Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Enquête sur une contamination de vaccins par le virus de la grippe aviaire (...)

Enquête sur une contamination de vaccins par le virus de la grippe aviaire chez Baxter International

Des autorités (US) tentent de découvrir comment la compagnie Baxter International Inc., qui fabrique des vaccins, a pu produire du « matériel viral expérimental » basé sur une souche de la grippe humaine mais contaminé par le virus H5N1 de la grippe aviaire, qui a ensuite été envoyé à une entreprise autrichienne.

Cette dernière, Avir Green Hills Biotechnology, a ensuite transmis le produit viral qui aurait été exposé au H3N2 à des sous-traitants en République Tchèque, en Slovénie et en Allemagne. Les autorités dans les quatre pays européens examinent l’incident et leurs efforts sont suivis de près par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Centre Européen de Prévention et de Contrôle des Maladies (ECDC).

Même s’il semble qu’aucune des 36 ou 37 personnes qui ont été exposées au produit contaminé n’ait été infectée, l’incident est considéré comme une « erreur grave » de la part de Baxter, qui est sur le point d’obtenir une licence européenne pour un vaccin contre le H5N1. Ce vaccin est fabriqué dans un autre laboratoire en République Tchèque.

« Pour cette fois... Le cheval n’est pas sorti (de l’étable) » a indiqué Dr. Angus Nicoll de l’ECDC depuis Stockholm.

« Mais cela ne signifie pas que l’OMS, la Commission Européenne et d’autres ne prennent pas cet incident au sérieux comme cela se passe pour chaque accident de laboratoire avec des pathogènes dangereux, ce qui est le cas ici. »

Une propagation accidentelle du mélange des virus actifs du H5N1 et du H3N2 – comme cela semble s’être produit – aurait pu avoir des conséquences désastreuses. Nicoll a indiqué que les experts n’étaient pas à 100 % sûrs que le mélange contienne des virus actifs du H5N1. Mais étant donné que des furets exposés au mélange sont morts, il semblerait que ce soit bien le cas.

Le H5N1 ne contamine pas facilement les humains mais le H3N2, oui. Il fait partie d’un des deux types de virus de grippe A qui affecte les gens, chaque saison.

Si une personne exposée au mélange avait été infectée simultanément par le H5N1 et le H3N2, elle aurait pu servir d’incubateur à un virus hybride capable de se propager facilement d’un humain à un autre. Ce mélange de souches, appelé réassortiment, est l’une des deux manières de créer un virus pandémique.

Une recherche publiée l’été dernier par des scientifiques des Centres de Contrôle et de prévention des maladies des USA (CDC), indiquait que dans le laboratoire, les virus du H5N1 et du H3N2 s’accouplaient facilement. Même s’il est moins virulent que le H5N1, un certain nombre de rejetons de ces deux virus semblait conserver, du moins une partie, du pouvoir mortel de leur dangereux parents.

Baxter International qui est basé à Deerfield, IIIinois, a indiqué que la contamination était le résultat d’une erreur de son laboratoire de recherche à Orth-Donau en Autriche.

Ce dernier a passé un contrat de sous-traitance avec Avir Green Hills pour fabriquer ce que Baxter appelle du « matériel viral expérimental » basé sur des virus humains H3N2.

Christopher Bona, directeur de la communication mondiale en biosciences de Baxter, a déclaré que la substance liquide du virus n’était pas un vaccin et qu’elle avait été élaborée à des seules fins expérimentales. Il a évité les questions sur l’objectif de ces expérimentations pour Avir Green Hills, mais il a indiqué que le lot devait être utilisé sur des animaux et n’avait jamais été destiné à être utilisé sur des hommes.

Avir Green Hills a indiqué dans un courriel qu’il avait reçu le produit fin décembre. Il l’avait ensuite envoyé aux sous-traitants. Le courriel mentionnait que le produit avait été stocké et manipulé en respectant, à chaque étape, les conditions de haute sécurité biologique.

L’alarme a été donnée au début février quand des chercheurs du sous-traitant tchèque ont injecté le produit à des furets qui sont morts immédiatement. Baxter a eu connaissance du problème le 6 février, a déclaré Bona depuis Deerfield.

Les furets sont sensibles aux souches de grippe humaine mais n’en meurent pas. Une enquête préliminaire a déterminé que le produit était contaminé par le virus de la grippe H5N1qui est mortel pour les furets.

Nicoll a indiqué que le fait que les furets meurent signifiait qu’il y avait des virus actifs du H5N1 dans le mélange produit par Baxter.

Bona a déclaré que Baxter avait identifié la façon dont la contamination s’était produite et avait pris des mesures pour que ça ne se reproduise plus. Il a indiqué que les autorités autrichiennes avaient fait un audit des opérations de recherche à Orth-Donau de Baxter après que le problème fut apparu et étaient satisfaites par les mesures prises.

Baxter est le seul fabricant de vaccins qui travaille avec des virus de la grippe de type dit « sauvage », c’est-à-dire naturels, qui sont plus dangereux que les virus modifiés et atténués (affaiblis) qui sont utilisés par les autres fabricants.

La société utilise ce qu’on appelle le niveau de précaution BSL3 dans tous ses laboratoires de recherche pour les vaccins, a indiqué Bona (les chercheurs des CDC aux USA utilisent un confinement biologique BSL3-plus quand ils travaillent avec les virus du H5N1, a déclaré un porte-parole de l’agence).

Des spécialistes en biosécurité se sont montrés préoccupés par le fait que le virus de grippe humaine H3N2 avait été mélangé avec le virus de la grippe aviaire H5N1 au laboratoire de recherche de Baxter. Il s’agit d’une pratique dangereuse qui devrait être interdite, ont signifié plusieurs experts.

La société n’a livré que peu de détails sur la façon dont s’est produit l’incident.

« Il y a eu une combinaison du procédé lui-même avec une erreur technique et humaine dans la procédure », a indiqué Bona. Quand nous lui avons demandé des précisions, il a déclaré qu’il ne pouvait pas donner plus d’information car ceci porterait atteinte à la propriété du processus de production de Baxter.

Bona a déclaré que quand Baxter s’est rendu compte de l’erreur, la société a aidé les différentes entreprises à détruire le produit contaminé et à tout nettoyer dans leurs laboratoires. Et les employés qui ont été exposés au produit contaminé ont été soumis à des analyses et surveillés par des docteurs spécialistes en maladies infectieuses. Ils ont également reçu un médicament antiviral, l’oseltamivir (Tamiflu).

L’erreur de Baxter fait penser à l’incident qui s’est produit en 2005 quand un fabricant américain de kits utilisés dans les laboratoires pour tester leurs capacités de détection, avait associé des ampoules du virus H2N2 à des milliers de kits de test. H2N2, le virus à l’origine de la pandémie de 1957, n’était plus en circulation depuis 1968 et est considéré comme le principal candidat à l’origine de la prochaine pandémie.

Cette erreur, qui avait été découverte par le Laboratoire National de Microbiologie du Canada, avait amené les autorités du monde entier à un branle-bas de combat pour récupérer et détruire les ampoules contenant le virus, qui avaient été envoyées dans les laboratoires de 18 pays.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 23 mars 2009 10:39

    cette erreur est difficilement possible
    pourquoi aurait il melange deux vaccins supposes ? (mauvais etiquetage)
    la contamination est pas possible dans un labo de niveau 3

    donc comme pour le H2N2, il s’agit d’une tentative de netoyage mondial


    • Mouche-zélée 23 mars 2009 11:18

      Disons qu’en la matière tout le monde a rapidement oublié comment est né le virus du Sida ....

      Certains disent que ce serai le fruit d’une contamination des chasseurs de viande de brousse, il ne faut pas déconner, si les labos incriminés devaient dédomager les victimes tu imagines les frais ...

      Ceci-dit, vu la fulgurance de la contamination du VIH il est bien plus probable que le virus ait été véhiculé par des vaccins qui étaient pratiqués en pagaille sur le continent Africain, mais chuut il ne faut pas le dire ....

      Si tu as encore des doutes sur la partialité de nos autorités n’oublie pas que les tarifs des médicaments sont négociés avec le gouvernement .
      Vu la liste des médicaments déremboursés car "placébos" sois disant, je te laisse conclure les nombre d’années ou nous avons financé ces dits placébos pour le plus grand bien des laboratiores .

      Une contamination croisée te semble peu probable, en revanche il ne te semble pas probable qu’un simple éternument ou une poignée de main souillée puisse te transmettre la grippe ...
      Ais-je besoin de te faire un cours sur les anaérobies et les aérobies ?
      N’importe quel matériel, vêtement intervenant humain a pu transporter une souche vers l’autre, en la matière rien n’est impossible....

      De quoi te documenter sur la question morale des laboratoires


    • foufouille foufouille 23 mars 2009 12:32

      @ mouche
      si le sida est reel, le plus probable est qu’il ete cree a partir de cimpanze porteur du siv lors de la cretion du vaccin orale de la rubeole
      il y eut un reportage la dessus sur arte, il y a qques annees

      les laborantins sont censes soit portes des combinaisons soit des masque
      en plus le virus de la grippe aviaire est pas ranges au meme endroit que celui de la grippe aviaire
      c’est meme pas le meme service car on utilise un virus inactive
      donc c’est volontaire


    • Mouche-zélée 23 mars 2009 12:55

      foufouille

      Si tu savais tous les "incidents" volontaires de notre histoire ...
      Un incident volontaire est bien moins coûteux qu’une étude clinique, demande donc en Afrique ce qu’ils en pensent ...


    • cathy30 cathy30 23 mars 2009 11:27

      Si ce m. Nicoll dit que pour cette fois... le cheval n’est pas sorti de l’étable, cela veut dire que des erreurs comme celle ci se sont déjà produites. Ils s’amusent à quoi ces apprentis sorciers ? Sachant que le tamiflu n’a pas de vertu thérapeutique sur le virus H5n1, là on est mal. Espérons que ces laboratoires subiront un peu plus de controle à l’avenir.


      • Kalki Kalki 23 mars 2009 11:32

        Le risque de la grippe est réél.

        On a oublié que la grippe peut etre mortel, elle se disperse rapidement, elle évolue et il n’y a pas de vaccin fixe.


        La grippe de 1918, aussi nommée à tort « grippe espagnole », est due à une souche (H1N1) particulièrement virulente et contagieuse de grippe qui s’est répandue en pandémie de 1918 à 1919. Cette pandémie a fait 30 millions de morts selon l’Institut Pasteur, et jusqu’à 100 millions selon certaines réévaluations récentes[1]. Elle serait la pandémie la plus mortelle de l’histoire dans un laps de temps aussi court, devant les 34 millions de morts (estimation) de la Peste noire.

        Seconde guerre mondiale : 62 millions de personnes, dont une majorité de civils.


        • JL JL 23 mars 2009 12:00

          Une erreur ? Ou une expérience ? Un de plus, serait-on tenté de dire !  smiley


            • Petitpois Petitpois 23 mars 2009 14:24

              Baxter a reconnu une "erreur", mais une de cette envergure est impossible, surtout avec le niveau de sécurité BSL3 adopté par le labo en cause.
              http://www.prisonplanet.com/accidental-contamination-of-vaccine-with-live-avian-flu-virus-virtually-impossible.html

              Rumsfeld s’était fait des c***lles en or il y a quelques années avec l’hystérie collective autour de la grippe aviaire et le Tamiflu, seule médicament donné à l’époque comme permettant d’y réchapper et fabriqué par Gilead Sciences dont il était un des principaux actionnaires.
              Un hasard ?
              http://fr.wikipedia.org/wiki/Donald_Rumsfeld#Tamiflu

              Est-ce que Baxter essaie de faire la même chose, et même d’une pierre QUATRE coups :


              - Écouler son stock de vaccins anti-grippe aviaire avant la date limite d’utilisation.


              - Eliminer une bonne partie de la population mondiale, tous ces "Useless eaters" (comme suggéré par le Club de Rome) au moment où la planète se dirige vers la pire crise économique de l’ére moderne ?
              http://www.modernhistoryproject.org/mhp/ArticleDisplay.php?Article=FinalWarn08-5


              - Détourner les regards de ce hold-up mondial toujours en cours à Washington, de la part de l’"élite" financière et aux dépends des citoyens du monde entier...


              - Permettre à l’administration US de décréter la loi martiale, en préparation depuis une quinzaine années...

              Bienvenue dans le Nouvel Ordre Mondial !


              • cathy30 cathy30 23 mars 2009 15:06

                Si l’élite décide de décimer la population avec un virus de ce type, il faudrait que le vaccin existe, les virus qui se transmettent par voie aérienne sont très difficilement contrôlable, vous ne pensez pas ? Rappelez vous du SRAS, celui là a été stopé d’une manière foudroyante.


              • Petitpois Petitpois 23 mars 2009 15:47

                 Il existe et c’est Baxter qui l’a développé. Un article de novembre 2006 :

                http://www.bio-medicine.org/medicine-news/Vaccine-For-Bird-flu-virus-Discovered-16033-1/

                Je n’ai pas retrouvé sur la toile de quoi étayer mon premier point "écouler le stock de vaccins...", mais je l’ai entendu sur une radio américaine être développé par un médecin interviewé par Alex Jones, vous savez cet "huluberlu" qui parle aussi beaucoup du 11 septembre...

              • foufouille foufouille 23 mars 2009 16:34

                @ cathy
                pas utile
                ils planqueront dans les souterraines militaires anti atomique
                regarde la serie jeremiah
                ensuite ils auront plein de cobayes dont certains seront devenus resistant ou porteur sain


              • foufouille foufouille 23 mars 2009 16:46

                @ petitpois
                le dernier lien est interressant, je connaissais pas
                mais ca manque un peu de source
                ca ressemble juste a une synthese


              • Petitpois Petitpois 23 mars 2009 15:03

                 Je reprends et développe le quatrième point développé ci-dessus :


                - Permettre à l’administration US et à certains pays d’Europe de décréter la loi martiale (en préparation depuis une quinzaine d’années aux Etats-Unis) pour des raisons "présentables et acceptables" , au moment ou la colère citoyenne gronde partout, et où le Nouvel Ordre Mondial, solution à la crise proposée par toutes les élites politiques occidentales, commence à inquiéter et rencontrer une opposition citoyenne.

                Désolé pour ce rajout, j’aurais aimé pouvoir éditer le post d’origine...


                • cathy30 cathy30 23 mars 2009 16:43

                  petit pois
                  tout cela me semble vraiment improbable, la virus de la grippe est très changeant, ils ne vont pas s’y risquer. Misons plutot sur la famine pauvreté pour eratiquer ceux qui ne "servent à rien" et ça rapporte tellement plus et cela à déjà commencé.


                  • foufouille foufouille 23 mars 2009 16:49

                    @ cathy
                    ils ont essaye aussi avec la grippe espagnole
                    en plus c’est "propre", on peut recuperer tout ce qu’on veut apres 10 ou 20a
                    et avec une contamination maxi, les chances d’auto immunisation sont elevees
                    il suffit de faire un vaccin avec les anticorps des survivants


                  • Capone13000 Capone13000 23 mars 2009 20:50

                    J’ai du ma à croire que ceci est une erreur, mais plutot une experimentation pour une possible utilisation ultérieure. En tout cas certain divent avoir l’antidiote.
                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès