Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Epargne solidaire : et si on pouvait « éco-épargner » ?

Epargne solidaire : et si on pouvait « éco-épargner » ?

Le Crédit Coopératif et Echo-Mer lancent un nouveau livret d’épargne solidaire. Une solution qui permet aux particuliers de donner du sens à leur épargne et de devenir acteur du développement durable.

L’environnement est devenu la priorité : 83%* des Français se disent inquiets quant à l’avenir de la planète.

L’initiative

Le Crédit Coopératif donne naissance à un tout nouveau produit d’épargne solidaire local : le Livret Agir Echo-Mer. L’association Echo-Mer œuvre pour la sensibilisation à l’éco-citoyenneté et pour un nautisme plus respectueux de l’environnement.

Les objectifs

Pionnier et leader en France des produits d’épargne solidaire, le Crédit Coopératif lance aujourd’hui le premier livret solidaire local dans le domaine écologique. Il s’agit d’un livret d’épargne classique portant une dimension solidaire : la moitié des intérêts annuels est versée sous forme de dons à l’association.

Grâce à ces fonds, l’association pourra développer ses nombreux projets environnementaux :

  • Nautisme : promotion d’un nautisme plus respectueux de l’environnement
  • « Pesticides, on peut faire autrement » : proposition d’alternatives aux pesticides, sensibilisation des particuliers et des collectivités locales.
  • « Un sac plastique ? Non merci ! » : sensibilisation des citoyens à la réduction des déchets à la source.
  • Textile en Mer : recyclage des déchets du nautisme, voiles et fanions sont transformés par une entreprise d’insertion sociale (T Cap Eco) en sacs de marché, porte-documents, sacs de tri sélectif...

Le fonctionnement

Ce livret est rémunéré à 4,11%** et bénéficie :

  • D’un capital garanti, à tout moment disponible
  • D’un taux attractif
  • D’aucune obligation de versement annuel
  • D’aucuns frais de souscription, ni de virement
  • De la fiscalité traditionnelle des livrets
  • Don déductible à 60 % des impôts à propos d’Echo-Mer

Fondée en 2001 par David Beaulieu à La Rochelle, l’association a porté ses premières actions sur la gestion des piles usagées dans le port de La Rochelle, puis s’est rapidement tournée vers le monde nautique et agit sur les pollutions de la mer en amont.

Occupant une place originale dans le paysage bancaire français, le Crédit Coopératif est la banque de référence en économie sociale et solidaire. Il a créé, dès 1983, le premier placement de partage, le FCP Faim et développement et a par la suite développé une gamme de produits : le premier Codevi solidaire, la première Carte Bleue solidaire, etc. Le Crédit Coopératif avec la finance solidaire relie ceux qui agissent et ceux qui leur donnent les moyens de le faire.

* Sondage TNS Sofres - Avril 2006
** au 27 septembre 2007


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 26 octobre 2007 13:27

    Une utilité sociale et économique

    Les investissements réalisés par les finances solidaires permettent de développer des activités économiques au service de la cohésion sociale. Ils soutiennent essentiellement le secteur de l’insertion par l’emploi et le logement et participent à la dynamisation des territoires. Ainsi, en 2006, 22 000 emplois ont été créés ou consolidés, 13 800 entreprises ont été financées, dont 1 400 portant sur des activités économiques innovantes dans les domaines du développement durable et du commerce équitable. Par ailleurs, 819 nouvelles familles ont pu être logées et 11 millions de microcrédits ont été octroyés.

    Une notoriété croissante

    L’enquête, réalisée comme chaque année par Ipsos, révèle un fort potentiel de développement puisque 59 % des français interrogés déclarent qu’ils pourraient souscrire à un produit d’épargne solidaire. L’incitation d’investir dans des placements solidaires réside dans la labellisation des produits. Ainsi, 63 produits d’épargne solidaire sont aujourd’hui distingués par le label Finansol.

    Perspectives

    Pour la première fois, des Baromètres des finances solidaires régionaux verront prochainement le jour en Midi-Pyrénées, Pays de la Loire et Bretagne

    la progression de l’épargne solidaire

    Elle atteint un encours de 1,3 Md€ (+43 %). En 2006, 272 000 personnes (+36 %), ont choisi de placer leur épargne dans les finances solidaires.

    Voila une courte présentation qui n’a rien à voir avec un publi-reportage smiley


    • ernst 26 octobre 2007 21:01

      Tu veux quoi, mec ?...

      Tu veux mes sous ?...comme tu me les a étouffés pour Péchiney, Société.Générale, Crédit.Lyonnais., Enron, EADS ?... Bien sûr, j’en passe...ce serait trop long.

      Un conseil : quand vous aurez nettoyé la Bourse de la Mafia qui en tire les ficelles, appelez-moi. Et d’ici là, inutile de me faire l’article sur vos bonnes idées qui doivent rapporter gros.

      Vous nous prenez vraiment pour des cons !...


      • faxtronic faxtronic 29 octobre 2007 11:18

        Publi-reportage !!!!

        va te faire mettre mec !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès