Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Ecologie bafouée, notre avenir hypothéqué !

Ecologie bafouée, notre avenir hypothéqué !

Faire des alliances, remporter les élections, se faire une place au soleil, profiter du système et mépriser les électeurs. Tel est le programme de tous les partis politiques et des élus d’Europe Ecologie les Verts en premier lieu. Si l’écologie est une noble et indispensable cause, ses leaders ne sont que des valets de l’économie de marché. Se faire une place au soleil, tout le monde en rêve, mais l’éthique doit rester la valeur cardinale de nos actions. La Terre souffre de notre mépris et que faisons-nous pour stopper l’hémorragie ? On glisse un bulletin de vote en se persuadant que cela va changer les choses… Le changement c’est pour quand ?

JPEG - 65.2 ko
La non catastrophe éologiste (pour certains)...

La « catastrophe de l’Erika » de 1999 symbolise à elle seule le monde que nous construisons ou plutôt que nous polluons et sabotons. La course au profit fait fi de toutes les barrières morales et humaines. Les pavillons de complaisance font tourner le business des armateurs et des géants du pétrole. Une goutte de fioul ou des milliers de litres déversés dans la mer ne signifient rien pour tous les individus qui spéculent et profitent d’un système où l’argent est roi. Ils détruisent la planète ? Oui, mais ils ont le droit parce qu’ils sont puissants.

Où sont les hommes politiques ? Que font-ils réellement à part aller d’une conférence internationale à une autre, regretter ce qui se passe pour mieux laisser faire encore ? Si la catastrophe de l’Erika n’a pas ému la ministre de l’Environnement de l’époque, nous étions des centaines, des milliers de bénévoles avec des moyens dérisoires pour sauver la faune et la flore de notre littoral. Non madame Voynet ! Vous avez fait honte à tous en déclarant à l’époque :

« Ce n’est pas la catastrophe du siècle ».

La catastrophe c’est cette écologie malsaine que vous et vos camarades portez sur nos écrans de télévision. Quelles sont les mesures réellement fondamentales qui ont été prises lorsque vous étiez au pouvoir ? La pastille verte ? Mesures pathétiques et culpabilisation de Français qui ont une plus grande affection pour la planète, le monde animal et végétal. Nous sommes souillés par ces multinationales qui n’ont que le profit en tête. De cette immonde boue, de ces miasmes sort comme dans un cauchemar des politicards qui ne rêvent que d’argent et d’espace médiatique.

Cécile Duflot, dauphine de Voynet, faite reine des Verts est un poison pour la véritable écologie. Une écologie respectueuse des êtres vivants et en premier lieu des hommes. Sa révolte en paroles à propos des Rom serait peut-être touchante si cela ne cachait pas le désir de tromper encore une fois les électeurs sur le vide qui vient couronner l’action des écologistes au gouvernement depuis un an.

Pendant ce temps, la planète meurt. Les plages sont souillées chaque jour, les abeilles s’éteignent par milliers, les OGM envahissent nos champs et nos assiettes et nous n’imposons pas à nos dirigeants un réel cap écologique. Les sourires mielleux de Jean-Vincent Placé auront encore leur place pendant longtemps sur les plateaux télé. Mais nous, aurons-nous encore de quoi avoir le sourire dans quelques années ?

JPEG - 101.7 ko
Pollution encore et toujours...

Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Webooster 2 octobre 2013 10:50

    Bravo pour cette prise de conscience !

    Il serait temps que les électeurs mettent la pression sur les élus afin qu’il prennent de vrai décisions. L’une d’entre elles, la plus importante à mon avis, sera la production de façon propre d’hydrogène. Les voitures ne pollueront plus et les transports de mazout seront réduits. Mais la France a un énorme retard sur le sujet, les autres pays ont déjà compris l’intérêt écologique et économique d’être les plus performants sur cette technologie.

    • devphil30 devphil30 2 octobre 2013 11:42

      Le monde libéral détruit tout , les hommes , la nature , la vie 


      Les hommes parviennent à se renouveler pour être de nouveau exploiter par contre un jour la nature dira stop ....
      Pas sûr qu’à ce moment en empruntant aux banques des milliards ont puissent sauver la planète , à quoi serviront tous les milliards dans les paradis fiscaux lors de la montée des eaux , bien que l’on ne soit pas encore certain du réchauffement climatique , la banquise a perdu au moins la moitié de sa surface en 40 ans mais ...mais on n’est certain ..Affaire à suivre dans 50 ans.

      Pour revenir au cas de l’Erika surement sous pavillon de complaisance avec des marins sous payés qui ne connaissaient pas les côtes ni la navigation en Bretagne affrétés par un groupe Français ...enfin mais qui a du mal a reconnaître sa responsabilité , forcement car il a tout fait pour limiter ses frais et sa responsabilité.

      Pourtant Total dispose d’une bonne trésorerie mais il faut penser aussi aux actionnaires , surtout à eux et au salaire de Mr de Margerie ( ça coûte cher pour entretenir sa moustache )

      Voila un monde basé sur le fric conduit à un monde pourri par ce même fric qui ferait faire n’importe quoi pour gagner encore un peu plus et toujours et encore toujours un peu plus 

      C’est vraiment trop pourri 


      Philippe 
       



      • Croa Croa 2 octobre 2013 15:00

        Oui, c’est exactement ça !

        Nous sommes riches en fait avec plus de têtes et de bras disponibles que nécessaire pour nous sauver tous...
         Mais voilà l’argent qui pourri tout bloque tous ce potentiel ! Utilisé pour partie à produire de l’inutile et du jetable, inutilisé et exclu, condamné au chômage pour l’autre partie... Ah ils peuvent être fiers les banquiers qui dirigent ce monde !  smiley


      • Marc Chinal Marc Chinal 3 octobre 2013 01:48

        Ce n’est pas le monde libéral qui détruit tout, c’est le monde monétiste.
        .
        Les communistes d’URSS n’étaient pas libéraux, mais toujours monétistes.
        Résultat : nature détruite pour raisons financières !
        .
        Ne méprisez plus les idées post-monétaires. Commencez à réfléchir sur ce sujet.


      • hunter hunter 2 octobre 2013 11:43

        Salut à tous,

        Très bon papier, mais bon, les électeurs, se foutent de l’environnement !

        Un simple exemple : deux réactions sur ce papier !
        De nos jours, le citoyen n’est plus un citoyen : c’est un employé d’une filiale (qui avant s’appelait France, et était une nation), cette même filiale, dépendant de la multinationale mondialiste !

        Et l’ex-citoyen , ne raisonne qu’en employé : pouvoir d’achat, pognon, consommation, etc, etc...

        Ajouté à cela la propagande non stop des merdias mainstream (et la croissance, bla bla bla, et la compétitivité, bla bla bla,, etc, etc...)
        et la dégradation régulière de l’environnement depuis des décennies, le con-sommateur il s’en branle : tout ce qui l’intéresse, c’est pourra-t-il où non se payer le dernier iphone en 4G, pour pouvoir raconter sa pauvre vie minable, à ses non moins minables « amis », qui alors renforceront son ego à grands renforts de « like », et tout ça encore plus rapidement, grâce à la 4G, qu’il est prié de vénérer dorénavant, même si ces putains d’ondes vont le conduire bientôt chez les collègues du professeur Schwrtzenberg !!!

        Ce monde est pitoyable ! L’humanité est pitoyable ! Qu’elle disparaisse !

        Adishatz

        H/


        • Bilou32 Bilou32 3 octobre 2013 08:33

          C’est en effet désespérant... Le dernier rapport du GIEC, dont on parle très peu, n’ est pourtant pas optimiste, mais l’opinion publique se conforte dans sa connerie en pensant que ce rapport est bidon... Pourtant, il semblerait que la probabilité que le pire des scéanarii se réalise soit énorme ! Pour le moment, les constations et mesures nous placent dans la fourchette haute des premières prévisions. Vu le niveau de connerie humaine ambiante, je doute que notre espèce s’en sorte...


        • foufouille foufouille 2 octobre 2013 11:46

          « Et l’ex-citoyen , ne raisonne qu’en employé : pouvoir d’achat, pognon, consommation, etc, etc... »

          et tu vis de l’air du temps ?


          • peace06 2 octobre 2013 13:15

            Notre terre, tout le monde se moque bien d’elle...il n’y a que la « croissance », le « develloppement » et le fric qui compte...
            quelques oiseaux mazoutés et des forets qui disparaisent.. ca ne gene personne... et surtout pas les grands de ce monde..
            j’ai ete militante longtemps dans des groupe ecologistes.. mais j’ai abandonné devant tant d’hypocrisie...
            notre terre se meurt empoisonnée par le pouvoir de l’argent..
            mais un jour elle eternura un peu plus fort... et l’humanité disparaitra... dommage...
            tant de talents... et si peu d’amour..


            • Croa Croa 2 octobre 2013 15:10

              C’est vrai qu’il y a de quoi désespérer !

              Tu peux au moins continuer à cultiver la sobriété dans ton coin smiley


            • alinea Alinea 2 octobre 2013 14:02

              Bon coup de gueule ! mais comme tous les coups de gueule, marque d’impuissance. Certes nous pouvons éviter de voter pour les verts ! mais on se doute que là n’est pas le problème !
              Les petits malins de Greenpeace risquent d’en prendre pour quinze ans en Russie, et Watson est pourchassé pire que Ben Laden !!
              Alors quoi ? alors rien ; on fait chacun ce que l’on a à faire, y compris donner des coups de gueule de temps en temps !
              Merci ...


              • jakomino59 2 octobre 2013 17:32

                Bonjour à tous,

                je pense que les écolos, tout au moins les français sont nettement plus préoccupée par leur carrière politique que par la défense de la nature, les énergies renouvelables, la pollution, bref, tout ce qui devrait être leur cheval de bataille.

                Jamais l’un de nos écolos n’a préconisé le recours au télétravail (ma marotte). De nos jours, énormément de postes de travail nécessitent pour seuls outils, un PC connecté au réseau de l’entreprise dont l’unité centrale est situés bien souvent à des centaines de km, et un téléphone. Rien d’autre. Même l’administration avance à grand pas en matière de dématérialisation des documents. Dés lors, la présence d’un groupe individus en un seul point géographique n’est plus de réelles raisons d’être.

                L’on pourrait facilement imaginer que les personnels « télétravaillent » soit de chez eux, soit d’un point géographique commun à plusieurs entreprises situé dans leur ville (Mairie, ZA,etc...).

                Imaginez tout ce qu’apporterait cette méthode de travail (qui existe déjà ailleurs) appliquée aux plusieurs millions de travailleur sur écran. Baisse substantielle des besoins en transport donc, des économies d’énergie énormes, du pouvoir d’achat rendu au travailleur, une nette baisse de la pollution et enfin un vrai respect pour la planète et un vrai début de solution au soi-disant « problème du réchauffement climatique ». Nombre d’infrastructures d’accueil réduit au minimum et donc, des dépenses d’entretien, de rénovation, d’ameublement réduites d’autant (à mon avis, ça doit chiffrer actuellement). Plus de contacts physiques entre gens qui ne se supportent pas et donc, un plus grand confort de vie tout en assumant son travail. J’ai envie de dire, baisse notable des cas de harcèlement moral, forcément.

                J’en oublie certainement mais bon, je sais, je rêve. Toutefois, force est de constater que les moyens techniques existent et c’est quand même un peu dommage qu’ils ne soient pas utilisés pour améliorer l’environnement, réduire les dépenses, améliorer les conditions de vie des gens. C’est un peu comme si un jardinier retournait ses 5000 m2 de jardin à la bêche au lieu d’utiliser sa motobineuse 12cv posée à côté de lui. C’est bête !

                Preuve s’il en était besoin, que tous ces discours sur le réchauffement climatique, la pollution des véhicules diesels, l’énergie renouvelable, etc... c’est de la flûte destinées à gouverner les gens par la peur pour mieux les exploiter et enrichir un petit club de très riches (les illuminatis ?).


                • Croa Croa 2 octobre 2013 20:20

                  Tu confond ’’écolos’’ et EELV...

                   smiley smiley smiley smiley smiley smiley

                  alors même que les vrais écologistes ne sont pas à EELV !


                • Bilou32 Bilou32 3 octobre 2013 08:19

                  Il est certain que ce n’est pas la planète qui est en danger, mais les espèces vivantes qui la peuplent, à commencer par nous. Si nous sommes incapables de survivre à nous mêmes, la Terre aura quelques millions d’années pour revoir sa copie. L’Homme est trop con...


                • nemotyrannus nemotyrannus 2 octobre 2013 18:42

                  Je pense aussi que ça irait mieux si on avait pas ces abrutis qui refilent leurs propres défauts aux écolos.


                  « Bobos , rêveurs , immatures en dehors des réalités , moutons, ignorants. »
                  Et voilà la propagande est faite.
                  Parce qu’il y a des gens qui se font une spécialité de « savoir » où sont les priorités de la vie et s’admirent en disant celà. Ils prennent des airs condescendants . Ils jouent les parents avec ce qu’ils pensent être une occupation de gamin et d’ados attardés. Ils se croient plus grands et plus en phase avec les réalités du monde...
                  Pauvres et riches d’ailleurs.

                  Pourquoi croyez vous qu’ils répondent touours « çà crée de l’emploi » comme défense , d’ailleurs ?

                  Voilà pourquoi ils sont pas pris aux serieux les écolos.
                  Y’a toutes ces idées à faut à casser avec fermeté et si possible en engueulant ces types.

                  Personne n’a encore osé montrer que ces doux mots s’appliquent surtout à ceux qui veulent les faire taire.

                  Tapez sur les verts et leurs embrouilles gouvernementales c’est bien beau mais je ne pense pas qu’ils soient eux-même leurs pires ennemis (même si il fut l’admettre , c’est navrant)

                  Ils sont pas pris au serieux parce que ça coince à la base.

                  • Croa Croa 2 octobre 2013 20:24

                     smiley smiley smiley même erreur ! smiley smiley smiley

                    Tes remarques s’appliquent aux Verts, pas aux écolos !


                  • nemotyrannus nemotyrannus 4 octobre 2013 18:55

                    Sauf que pas une fois je n’ai fait de remarque sur les écolos eux même alors que je le fait bien sur les verts.


                    Votre argument est invalide.

                  • Klisthène 2017 Kxyz 2 octobre 2013 19:54

                     l écologie n est pas que politik mais bien de l affaire de tous dans nos choix de consommateurs ..de nombreuses initiatives citoyennes comme les amap les jardins partagés par exemple ,le co voiturage le recyclage ne sont pas des actes spectaculaires mais qui fonde ce qu on peut imaginer être une société soucieuse d être durable ou plutôt soutenable.
                    je pour avoir été de mouvement politik écologiste j ai constaté l image déplorable qu avaient les écologistes.Ils en sont responsables ne le nions pas mais les électeurs y trouvent aussi une belle excuse pour ne pas changer leur mode de vie ...
                    On parle de cecile dufflot et sa clique mais au parlement européen certains font un boulot remarquable je pense à josé Bové qui defend une agriculture paysanne je pense à Michel Rivasi de la Criiad .
                    Maintenant pour avoir longuement réfléchi à quelles seraient les meilleurs solutions peser sur le débat politik j en arrive à conclusion d’ un groupe de citoyens et citoyennes rassemblé par le souhait d une écologie citoyenne le fasse en
                    proposant des actions concrètes localement pesant sur leurs élus et non en essayant d être élus eux même ..car à l expérience on constate qu à vouloir être élu soi même on rentre dans des calculs politiciens ..au résultat néant au final..


                    • dixneuf 2 octobre 2013 20:39

                      Duflot a raison, les roms qui sont présents depuis des années sont très bien intégrés, par exemple certains aident l’industrie du câble, d’autres l’apprentissage des jeunes, chacun fait ce qu’il peut, il faut les encourager, surtout qu’avec eux on n’a pas de problèmes de voile, de burka, de halal. Duflot devrait prévoir de construire des logements qui leurs seraient réservés, à loyer modérés ou pas, d toute façon s’ils ne peuvent pas payer et bien ils ne paieront pas, c’est tout simple.


                        • Chris De Baün 2 octobre 2013 22:26

                          « Lorsqu’une nation a été forcée de recourir au droit de l’insurrection, elle rentre dans l’état de nature à l’égard du tyran. Comment celui-ci pourrait-il invoquer le pacte social ? Il l’a anéanti. (…) Les peuples ne jugent pas comme les cours judiciaires ; ils ne rendent point de sentences, ils lancent la foudre. » (Paroles de Robespierre en 1792.)

                          Toutes les gouvernances actuelles sont des dictatures alors agissons pour qu’ils DEGAGENT .... ! smiley


                          • Laurenzola Laurenzola 8 octobre 2013 23:24

                            Ecolomie, ou comment prendre conscience que le meilleur investissement est à faire dans la préservation de notre environnement.


                            • Herve.C Herve.C 9 octobre 2013 15:31

                              Merci pour votre article Quentin. Avec tout ce que vous avez décrit (et qui est vrai), y’a t-il seulement une issue favorable à tout ce déluge ? Si oui selon vous, laquelle ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès