Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Gaz de schiste : pour ou contre ?

Gaz de schiste : pour ou contre ?

Je peux comprendre que les Ardéchois soient attachés à leur environnement mais bon, moi, personnellement, je n’y habite pas : s'ils ont des milliards de tonnes de gaz de schiste sous les pieds, ils pourraient quand même se sacrifier pour les autres, non ?

Franchement, les gaz de schiste, moi, je ne savais pas trop quoi en penser. Alors je me suis fait une petite liste pour m’aider à y voir plus clair. En vert, j’ai mis les points positifs, en rouge, les négatifs (je suis très organisé) :

1. Les gaz de schiste sont des gaz contenus en sous-sol sous forme de petites poches indépendantes. Si on veut extraire ces gaz, il faut casser la roche et, pour cela on utilise la technique de la « fracturation hydraulique ». Bon.

2. Pour fracturer les roches, on leur envoie de l’eau à haute pression qu’on mélange avec du sable et des produits chimiques sympas qu’on retrouve dans l’antigel ou les désherbants.

3. La multinationale Halliburton est la seule à maîtriser cette technique, vous savez, cette société sympa dont on se demande si la guerre en Irak n’a pas été faite exprès pour elle, tant elle s’est mise de milliards de dollars dans les fouilles ?

4. Le sous-sol français renferme des milliards de m3 de gaz. Ça, c’est chouette : on va pouvoir continuer à gaspiller pendant encore longtemps.

5. Utiliser du gaz, ça évite d’acheter du pétrole à des étrangers. Je n’ai rien contre les étrangers, hein, notez bien, mais bon, ils ne sont pas comme nous.

6. Ça peut même aider l’état français à remplir ses caisses qui sont toutes vides à cause des fonctionnaires assistés et des privilégiés syndicalistes paresseux etc.

7. L’hydrofracturation consiste à faire péter les failles souterraines et ça doit quand même être vachement rigolo de tout faire croustiller là-dessous.

8. Le problème, c’est qu’une fois qu’on a tout fait péter et ben c’est tout … heu… pété, justement. Et certains pensent que ça peut entraîner des micro tremblements de terre.

9. Comme les poches sont petites, il faut creuser plein de puits. Personnellement, je trouve ça joli mais enfin, ça bousille un peu le paysage.

10. Je peux comprendre que les Ardéchois, par exemple, soient attachés à leur environnement mais bon, moi, personnellement, je n’y habite pas : ils pourraient se sacrifier pour les autres, non ?

11. Les industriels jurent que, une fois qu’on aura exploité le gaz, il suffira de « refermer » et de tout remettre comme avant : on replante des arbres et hop, ni vu ni connu. Et, dans le business, comme chacun sait, la parole, c’est sacré.

12. Pour chaque puits, on utilise plusieurs millions de litres d’eau dont seule une moitié est récupérée. Moi, l’eau, je n’aime pas ça mais j’avoue que c’est quand même pratique pour se laver et arroser les plantes. Surtout que l’eau potable est une espèce en voie de disparition.

13. La moitié qu’on récupère est un peu dégueulasse, ce qui fait qu’il faut la laver pour pouvoir la réutiliser. J’espère au moins qu’on ne la lave pas avec de l’eau propre.

14. La moitié qu’on ne récupère pas s’en va… heu… ailleurs et, comme on lui a gentiment demandé de ne pas aller polluer les nappes phréatiques, elle n’y va pas. Enfin, c’est ce qu’ils mettent sur les brochures.

15. L’exploitation relâche aussi d’autres gaz à effet de serre contenus dans le sous-sol, sans compter les camions et l’exploitation. Prout.

16. Enfin, on ne nous a pas trop demandé notre avis de citoyens quant à la décision d’exploiter les gaz de schiste et je n’aime pas trop qu’on me fasse des trucs sous les pieds dans le dos.

17. Si j’ajoute qu’on retrouve des copains des actuels résidents de la république (un certain Balkany, Julien) dans la liste des sociétés qui vont se partager le magot, je me demande si l’intérêt général n’aurait pas également été un peu hydrofracturé.

18. Au moins, on dirait que ce hold-up démocratique énerve bien nos concitoyens – notamment ardéchois – même si, selon la loi, en France, le sous-sol appartient à l’Etat. Du coup, la mobilisation semble sans précédent et ça, j’adooooore.

19. Pour finir, on finirait presque par oublier qu’il existe dans ce pays une immense réserve d’énergie, équivalente à des milliards de tonnes de pétrole : celle qu’on gaspille et qu’on pourrait économiser, les négawatts.

Voilà, j’espère que cette petite liste vous aura aidé à y voir clair et, puisqu’on ne vous a pas demandé votre avis, donnez-le quand même !

Publié sur Globalmag, le blog
les Blablas de la Blanche


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Croa Croa 16 février 2011 09:58

    Merci à l’auteur qui a le don de laisser ses lecteurs conclure d’eux-mêmes smiley

    Si les Ardéchois étaient les seuls concernés encore... Plusieurs autres zones sont dans le colimateur des faiseurs de trous en métropole !  smiley


    • ZEN ZEN 16 février 2011 10:00

      Contre ! indeed...


      • joletaxi 16 février 2011 11:46

        Prenons comme préambule que ce billet est humoristique.


        Et il ne peut pas en être autrement, car l’argumentaire est d’une telle puérilité,qu’il pourrait servir aux partisans de cette filière pour démontrer le peu de sérieux des opposants.
        On ne reviendra pas sur les erreurs ou mensonges distillés comme évidence.

        Je propose que comme pour les éoliennes,la décision se prenne au niveau national,chacun décidant où il place son point d’équilibre entre les avantages, un prix du gaz en chute libre,et la sécurité d’un approvisionnement sur pour au moins 50 ans,et les inévitables inconvénients de toute activité industrielle.
        Après tout, quand votre propriété perd 20,30 % de sa valeur suite à une implantation d’un moulin à vent, je ne vois pas personne pour descendre dans la rue et défendre les droits des propriétaires lésés,utilité publique oblige.

        Et dans le cas des gaz de schiste, l’utilité publique est incontestable.
        J’attends toujours que l’on me prouve l’utilité publique de l’éolien qui a déjà fait la fortune de quelques philanthropes,dans le plus assourdissant silence.

        • Croa Croa 16 février 2011 14:15

          « la pollution sonore des véhicules terrestres est 100 fois supérieure à...  »

          Tout à fait !

          J’invite les habitants de nos villes et de nos campagnes à s’associer en groupes de voisins, afin de pétitionner, de manifester et enfin de faire interdire tout passage devant chez sois !

           smiley Ah MAIS ! smiley


        • JL JL 16 février 2011 12:23

          Pas mieux que les deux précédentes interventions. La Blanche innove dans l’art de dire les choses, bravo.


          • Vent d'est Vent d’est 16 février 2011 13:01
            "Après tout, quand votre propriété perd 20,30 % de sa valeur suite à une implantation d’un moulin à vent, je ne vois pas personne pour descendre dans la rue et défendre les droits des propriétaires lésés,utilité publique oblige."

            Et un puits de gaz de schiste dans ton terrain, ça fait perdre combien ? Ce qu’il faut pas lire parfois...

            Et après il ose dire ça :
            Et il ne peut pas en être autrement, car l’argumentaire est d’une telle puérilité,qu’il pourrait servir aux partisans de cette filière pour démontrer le peu de sérieux des opposants.
            On ne reviendra pas sur les erreurs ou mensonges distillés comme évidence.


            • Vent d'est Vent d’est 16 février 2011 13:06

              Après sinon bon et poilant article de la part « la Blanche » soulevant la problématique du gaz de schiste.


              • joletaxi 16 février 2011 14:28

                A Cassino.. l’émergence de cette nouvelle filière a eu pour effet de faire chuter les prix du gaz sur le marché mondial,juste à un moment où il y avait de vives tensions sur les approvisionnements.De nombreux edgefond étaient « placés » sur un prix du gaz à la hausse.Il n’est donc pas étonnant que dans ce contexte on voie fleurir les attaques sur ce procédé ;

                Que cela n’influence pas le prix à votre compteur est du à des mécanismes de fixation de prix qui n’ont rien à voir avec le marché

                @Vent d’est
                « Et un puits de gaz de schiste dans ton terrain, ça fait perdre combien 

                avant d’émettre des jugements péremptoires et imbéciles, il est parfois utile de réfléchir.
                Si le fermier du coin accorde un permis pour des éoliennes à 200 mètres de chez moi, il touchera lui une »obole« (par rapport aux profits juteux de la compagnie qui exploite),et moi je verrai le prix de mon bien dévalorisé,et cela au nom de l’utilité publique,sans aucun recours.

                Il en est de même si le TGV passe au fond de mon jardin, bien que dans ce cas, je risque d’obtenir des compensations, dont j’aurai laissé la plus juteuse partie aux avocats.
                Il en est de même si mon voisin accorde un droit d’installer une antenne GSM sur son terrain.Il touchera une redevance,et moi je subirai les éventuelles nuisances sans aucune possibilité d’indemnisation.

                Si par contre,je décide de laisser une entreprise installer un puit dans mon jardin, cela se fera contre rémunération,sonnante et trébuchante,et je serai fondé à exiger dans les clauses du contrat de remettre en état après exploitation.

                Quant aux risques généraux,il faudrait déjà pouvoir en être informés.Ce n’est pas le petit film que l’on voit sur internet qui risque de me convaincre(à ce compte là,laissons les ingénieurs de Tchernobyl nous expliquer que tout cela n’était pas très grave,le parti pris est par trop évident)

                Quand j’entends affirmer qu’il y a des risques de tremblements de terre,que cela va épuiser nos ressources en eau, ce n’est pas crédible.Quand on parle de pollution de la nappe phréatique à 3000 mètres, c’est n’importe quoi.
                Déjà nul ne sait si cette exploitation sera rentable, on a pas encore creusé le premier puit.
                mais si cela l’ est, il faudrait être idiot pour se priver d’une telle ressource,nationale en plus,quitte à prendre toutes les mesures pour le faire en toute sécurité.

                Les Saoudiens s’accommodent très bien du »désastre écologique« qui a lieu sur leurs terres.Et les Koweitiens ne semblent pas affectés par les »farces" de ce bon Sadam, qui avait mis le feu à leur pays(à l’époque, on parlait de crime écologique),et les pêcheurs ont repris leur activité dans le golfe du Mexique.
                Mais vous avez raison,je suis un imbécile,quoique...


                • Linz 23 février 2011 15:59

                  Bravo Jo pour la conclusion !


                • foufouille foufouille 16 février 2011 14:37

                  Et un puits de gaz de schiste dans ton terrain, ça fait perdre combien ?
                  100 %

                  vu que le sol est effrondre
                  la baraque en morceaux et la flotte plus potable


                  • Eric la Blanche la Blanche 16 février 2011 14:49

                    @ joletaxi
                    Quand on discute sur un forum, on ne traite pas les (arguments des) gens qui font des commentaires d’imbéciles sous peine de passer immédiatement soi-même pour pire encore. J’ai failli effacer votre post juste pour cette raison, je l’ai laissé parce que le reste des arguments est valable.
                    Cet article est humoristique alors... on se détend.
                    L’auteur : Eric la Blanche


                    • joletaxi 16 février 2011 15:00

                      Vous avez raison, je réagissais un peu à chaud au ton « professoral » du commentaire.


                      Ce qu’il ne faut pas lire... 
                      pour moi cela se traduit par,... mais quelle clenche ce type...et là cela n’était pas humoristique.

                      Cette histoire de gaz de schiste prend un tour passionnel qui n’a pas lieu d’être.

                      Qui plus est, les informations qui circulent sont des plus aléatoire.Les compagnies impliquées ne vont pas se répandre sur leurs petits secrets ... ni d’ailleurs sur les dangers potentiels.

                      Avant de crier au massacre, on ferait peut-être bien d’attendre les résultats des premiers tests.
                      Chose que l’on a d’ailleurs pas faitet avec l’éolien, dans lequel on s’engage alors que les résultats sont très en dessous de ce qui était prévu.

                      Pour avoir été moi-même impliqué dans des procédures d’expropriation, je suis très « nerveux » sur le sujet.

                    • ARMINIUS ARMINIUS 16 février 2011 15:14

                      Excellent et hilarant , ça fait penser au bon travail de l’inénarrable Sarah Palin en Alaska avec ses bouses pétrolifères : elle a tout salopé , pris l’oseille et déménagé pour les vertes prairies d’un état paumé. Pauvres Ardèchois, j’espère qu’ils auront conserver un cœur fidèle à leur beau pays et s’en souviendront le jour du vote...


                      • Laury 16 février 2011 17:05

                        Bravo une fois de plus nous somme a la veille de nous faire exploiter par les Anglo-saxons !!!!
                        Le gaz moins cher ,laissé moi rire,combien allons nous payer l’eaux qu’il va falloir retraiter et qui
                        malgré cela sera proprement imbuvable !!!!
                        Regarder déjà ce qui ce passe en montagne avec les additifs des canons a neiges avec des produits
                        qui permette de faire de la neige artificiel jusqu’à 3 voir + 4 degrés ????


                        • epapel epapel 16 février 2011 17:20

                          Quand la pénurie de gaz - qui arrivera un jour ou l’autre - sonnera à notre porte, les ardéchois eux-mêmes réclameront l’exploitation des gaz de schiste sur leur propre terrain.

                          Et si les compagnies pétrolières étaient plus généreuses avec la population concernée, le résultat serait le même.

                          C’est triste mais c’est comme ça.


                          • epapel epapel 16 février 2011 20:03

                            J’envie les optimistes béats car ils vivent dans un monde merveilleux.


                            • kéké02360 16 février 2011 20:36

                              avant d’en causer faudrait peut-être regarder ce film !!! il est long mais édifiant !!!!!!


                              c’est ici

                              http://www.megavideo.com/?v=SJGJG9DN 


                              • revenant 16 février 2011 22:20

                                Il se peut que...
                                Tout ceci n’ai pas lieu d’être si...
                                Nous entrons dans l’âge de l’énergie...
                                Arrêter de penser charbon, pétrole...
                                Imaginer un monde H2o, H et surtout Ni...
                                Il n’y a ni une ni deux mais NI ne fera peut être pas trois...
                                Il se peut que NI soit égal a Mille bientôt...
                                Le train ne laisse en gare que ceux qui attendent des locomotives en regardant les TGV...

                                Sergio Focardi et Andrea Rossi :

                                Google


                                • herope herope 16 février 2011 23:22

                                  L’exploitation se fera car les enjeux financiers sont trop importants et le le lobby pétroliers-gaziers puissant. Après comme pour l’uranium (voir dans le Limousin) on fera pousser des forêts sauf que le taux de radioactivité est bien là. Pour le gaz de schiste idem on masquera mais les zones seront polluées pour des siècles (voir au USA  : c’est pas beau tout mort) !

                                  www.fa-heropelyon.fr.gd


                                  • TSS 17 février 2011 01:19

                                    ET puis il n’y aura plus d’eau ou bien completement polluée ;On s’en fout ça sert à rien la flotte !! 

                                    Les multinationales s’en mettront plein les poches et les con-tribuables paieront les usines

                                    pour nettoyer la flotte... !!


                                    • Asnieb Lywest 17 février 2011 01:35

                                      Farouchement contre contre et Contre !

                                      Preuves à l’appuis : GasLand

                                      • Kakapo Sam Lowry 17 février 2011 01:42

                                        Comme pour le nucléaire, ait confiance ! sssssssss...


                                        • roro46 17 février 2011 09:30

                                          Merci à l’auteur dévoquer le projet négawatts, à consulter.
                                          D’ailleurs, avec un lien, c’est bien :

                                          http://www.negawatt.org/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès