Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Gaz de schiste... Pour l’Algérie

Gaz de schiste... Pour l’Algérie

Le président a fait fort, très fort. Bien sûr, tout le monde pensera à l’épisode de la repentance, pardon, « de souffrance et de système injustice » (ça ne s’appelle pas de la repentance, ça ?), sans oublier les nombreuses promesses d’aides pour le développement de l’économie de l’Algérie mais aussi du Maroc mais un autre scandale est à noter dans cette visite qui sent de A à Z l’échec, l’impuissance et la prosternation du président : le gaz de schiste.

Officiellement, la France a renoncé à l’exploitation du gaz de schiste, parce qu’ayant un impact trop important sur l’environnement : à l’heure actuelle, son exploitation passe obligatoirement par la fracture de la roche, qui se fait avec l’aide d’eau projetée à très haute pression, ainsi que d’acide. De nombreux problèmes se posent alors : les accidents sont vite arrivés, et leur maîtrise est encore pire que celle du pétrole : aux Etats Unis, de nombreux accidents ont déjà eu lieu.

Et ce, malgré le négationnisme de certaines personnes, qui prétendent déjà que la non exploitation du gaz de schiste est une erreur, tout comme ils prétendent que le nucléaire est une énergie sûre, mais ceci est un autre débat.

Bref, actuellement, le gaz de schiste, en France, n’est pas autorisé, au moins jusqu’à ce que d’autres méthodes soient employées pour fracturer la roche. Et devinez quel pays va expérimenter ces nouvelles méthodes ? Je vous le donne en mille : l’Algérie.

Le scandale est double : d’un côté, du gouvernement français, qui, à l’instar des essais et des déchets nucléaires, préfère se dédouaner de toute saleté écologique en exportant les problèmes, réitérant, une fois encore, cette erreur qui aura pourri tellement de pays… Sans pour autant supprimer réellement la pollution en France, puisque bien d’autres sources sont toujours d’actualité.

De l’autre côté, l’Algérie, qui ose accepter cet arrangement odieux, réitérant, elle aussi, les mêmes erreurs politiques. Toutes ses ressources naturelles sont en train d’être dilapidées dans un but uniquement à court terme, sans jamais se soucier de l’impact sur le moyen et long terme, et sans se soucier aucunement de sa population ni de son environnement qui aura à subir, une fois encore, des extractions qui, n’en doutons pas, vont tout saccager.

Certaines personnes vont me rétorquer que le gaz de schiste est une énergie d’avenir, puisque les vieux fossiles commencent à se faire rare, mais ceci est une triple erreur caractéristique de nos modes de pensées. D’abord, évidemment, parce que, comme le pétrole, le gaz ou le charbon, le gaz de schiste existe en quantité limitée : même si cela repousse l’échéance de quelques dizaines voir, centaines d’années, la finalité reste la même, au bout : une fois l’exploitation finie, que fera t-on ? La solution n’est pas encore donnée.

Ensuite, parce que son extraction n’est pas du tout propre. Quant bien même on trouve une autre solution que celle utilisée actuellement, qui inflige de gros dégâts sur l’environnement et les populations proches, la finalité reste la même : l’extraction du gaz passe par la destruction de la roche. Que va t-on faire des roches détruites ? Seront-elles encore saines ? A l’instar de l’uranium qui a été disséminé un peu partout en France…

Troisièmement, et non pas des moindres : pourquoi toujours rechercher de nouvelles exploitations d’énergie quand il suffirait de réduire la population ainsi que la consommation ? Réduire l’un ou l’autre entraînerait déjà une réduction drastique des énergies actuelles, réduire les deux nous rendrait bien moins dépendants de ces énergies non renouvelables qui ont impact néfaste sur l’environnement mais aussi sur nous, puisque cela nous rend paresseux au point qu’une bonne partie d’entre nous préfèrent emprunter l’ascenseur quitte à attendre 5 minutes plutôt que de descendre les 2 ou 3 étages qu’il y’a…

Se tourner vers de nouvelles énergies qui ne feront que retarder l’échéance de la fin de notre système actuel, avec, en plus, des énergies non renouvelables et dommageables pour l’environnement, est un non sens absolu, qui n’est qu’une fuite en avant, nous projetant d’autant plus vite vers le ravin qui nous attend tout là haut. Pourquoi ne pas vouloir réduire la consommation ? Et je ne parle même pas de retourner aux chandelles ni de retourner dans des grottes, mais bel et bien de n’utiliser l’énergie que lorsqu’elle nous est réellement utile ! Quel intérêt d’avoir des ascenseurs pour 2 ou 3 étages alors qu’à pied, on monte plus vite ? Quel intérêt que de laisser les lumières allumées la nuit, dans les entreprises ou sur les autoroutes, même si elles ne sont quasiment pas utilisées la nuit, et que les phares des voitures suffisent largement ? Quel intérêt d’extraire quantité de pétrole pour traiter nos cultures alors que des méthodes naturelles existent ? Quel intérêt d’utiliser un nouveau sachet à chacune de vos courses alors qu’il suffit de reprendre le précédent ?

Le nombre d’exemples d’utilisation d’énergie absurde, de gaspillages, est quasiment illimité.

Et cette voie vers le gaz de schiste est une imbécillité de plus, qui ne pourra qu’être condamnée pour les générations futures, qui devront vivre avec un environnement saccagé. Pourquoi ne pas faire les bons choix dès maintenant ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Bug Cafard Bug Cafard 24 décembre 2012 11:15

    " (...) pourquoi toujours rechercher de nouvelles exploitations d’énergie quand il suffirait de réduire la population ainsi que la consommation" ?

    Voilà une solution qu’elle est bonne stérilisez-moi tous ces crève-la-faim.

    Malthus l’a dit les chinois l’on fait à qui le tour ?
    Ça boucherait automatiquement l’hémoragie de l’argent braguette de la C.A.F

    Je sais je suis un peu hors sujet faute à la connerie, chose la mieux répartie dans le monde, domage qu’on ne puisse pas en tirer de l’énergie, on serait à l’abri.

    Bug, énergivore


    • Kelimp 24 décembre 2012 15:42

      Certes la forme est un peu violente, mais il faut reconnaitre que la démographie mondiale galopante est à la base de l’épuisement des ressources énergétiques et alimentaires.
      C’est un sujet tabou qu’on n’ose aborder que par des sous-entendus mais qui n’en reste pas moins essentiel, car, en 2050, comment nourrir 9 milliards d’individus qui aspirent tous au confort, à l’électricité, à la consommation sans limite ?
      Avez-vous vu ou revu ce film des années 70 « Soleil vert » qui, à l’époque, décrivait dans un futur lointain une terre exsangue où la population est devenue tellement nombreuse qu’on recycle les êtres humains en tablettes alimentaires.
      C’était, alors, de la science-fiction, mais, aujourd’hui, sommes-nous si loin d’un scénario catastrophe analogue ?
      Ceci étant, et pour revenir au sujet, je doute que les algériens soient bien informés sur les risques de la fracturation telle qu’elle existe aujourd’hui, et même si cela était, je ne suis pas certain que cela fasse partie de leurs priorités économiques ; en cela, les gouvernements algériens et français jouent sur du velours...et toujours au détriment des peuples et de l’environnement.


    • Bug Cafard Bug Cafard 24 décembre 2012 17:47

      « Soleil vert » vient de repasser sur Arte je le site régulièrement.
      Malthus est un oiseau de mauvaise augure mais qui parle de démographie galopante ?

      Ici :
      http://www.youtube.com/watch?v=v9owjX-aDmo

      Aïe pas taper, merci la C.A.F et l’argent braguette. Mais pourquoi ?

      Bug Islamo-incompatible.


    • Bug Cafard Bug Cafard 24 décembre 2012 17:49

      ... Je cite.
       Désolé


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 décembre 2012 13:19

      Salut POlivier,


      Un autre aspect de la fracturation hydraulique non négligeable, c’est son impact négatif, voir dangereux sur les zones sismiques

      Risques sismiques. Autres recherches Google :... et quand on regarde la carte des zones sismiques en France, cela donne à réfléchir : !




      @+ P@py


      • Jean Yanne Jean Yanne 24 décembre 2012 14:18

        Tu as parfaitement raison !


        Mais vois tu , cela fait 40 ans que je dis la même chose , la même très exactement !

        et au bilan les choses n’ont fait qu’empirer !

        Je viens de comprendre un peu , le truc de la croissance à tout prix . Je dis « un peu » mais cela suffit .

        Je t’explique en deux mots .

        Tu vois , j’arrive au « soir de ma vie » comme on dit , j’ai jamais trop dépensé et me chauffe au feu de mon bois que je ramasse aux environs .
        Je fais le marché une fois par semaine et je bouffe pour 20€/semaine , le pain , je me le fais !

        Un type m’a contacté , c’était une entreprise de placement immobilier , sympa , bref il me dit 

        « vos sous , vous n’en faites rien que de les placer à la caisse d’épargne ou une assurance vie et ils vous rapportent 2% au mieux, pendant ce temps d’autres les font travailler et investissent,investissez vous aussi cela vous rapportera davantage et vous aurez l’impression de faire quelque chose ! »

        J’ai fait , naïf sans doute mais logique !
        bien sûr qu’il a raison , mais cela implique que le système soit poussé à la croissance et au consumérisme sinon ça ne marche pas !
        Le système qui est actuellement en place , est basé sur la croissance , toujours plus importante , la dette si tu veux , vendant l’avenir comme on vend de la salade !
        Et tout le monde participe à cela , tout le monde , états compris voire surtout !


        On te vend du gaz de schiste car on te vend l’avenir !

        Mais le pire , c’est que les problèmes créés par les gaz de schistes seront considérés comme des marchés .... rien que par le fait de s’en protéger !

        C’est pessimiste , c’est vrai , mais c’est comme ça , et ne cherche pas à lutter contre ... tu vas te casser les dents .

        J’ai abandonné , je fais mon bois , et je me dis que le spectacle de cette société est la seule valeur positive qu’elle porte . Pour le reste , on n’est pas obligés d’y adhérer !

        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 24 décembre 2012 17:19

          Salut Jean Yanne


          Moi itou je me chauffe au bois, ce récupère ce dernier( du résineux ) dans une forêt de l’ONF dans le 04.

          Les billes sont déjà tronçonnées, me reste plus qu’a les ébranchées et a les écorcées sur place, puis les charger dans ma titine. Heureusement que sur ma veille Xm il y a une suspension hydraulique, car le chemin que j’emprunte . il faut que j’utilise la position intermédiaire, surtout quand je suis chargé !


          http://nsm08.casimages.com/img/2012/12/24/1212240508115190310694726.jpg


          http://nsm08.casimages.com/img/2012/12/24/1212240505135190310694705.jpg


          @+ P@py



        • HELIOS HELIOS 24 décembre 2012 14:34

          Sans vouloir rajouter d’autres elements qui n’ont rien a voir, cher POlivier... juste pour vous dire que si l’on considere l’inutile pour le supprmer, notre ennemi global Adolf Hitler avait lui déjà decidé de supprimer les handicapés et les malades de l’esprit... puis ensuite les juifs et les roms etc....

          IL N’Y A RIEN D’INUTILE DANS NOTRE MONDE !

          Nous batissons, bien ou mal, avec des erreurs et des succes, ce qui s’appelle une civilisation. Elle ne vous plait pas, ok, on accepte votre perception, mais vous ne pouvez rien y faire car on ne va pas a l’encontre de l’avenir, du destin de l’homme qui ne peut etre que grand ou inexistant. choisissez votre coté tout de suite, c’est plus efficace.


          • POlivier 25 décembre 2012 09:47

            « on ne va pas à l’encontre de l’avenir » : eh bien si, justement. Cet avenir, c’est nous qui le bâtissons, et en faisant des erreurs aujourd’hui, dans 20, 30, 50 ans, on devra faire face à toutes les conséquences de ces erreurs. Le nucléaire en est un bon exemple : énergie qui était dite d’avenir il y’a plus d’un demi siècle, elle engendre aujourd’hui de nombreuses catastrophes, sans même parler des coûts exorbitants.


          • Hamid PASSYVITE 24 décembre 2012 14:39

            Bonjour
            Est ce qu’il existe une technique de défragmentation des neurones des ordures qui dépècent tous les jours un peu plus l’Algérie. Je tiens à préciser que tous les algériens investirons dans ce chantier éminemment urgent.


            • Fred94 24 décembre 2012 15:06

              L’auteur parle de la consommation d’énergie et non pas de la consommation alimentaire. Le gachis électrique imposé sert évidemment comme argument à l’utilisation de centrales nucléaires comme l’utilisation imposé des moteurs à essence avec un rendement ridicule (alors que le moteur électrique à un rendement supérieur) sert d’argument pour l’exploitation des ressources pétrolières. Comme la technologie évolue, nous allons pouvoir devenir autonome énergétiquement mais il est certain que ce n’est pas l’interet des politiques et des financiers qui freinent autant qu’ils le peuvent pour que cela arrive le plus tard possible. Ex : L’état californien veut légiférer sur le covoiturage et la mise à disposition de chambres de particuliers car cela se développe de plus en plus et qu’il n’a aucun controle sur cette manière de vivre. Il en est de même bien sur chez nous. 


              • POlivier 25 décembre 2012 09:49

                Je voulais surtout parler des négationnistes qui disent que la non exploitation du gaz de schiste est une erreur, tout en excluant tout les problèmes qui y sont liés.
                Mais dans tout les cas, le fait est que cette énergie passe par la destruction de roches, quel que soient les techniques utilisées, elles auront un impact majeur sur l’environnement.


              • bernard bernard 24 décembre 2012 18:34

                @ Olivier,

                « Troisièmement, et non pas des moindres : pourquoi toujours rechercher de nouvelles exploitations d’énergie quand il suffirait de réduire la population ainsi que la consommation » (sic)

                Vous avez raison,
                commençons par tuer les vieux...à la naissance,
                et le problème sera résolu !

                N’importe quoi !


                • BlackMatter 24 décembre 2012 18:57

                  Personnellement, j’aurais préféré que pour Noel l’auteur fasse à la planète et à ses habitants le plus beau des cadeaux : son euthanasie, franche et directe.


                • Marco07 24 décembre 2012 19:16

                  Personnellement, j’aurais préféré que pour Noel l’auteur fasse à la planète et à ses habitants le plus beau des cadeaux : son euthanasie, franche et directe.

                  Rien à ajouter.


                • POlivier 25 décembre 2012 09:50

                  Vous avez raison, 30 milliards d’habitants, c’est un chiffre idéal ! Continuons !


                • Ariane Walter Ariane Walter 24 décembre 2012 20:01

                  Tous les connards habituels qui défendent les centrales atomiques et maintenant les gaz de schiste sont là. Heureusement que vous êtes virtuels . Vous êtes tellement abjects, pourris, lamentables, tarés, inconscients, vides de neurones et de pensée que vous donneriez envie de vous expédier je ne sais où dans je ne sais quel merdier à votre image !
                  Ah ! mais le fric ! le fric !!

                  a l’auteur,

                  j’ai présenté ce déshonneur de la France d’une manière badine mais mon indignation est à la hauteur de la vôtre.
                  merci de votre article.
                  pauvre Afrique !
                  saloperie de colons Zuniens et assimilés !!! ordures de fauxsialistes !!

                  (je m’accorde jusqu’à la fin de l’année avant de reprendre un langage policé !)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

POlivier


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès