Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Environnement > Fukushima : faillite d’un système ?

Fukushima : faillite d’un système ?

Les politiques se sont emparé très rapidement du discours sur les conséqueces politiques de la catastrophe de Fukshima. Au prétexte de l'indécence, ils évacuent le débat sur ses conséquences concrètes qui, au-delà de l'urgence immédiate, vont s'imposer à toute la planète. Car le danger politique de cette crise qui se surimpose à celle du système financier, aux crises sociale et energétique n'est, ni plus ni moins que d'étre confronté aux limites du modèle occidental produciviste.

L'urgence absolue, dans cette crise, demeure évidemment de reprendre le contrôle de ce qui reste des installations de Fukushima, ce qui, malheureusement, n'est pas encore entièrement assuré même à court terme.

Mais, cependant que les autorités se battent sur place pour éviter de nouveaux rejets, il n'est pas trop tôt pour tourner notre regard sur les conséquences concrètes des contaminations déjà mesurées et sur les mesures qu'il faudra prendre à plus long terme pour "liquider" le site et le rendre inoffensif.

Quel que soit notre envie de voir la page tournée, il faut malheureusement reconnaitre qu'il est encore anticipé de qualifier de "liquidateurs" les équipes qui se battent actuellement avec un sens héroique du sacrifice pour rétablir la situation sur place. Cette poignée de héros ne sont, en pratique, que des pilotes qui tentent désepérément de mettre un terme la phase aigue de la crise.

La liquidation en soi n'a pas commencée et elle risque d'étre bien plus complexe qu'à Tchernobyl étant donné le nombre de réacteurs touchés et la proximité de la mer.

Les liquidateurs sont ceux qui devront retirer les déchets radioactifs et le reste de combustible du site, ensevelir les réacteurs sous du sable ou du plomb, déblayer les gravas contaminés, construire les sarcophages dont on commence à parler.

La proximité de la mer est un facteur important dans la suite des évènements : 

Elle présente de nombreux avantages dans un premier temps, car elle offre un source illimitée d'eau de refroidissement et permet un accès direct au site à des navires ce qui permettera d'apporter ou d'évacuer massivement des matériaux et des engins lors de la liquidation du site.

Mais cette façade maritime imposera de contrer deux risques que Tchernobyl ne connait pas : La contamination du millieu marin et la possibilité d'un futur Tsunami.

Des mesures de la radioactivité marine ont commencé.

Il est assez probable qu'en plus du nuage radioactif dont plusieurs simulations tentent de prédire l'évolution au-dessus de nos têtes, il y a probablement un "courant radioactif" qui se déplace en ce moment dans le pacifque au gré des courants océaniques.

En fonction de son ampleur, cette pollution d'un nouveau genre aura un impact plus ou moins mportant sur les espèces marines ce qui peut avoir des conséquences plus ou moins temporaires, sur des activitées humaines comme la pêche côtière voire sur la pêche au grand large.

Quant au nuage, il a survolé ces derniers jours les USA ce qui va apporter la crise au coeur du capitalisme et il devrait être détectable en Europe à partir d'aujourd'hui mardi 22 mars, réveillant des angoisses et des souvenir de mensonge datant de 1986, en faisant une crise concernant presque parfaitement le monde occidental.

Le danger de nouveau Tsunami, quant à lui, va aussi rendre cette liquidation plus complexe : le nouveau sarcophage devra être capable de résister non seulement à des secousses de niveau 9 mais aussi à une vague de la même puissance que le tsunami qui a mis la centrale hors service.

La liquidation de la crise sera donc longue, couteuse et traumatisante ce qui prolongera ses retombées politiques.

L'URSS a eu les plus grandes difficultées à liquider Tchernobyl. Le cout humain et financier a été très lourd pour un résultat peu durable.

La qualité du sarcophage est très insuffisante. Il n'est pas étanche et son béton s'effrite. On parle d'en construire un autre par dessus mais l'Ukraine, qui en a hérité, n'en a pas les moyens.

Il est difficile de mesurer l'impact de Tchernobyl dans la chute de l'URSS.

Mais on ne peut nier que l'impact financier et politique de cette catastrophe ont contribué à ébranler le système autant à la base qu'au sommet.

La population, mais aussi les apparatchiks ont fini par ne plus croire à la capacité du système à garantir efficacement la sécurité et le bien-être des populations.

Gorbatchov a reconnu le poids moral que cette catastrophe a fait peser sur les épaules des dirigeants politiques soviétiques et l'autocritique qu'elle a entrainée.

Le pacte qui avait permis au système soviétique de se maintenir en troquant un sacrifice des libertés fondamentales en échange d'un progrès palpable amenant à des lendemains qui chantent a été démenti par les évènements.

Fukushima va sans aucun doute jouer un role de révélateur similaire.

Le cout réel du modèle produciviste devient de plus en plus évident aux populations : A l'épuisement des ressources et la pollution de la biosphère s'ajoutent maintenant une prise de conscience directe du risque sanitaire qui pèse sur tous et dont il apparait clairement que les autorités ne sont pas capables de juguler.

Les crises sanitaires se succèdent en prenant de plus en plus d'ampleur, dans l'agriculture, l'agroalimentaire, la santé, la pharmacie et maintenant l'énergie.

A chaque crise, les autorités supposées veiller à notre santé perdent de plus en plus de crédit et dévoilent leur collusion avec la logique marchande qui fait du risque humain une variable d'ajusement d'un modèle productiviste à bout de ressources.

On ne peut plus cacher aux peuples -qu'on a endetté sur plusieures générations- que les avantages du modèle productiviste se concentrent au profit d'une part de plus en plus ténue de la population qui voit ses revenus exploser cependant que la classe moyenne se paupérise et que la classe laborieuse est livrée à un marché du travail sauvage ne lui offrant plus les moyens de couvrir les besoins élèmentaires.

Les fondements du pact social ébanlés par la mondialisation, les perspectives d'avenir compromises par l'épuisement des ressources et la pollution, le modèle ne fonctionne plus que par la création de bulles spéculatives succesives qui ne reposent pas sur des création de richesse réelles.

Le nucléaire était un des pilier du système qui repose sur la fiction d'une énergie bon marché.

On constate aujourd'hui que le bas prix de l'énergie nucléaire est en réalité fondé lui aussi sur une dette qui pèse sur les peuples présents et futurs.

Dette que les peuples commencent à saisir l'ampleur en terme de santé et de cout.

Nous avons entendu les chefs d'état nous promettre de réformer la haute finance après la crise de 2008, en fait de quoi ils se sont contentés de refinancer les banques sans conditions afin de maintenir ce système défectueux en état de marche.

Les discours entendus ici et là laissent présager que les mêmes faux semblants seront déployés pour calmer la crise de confiance que Fukushima a généré dans le simple but de prolonger le système énegétique.

La question qu'il faut se poser c'est si un modèle grippé à autant de niveaux -moral, social, économique, financier, politique, sanitaire, environnemental...- et à bout de ressouces parviendra-t-il à absorber le choc Fukushima ?


Certains analystes misent sur la reconstruction des zones dévastées espérant qu'elle jouera le rôle des 30 glorieuse de l'après guerre.

Cela revient à espérer que les catastrophes natuelles replaceront avantageusement le rôle joué autrefois par les guerres dans les cycles de crises du capitalisme.

Est-ce vraiment là que le modèle productiviste en est réduit ?



Sur le même thème

Les cachotteries nucléaires
Atom Heart Fucker (16) : qu'est-il arrivé à l'USS Reagan le 12 mars 2011 ?
Tchernobyl Forever
Fukushima for ever
Plaidoyer pour sauver la Terre : Une conscience universelle vers le bien commun


Les réactions les plus appréciées

  • Par Ariane Walter (---.---.---.225) 22 mars 2011 12:55
    Ariane Walter

    Je ne comprends pas...Où sont passés les pro-nucs ?
    La semaine dernière 360 personnes, je dis bien 360, ont dit aimer l’article de Wesson : pourquoi je ne suis pas inquiet pour Fukushima !!!!!!

    Qu’il y ait 360 gus qui lisent agoravox et qui soient à ce point nazes, ça me laisse assez perplexe...
    Ils ont disparu ?
    Le tsunami du ridicule les a emportés ?????

    A tous ceux qui ont écrit ici, oui, c’est un nouveau monde qui vient de s’ouvrir.
    Un gouffre. Et plus personne n’est dupe.

  • Par Baboune (---.---.---.164) 22 mars 2011 17:14
    Baboune

    La fin du productivisme, je la veux.

    La fin du capitalisme, je la souhaite.

    Quant à dire que Fukushima nous y mènera,... pas sûr.

    Fukushima, c’est le truc qu’on n’a pas pu cacher. Le truc qui se voit et qui fait la une.
    Mais il y plein d’autres Fukushima que les médias n’ont pas voulu voir. Et s’ils commençaient par les regarder (et donc se regarder en face),... là je croirais à la fin du productivisme et du capitalisme.

    A mon avis,... ces crapules de mafieuses de multinationales, et de milliardaires, et de soi-disant politiciens vont malheureusement se remettre du Fukushima que l’on voit ces jours. Ils ont les armes pour : le fric.

    Mais enfin,... espérons que cette catastrophe actuelle serve un tant soit peu de leçon.


  • Par cathy30 (---.---.---.105) 22 mars 2011 14:53
    cathy30

    Bonjour Romus
    Si certains se frottent les mains pour la reconstruction, il y a quand même un souci et il est de taille : qui va se sacrifier pour rebâtir sur une terre contaminée par la radioactivité ?

  • Par Observateur (---.---.---.180) 22 mars 2011 16:17

    Le principe des centrales nucléaires : des bouilloires où l’on trempe des métaux (rondelles empilées sur des tiges) qui dégagent de la chaleur par fission de leurs noyaux.

    Si on étale les rondelles, neuves ou usagées par terre à une certaine distance, la fission s’arrête. Si on les laisse sur les tiges, neuves ou usagées, elles continuent à chauffer et on doit les refroidir pour les empécher de fondre et de brûler tout ce qui les entoure. On utilise l’eau pour les refroidir car elle est 20 fois plus efficace que l’air.

    Si vous étiez responsable de la sécurité que feriez-vous ?

    Installeriez-vous des piscines au-dessus de la centrale atomique pour y mettre les tiges déjà utilisées, sachant qu’il suffit d’une fuite d’eau, d’un arrêt des pompes ou d’une panne de courant pour déclencher une catastrophe ? Ou simplement parce que le réacteur voisin dégage de la radio activité et en empêche l’accès. Au Japon, on a tout ensemble. et même des réacteurs qui étaient à l’arrêt au moment du séisme qui risquent d’exposer.

    On évite soigneusement de vous faire réfléchir là-dessus : trouvez-vous normal de polluer la moitié du globe parce qu’il n’y a pas d’eau dans une piscine ?

     

     

     

     

Réactions à cet article

  • Par goc (---.---.---.156) 22 mars 2011 11:50
    goc

    La proximité de la mer est un facteur important dans la suite des évènements

    vous avez oublié un élément, c’est celui d’avoir utilisé l’eau de mer pour refroidir les réacteurs et donc inonder tous les locaux, dont les salles des machines

    or on ne sait pas encore quelles conséquences vont avoir sur l’installation, les eaux chargées de sel (fortement chargé même du fait de l’évaporation en milieu surchauffé)
    en particulier, on peut se demander si le système de secours (pompes et système électrique entre autre) redémarrera correctement ou s’il sera détérioré par l’eau de mer

    • Par Alain-Goethe (---.---.---.60) 22 mars 2011 18:08

      En effet eau de mer ---->>> CORROSION

      Sur le fil de Article d’hier d’ Olivier Cabanel, j’ai parlé à un moment des pompes

       PRIMAIRES centrifuges ( circuit RCP )
      Avec leur travail actuel de nouveau raccordement électriques, ils voudraient bien - d’ici qq jours- relancer ces pompes

      A une époque, j’ai fait des exposés de formation - au CEA SACLAY - sur la Chaudière nucléaire PWR
      Bien que dans mes déménagements ultérieurs successifs, je me suis séparé de ces documents .. de mémoire

      Centrales en france  : Pompes primaires JEUMONT SCHNEIDER

      a une époque ( 900 MW) 
      Poids total de pompes = près de 80 tonnes, dont 50 pour le moteur électrique ( oui ça doit être cela .. c’est plus que 8 tonnes .. c’est loin tout ça

      Débit de la pompe ( ou au total des 3 pompes .. car là y avait 3 pompes par boucle = de mémoire 22.800 mètres cubes / heure .. oui

      Alors , si mes chiffres sont exacts, vous imaginez vous ce qu’ils ( les pauvres pompiers réquisitionnés) peuvent faire avec leurs lances ( même puissantes) en essayant de remplir des Piscines de stockage de combustibles usés ; celles-ci étatnt étant peut être fissurés ou trouées

      Mes chiffres sont peut être à vérifier .. car c’était dans les années 75 à 80 .. mais

    • Par Alain-Goethe (---.---.---.60) 22 mars 2011 18:28

      Sur Google en tapant «  pompes primaires centrifuges »
      une série 

      notamment artyicle VOIX DU Nord du 27/4/2009
      Extrait :

      «  »Les signatures de ces deux contrats de production de 18 pompes primaires (1) datent de la fin 2008 pour la plus ancienne et d’environ trois semaines pour la plus récente.

      Ces pompes – de dix mètres de haut et plus de 100 tonnes – alimenteront six réacteurs nucléaires des centrales de 1 000 MW de génération II situées à Yangjiang et Ningde, au sud-est de la Chine.Douze pompes seront produites par la filiale chinoise Areva Dongfang, implantée à Deyang dans la région du Sichuan depuis août 2005, et six par JSPM, pour une livraison entre 2011 et 2013.Les activités menées en Chine par le groupe Areva, au travers de sa filiale Areva Dongfang, a une incidence directe sur le site jeumontois. Tout le monde n’en a pas encore conscience, mais en « 2009-2010, la moitié de l’activité de l’usine jeumontoise sera au profit de réacteurs nucléaires chinois de deuxième génération », explique J.-P. Le Chevalier, responsable de projet pour Areva. De fait, le véritable impact de la renaissance du nucléaire ne se fera réellement sentir sur le site qu’en 2011-2012.JSPM développe donc son programme d’assistance technique. Il implique, à rythme très régulier, l’envoi en Chine d’ingénieurs, toute spécialité confondue, pour une durée variable (semaine, mois, année). L’inverse est aussi vraie puisqu’en ce moment deux Chinois sont sur le site.

      Donc me suis pas trompé pour le poids ( puisque 100 tonnes now
      Hauteur pompe = 10 m

      Le débit .. ça doit être ça ..

      car pour extraire calories d’un coeur d’Ass combustible .. c’est du sport

    • Par Alain-Goethe (---.---.---.153) 23 mars 2011 10:54

      Et ils essaiaient de refroidir 

      Et la terre tremblait

      Et de la fumée s’échappaient

      Et les Français vaquaient à leurs occupations  : hier ai vu au moins 30 personnes jouer aux boules etc ..

      Lien de « focus.de » sur pbs de réfrigération

    • Par Alain-Goethe (---.---.---.153) 23 mars 2011 10:55

       oups . ; le lien :

      http://www.focus.de/panorama/welt/t...

  • Par daniel paulmohaddhib (---.---.---.73) 22 mars 2011 12:18

    la fleche dites productiviste a ete tiree il y a un moment, elle est deja retombee ,

    il y a environ 40 , la faillite de ce systeme vis a vis de ses propres regles etait effective
    , ( d’ou le decouplage de l’argent avec l’or , et le credit sans fin et sans fonds propres) mais il fallait d’abord tuer le pseudo communisme russe , dont le vrai but , selon moi etait de definitivement tuer l’idee que l’humain puisse cooperer sans profit....
    oui je dis bien que le pseudo communisme participait lui aussi d’un plan destine a oter dans la tete des gens l’idee de partage, en demontrant ???que ca ne marchait pas...et que le seul mode de vie possible est la societe marchande de profit....

    ce pseudo communisme ,qui lui n’est pas du tout collectiviste dans le sens produisons ensemble et partageons ( la seule issue pour la paix , il n’y en aura aucune autre , jamais ) mais n’est qu’ une autre forme de societe pyramidale telle la tribu de base ,chef,sorcier ,etc, ou toute decision venait d’en haut ...
    avant pour seul but de remonter un maximum en haut, tout en arrosant un peu les niveaux intermediaires...tel notre societe marchande....meme systeme.....avec aussi une elite.

    on oublie un detail majeur....les progres des techniques ont permis l’illusion que la pyramide business marche car nos yeux avaient du concret a regarder....c’est terrible mais notre pensee est purement visuelle , superficielle ...
    Ainsi les societes inegalitaires se sont seules attribuees le benefice des pseudo progres techniques , prouvant ainsi que ca marchait..
    or la , l’incompetence d’un tel monde devient de plus en plus evidente, sa vraie nature se voit de plus en plus....l’empereur Palpatine ( reference a Star Wars, simpliste mais si juste ) ne peu plus se cacher, la laideur , la violence, la quete du mal du pouvoir commence a se voir....
    business et appat du gain sont responsables des guerres , des massacres, des totalitarismes , du colonialisme....
    quand a ce qui est fabrique il est le resultat evident d’une collaboration entre divers talents...tout ceci est nie par les pouvoirs, seul celui qui a une idee quelconque est digne de tout prendre....mais il va utiliser le collectif pour venir le voler ensuite.....la se trouve toute la force de la propagande des puissants..
    dans le temps c’etait plus simple, ils se contentaient de voler ceux qui travaillaient ..
    mais le voleur moderne a honte et veut passer pour quelqu’un de bien,,,meme la il n’assume pas sa realite.. !!! toujours la fuite du reel...
    ca aussi ILS veulent le cacher...
    Meme un bonne vieille guerre qui tue, sans cooperation ca n’est pas possible....
    il semblerait donc que les humains ,en gros ,cooperent pour aller se faire massacrer pour le maitre , mais lorsque ils pourraient reellement cooperer ,amicalement , sans profit donc sans guerre sur les necessites vitales ils ne le fassent pas...mais les cons ils finissent par le faire quand meme, de force.....
    apres ca fait le malin sur le net...... !!!!!!!!!!!!!
    finalement l’humain dis : je refuse de cooperer amicalement pour le bien de tous , mais j’accepte de cooperer non amicalement pour le plus grand bien de peu....
    quel lien avec fukushima ?.....
    mais ..tout est lie.....comme je fuis ma vie ,= je cherche la securite = je veux du pognon des biens = j’ai besoin du groupe pour avoir plus = argent = business =guerres= progres techniques = electricite = nucleaire = profit = manque de discernement global = accident = tout va bien = on continue pareillement = demence humaine = les plus malades dominent = fin de l’espece= soulagement pour la planete....= on est passe a cote de la VIE

    qui a parle d’intelligence ?
    pas moi....

  • Par Ariane Walter (---.---.---.225) 22 mars 2011 12:55
    Ariane Walter

    Je ne comprends pas...Où sont passés les pro-nucs ?
    La semaine dernière 360 personnes, je dis bien 360, ont dit aimer l’article de Wesson : pourquoi je ne suis pas inquiet pour Fukushima !!!!!!

    Qu’il y ait 360 gus qui lisent agoravox et qui soient à ce point nazes, ça me laisse assez perplexe...
    Ils ont disparu ?
    Le tsunami du ridicule les a emportés ?????

    A tous ceux qui ont écrit ici, oui, c’est un nouveau monde qui vient de s’ouvrir.
    Un gouffre. Et plus personne n’est dupe.

    • Par shadok71 (---.---.---.10) 22 mars 2011 14:21
      shadok71

      L’article de Wesson etait purement technique et tres didactique. ça me parrait etre une raison suffisante pour le plusser. L’important a mon sens est ce que nous apporte un article. Qu’il nous conforte dans nos opinion n’a aucun interet sauf pour les bellicistes qui ne savent voir les chose qu’en noir ou blanc.
      Wesson a fait une synthese de documents venant de TEBCO si je me souviens bien (sources qu’il a pris soin de signaler). a posteriori (et même a priori) ça me parait bien naïf (surtout de sa part).
      De là à en faire un « pro-nuc » dogmatique ...
      Les forums de discussion sont pour beaucoup un terrain de combat avant d’être un lieu d’échange. le parti-pris, la regle.

    • Par Ariane Walter (---.---.---.225) 22 mars 2011 14:54
      Ariane Walter

      Et les shadocks pompaient, pompaient, pompaient....
      Mais là, c’était dur !!!!!!

      Il y a parfois des titres irrattrapables, du genre :
      « Je ne suis pas inquiet pour les habitants de Pompéi. »

      même si Pline l’Ancien les a inspirés...

      Mais bien tenté, Shadock, le bien nommé !

  • Par Airbus (---.---.---.164) 22 mars 2011 13:05
    Airbus

    Amis lecteur, en ce jour de grande propagande...lu sur la pravda concernant l’analyse des taux de radioacvtivité en france.


    ’Ces stations pompent en fait plusieurs dizaines de mètres cubes d’air par heure pendant une semaine à dix jours’ puis ’Les résultats seront disponibles une dizaine de jours plus tard’ pour finir par ’En attendant, la question est de savoir si ces données rassurantes suffiront à calmer les inquiétudes d’une opinion...’
     
    donc amis lecteurs, les résultats sont déjà connus avant la prise d’échantillons....

    Il y a peu il y avait politique et capitaliste, maitenant il y a une fusion entre les deux et bientôt ce sera plus d’état et uniquement des oligarches.

    bonne appétit

  • Par Airbus (---.---.---.164) 22 mars 2011 13:08
    Airbus

    j’oubliais

    10 jours pour faire la mesure, + 10 jours pour analyser+10 jours pour imprimer le rapport+10 jours pour le poster+10 jours pour le comprendre+10 jours pour refaire les mesures et c’est reparti pour un tour....

  • Par shadok71 (---.---.---.10) 22 mars 2011 13:30
    shadok71

    Pour illustrer les conséquences de Tchernobyl sur l’URSS, je conseille vivement de regarder le documentaire « La bataille de Tchernobyl ». Passionnant et édifiant...

    http://www.chernobyl-day.org/articl...

  • Par cathy30 (---.---.---.105) 22 mars 2011 14:53
    cathy30

    Bonjour Romus
    Si certains se frottent les mains pour la reconstruction, il y a quand même un souci et il est de taille : qui va se sacrifier pour rebâtir sur une terre contaminée par la radioactivité ?

  • Par spartacus (---.---.---.5) 22 mars 2011 15:13
    spartacus le vrai pas l'autres !!!

    Une réflection m’est venue à l’esprit, quand j’ajoute toutes les évenement-Au niveau de la pollution mondialisée de tous déchets et du nucléaires et toutes les fuites en chaine, l’empoisonnment de l’eau, de la nourritue par la chimie organisée, les chaims trails, l’interdiction à venir de l’usage des plantes médicinales, des vaccinations arbitraires pathogènes-
    Je ne peux m’empêcher de faire une corrélation avec les écrits du monument’GUIDE STONES", préceptes des fanatiques du Nouvel Ordre Mondial.
    Surtout celui préconisant de réduire la population mondiale à 500 millions d’individus.

    Tous les sbires de cet ordre diabolique et mortifére l’applique à la lettre impunement.

    A quand la Sédition Mondialisée ?

  • Par ELCHETORIX (---.---.---.158) 22 mars 2011 15:23

    Bonjour Romus , bon article
    Pour ma part à défaut de liquidateurs pour essayer de colmater les brèches à la centrale de Fukushima , je propose de liquider l’exploitation de l’énergie nucléaire en stoppant la construction d’autres centrales nucléaires et en détruisant toutes les centrales nucléaires en l’HEXAGONE et partout dans le monde !
    J’ajoute , par la même occasion , qu’il faille aussi détruire toutes les armes nucléaires détenues par les puissances qui ont fait l’apologie de l’armement nucléaire qu’il soit à l’uranium enrichi ou l’uranium appauvri !
    le monde sera plus riche sans ce feu de « l’apocalypse »même avec une infime , si infime probabilité de risque , ce risque je refuse de l’assumer sinon pour moi , ce sera pour les générations futures pour un monde plus propre et sain
    débarrassé de cette saloperie , quitte à diminuer de « train de vie » !
    Cela sous-entend une autre conception de notre mode de vie par exemple une réduction drastique de la consommation , et éviter le gaspillage de l’éclairage urbain et plein d’autres choses comme changer de système économique donc politique !
    Chiche , on se réveille pour qu’il y aient plus aucuns satrapes qui « gouvernent » en ce monde de brutes et de salopards !
    RA .

  • Par Observateur (---.---.---.180) 22 mars 2011 16:17

    Le principe des centrales nucléaires : des bouilloires où l’on trempe des métaux (rondelles empilées sur des tiges) qui dégagent de la chaleur par fission de leurs noyaux.

    Si on étale les rondelles, neuves ou usagées par terre à une certaine distance, la fission s’arrête. Si on les laisse sur les tiges, neuves ou usagées, elles continuent à chauffer et on doit les refroidir pour les empécher de fondre et de brûler tout ce qui les entoure. On utilise l’eau pour les refroidir car elle est 20 fois plus efficace que l’air.

    Si vous étiez responsable de la sécurité que feriez-vous ?

    Installeriez-vous des piscines au-dessus de la centrale atomique pour y mettre les tiges déjà utilisées, sachant qu’il suffit d’une fuite d’eau, d’un arrêt des pompes ou d’une panne de courant pour déclencher une catastrophe ? Ou simplement parce que le réacteur voisin dégage de la radio activité et en empêche l’accès. Au Japon, on a tout ensemble. et même des réacteurs qui étaient à l’arrêt au moment du séisme qui risquent d’exposer.

    On évite soigneusement de vous faire réfléchir là-dessus : trouvez-vous normal de polluer la moitié du globe parce qu’il n’y a pas d’eau dans une piscine ?

     

     

     

     

  • Par Lisa SION 2 (---.---.---.124) 22 mars 2011 16:30
    Lisa SION 2

    bonjour,

    " La question qu’il faut se poser c’est si un modèle grippé à autant de niveaux -moral, social, économique, financier, politique, sanitaire, environnemental...- et à bout de ressouces parviendra-t-il à absorber le choc Fukushima ? « on ne dit plu Fukuyama, mais » foutu là bas "

  • Par Baboune (---.---.---.164) 22 mars 2011 17:14
    Baboune

    La fin du productivisme, je la veux.

    La fin du capitalisme, je la souhaite.

    Quant à dire que Fukushima nous y mènera,... pas sûr.

    Fukushima, c’est le truc qu’on n’a pas pu cacher. Le truc qui se voit et qui fait la une.
    Mais il y plein d’autres Fukushima que les médias n’ont pas voulu voir. Et s’ils commençaient par les regarder (et donc se regarder en face),... là je croirais à la fin du productivisme et du capitalisme.

    A mon avis,... ces crapules de mafieuses de multinationales, et de milliardaires, et de soi-disant politiciens vont malheureusement se remettre du Fukushima que l’on voit ces jours. Ils ont les armes pour : le fric.

    Mais enfin,... espérons que cette catastrophe actuelle serve un tant soit peu de leçon.


  • Par ali8 (---.---.---.240) 22 mars 2011 17:33

    je prédis que des pirates Somaliens accueillerons avec plaisir une augmentation sensible du déversement de déchets radioactifs dans les eaux de la Somalie et que nous mangerons du bon thon pêché à proximité de leurs côtes par des thoniers pirates ; mais çà, c’est une autre histoire !!!

  • Par Proudhon (---.---.---.216) 22 mars 2011 17:49
    Proudhon

    Au-delà de la remise en question du nucléaire, en attendant que la prise de conscience se fasse, c’est la remise en cause de la privatisation du nucléaire qu’il faut revoir aussi. Qui dit privatisation dit bénéfices aux actionnaires, dit surtout maintenance à remettre à plus tard (ca coûte trop cher de changer la pièce) etc... Voir l’article du Monde :

  • Par eric (---.---.---.104) 22 mars 2011 20:11

    Un examen attentif du réel vous donnera des réponses a vos questions. Les pays les plus sensibilises aux problèmes écologiques, les plus en avances dans les technologies concernant des énergies nouvelles, les plus soucieux de l’environnement sont les plus capitalistes, les plus libéraux, les plus productivistes ( saviez vous que les EUA non signataires de Kyoto sont aussi ceux qui ont fait, grâce a Bush, le plus de progrès dans la limitation d’émission de gaz a effet de serre ?). Comme le souci écologique est croissant et que le liberalisme mondialise apporte les meilleures reponses concrètes, il n’y a pas de doute que celle ci sera un des moteurs de sa poursuite d’une croissance qui a fait diminuer la pauvreté, réduit les inégalités sociales et assure le progrès social, culturel, humain plus que n’importe autre modèle dans le monde et dans l’histoire

  • Par tchoo (---.---.---.240) 22 mars 2011 22:41

    Eh bien si cet catastrophe majeure fait prendre conscience à la populace de la vanité de nos dirigeants, ce sera au moins un point positif dans cet océan catastrophique !

    • Par ELCHETORIX (---.---.---.158) 23 mars 2011 00:54

      LA POPULACE comme tu dis tchoo , a plus de bon sens que le major énarque ou n’importe qui de ces élites qui viennent défendre leur immonde système économique dont l’industrie nucléaire est une exploitation mortifère tout comme le pouvoir des banksters qui décident des guerres ça et là sur cette pauvre planète , pauvres de nous les terriens , à quand notre disparition , foin de vanité il va falloir d’autres penseurs et créateurs d’un monde en sursis car le jour où le soleil cessera de battre la terre ne sera plus qu’un astre mort comme la lune !
      RA .

  • Par Micka FRENCH (---.---.---.115) 23 mars 2011 04:50
    Micka FRENCH

    Des nouvelles de l’Ecossaise, trouillarde...

    Bon, je ne sais pas vous, mais moi je vais garder mes petits gosses à la maison jusqu’à lundi.
    Pas d’école donc et pas de bain de soleil en ces premiers jours du second printemps radioactif... Je ne sais pas du tout à quoi ça va servir mais je vais faire ainsi.

    On s’écoute Kaftwerk dans « Radioactivity » et « The Robots » juste pour se détendre........

    Note personnelle :j’ai rencontré Ralf Hütter et Florian Schneider dans les 70s. Des types charmants.... bien que visionnaires....

    Micka FRENCH
    http://mickafrench.unblog.fr

    • Par gaijin (---.---.---.7) 23 mars 2011 08:32
      gaijin

      Micka désolé mais une partie du problème t’ a échappé
      même si les « fuites » s’arrêtaient aujourd’hui on aurait droit a plus de 12 jours de nuage
      en plus les premières fuites n’étaient pas forcément les plus élevées
      bonne journée quand même

  • Par loco (---.---.---.228) 23 mars 2011 05:44

     Pouh, c’est d’un décevant, ce nucléaire.... c’est pété de partout, ça devrait s’emballer, balancer de la radioactivité dans tous les sens, pile poil à deux pas d’un village de 35 millions d’habitants, et quatre malheureux pompiers avec leurs ridicules petits camions tiennent le monstre en respect pendant que le vent lui-même offre aux particules un doux voyage d’agrément au-dessus des îles paradisiaques du Pacifique.
     C’est vraiment bon à rien, ce truc, ça produit de quoi écouter Halliday en se glissant sous la lampe à bronzer pour un prix inavouable ,tout en laissant quelques millions d’années de déchets ravageurs, et c’est même pas foutu de débarrasser la planète de la seconde termitière mondiale.... Une vraie saloperie, je vous dis !

  • Par Micka FRENCH (---.---.---.115) 23 mars 2011 07:22
    Micka FRENCH

    Des nouvelles de l’Ecossaise et de sa peur bleue de l’arrivée de « Atom heart Mother » sur la France...

    Non mais vous allez rire !

    Je pensais à la sympathique société DAR*Y et à ses spams incessants et télévisés à la musique immonde qui squatte votre téléviseur du matin au soir depuis des siècles...

    Certes, les bulletins météo de la marque n’ont rien d’informatif.
    Ils sont juste un prétexte à rabâcher la même pub.

    Je pensais donc (malgré ma trouille indescriptible) aux météos que nous subissions à longuer de temps :

    La météo des plages
    La météo de la montagne
    La météo de la neige
    Celle des grêlons, des inondation, des tsunamis,
    La météo des villes
    La météo des champs
    La météo de chez votre grand-mère.

    DAR*Y va pouvoir ajouter La Météo Radioactive à son programme.
    Quelle chance il a monsieur DAR*Y...

    Micka FRENCH quelque part sur le Web, bien sûr...

    ...

  • Par citoyen du monde (---.---.---.13) 23 mars 2011 08:19
    citoyen du monde

    Par les temps qui courent, une nouvelle idée de cadeau :

    un compteur Geiger

  • Par gaijin (---.---.---.7) 23 mars 2011 08:41
    gaijin

    « Est-ce vraiment là que le modèle productiviste en est réduit ? »

    Ben oui

    parce que le modèle productiviste progressiste suppose a la base que l’on est dans un monde illimité avec des ressources illimitées. Ce qui n’est pas le cas

    Tant que la terre sera ronde il faudra détruire pour assurer la croissance (par les guerres, par l’obsolescence programmée, par le consumérisme effréné..........)

    quoi qu’il arrive par ailleurs ce modèle nous mène dans le mur 

    C’est pour moi tout l’enjeu de ce qui est en train de se passer actuellement ( au plan large ) dans le monde et en France : La prise de conscience

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires