Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Fukushima en France ? : manifestation nationale le 15 octobre (...)

Fukushima en France ? : manifestation nationale le 15 octobre 2011

15 octobre 2011 :

Journée nationale d'action pour la sortie du nucléaire

Les rassemblements et manifestations auront lieu à

Dunkerque, Rennes, Bordeaux, Toulouse, Le Bugey (St-Vulbas), Avignon et Strasbourg.

 Des manifestations auront lieu ce samedi, 15 octobre dans toutes la France, alors que le Japon, exsangue de sa catastrophe nucléaire, présente au jour le jour, les symptômes de Tchernobyl. Les associations qui militent pour la sortie du nucléaire appelle à une manifestation nationale de protestation du maintien et du développement de cette technologie très dangereuse que l'homme est incapable de maîtriser.

En Alsace,

Les associations le CSFR, Stop Fessenheim, Stop Transports-Halte au Nucléaire, Alsace nature et Vosges Alternatives au nucléaire appellent à un grand rassemblement ce samedi 15 octobre 2011 sur le parvis de la cathédrale de Strasbourg pour dire STOP au nucléaire et demander la fermeture immédiate et définitive de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Les participants formeront un trèfle nucléaire géant visible du haut de la cathédrale. 

 

N O R D

 DUNKERQUE

Rassemblement à 15h place Jean Bart, pour demander la fermeture de la centrale de Gravelines.

 

O U E S T

 RENNES

Rendez-vous mail Mitterrand à partir de 12h restauration, buvette, stands, musique et prise de parole - départ 14h15

 

SUD-OUEST

 TOULOUSE

RDV Place Arnaud Bernard - départ 14 h

SORTONS D’URGENCE DU NUCLEAIRE CIVIL ET MILITAIRE -

A l’initiative de la Coordination Régionale Anti-Nucléaire du Sud Ouest

(avec les premiers signataires : Amis de la Terre Midi-Pyrénées, Attac Toulouse, Europe Ecologie Les Verts, Greenpeace Toulouse, NPA 31, Sortir du Nucléaire (national, 46, 81, 82), Vivre sans le Danger Nucléaire de Golfech, Union Climatique et Justice Sociale 31....)

Venez tous avec votre créativité, donner du relief à cette manif ! 

BORDEAUX

Départ 14h Place Pey-Berland (mairie de Bordeaux) 
Parcours : rue des Frères Bonie, Cours d’Albret , place Gambetta, Clémenceau, allées de Tourny, Grand théâtre, rue Esprit des lois, miroir d’eau sur les quais, Alsace Lorraine, Pey Berland. 
Plusieurs interventions, prises de paroles et animations sont prévues tout au long du parcours, ainsi que 5 mn de vacarme ! (Apportez des casseroles, crécelles, tambours, etc.) 
Prévoyez votre pique-nique, votre attirail de manifestant, votre bonne humeur ! 

 

SUD-EST

 BUGEY

RDV à 13h30 à Saint-Vulbas (centrale du Bugey)

 AVIGNON

Chaine humaine à 15H 
 Gare SNCF Avignon centre

                       

Que peuvent donc transporter les trains ?

Des nouvelles du nucléaire en France :

 Une condamnation d'AREVA

Le 30 septembre 2011

AREVA a été condamnée en appel pour pollution des eaux, suite au déversement en juillet 2008 de 74 kg d’uranium, matériau hautement radioactif, dans les cours d’eaux avoisinant le site nucléaire du Tricastin dans la Drôme.

 La pollution correspondait à 27 fois la limite annuelle des rejets autorisés.

 La population a été privée d’eau potable et des lieux de baignade ont été pollués.

Réseau Sortir du Nucléaire

 

L'EXPLOSION NUCLEAIRE DE MARCOULE 

Le 12 septembre 2011, une explosion a lieu dans une usine de retraitement de déchets nucléaires du site nucléaire de Marcoule dans le Gard.

Une réaction violente aurait soufflé hors d'un four de retraitement du métal radioactif en fusion à 1600°C au moment où un travailleur s’employait à briser une croûte de métaux, provoquant ainsi sa mort.

L'explosion blesse quatre autres ouvriers, blessant griévement l'un d'eux.

Les portes de la salle ont été soufflées par l’explosion et une partie du contenu du four projetée au-dehors.

L’Autorité de Sûreté Nucléaire, tout comme EDF, ont mis plus d’une heure à prévenir la presse, Donnant des informations minimales.

Le corps de José Marin, le travailleur décédé, est resté 48 heures, recouvert de métal fondu, dans le hangar abritant le four. Il a par la suite été installé dans un cercueil de plomb scellé, dénotant une radioactivité importante. La famille n'a pas pu le voir.

Il y a quelques jours, on a appris que la radioactivité à l'intérieur du four était 500 fois plus élevée que celle annoncée initialement.

 Information « Sortir du Nucléaire »

 

Pourquoi, en Corse, la balise de détection qui avait détecté le taux de contamination de l’Ile en 1986 a-t-elle été retirée par la préfecture, au motif qu’elle était défectueuse ?

Quelle confiance donner aux paroles officielles quand il s'agit de nucléaire ?

 

LES DOSSIERS DU CANARD

Les Dossiers du Canard établit le constat des fausses vérités énoncées quant au nucléaire notamment dans les divers incidents et accidents qui émanent son histoire, en particulier en France.

                 "Nucléaire, c'est par où la sortie ?"


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Davidoute 12 octobre 2011 11:16

    ras le bol des écolo-poujadistes , antinucléaires de la peur
    avec leurs mégaphone à piles qui finiront dans la nature et leurs hauts parleurs (nucléaires)
    Nous n’en auront fini avec le nucléaire que si nous arrêtons de nous gaver d’énergie et de ressources naturelles non renouvelables
    C’est comme les opposants au antennes qui sont l’oreille collée à leur téléphone portable des heures durant
    Aborder les questions des modes de production d’énergies sans remettre en cause de façon radicale nos modes de consommation (et de vie)

    J’ai dans les pattes des kilomètres de marche contre PLOGOFF et LE CARNET
    mais maintenant je ne marche plus
    Car depuis 35 ans les dégâts à l’environnement sont allés bien plus vite qui la prise de conscience écologique
    Cette pseudo écologie démago-politicienne qui ne dit rien sur les profonds changements de comportement de tous et de chacun (qui prendront du temps) ne sert qu’a faire perdurer le système


    • Robert GIL ROBERT GIL 12 octobre 2011 11:19

      La catastrophe nucléaire du Japon démontre une fois de plus la prétention
      technologique de l’industrie nucléaire qui ne parvient pas plus à maitriser les
      risques d’accidents et à en traiter les conséquences, qu’à trouver des solutions
      durables pour les déchets qu’elle produit. Nous sommes tous les otages de cette
      industrie dont la dangerosité est exacerbée par la course au profit qui régit le
      système capitaliste. Voir :
      http://2ccr.unblog.fr/2011/07/09/on-nous-aurait-menti/


      • jako jako 12 octobre 2011 13:54

        Nous viendrons tous en taxi avec Jo smiley


        • Wazix23 12 octobre 2011 15:33

          Et sans le nucléaire on fait comment ?


          • Perverseau 12 octobre 2011 20:11

            On pédale pour entrainer la dynamo  smiley


            • bert bert 18 octobre 2011 02:45

              pourquoi exposer vos « déchets nucléaires » ?

              est ce pour mieux les faire accepter .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès