs distants de 290 kilomètres, laissant penser à une réaction en chaîne, un réseau de rivières alimentant les différents lacs sous la banquise.

Du coup, les théories sont remises en cause. Qui peut dire que ces rivières n’ont jamais communiqué avec l’océan ? De plus, si un seul lac a été, pour une raison ou une autre, contaminé, bien d’autres ont pu être affectés par le réseau de rivières... Le principe de "laboratoires biologiques isolés" en prend un coup.

Lv3dLe plus célèbre des lacs, le Vostok, contient 5 400 kilomètres cubes d’eau, soit l’équivalent de la consommation d’une ville comme Londres pendant 5000 ans... Et sa puissance aurait très bien pu générer des courants "sous-banquise" pouvant atteindre la mer. On peut voir ici une simulation du lac Vostok.

Les deux images montrent le lac Vostok, sous plus de 3600 mètres de glace.


Moyenne des avis sur cet article :  4.77/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • brch90 (---.---.57.24) 20 avril 2006 12:19

    Fantastique, merci pour votre article sans parti pris !


    • christophe Agnus (---.---.242.185) 20 avril 2006 12:26

      De rien... smiley C’est ce que j’essaie de faire dans Nautilus magazine, en général. Donner de la connaissance et du rêve, pour sensibiliser sur la beauté et la fragilité du monde.


    • Thirqual (---.---.15.86) 20 avril 2006 16:43

      Juste un commentaire, sur une confusion assez commune. La banquise désigne la glace de mer, rattachée éventuellement au continent mais d’épaisseur plus fine que ce qu’on trouve sur le continent antarctique, qui est appelé calotte, et qui comme vous le précisez peut faire plus de 3km d’épaisseur.

      C’est certes un détail technique, mais de nombreux propagandistes se servent hélas de cette confusion dans l’esprit du grand public pour avancer leurs thèses.

      Ca fait un moment maintenant que le forage russe puis russo-européen de Vostok attend patiemment la conception d’outils non contaminants destinés à prélever des échantillons dans ce lac. Le problème est bien complexe d’ailleurs. Pour la communication des rivières avec l’océan, l’eau ne peut pas être plus vieille que la formation de la calotte, soit 40 millions d’années en gros, donc des travaux sur les échantillons récupérés et les différences dans les génomes par rapport à ce qui a évolué sur le reste du globe devraient pouvoir donner des estimations sur l’âge de séparation éventuel. De là à en tirer des informations sur l’évolution, bah je suis pas biologiste ^^

      En tout cas, merci pour votre article et pour ces renseignements.


      • christophe Agnus (---.---.242.185) 20 avril 2006 16:45

        Merci pour ces précisions. En effet, la confusion est commune, je tâcherai de ne plus la faire !


      • ohnil (---.---.94.51) 20 avril 2006 19:07

        Si je peux me permettre un lien vers le site de National Géographic channel :

        National Géographic

        C’est une émission diffusée hier soir sur des inondations cataclysmiques en amérique du nord à la période glacière.

        Ils parlent justement dans les explications, du phénomène d’eau « surfondu » qui s’infiltre dans la glace.

        Il y a quelques rediffusions prévues pour ceux qui veulent regarder.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès