Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Incendies et vigilance nécessaire

Incendies et vigilance nécessaire

De grands incendies ravagent ces jours-ci la Fédération de Russie, depuis l’est de Moscou jusqu’au Kamtchatka, en passant par la Sibérie.

C’est ainsi que plus de 500 000 ha (5 000 km²) ont déjà été ravagés par les flammes depuis le début de l’été. (Pour mémoire, le département du Var représente 6 000 km²)

 

A titre de comparaison, rappelons que les derniers grands incendies ont détruits 2 700 km² en Grèce en 2007, 4 250 km² en 2003 et 3 250 km² en 2005 au Portugal et 3 000 km² en Californie en 2003. A chaque fois, les populations locales ont déploré un manque de préparation, de prévention et de vigilance de leurs états respectifs.

Il semblerait bien qu’au Portugal des mesures aient été prises depuis 2006 pour éviter que des tels drames se reproduisent.

En Russie, force est de constater la vétusté des moyens des pompiers. En Sibérie, depuis 25 ans les tourbières, très nombreuses, ne sont plus surveillées correctement et les départs de feux ne sont plus détectés à temps alors que des conditions climatiques exceptionnelles d’extrême chaleur et sècheresse de cet été ne peuvent qu’augmenter les risques d’incendies spontanés.

Enfin, il faut se souvenir de l’énorme incendie qui a ravagé 14 millions d’ha (oui, 140 000 km², un quart de la superficie de la France métropolitaine !!!) en Sibérie en 1915.

Tout le monde garde en mémoire ici les grands incendies qui ravageaient chaque année la Provence. Des incendies criminels ou accidentels ont encore été déclenchés ces dernières années mais il est certain qu’ils sont plus vite et mieux circonscrits et maîtrisés qu’auparavant. Tout ceci repose sur un système de surveillance très développé et une prévention des risques par débroussaillement et nettoyage des forêts par divers moyens de plus en plus efficaces, même s’il reste encore à faire et que des améliorations sont encore à apporter, et par la mise à disposition d’outils d’intervention suffisamment nombreux et efficaces.

En tout état de cause, il s’agit de conserver les moyens de prévention et de lutte nécessaires, même s’ils semblent coûteux aux diverses collectivités territoriales qui en ont la charge. Espérons que les coupes budgétaires à venir n’affecteront pas ces postes !

Raskazé Vorony


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Yvance77 2 août 2010 10:13

    Bonjour,

    La grande difficulté pour ce pays est représenté par son gigantisme. Les moyens qu’il faudrait mettre en oeuvre pour assurer une surveillance adéquate, sont tellement énormes que je ne pense pas que les autorités y arrivent un jour.

    Ensuite il est vrai qu’il faut aussi des moyens basiques tel des avion porteurs d’eau etc ... De ceci ils en sont pourvus, je ne sais pas en quelle quantité et qualité.

    A noter que ce chaud été succède à un hiver qui fût assez rigoureux, avec des -30 atteints régulièrement.

    Bye

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Raskazé Vorony


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès