Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > EDF renforce ses capacités d’émission de CO2 !

EDF renforce ses capacités d’émission de CO2 !

Bien que l’ouverture du marché de l’electricité pour les particuliers soit imminente, EDF est et restera longtemps notre fournisseur n° 1. Aussi, la composition des différentes sources d’énergie qu’il utilise - bien qu’elle soit inconnue des ex-candidats à la présidentielle - est très importante. Depuis les années 70, seuls 10 % de notre électricité est produite à partir de ressources fossiles émettant des gaz à effet de serre (pétrole, gaz et charbon). Les énergies renouvelables pourront-elles se substituer à ces ressources d’un autre temps ? Décryptage d’une réalité bien différente de la théorie.

Le contexte

Après des années de hausses ininterrompues, la consommation d’électricité a baissé d’1 % en France en 2006, grâce aux économies des grandes industries (les ménages ont encore augmenté leur consommation de 2 %, avec notamment + 4 % pour l’électricité hors chauffage).

On le sait, pour faire face aux enjeux climatiques, il va falloir réduire notre consommation d’énergie. Sans pour autant faire de gros sacrifices : les appareils électriques consomment de moins en moins, il nous suffit de ne pas les multiplier dans nos maisons, et de remplacer les vieilles ampoules par des nouvelles à économie d’énergie.

Le réchauffement climatique est en marche : grâce à des hivers plus doux, on a de moins en moins besoin d’énergie pour chauffer nos logements. Parallèlement, de gros efforts sont entrepris pour l’isolation des logements existants.

Enfin, on nous parle sans cesse de notre déclin industriel. Selon L’Expansion, la production d’automobile devrait baisser de 10 % cette année et la production sidérurgique de 5 %.

Il semble donc évident que la consommation d’électricité en France va plutôt baisser dans les années à venir, non ?

 

Les faits

D’où ma grande surprise en lisant les propos de Pierre Gadonneix, président-directeur général d’EDF : "La croissance de la demande appelle des investissements massifs, notamment dans la production", nous lance-t-il pour justifier "la construction de nouvelles centrales thermiques à flamme pour 900 millions d’euros". Entendez par là, des centrales au gaz qui émettent du CO2 à plein nez (gaz qui en plus viendra forcément de chez M. Poutine).

Ceci complète le programme de "modernisation" (l’emploi de ce terme n’engage que lui) et de renforcement des capacités de production du groupe, présenté en octobre 2005 avec la remise en service de quatre unités de production au fioul (!) et la rénovation de plusieurs centrales au charbon pour un investissment de 920 M€ !

Admettons qu’il faudrait fermer certaines de nos plus vieilles centrales nucléaires dans dix ans. Si nouveau besoin d’électricité il y avait, devrait-il être fourni par des centrales au gaz, au fioul ou au charbon ? Quid des énergies renouvelables et des économies d’énergie ? Notre argent (EDF est encore public à plus de 80 %) ne pourrait-il pas être mieux investi ?

La réalité place EDF bien loin de l’image de défenseur de l’environnement qu’il essaie de se donner.

www.NonALaDette.fr


Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • judel.66 3 juillet 2007 16:24

    il faudrait que les ecolos comprennentque ce n’est pas en produisant de l’electicité a doses homeopatiques que nous arriverons a satisfaire la demande.......nous n’avons pratiquementplus de sites permettantla construction d’un barrage ; ilfaut lancer le chantier de centrales nucléaires et nous ficher la paix avec le traitement des dechets ;;sans la baudruche voynet ,superphenix serait encore en service et en 1981 nous commencions a y régénérer du combustible a partir de déchets retraités ; nous avions alors 20 ans d’avance sur le monde entier pour le nucléaire civil ; la plupart des ecolos sont des nuls farfelus et la baudruche voynet ne sait que faire et vendre du vent «  » pour exiter les sots «  »..cela dit il n ’y a aujourd" hui que le nucléaire qui permette de prodruire de l’electicité sans co2 ...


    • Nono Ladette Nono Ladette 4 juillet 2007 16:10

      Vous prenez les choses à l’envers : c’est l’homme qui devrait adapter sa demande d’énergie aux contraintes de la planète.

      L’énergie la plus propre c’est celle qui n’est pas consommée, et donc pas produite !


    • GéraldCursoux Cursoux Gérald 3 juillet 2007 17:48

      Ouverture du marché de l’énergie à la concurrence : un effet collatéral positif. Oui, je vais abandonner EDF pour un autre électricien. Pour quelle bonne raison, me demande-t-on ? Mais tout simplement pour ne plus verser - enfin ! - 1% du montant de ma facture d’électricité au CCAS, au fameux comité des œuvres sociales de notre entreprise nationale (qui, dit-on dans certains milieux semble-t-il bien informés, servirait, via des circuits obscurs qu’essaie de démêler la Cour des Comptes, de « pompe à finances », non pas pour le Père Ubu mais pour certain parti politique dont il est d’usage de taire le nom dans les mêmes milieux semble-t-il bien informés).


      • ZEN ZEN 3 juillet 2007 18:34

        Cursoux Gérald

        Ne vous inquiétez pas, vous allez verser bien plus aux actionnaires, qui ne manquent pas d’exigences....


      • Bulgroz 3 juillet 2007 18:15

        Vous dites :« D’où ma grande surprise en lisant les propos de Pierre Gadonneix... »

        Cela m’intéresse et m’interpelle, d’où tenez vous ces propos ? Etonnant, je ne les retrouve nulle part.

        Par contre, il a dit ça :

        « Pour répondre à la future concurrence acharnée, Pierre Gadonneix souhaite offrir »dans la durée les tarifs parmi les plus bas d’Europe« et souligne »que choisir EDF c’est préserver l’environnement puisque grâce au nucléaire et à l’hydraulique, 95% de notre production n’émet pas de CO2«  ».

        Merci de nous donner vos sources.


        • Nono Ladette Nono Ladette 4 juillet 2007 16:12

          Le communiqué d’EDF : http://www.edf.fr/104485i/Accueil-com/presse/communiques-et-dossiers-de-presse/Noeud-Communiques-et-Dossier-de-presse/EDF-renforce-son-programme-de-construction-de-nouvelles-centrales.html

          Et après on voit les pubs dans les magazines : « EDF investit dans les énergies renouvelables »...


        • Pierrot Pierrot 5 juillet 2007 11:14

          Bonjour, il faut aussi noter que EDF doit investir dans la production d’électricité à base de combustibles charbon et gaz afin de pallier l’énergie très intermittente (25 % au mieux) des centrales éoliennes, dont elle est dans l’obligation de l’acheter à un prix astronomique, même si cette énergie éolienne ne représente que 0,2 % de la production d’électricité en France (2006). Cordialement.


        • m3uch4 m3uch4 4 juillet 2007 11:41

          Je propose à l’auteur de mettre une dynamo sur son vélo d’appartement, et de pédaler 24h/24 pour alimenter sa maison en éléctricité. Il faut montrer l’exemple.

          Et vive les Shadoks ! smiley


          • g.jacquin g.jacquin 5 juillet 2007 07:38

            Bonjour,

            1) EDF va faire gagner beaucoup d’argent aux producteurs éoliens qui comme chacun sait, sont incapables d’assurer un service fiable.

            L’état impose cette idiotie... Ce qui implique pour EDF de reconstruire des unités de production (centrales à flammes)à proximité immédiate des futurs champs éoliens.

            2) EDF va être confronté à la concurrence... Hors tous le monde à bien compris que cette concurrence imposée par Bruxelles est faussée car l’investissement des français dans le nucléaire positionne le prix du kWh vendu par EDF à un tarif qu’aucuns de ses concurrents ne peut atteindre !

            3) EDF nous explique que pour être rentable, un réacteur nucléaire doit, aujourd’hui, avoir une puissance installée supérieure à 1.2 GWe. En d’autres termes si les besoins ponctuels pour une région sont inférieurs à cette puissance, il est plus avantageux de construire une centrale à flamme que de transporter l’énergie issue du nucléaire sur des distances importantes.

            Les raison sont doubles

            a) le prix de revient du MWh est plus avantageux pour le charbon dans les puissances faibles

            b) Le parc des centrales à flamme à besoin d’être rénové. Il est presque aussi onéreux de remettre une centrale à des normes de pollution faible que d’en construire de nouvelles.

            Quel choix reste-t-il à EDF :

            a) Soit être démantelé et revendu par « tiroirs » à des opérateurs privés (Bruxelles à décidé de casser tous les monopoles et surtout celui d’EDF)

            b) Soit ramener sont prix de vente du kWh à un niveau qui devienne concurrentiel. Autrement dit, justifier une augmentation du prix de vente du kWh par des travaux de toutes nature y compris par des prétextes qui techniquement ne sont pas crédibles.

            C’est ainsi qu’on assiste à la prolifération d’éolienne financées par les impôts des français,

            a) Dont le prétexte de leur construction est la diminution du CO2

            b) Mais qui ne servent à rien car pas utilisées (ou très peu) pendant les heures de pointes

            c) Dont le principal promoteur est une filiale d’EDF

            d) Dont le kWh est racheté par EDF qui le revend 2 fois moins cher à l’export

            e) EDF qui justifie les nouvelles centrales à flamme à cause de la fiabilité des éoliennes

            f) Avec un gouvernement qui aimerait profiter d’avantage des rentrées d’Euros d’EDF

            g) Ce même gouvernement qui pourrait bien nous appliquer sur l’énergie electrique, en plus de l’augmentation du prix du kWh, une taxe identique à celle des produits pétroliers...

            La liste pourrait s’allonger... Et nous dans tout ça ? ? ? On paye !

            Que représente les 900M€ pour la « modernisation » des centrales à flammes ? Pas grand chose quand on nous promet des milliers d’éoliennes qui n’auront comme autre objectif que de nous soutirer un peu plus d’argent au prétexte de moins polluer !!!

            Ils veulent 10 GWe d’éoliennes ! soit : 10 000 éoliennes de 1 MWe à environ 1 million d’€ le MWe installé, soit la modique somme de 10 MILLIARD D’EUROS... Alors, vos 900 millions font sourire nos politiques ainsi que tous les promoteurs éoliens...

            Qui se régalent de tous ses faux débats.


            • Pierrot Pierrot 5 juillet 2007 11:18

              Exact, ces éoliennes ne produisent quasiment rien mais nous coûtent très chères ! Cordialement.


            • ZEN ZEN 5 juillet 2007 08:53

              Juste pour rafraîchir la mémoire. C’est tout frais !

              http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=26451


              • ZEN ZEN 5 juillet 2007 09:27

                @ Gerald Cursoux

                Réfléchissez bien quand même !...

                http://www.alternatives-economiques.fr/site/260_005_gaz_electricite.html


                • Stephane Klein Stephane Klein 7 juillet 2007 00:40

                  C’est tout vu, je suis pour la liberlisation car :
                  - j’en ai marre d’engraisser le comite d’entreprise d’EDF et la CGT.
                  - je veux consommer du courant vert a 100% dont je connais l’origine (eolienne et hydro, un peu de solaire).
                  - n’etant pas ideologue, habitant a 1 km de l’Allemagne et 2 de la Suisse, je sais parfaitement que la fourniture d’electricite en masse peut se faire avec un marche prive a 100%.
                  - j’emm.... les docteurs d’opinion et autres masturbateurs de cervelle.


                  • vivelecentre 11 juillet 2007 23:08

                    pour contribuer au debat, pour les ayatollahs des entreprises publiques, là, cela ne sent même pas le gaz !!!!!!! et pour cause :

                    «  »« Dernière minute Brest 19:26 - mercredi 11 juillet 2007 Brennilis : EDF se fait taper sur les doigts Fûts de déchets radioactifs corrodés, radioactivité fortement sous-évaluée, erreurs de comptage : l’Autorité de Sûreté nucléaire a constaté des »dysfonctionnements« pour le moins étonnants lors d’une inspection de la centrale nucléaire de Brennilis (Finistère), en mai dernier. EDF minimise. Plus d’informations demain dans Ouest-France »«  »

                    chuttttttttt , on est dans un bastion des rouges...


                    • Volontaires 13 juillet 2007 23:05

                      Ca c’est malin, mais sachez qu’en fait vous contribuerez encore à la CCAS car :
                      - votre fournisseur alternatif (Poweo ou Direct Energie) paiera EDF pour l’accès au réseau (60% de votre prix en gros) et donc, indirectement, il paiera le 1% CCAS ;
                      - votre fournisseur alternatif achète son énergie ... à EDF pour une grande part, et donc ça fait aussi du CA pour EDF et du % pour la CCAS.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès