Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Gaz de schiste : le retour

Gaz de schiste : le retour

Pour quelques barils de plus...
 
_________En France, on pensait le problème réglé : exploitation trop risquée pour l'environnement, les nappes phréatiques, étant données les techniques actuelles d'exploitation.
 
La résistance s'organise.
 
Ce n'est finalement pas l'eldorado envisagé un temps.
 
L'exemple des USA a servi de repoussoir, malgré les résistances là-bas, notamment en Pennsylvanie.
 
"... Cette zone qui s’étend sur plusieurs Etats -la Pennsylvanie, la Virginie Occidentale, l’Ohio et New York- regorgerait de gaz de schiste. Shell, Exxon, Halliburton, Anardako, Chesapeake Energy et consors n’ont pu résister. Les autorités de Pennsylvanie ont déroulé devant eux un tapis rouge. Et se sont servies au passage. La Pennsylvanie offre une version aboutie d’une démocratie en panne, où le système de collusion entre les grandes entreprises et les élus –finançant ainsi leur campagne- fonctionne à la perfection. En 2010, le gouverneur de l’Etat, le républicain Tom Corbett, aurait touché 1.3 millions de dollars de l’industrie pétrolière et gazière pour financer sa campagne, selon le National Institute on Money in State Politics.
Au début de cette ruée vers l’or, en 2008, les habitants n’ont pas tout compris au film. Les propriétaires terriens ont vu arriver des représentants des grandes firmes déjà citées, leur proposant d’exploiter leurs sous-sols contre un chèque et des royalties sur les bénéfices réalisés. Dans cette région pauvre, où la crise de 2008 n’a rien arrangé, ils ont dit « oui » en masse..."
 
Il arrive qu'on y manipule l'opinion.
 
_____Mais le lobbying continue chez nous...pour repousser de quelques années la baisse sensible de la production pétrolière.
 
Total fait dans le volontarisme irréaliste, mais avoue son embarras et son ignorance : "Nous disposons d'énormément de ressources. Le problème, ce ne sont pas les ressources, c'est savoir comment les extraire, d'une manière acceptable." assure son PDG, tout en avançant ses pions : « On a diabolisé la technique de fracturation hydraulique, qui comporte des risques mais que l’on sait maîtriser », déplore Yves-Louis Darricarrère, le patron de la branche exploration et production de Total.
 
La grande crise est devant nous.
 
 Sachant le pic pétrolier sans doute atteint, les majors du pétrole font dans l'urgence, prêts à prendre parfois des risques insensés, selon la consigne de Sarah Palin : Drill, Baby !
 
____Un certain nombre de compagnies travaillent l’opinion, par le biais de journalistes ignorants ou complaisants.(1)
 
Malgré l'opposition présidentielle, y a comme une odeur de schiste schisme dans la majorité
 
"... Après avoir perdu la première bataille à l’automne, le gouvernement Fillon validant puis retirant les autorisations d’exploration, les pro gaz de schistes comptent bien prendre leur revanche. Ils ont cette fois-ci un soutien de poids : Arnaud Montebourg. Enfin un soutien… Le ministre du redressement productif sait le sujet explosif. Susceptible de fâcher les Verts tout rouge. 
Mais l’idée de faire de la France un producteur important d’hydrocarbure à tout pour séduire celui qui endosse volontiers les habits gaullo-chevènementiste. Devant le lobby de l’énergie en France qu’est le corps des Mines, Arnaud Montebourg a donc expliqué que l’exploration des gaz des schistes n’étaient pas « pas un sujet interdit ». Non sans prendre quelques pincettes : « L’exploitation des gaz de schistes pose des problèmes environnementaux sérieux. Est ce qu’il y a des évolutions technologiques possibles ? La réponse est oui. Donc, il faut mettre ces questions sur la table et en débattre très tranquillement ». Une approche que ne partage pas vraiment, sa collègue de l’écologie Delphine Batho.
 
La ministre PS ne l’entend pas de cette oreille : « Rien dans l'agenda du gouvernement aujourd'hui n'envisage de revenir sur l'interdiction de la fracture hydraulique », a-t-elle affirmé. C’est la deuxième fois que ca sent le gaz entre le ministère du redressement productif et celui de l’écologie. La deuxième fois sur une question relative à l’or noir. Dans les premiers jours du gouvernements Ayrault, le refus de signer le décret autorisant la Shell et son partenaire Total à forer au large de la Guyane avait couté son portefeuille à Nicolas Bricq. Son successeur à l’écologie, Delphine Batho, n’ignore rien de cette arbitrage venu d’en haut.
 
Pourtant, comme la plupart des socialistes, et François Hollande plus qu’à son tour durant la primaire PS, Arnaud Montebourg avait pourtant fait son aggiornamento écologiste, lui qui, sur son site, expliquait vouloir « vaincre la résistance des industries polluantes, leur trouver de sérieuses solutions de remplacement, combattre les intérêts financiers considérables de celles qui épuisent les ressources naturelles. » Le ministre du redressement productif semble aujourd’hui plus réceptif aux arguments des pétroliers et des productivistes..."

_______Mais il faut renoncer à certaines illusions : le gaz de schiste n'est pas la "nouvelle frontière"


Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • Javascript Javascript 23 août 2012 16:48

    De toute façon faut pas rêver, ils finiront bien par l’exploiter leur fichu saleté de gaz. La protestation populaire ? Pffff, comme si le lobby pétrolier et les politiques (PS et UMP, pas de jaloux) se souciaient de ce que pense les béotiens d’en bas (dont je fais partie).

    Rappelez-vous il n’y a pas si longtemps on disait « en France, on a pas de pétrole mais on a des idées » et voila qu’en 2012 MIRACLE, grâce (ou a cause) des gaz de schistes la France pourrait devenir un producteur de pétrole. Les cadres de total (ex-ELF) se masturbent presque 12 fois par jour à cette idée.

    Alors vous imaginez ces braves gens ne pensant qu’au rayonement de la France et au confort de ses habitants (toute ressemblance avec de l’ironie ne serait pas du tout une coïncidence...) s’assoir sur ces petro-dollars vaporeux à cause de la démocratie ?

    Faut pas rêver.....


    • alinea Alinea 23 août 2012 17:52

      Java ? Battu d’avance ?
      Non, je crois que ça va trop loin ! en venant trop proche !
      Il y a déjà le pétrole de Guyane, OK ?
      Bon, on ne va pas aller en Guyane.
      Mais pour les gaz de schistes, croyez-le, on va se battre.
      Si le coeur vous en dit, vous êtes le bienvenu.


      • Javascript Javascript 23 août 2012 19:45

        Merci pour cette invitation Alinea et soyez sûr que si des manifs anti gaz de schistes venaient à se dérouler à Paris c’est avec plaisir que je participerais.

        Toutefois et même si mon militantisme ne s’est pas encore éteint je dois vous avouer que depuis les manifs contre la réforme des retraites j’ai l’impression qu’on manifeste un peu à vide de nos jours.


      • CHIMERE 24 août 2012 07:42

        @alinéa et java,


        http://www.nytimes.com/2011/06/26/us/26gas.html?_r=2&ref=us) une pyramide de ponzi,une véritable bulle comparée à la « bulle dot-com » de l’un 2000.

        En fait,la production des puits décroîtrait de 70% dès la deuxième année d’exploitation,rendant obligatoire le forage de nouveaux puits.

        Ces forages sont extrêmement coûteux,ce qui fait que les investissements nécessaires à l’exploitation dépassent considérablement la valeur du gaz extrait.

        C’est la raison pour laquelle le combat contre les GDS est très important et sera gagnant car la réalité financière de cette nouvelle escroquerie de BANKSTERS va bientôt éclater au grand jour.

        D’ici là,il faut à tout prix éviter tout début de forage potentiellement dangereux pour les nappes phréatiques profondes (nappes fossiles).

        Tenez bon !!

      • Javascript Javascript 24 août 2012 16:34

        Si ce que vous dites là est vrai Chimere alors c’est une très bonne nouvelle.

        D’un autre coté c’est un peu déprimant de voir qu’il n’y a que l’argument économique qui peu stopper ces gens-là.


      • bigglop bigglop 26 août 2012 02:50

        Bonsoir @Chimere,

        Il s’agit effectivement d’une « bulle » décrite dans un article d’OWNI

        Extrait :
        La situation dans les gaz de schiste aujourd’hui est assez comparable à celle de la bulle internet : actuellement, le gaz naturel se vend autour de 4$ le gigajoule [énergie équivalente à 1/6 de baril de pétrole, NdR] mais coûte à peu près 6$ le gigajoule à produire, explique Normand Mousseau, titulaire de la chaire de recherche du Canada en physique numérique de matériaux complexes et auteur du livre “La révolution des gaz de schiste”.


      • joletaxi 23 août 2012 18:06

        on peut espérer effectivement qu’ils finiront par l’exploiter ce gaz, mais rien n’est sur, la mouvance qui a toujours raison veille.
        tiens quelques exemples des grandes réalisations de la mouvance

        http://www.spiegel.de/international/business/germany-s-environmental-protection-policies-fail-to-achieve-goals-a-821396.html

        http://notrickszone.com/2012/08/22/germanys-great-energy-jobs-destruction-revolution-green-energies-in-collapse/

        Aux USA, où des milliers de puits sont exploités(à perte, d’après la mouvance, ce qui au pays du libéralisme est un comble),et où les actions en justice classaction sont monnaies courantes, et très rémunératrices,je n’ai pas encore entendu un cas d’une procédure en dommages.
        Par contre, ,une certitude est que la mouvance d’outre atlantique qui dispose de gros capitaux(certains évoquent des financements russes ?) s’est lancée dans une campagne de dénigrement virulente, reprise chez nous par leurs coreligionnaires ,car cette nouvelle source d’énergie met par terre, toutes les initiatives dans le renouvelable, ainsi que tous les investissements dans cette filière.
        On évoque même les exploitants de la filière charbon, qui ont vu leurs marchés s’effondrer,ainsi que les prix, au point que le charbon US pourrait être importé en Allemagne, dont les besoins en charbon croissent aussi vite que la fermeture de leurs centrales nucs, ce qui serait un comble.

        Bref ,comme d’hab, les donquichotte verts vont encore une fois être les idiots utiles de « machinations » qui les dépassent, et nous ont va payer la note,qui commence à être très salée.


        • gaijin gaijin 24 août 2012 09:27

          les anti GDS financés par les russes
          génial comme élément de langage
          c’est le retour de la peur des bolchevicks au couteau entre les dents ou aux grandes heures de la guerre froide ?
          mais que l’on enferme tout ces bobos socialofachistes verts et islamocommunistes ......
          hourra !!! smiley smiley
          encore !! smiley


        • bigglop bigglop 26 août 2012 02:55

          Salut Jojo, finalement tu n’es toujours pas allé à Fuku, comme tu dis circulez, y’a rien à voir

          Sacré Jojo


        • paul 23 août 2012 21:52

          La pression du gaz de schiste monte ...sur le nouveau gouvernement, après la loi en juin dernier interdisant la fracturation hydraulique .Les médias servent souvent de relai aux puissants lobbies pétroliers, Nicole Bricq en a fait les frais récemment . Revue de presse :

          Le 17/07 dans la Tribune, le patron de GDF-Suez déplorait que le GdS soit devenu un sujet tabou « Il faut le réexaminer de façon paisible » . Message bien reçu par Montebourg ....
           ( Au fait, vous savez qui exerce l’activité de fourniture de gaz en France ? : Goldman Sachs, par arrêté du 19/01/10 ) .
          Le 17/07, France 2 s’y met aussi en prenant appui sur l’anti écolo viscéral C.Allègre, et sur certaines voix favorables - au hasard - JL.Schilanski, président de l’Union française pétrolière .Ce qui rappelle une présentation sur cette chaine le 16/03 de la question nucléaire en donnant la parole au pro-nuc JM.Jancovici , sans contradicteur . Arguments principaux des pro-GdS : la compétitivité pour faire baisser le prix de l’énergie, et 600.000 emplois . Détruisons la planète, on verra après .
          Le 24/07, sur France 5, Calvi avec sa beauf-attitude s’y colle dans C dans l’air : sur 4 invités, 3 sont favorables au GdS . Il l’avait faite aussi pour les pro-nuc, mais je n’ai pas la référence .
          Le 25/07, Le Monde plaide : « Si l’Amérique est à l’aube d’une aire nouvelle, c’est à l’exploitation du gaz et du pétrole non conventionnels qu’elle le doit » .
           Le 27/07, suite à un voyage du journaliste au Texas, financé par ...Total et son partenaire américain Chesapeake Energy , nouvel article favorable . Il est où le « quotidien de référence » ? .
          ( d’après un article d’Arrêt sur images du 26/07/12 ) .


          • Roland Franz Roland Franz Jehl 23 août 2012 22:34

            Un responsable des énergies renouvelables au sein de la direction d’EDF, me disait récemment :
            « l’exploitation des gaz de schistes va constituer un frein, sinon un arrêt dans la recherche sur les énergies renouvelables. C’est la plus mauvaise nouvelle de la décennie ».

            Les explorations ne sont pas encore en cours en France. Mais tous les lobbies et la presse sont aux avants-postes, ainsi que le mentionne Paul.

            J’ai le sinistre pressentiment que le flambysme ne parviendra pas à les empêcher. Montebourg a trop souvent retourné sa veste, pour ne pas récidiver et les Verts, ils jouent effectivement les idiots utiles et se comporteront en collabos pour conserver leurs places chèrement acquises... 


            • ZEN ZEN 23 août 2012 23:06

              Les tabous pourraient bien tomber en cas d’accentuation de la crise, qui ferait perdre toute raison et toute vision de l’avenir.
              Le quotidien de référence ouvre la voie...
              Cependant je pense que les organisations anti-Gds ne se laisseraient pas pièger , comme en Pennsylvanie, et réagiraient t vivement. Un gros risque politique.


              • ZEN ZEN 23 août 2012 23:13

                Correction du passage : y a comme une odeur de schiste schisme dans la majorité
                ___Il y a comme une odeur de schiste (barré) schisme dans la majorité


                • Login Login 24 août 2012 00:59

                   Nous n’oublions pas, nous ne pardonnons pas. Le credo des Anonymous. A méditer.

                  • Le péripate Le péripate 24 août 2012 08:48

                    Étrange alliance que celle des écolos avec le lobby nucléaire... Bon il y a 30 ans les pacifistes faisaient bien alliance avec l’URSS, on connait donc la musique de la manipulation.

                    Elle est finie l’époque où un De Gaulle lançait l’exploitation du gaz de Laq. En voilà un qu’on ne pouvait pas acheter.
                    Nous continueront donc à acheter notre gaz à l’Algérie et à la Russie et à exporter... exporter quoi au fait ?


                    • joelim joelim 24 août 2012 12:45

                      Je comprends. 


                      Détruire nos nappes phréatiques ce serait dommage mais ça éviterait quand même de donner notre argent aux russes et aux arabes. smiley 

                      Exporter ? Nos produits culinaires et notre technologie, par ex. en énergie renouvelable si on voulait bien se remuer les fesses au lieu de rester à rêver aux profits potentiels à faire sur le gaz de schiste et sur le dos de la santé et de la vie !!

                      Sinon effectivement l’atout de la France c’est plutôt le tourisme.

                    • wawa wawa 25 août 2012 16:45

                      ben oui quand notre situation economique l’exigera, on ira les chercher, les gaz de schistes, c’est aussi simple que çà. et la situation l’exigera assez vite amha


                    • Le péripate Le péripate 24 août 2012 09:05

                      Deux petits faits : en 20 d’exploitation au USA, il n’y a eu aucun cas de pollution ; tous les ans la baignade même en piscine fait de nombreux morts.

                      A méditer.


                      • gaijin gaijin 24 août 2012 09:33

                        pas de polution mais des solutions inédites en matière d’énergie
                        http://www.youtube.com/watch?v=4LBjSXWQRV8&feature=fvsr


                      • joletaxi 24 août 2012 10:25

                        le peripate

                        pas la peine de tenter d’exposer des faits vérifiables,ils se sont découverts un nouveau combat.
                        Et dans leur démarche, rien ne saurait arrêter un combat une fois qu’il est lancé,cela a été vrai pour les pluies acides, le DDT, la couche d’ozone,... la liste est longue comme un jour sans fin.

                        Je n’ai toujours pas eu de réponse à ma question,toujours la même :

                        citez-moi une seule mesure d’ordre général, prise du fait de « l’action citoyenne éclairée de la verte attitude » qui aie eu le moindre effet positif pour les populations, sinon d’avoir coûté une fortune, quand cela n’a pas fait des milliers de morts ?


                      • CHIMERE 24 août 2012 10:46

                        @ « le péripate »et « joeletaxi »,


                        Les GDS,comme je le précisai dans mon post un peu plus haut,sont une bulle financière,comme a pu l’être la « bulle dot-com ».

                        Je n’y mettrais,personnellement,pas un centime d’Euro...

                        Il ne s’agit même plus d’un combat écologiste.

                        Il s’agit d’une énième arnaque de nos (très) chers « BANKSTERS »

                        Ouvrez les yeux ou apprenez à lire.

                        Renseignez vous.

                        Ça vous rendra service.

                        Ça vous évitera surtout de passer pour plus crétins que vous ne semblez être.

                      • joletaxi 24 août 2012 12:13

                        évidemment, si tous les gens qui ne sont pas d’accord avec vos idioties sont des crétins,cela devient beaucoup plus simple.

                        Je reviens sur ma question

                        vous avez des idées ?

                        tiens juste pour le fun, car vraiment ,cela démontre votre côté sectaire

                        http://www.spiegel.de/international/business/germany-s-environmental-protection-policies-fail-to-achieve-goals-a-821396.html

                        cela m’amuserait si tout cela ne faisait pas ch... et ne coûtait pas un pont


                      • SergeL SergeL 24 août 2012 12:36

                        http://www.nytimes.com/2011/06/26/us/26gas.html?_r=2&ref=us

                        http://m.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/326313/gaz-de-schiste-vers-une-bulle-speculative

                        « Dans les courriels étudiés par le New York Times, on peut lire que certains craignent d’assister à la formation d’une bulle spéculative, rappelant la bulle technologique qui a éclaté à l’aube des années 2000. « L’argent [des investisseurs] s’y déverse [même si le gaz de schiste est] intrinsèquement non rentable. [...] Cela rappelle les .com [dot-coms] », écrivait, en février, un analyste de la société d’investissement PNC Wealth Management. « Ce qu’il se dit dans le monde des indépendants est que les gisements de gaz de schiste représentent une chaîne de Ponzi géante », faisait valoir une autre personne, employée par IHS Drilling Data, dans un message transmis fin août 2009. »

                        « Un ancien dirigeant d’ Enron a écrit en 2009 alors qu’il travaillait pour une société d’énergie : « Je me demande quand ils vont commencer à dire aux gens que ces puits ne sont tout simplement pas ce qu’ils pensaient qu’ils allaient être. » Il a ajouté que le comportement des entreprises de gaz de schiste lui rappelait ce qu’il avait vu quand il travaillait chez Enron. »


                      • joelim joelim 24 août 2012 12:51

                        Deux petits faits : en 20 d’exploitation au USA, il n’y a eu aucun cas de pollution ; tous les ans la baignade même en piscine fait de nombreux morts.

                        A méditer.


                        Deux petits faits : en 20 d’exploitation dans le monde, les bombes nucléaires n’ont fait aucun mort. Tous les ans quelqu’un se casse la clavicule en marchant sur un ballon de plage.

                        A méditer. smiley 


                      • joelim joelim 24 août 2012 12:53

                        et le gaz dans le robinet du méchant documentaire ce n’était pas une pollution


                        mais une avancée technologique que les écolos ne peuvent pas comprendre

                      • ZEN ZEN 24 août 2012 09:49

                        Le péripate est décidément plein d’humour, ce matin smiley


                        • alberto alberto 24 août 2012 10:17

                          Salut, ZEN :

                          J’étais en juin à Gréoux les Bains (Alpes de Htes Provence) où il était clairement indiqué à la Mairie qu’une demande d’exploration des gaz de schistes avait été autorisée par le préfet !

                          Ce qui m’avait surpris c’etait le grand silence régional concernant cette info...

                          Mais ainsi que tu l’indique, les enveloppes avaient-elles, cette fois distribuées à bon escient ?

                          Bien à toi


                          • ZEN ZEN 24 août 2012 11:18

                            Salut alberto

                            Il faudra signaler à ce Préfet qu’il va se faire virer
                            Il n’écoute pas son patron
                            A moins qu’il n’ait inventé un mode de fracturation non hydraulique
                            Nitroglycérine peut-être ? smiley

                            Bien à toi


                          • King Al Batar King Al Batar 24 août 2012 10:51

                            Salut inthesky
                            je ne t’ai pas répondu hier, parce que je n’ai pas vu.
                            Voila mon adresse mail albatar75@hotmail.fr
                            Contacte moi avec plaisir smiley


                          • aberlainnard 24 août 2012 11:06

                            Le plus fort est qu’il semblerait qu’il n’est même pas certain que les roches mères des Cévennes contiennent du gaz. Les explorations sismiques ont révélé l’existence d’une formation géologique qui a toutes les caractéristiques de roche mère mais cela ne confirme en rien la présence de gaz.

                            Si par malheur elle en contenait, ce serait le saccage assuré de cette région.

                            Toute cette frénésie autour des ressources ultimes d’énergies fossiles non-conventionnelles, très coûteuses et de plus en plus risquées montre que l’industrie pétrolière en est à racler les fonds de tiroirs pour maintenir une production dont le niveau a déjà atteint son maximum technique.

                            Ça sent très très mauvais.


                            • Login Login 24 août 2012 11:24
                              Au début du 20ième siècle les tenants de l’éclairage au gaz se sont opposés à la transition vers l’électricité. Les pétroliers et les rois des réseaux s’opposent au développement des énergies nouvelles et de la production distribuée et quand ils s’y intéressent c’est uniquement pour contrôler l’évolution du marché pour se l’approprier le moment venu. Au 21ieme siècle le rupture pourrait s’appeler la fusion froid avec des réacteurs à bas coût de quelques W à plusieurs MW à mettre dans votre machine à laver, dans votre voiture et votre maison et dans votre quartier,
                              Une énergie abondante et peu coûteuse, sans impact écologique. Il est de la responsabilité des politiques avisés et des citoyens de s’approprier le sujet.

                               

                              • moorea34 24 août 2012 11:41

                                Assez symptomatique de notre temps cette histoire de gaz de schiste...

                                D’où vient et de quand date cette phobie purement franco-française des gaz de schiste (qui ravi effectivement l’industrie nucléaire !)  ?
                                Un et un seul film a mis les écolo-bobos en émoi : Gasland, le documentaire de Josh Fox diffusé en 2010.
                                Dans ce film on pouvait voir des personnes enflammer l’eau de leur robinet, infestée selon l’auteur de gaz de schiste... De quoi dégouter même les plus confiants pour des dizaines d’années ! Sauf que...

                                Sauf que, si on passe sur les invraisemblances scientifiques de la démonstration, (dues à la faible solubilité du méthane dans l’eau) il faut souligner que dans les trois cas présentés dans le pseudo-documentaire, les trois ont été analysés plus en détail (aux USA, les avocats sont vite en action !!) et ont montré (les 3 !) une contamination par un gaz d’origine biogénique de surface (Le méthane biogénique est issu de la fermentation des bactéries de sédiments organiques, et se trouve principalement dans les zones humides, dans les formations peu profondes contenant de l’eau (dans lesquelles des puits d’eau sont parfois réalisés). On peut ainsi, par exemple, le retrouver dans la tourbe qui est un combustible fossile. Le méthane thermogénique est produit par la décomposition thermique du matériau organique enterré plus profondément. C’est celui que l’on va pouvoir trouver dans les roches-mères ou dans les puits d’hydrocarbures conventionnels.).

                                Un seul contenait (et seulement pour partie car mélangé au gaz de surface) un gaz de schiste, et ce en raison d’une mauvaise étanchéité du puits. Le propriétaire a obtenu réparation.

                                Cela, bien sûr, le docu ne le dit pas... Mais les escrolos sont vite en action pour monter au pinacle de tels arrangements avec la réalité.


                                S’il y a pu y avoir des soucis aux USA avec cette exploitation (sauvage !) des gaz de schiste, c’est parce que dans les pays anglo-saxons, le propriétaire du sol est propriétaire du sous-sol. Au pays de l’argent roi, pas besoin de faire un dessin.
                                Le code minier étant totalement différent dans nos contrées, c’est déjà un garde fou important à une exploitation sauvage et débridée.

                                Comme pour tout (sécurité routière, sécurité nucléaire,...) il suffit de se donner un cadre et de s’y tenir.
                                Mais les marchands de peur, fins connaisseurs des aspects les plus traitres de la psychologie humaine, auront toujours un temps d’avance face à l’ignorance. 


                                Pour plus d’information : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1903


                                • moorea34 24 août 2012 11:59

                                  PS : sur wikipedia, il est dit que le « Pennsylvania Department of Environmental Protection » aurait au contraire validé la thèse de John Fosh...

                                  Foutaise : on est plus à une omission ou un mensonge près....

                                  John Hanger, Secretary, Pennsylvania Department of Environmental Protection :« Gasland is »fundamentally dishonest« and »a deliberately false presentation for dramatic effect."

                                • joelim joelim 24 août 2012 13:33

                                  les escrolos


                                  Moorea qui nous invente une théorie du complot on aura tout vu, mais c’est vrai qu’on est en 2012, l’année où tout est possib’. smiley

                                  Pour Moorea, l’existence des nappes phréatiques n’a pas d’importance, en fait c’est même une invention des escrolos afin d’empêcher la juste marche du progrès, une sorte d’hologramme sous la Terre...


                                • moorea34 24 août 2012 14:01

                                  Théorie du complot ?
                                  Je confirme. Et elle est universelle : c’est la connerie humaine...

                                  Si les escrolos connaissaient quelque chose à la science, l’humanité et l’écologie avanceraient..... Mais ce ne seraent plus des escrolos.

                                  Pour plus d’information sur les escrolos, comment ils vivent, se reproduisent et diffusent leurs foutaises : http://imposteurs.over-blog.com/




                                • epicure 24 août 2012 21:44

                                  déjà si tu veux être sérieux et pas passer pour un rigolo, évites un lien vers un site qui s’appelle pseudo-science.
                                  Sinon j’ai lu des rapports scientifiques sur le sujet, et ils disent qu’effectivement le fractionnement est une catastrophe écologiste.
                                  Faire du fractionnement dans les régions calcaires du sud de la France, c’est criminel pour les populations dont l’eau vient des nappes phréatiques de ces régions.

                                  Si tu peux garantir qu’il ne peux pas y avoir de mini failles traversant les diverses couches géologiques, tu serais crédibles.
                                  Alors que des sources naturelles d’eau chaudes montent depuis des failles naturelles qui descendent à plus de 2000 mètres.


                                • ZEN ZEN 24 août 2012 11:55

                                  Bien sûr, moorea 34, la technique de fragmentation hydraulique est parfaitement inoffensive pour l’environnement et les nappes phréatiques...
                                  Tout le monde sait ça
                                  Un essai dans votre jardin, à Montpellier ? smiley
                                  Votre région est particulièrement visée par certains majors pétroliers


                                  • moorea34 24 août 2012 12:03

                                    J’ai déjà des éoliennes pas très loin que des connards veulent faire retirer pour pouvoir s’éclairer à la bougie dans leur maison... Mais le jour où les gens seront moins cons pourquoi pas ? 
                                     smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès