Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Energie : pas assez chère, mon fils !

Energie : pas assez chère, mon fils !

Nous sommes des drogués de l’énergie, et il est urgent de nous désintoxiquer.

Chacun d’entre nous s’affole à la vue de l’évolution du prix du pétrole et de sa répercussion sur le prix du litre d’essence. Pour certains, cette envolée pourrait bien être une réelle chance de se détacher de notre dépendance à l’énergie fossile.

Cette thèse est extraite du livre de Jean-Marc Jancovici et Alain Grandjean : Le plein s’il vous plaît.

Ingénieur conseil, l’un (Jancovici), économiste, l’autre (Grandjean), ces deux polytechniciens ne font pas dans la dentelle, je dirais même qu’ils nous foutent les jetons !

Partant du principe incontestable que les réserves de pétrole ne sont pas inépuisables, ils prévoient une production maximale dans les années 2020, puis une décroissance qui conduira à une crise définitive quand l’offre ne pourra plus répondre à la demande. Ajoutez à cela les conséquences du réchauffement de la planète, et vous avez le tableau de notre société de demain.

Bon, alors, que fait-on ? On se rabat sur le charbon, on mise sur les énergies renouvelables, sur le nucléaire ? On compte sur les progrès de la technologie pour consommer moins ?

Selon nos deux compères, ce n’est pas de ce côté (seul) que se trouve notre salut. Le charbon coûte trop cher à extraire, et surtout pollue énormément. Les énergies renouvelables, quand bien même on réussirait à tripler leur production dans les décennies à venir, ce serait loin d’être suffisant. Pour le nucléaire, passer des 5% de production mondiale aujourd’hui à 75% nécessiterait de construire 8000 centrales en 50 ans...

Dans les progrès de la technologie, les économies réalisées ne sont pas à la hauteur de l’augmentation de la consommation constatée par ailleurs, donc le bilan est négatif.

Quelle solution, alors ? Jancovici et Grandjean proposent, ni plus ni moins, d’augmenter les taxes sur les énergies polluantes ! Le but ? Obliger (il n’y a pas d’autre mot) les acteurs (industriels et particuliers) à consommer moins tout en apportant aux gouvernements des moyens supplémentaires pour développer les recherches sur les énergies alternatives et pour financer les reconversions indispensables.

Ainsi le prix du carburant arriverait en 2020 aux environs de 3€ le litre, grâce (enfin si on peut dire) à une augmentation de 6 à 8% l’an. Bien sûr, toutes les autres énergies polluantes (fioul, gaz, kérosène, etc.) y passeront également.

L’avantage de cette solution, c’est qu’ainsi programmée et connue de tous, elle apporterait une gestion plus aisée, sans crise brutale.

Le pire dans tout ça, c’est que les deux auteurs sont assez convaincants dans leur démonstration.

Avons-nous le choix ?

Des extraits de leur livre

PS : D’ailleurs, cette proposition de taxation ne vous rappelle-t-elle pas la taxation supplémentaire sur les cartes grises des véhicules neufs et d’occasion (mis en circulation après le 1 juin 2004) émettant plus de 200g/km de CO2 qui s’appliquera au 1 juillet 2006 ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (110 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • Saint-Louis (---.---.99.214) 12 mai 2006 12:16

    Non, dans l’histoire de l’humanité, le malthusianisme n’ a jamais été une solution.


    • jms - DiaBlog 12 mai 2006 12:33

      parle de malthusianisme dans ce cas est un peu excessif, non ? il n’ s’agit pas de craindre un développement où de vouloir le restreindre, il s’agit de proposer une solution amenant une réduction d ela consommation des ces énergies. Alors cette solution est elle réaliste ou pas ? on peut se poser la question.


    • jms - DiaBlog 12 mai 2006 12:34

      pardon faute de frappe je voulais écrire parler et non parle smiley


    • Saint-Louis (---.---.5.13) 12 mai 2006 12:47

      La solution consiste à rechercher des solutions nouvelles, et il y a beaucoup de recherches en cours, heureusement.


    • Adolphos (---.---.59.170) 17 mai 2006 00:08

      Il y a plein de pétrole au canada, et en plus on peut sans probléme transformer le charbon en pétrole, alors, pourquoi s’en faire ?


    • Z (---.---.107.66) 17 mai 2006 10:35

      « Il y a plein de pétrole au canada, et en plus on peut sans probléme transformer le charbon en pétrole, alors, pourquoi s’en faire ? »

      Le réchauffement de la planète, ça te dit quelque chose ?

      En plus :
      - « Il y a plein de pétrole au canada » : est-il facilement extractible ? Avec des coûts d’extraction qui permettent de rendre ce pétrole bon marché ?
      - « on peut sans probléme transformer le charbon en pétrole » : là encore, quels sont les coûts pour fabriquer toutes les infrastructures qui permettront cette transformation à l’échelle mondiale ? Plus les coûts de fonctionnement ?

      Tu as raison, il n’y a aucune, mais vraiment aucune raison de s’en faire, le problème est réglé, on se demande vraiment pourquoi les gens en parlent tant...


    • Karl (---.---.37.208) 18 mai 2006 22:33

      « La solution consiste à rechercher des solutions nouvelles, et il y a beaucoup de recherches en cours, heureusement »

      Cool le commentaire ! Grâce à vous j’ai compris qu’il faut chercher des solutions pour solutionner le problème. Merci !


    • jeannot (---.---.121.166) 12 mai 2006 14:01

      Vous parlez de notre dépendance à l’énergie, pétrolière notamment


      • marcel thiriet (---.---.248.2) 12 mai 2006 14:32

        En contre-point, et avant tout débat sérieux,informé,dépassionné, il importe de lire dans le détail les livres de : 1) Jean-Luc Wingert :« La vie après le pétrole (Autrement) 2) Yves Cochet : »Pétrole apocalyse".. (Fayard) ...et de prendre du temps d’ aller sur les sites de Jeancovici , de OLEOCENE,et surtout de ASPO-France... En un mois, mes vues ont complètement changé après ces lectures. Le problème de l’énergie est urgentissime !!!! (voir les dossiers sur ce sujet déjà traités plusieurs fois sur Agoravox)


        • Nicolas (---.---.47.130) 12 mai 2006 15:13

          En effet, j’ai aussi lu le livre « La vie après le pétrole », ça apporte vraiment un nouveau point de vue sur le problème de notre façon de consommer l’énergie (non renouvelable). Ils existent plusieurs ouvrages traitant de ce sujet. On en vient à la même conclusion : il faut remettre en cause notre mode de consommation actuelle et trouver de nouvelles alternatives avant de se retrouver devant le fait accompli. Plus on retarde l’échéance plus le changement sera difficile et brutal...


        • Marsupilami (---.---.183.49) 12 mai 2006 15:24

          Ouaf !

          On peut aussi consulter ce site sur la décroissance.

          Houba houba !


        • Karl (---.---.37.208) 18 mai 2006 22:38

          Bonjour,

          Courbe juste. La courbe est aussi appelé courbe de Gauss du nom d’un mathématicien allemande du XVIIIe siècle. C’est aussi cette courbe qu’on utilise pour shématiser la dispersion des QI d’une population donnée. La « gauche » extrême de la courbe représentant une minorité de personnes avec un trés faible QI et la « droite » extême de la courbe représentent une minorité de personne avec un QI exceptionnellement trés élevé.

          Cordialement.


        • Scipion (---.---.216.105) 12 mai 2006 15:42

          « Nous sommes des drogués de l’énergie, et il est urgent de nous désintoxiquer. », écrit jms.

          Vous faites comme vous sentez... Du moment que vous n’emmerdez pas les autres.

          « ...il faut remettre en cause notre mode de consommation actuelle... », écrit Nicolas

          Ca vaut aussi pour vous...

          Signé : Lambda, au nom de plusieurs.


          • Marsupilami (---.---.247.67) 12 mai 2006 15:46

            Ouaf !

            Bel exemple de populisme à courte vue...

            Houba houba !


          • jms - DiaBlog 12 mai 2006 15:54

            scipion, je ne fais que reproduire la thèse de Jancovici et Grandjean je n’ai pas la compétence de ces messieurs et encore moins votre arrogance imbécile


          • Scipion (---.---.216.105) 12 mai 2006 17:33

            « scipion, je ne fais que reproduire la thèse de Jancovici et Grandjean... »

            Vous reproduisez ce que vous voulez, j’ai même cru comprendre que, vous-même, vous êtes reproduit deux fois... Personne ne vous le reproche.

            « je n’ai pas la compétence de ces messieurs... »

            Votre modestie vous honore, mais elle n’excuse pas votre propre crétinerie.

            « ...et encore moins votre arrogance imbécile. »

            Ce n’est pas du tout de cela qu’il s’agit. Mais de lucidité.

            J’ai quelques années de plus que vous, à peine, mais je peux vous dire que j’en ai déjà entendu, et de sévères, des conclusions définitives, des prophéties apocalyptiques, des résolutions sermenteuse, des engagements solennellissimes des conférences, colloques, séminaires, forums, conventions, des sommets mêmes, s’achevant sur de définitifs et tonitruants « Il faut que », dont aucun ne s’est jamais traduit par l’ombre d’un début de commencement d’exécution.

            Ce « vécu », pour parler cuistre, me permet d’arborer, avec le sourire, l’arrogante imbécilité que vous me décernez.

            Et je le fais d’autant plus volontiers qu’elle la meilleure des protections contre l’attendrissante crédulité dont vous êtes le porte-drapeau, avec la bénédiction houbique et ouafique de l’hilarant Marsupilami.

            P.S. - Avec un allié de sa trempe, vous devriez pouvoir réaliser de substancielles économies d’énergie... smiley)


          • Bulgroz (---.---.14.60) 12 mai 2006 17:51

            Attention, Scipion, si vous insultez vos interlocuteurs et Marsu par voie détournée, il se pourrait bien que je demande à EDF d’interrompre ses livraisons à la Suisse, et je suis trés sérieux !! L’industrie mécanique fine suisse ne s’en remettra pas.


          • (---.---.5.29) 12 mai 2006 18:36

            Houlà, Bulgroz !

            C’est pas tout à fait comme ça.

            En été, quand les barrages alpins sont pleins et la consommation basse, nous exportons et c’est, en hiver, que nous importons...

            En outre, si on nous emmerde, on boucle le trafic nord-sud. Les camions passeront par le Brenner, le Mont-Cenis et le Mont Blanc. On y perdra que la pollution, parce que, c’est connu, les routiers achètent leurs sandwichs en Italie ou en Allemagne et attendent d’être en Allemagne ou en Italie, pour s’arrêter pisser... Alors...


          • Bulgroz (---.---.14.60) 12 mai 2006 19:09

            Scipion,

            Bravo les Suisses, je résume : vous importez quand il y a pénurie en Europe cad en Hiver, quand on a vraiment besoin d’énergie et il est heureux que EDF vous en laisse quelques Kwh, et vous en exportez en été quand il y a surplein d’énergie en Europe et quand on ne sait pas quoi en faire. Enfin, ca nous permet de mettre les centrales à l’arrêt et faire quelques opérations de maintenance pour affronter l’hiver suivant.

            Je pense que c’est ca le fameux décalage « suisse ».

            En bref, c’est vital pour vous mais pour nous non, donc, je maintiens l’ordre d’arrêt d’alimentation des interconnections avec la Suisse, bien que cela soit un peu en retard vu le temps radouci. Le black out devrait normalement se réaliser peu de temps après réception de ce post. Préparez vous !!

            Pour les camions, je suggère que vous continuiez votre pression et chantage afin que la France puisse aussi s’y mettre. Le principe est simple : tout camion entrant sur un térritoire pour seulement y transiter, devra prendre le train. Cela fera une belle économie d’énergie.


          • colette et berthe mavallée (---.---.16.210) 12 mai 2006 15:53

            s’il s’agit d’un scipion, il ne s’agit surement pas de l’africain..Bonne idée l’opération en suisse, cela évite de voir loin, pratique et moins douloureux que la lobotomie, ou l’abonnement a télé 7 jours..

            Je suis pratique, je lis biba


            • Jojo2 (---.---.158.64) 12 mai 2006 16:01

              Les USA, la Chine augmenter les taxes !

              Faut être sérieux...


              • gem (---.---.117.249) 12 mai 2006 16:52

                Bonne idée de faire la pub de cet excellent travail.

                J’adhère à la thèse présentée, mais je rappelle quand même que cette politique, on la suit déjà : la TIPP multiplie la valeur du pétrole par 4 ou 5, et quand le pétrole monte la TIPP aussi. L’enjeu, c’est de lutter contre les politiques démagogiques de détaxation pour les pêcheurs, les transporteurs routiers, l’aviation, etc.

                @Scipion la question n’est pas de savoir si on est d’accord pour être taxé (question idiote et inutile : de totue façon on sera taxé !), elle est de savoir quel support de taxation on choisit. Je préfère de loin que ce soit le pétrole


                • domibode (---.---.161.61) 12 mai 2006 17:56

                  La tipp est indexée sur le volume est non sur le prix. Elle reste donc la même quelque soit le cours du brut, à la différence de la tva.


                • Fabrice Fabrice Duplaquet 12 mai 2006 17:10

                  Mais pourquoi voulez vous toujours taxer ou interdire ? Pour élever vos enfants vous leurs piquez leurs économies quand ils ont fait une connerie ? Vous pratiquez la punission ? Essayez l’éducation, l’explication, la conscientisation... Je fais ça depuis 10 ans avec mes élèves et ça marche. Souvent ils vous diront, merci de les avoir informés car ils ne savaient pas. La plupart des comportements polluant le sont par méconnaissance et donc punir est inutile, il faut informer.

                  Enfin c’est juste mon avis


                  • jms - DiaBlog 12 mai 2006 18:24

                    oui mais là fabrice vous êtes dans l’utopie. combien d ’entre-nous pratiquent le tri sélectif, ne prennent plus les sacs plastiques des grandes surfaces, etc, etc pourtant ce sont des gestes simples et gratuits pour lesquels l’information a été rabachée.


                  • Z (---.---.107.66) 15 mai 2006 12:20

                    Effectivement, vous êtes un peu utopique, je le crains. Comme dit dans le livre dont traite l’article, il est plus facile de convaincre les gens par le porte-monnaie que par la raison.

                    Bien sûr, ce type de mesure (taxation croissante des produits pétroliers) doit s’accompagner d’énormément de pédagogie, le plus possible, pour en expliquer la nécessité. Mais sans contrainte légale (qui assure un effort collectif), personne ne fera d’effort individuel (« je veux bien faire un effort, mais pas si je suis tout seul à le faire »)...


                  • éric (---.---.181.73) 12 mai 2006 17:19

                    Je ne suis que trop d’accord avec le fait que le prix de l’énergie est trop faible.


                    • Bulgroz (---.---.14.60) 12 mai 2006 17:38

                      En tout cas, il y a une belle connerie dans l’air, c’est le projet PRG de taxer les profits de Total.

                      Le profit de Total est la consolidation de résultats constatés à 95% à l’étranger, résultats qui ont été déjà taxés dans chacun des pays.

                      Si cette loi venait au jour, chaque pays où Total opère aurait intérêt à surtaxer les résultats faits dans son pays : il n’y a aucune raison que ce soit la seule France qui récupérerait les profits faits à l’étranger, résultat ? plus de résultat en France.

                      Mais, le plus simple, serait, si cette loi était votée, que Total délocalise le siège social de Neuilly à Grand Cayman. Une simple décision de l’AG des actionnaires serait facilement votée dans ce sens pour éviter les surtaxes stupides Françaises.

                      Comment peut on être aussi nul et demago, les Laguiller, les Swarzenberg ?


                      • marcel thiriet (---.---.48.115) 12 mai 2006 17:44

                        Fabrice,. Bien sûr, l’idéal est de conscientiser par une information rigoureuse ,car on nous ment beaucoup sur le problème des réserves supposées d’énergie fossile (voir le livre de Eric Laurent :« la face cachée du pétrole », en plus de ceux que j’ai cité plus haut...)

                        Le problème est maintenant qu’il faut aller trés vite et une part de contrainte est inévitable et nécessaire,vu notre addiction au pétrole,le retard pris,la fuite en avant effarante de la consommation chinoise, indienne,etc...On ne peut attendre des efforts spontanés et rapidement convergents de tous .Je crois que c’est rêver.

                        Problème : quel gouvernement aura le courage d’informer et d’agir ? Et le problème ne peut recevoir qu’une solution continentale ,puis nécessairement mondiale, sous peine de violents conflits entre puissances pour se disputer les ultimes réserves. C’est notre avenir proche qui est en jeu...


                        • Marc Marc 12 mai 2006 18:21

                          JMS - DiaBlog,

                          Merci pour votre article qui attire l’attention sur l’excellent livre de Jean-Marc Jancovici et d’Alain Grandjean.

                          Il y en effet urgence à convaincre l’opinion publique de l’extrême gravité du réchauffement climatique, qui fait l’objet d’un très large consensus scientifique, car il n’y a malheureusement pas de solution technologique miraculeuse en vue pour nous sauver la mise. Bien sûr que cela coûtera quelque chose, mais faire l’autruche coûtera infiniment plus !

                          Pour comprendre l’ampleur de la menace climatique, je vous invite à lire les deux articles suivants (et leurs nombreux commentaires) que j’ai publiés sur ce sujet sur Agora Vox :

                          Réchauffement climatique : déjà trop tard ?

                          et

                          Réchauffement climatique : dramatique accélération de la perte de glace au Groenland et en Antarctique

                          Pour en savoir plus, visitez donc le très instructif site de Jean-Marc Jancovici ou, encore mieux, lisez son livre.

                          Enfin, un dernier mot adressé à certains des intervenants ci-dessus. N’insultez pas ceux qui ne sont pas d’accord avec vous. En les traitant d’imbéciles, vous tombez dans leur jeu et faites dérailler le débat.


                          • Quanthomme (---.---.255.210) 12 mai 2006 18:32

                            Bonjour

                            La taxe ajoutée sur le pétrole va encore accentuer les inégalités. A le droit de polluer... celui qui paie. A le droit de marginaliser les minorités (étranger, handicapés etc)... celui qui paie. A le droit de flouer, escroquer etc... celui qui paie. A le droit de tuer... celui qui paie.

                            Jancovici et consors sont des englués du capitalisme.

                            Reflechissez un peu. Pourquoi arrivons nous à la afin de cette ressource qu’est le pétrole ?

                            Le système capitaliste est comparable à du pillage. Les scientifiques savent trés bien ce qui va arriver (la déplétion) depuis des années.

                            Pourquoi vouloir aujourd’hui piller les consommateurs à cause d’erreurs ou de complicités d’états (corruption) au profit de quelques uns.

                            Ce changement d’énergie se doit d’être complété par un changement de système de politique collective et individuelle sinon se sera payer pour rien.

                            Pour les nouvelle technologies, le nucléaire c’est nul. Si tout le monde s’y met, y’aura pas assez d’uranium...

                            Peut-être y’a t-il un gros espoir du côté de la Z-machine, encore faudrait-il qu’on s’y lance dés maintenant et à fond. Mais cela m’étonnerait car l’énergie venant d’une Z-machine serait quasi gratuite et non polluante ce qui amenerait la mort de nos gogos de capitalo, ils ne se laisseront jamais faire...


                            • jms - DiaBlog 12 mai 2006 19:04

                              à ce que j’en sais la Z machine est prévue pour faire de la fusion nucléaire (par rapport à la fission utilisée actuellement) donc ça reste de l’énergie nucléaire que vous qualifiez de nulle ......


                            • Fred (---.---.156.84) 13 mai 2006 18:55

                              enfin les barreaux d’uranium ca se reutilise donc meme si les reserves en uranium neuf ne sont que de l’ordre de 100 ans, nous avons encore quelques centaines d’annees en reutilisant les vieux barreux.


                            • Z (---.---.107.66) 15 mai 2006 14:19

                              Vous pensez que la taxe va accentuer les inégalités ? Les inégalités sont seulement le constat que certains ont plus d’argent que d’autre. Et ceux qui ont plus d’argent pourront toujours consommer plus que ceux qui en ont moins, avec ou sans taxe. La cherté des choses ne change rien au problème des inégalités. Ceux qui ont moins d’argent devront seulement faire des efforts plus rapidement pour s’adapter et apprendre à vivre en consommant moins de pétrole, et c’est tout à leur avantage puisque il faudra de toute façon vivre sans, puisque son prix va augmenter quoi qu’il arrive (simple loi de l’offre et de la demande). Donc autant s’y préparer « en douceur » (avec une taxation croissante) plutôt que de subir un choc de plein fouet, où là effectivement, les plus riches s’en sortiront assurément beaucoup mieux que les autres.

                              De plus, le produit de cette taxe peut justement servir d’une part à compenser certaines inégalités et d’autre part à promouvoir le développement d’énergies alternatives et le remaniement de l’urbanisme pour permettre des modes de vie moins dépensiers en pétrole, ce qui profitera à tous (et en premier lieu aux plus démunis). La taxe est égalitaire car elle s’applique à tous.

                              Notez aussi que nous avons TOUS profité en France, en tant que consommateurs, des « erreurs et complicités d’états » et que nous sommes nous-mêmes responsables du « pillage » qu’est le système capitaliste. Il est illusoire (populiste ?) de croire et faire croire qu’il suffit de « faire payer » quelques uns (ceux qui se seraient enrichis sur notre dos en nous forçant à piller les ressources de la planète ?) sans que le consommateur occidental fasse d’effort. Votre discours est contradictoire.


                            • Ben (---.---.155.220) 12 mai 2006 19:54

                              Il n’y a à mon avis pas besoin de taxe supplémentaire pour trouver des solutions ! Mais plutôt d’ouverture d’esprit et de prise de conscience comme celà à été évoqué dans les commentaires. Les nombreux sites sur les energies alternatives donnent de vraies solutions, il suffit de les mettre en application !


                              • NORMAND (---.---.221.254) 12 mai 2006 21:38

                                Les pays africains, d’amérique centrale et du sud, voient d’un oeil amusé toutes ces peurs des pays du nord car cette crise appréhendée et probable sera la crise du nord. Des pays industrialisés qui dans la foulée on pillé le monde pour faire rouler leurs usines et pour se rafraîchir l’été dans leur voiture climatisée. Cette crise de l’énergie sera très bien vécue dans les deux tiers du monde. Sauf, peut-être la Chine et l’Inde qui commencent un peu trop à regarder vers le nord. IL y a longtemps que qutre milliards de personnes ont apris à vivre avec deux poignées de riz. Là où j’habite présentement l’essence coûte plus de un dollar U.S. le litre alors que le salaire moyen est d’environ trois dollars. Ne vous inquiétez donc pas, on vous enverra de l’aide alimentaire


                                •  ;O) (---.---.37.135) 13 mai 2006 01:17

                                  exxcellent ;)


                                • Cassandre (---.---.41.37) 14 mai 2006 18:44

                                  Hélas ! Le danger n’est pas tant le manque d’énergie (il y a assez de charbon pour ce siècle) que le changement climatique. Et là, c’est le Sud qui en prend plein la gueule en premier... avant de déverser des flots de réfugiés vers le Nord !


                                • Le bateleur Le bateleur 12 mai 2006 22:50

                                  Taxer l’essence davantage est une évidence

                                  A condition d’en garder une partie pour dédommager les civilisation future que nous spolions d’un patrimoine qui est également le leur.

                                  A ceux qui paieront le carburant dix fois plus que nous il faudra expliquer pourquoi ...

                                  La taxe permettrait, si elle n’était pas détournée par l’état, de lisser un peu les tarifs entre l’époque actuelle de quasi gratuité et celle à venir où l’énergie sera bien plus chère et moins disponible

                                  Luc Comeau-Montasse

                                  du fagot des Nombreux


                                  • musil (---.---.209.92) 12 mai 2006 23:18

                                    Derrière son ironie décapante et son cynisme volontairement simplificateur, Normand a raison :notre prospérité (provisoire)a été possible surtout grâce au pétrole que nos pratiques ont rendu bon marché ,comme le démontre bien Eric Laurent dans « La face cachée du pétrole ».

                                    De plus nos sociétés ,du fait de notre dépendance pétrolière et des habitudes prises, auront beaucoup plus de difficultés à s’adapter à l’après-pétrole que les peuples restés encore proches des cultures vivrières traditionnelles. L’Afrique sera sans doute le Continent qui pourra nous apprendre beaucoup...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès