Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’écolopathie

L’écolopathie

Je me méfie du « vert » comme de Jean Charest, de Stephen Harper, de Sarko, et de toutes les compagnies à numéro qui se répandent dans le « monde » comme la punaise de lit.

Est apparue à la télévision, une Dr généraliste qui recommande au gouvernement de réviser la grande aventure éolienne.

On vous ronge du schiste par en bas et des éoliennes par en haut.

Les éoliennes, c’est comme le syndrome des vendeurs d’autos : elles sont toutes bonnes pour l’environnement, sauf si on habite près d’un boulevard achalandé. On déchante, comme dirait le chanteur country.

Tapez sur Google : éolienne, santé, infrasons.

Le grand argument des « verts » : les infrasons, c’est quasi inaudible. C’est pour cette raison que les chiens se lamentent 10 minutes avant un tremblement de terre. C’est sans doute le citoyen qui commence à se lamenter dû au fait qu’on lui ment à vent que veux tu ! (sic).

Si vous habitez près d’un parc éolien, la valeur de votre maison perd de 20% à 40%. C’est un inconvénient… Reste la santé. Ce serait anodin. Ce n’est pas vraiment l’opinion et le vécu des gens qui habitent près des parcs.

Je pensais que le débat était nouveau, sauf qu’en surfant sur le net, on prend conscience que le phénomène de résistance date de plusieurs décennies.

Je viens de lire un article vantant le bruit du froissement du vent dans les arbres…Comme les éoliennes.

C’est plus profond… Et bien plus complexe.

Toutes les histoires des vertus du vert mènent à la conclusion que nous assistons à l’éclosion d’un écolopathe qui est prêt à tout avaler pour l’énergie… à vendre. Celle que vous n’aurez plus quand vous aurez passé par les mains des compagnies qui se « ventent » sur le net avec leur étiquette douteuse et puante de « développement durable ».

Le durable, c’est le profit des compagnies.

Le petit gobé : c’est vous, moi, votre famille, votre qualité de vie.

De la douceur de la feuille au vent jusqu’à l’infrason

Il y a mensonge en la demeure. Pour les demeurés et les endormis. Ça peut aller de la douceur des palles jusqu’aux canons psychotroniques ( invention de Tesla) pour le contrôle des gens.

On sombre dans le « complotisme »… Sauf qu’en 1962, des agents américains fouillant pour trouver des microphones ont découvert des micro-canons psychotroniques dirigés vers l’ambassade.

Donnez une carotte à un général, il en fera une arme.

La nature humaine est ainsi faite. Du moins sur le grand échiquier des batailles sournoises et souterraines sans égard à la qualité de vie des citoyens.

Je vous laisse le reste de l’article un peu ébauché. Il aurait fallu un bouquin de 1000 pages pour tout cerner.

Si vous êtes curieux – et ouvert d’esprit- amusez-vous à fouiller.

Si une éolienne fonctionnait au mensonge, vous pouvez être assuré qu’en en plantant une près d’un parlement, on aurait assez d’énergie pour alimenter un Québec au complet.

Ceci dit, on n’a pas besoins d’éoliennes pour nous alimenter de mensonges.

Entrée

Le bruit engendré par les éoliennes, écrivent les auteurs de la synthèse, n’entraîne pas de conséquences directes sur la santé auditive des personnes vivant à proximité ni sur leur santé en général. Les infrasons, les ombres mouvantes et les champs électromagnétiques créés par les éoliennes ne présenteraient pas davantage de risques. L’actualité

Selon A. Le Pichon, chercheur au Commissariat français à l’énergie atomique, les infrasons émis par un parc éolien de sept éoliennes de 100 mètres de haut se propageraient jusqu’à 5 à 10 km. Les infrasons émis par les parcs éoliens peuvent avoir des effets négatifs voire dangereux sur la santé car l’exposition prolongée accroît la sensibilité qui diffère d’un individu à l’autre.

Des études expérimentales sont poursuivies dans divers pays mais la preuve scientifique, nous l’aurons environ dans 15 ans-20 ans. Il y a cependant de plus en plus d’observations cliniques faites par des médecins traitants, et qui les ont divulguées dans la presse nationale et médicale. Ils relatent des symptômes suivants : troubles visuels, angoisse, irritabilité, nausées, diarrhées, et troubles du sommeil et du repos, acouphènes (bourdonnement d’oreilles), déprime. Ces témoignages ressemblent bien étrangement aux troubles dus aux infrasons en général.

Au Danemark, où les éoliennes ont été introduites en masse depuis 30 ans, le gouvernement a réagi à la demande publique par précaution en arrêtant l’installation de nouvelles éoliennes terrestres, notamment à cause de risques pour la santé. Les sons et infrasons émis par les éoliennes ont un impact certain sur la santé de l’homme et peuvent gâcher la vie des gens…

Les promoteurs éoliens ont la responsabilité de mettre en place les mesures adéquates pour diminuer les risques d’atteinte à la santé des riverains des éoliennes, en les éloignant des habitations non de 500 mètres comme ils le suggèrent dans leurs publications, mais à 1600 mètres (m) en tenant compte de sons, et au minimum à 5 kilomètres (km) en tenant compte des infrasons. 21esiècle

Idée fausse : « L’effet stroboscopique dû aux éoliennes rend nerveux et peut provoquer des accidents. Les infrasons rendent insomniaque. Les éoliennes provoquent également épilepsie, ionisation de l’air, cancers, fausses-couches, etc  ».

Il y a 50 000 éoliennes dans le monde, dont certaines en fonctionnement depuis plus de 20 ans. Depuis tout ce temps, aucun problème de santé qui aurait alerté les autorités sanitaires n’a été remarqué.

Les matériaux employés pour construire les éoliennes sont sans effet sur la santé. Ce sont des matériaux non toxiques et d’usage courant : acier pour les tours, fibres de verre pour les pales, cuivre pour les câbles électriques.

L’éloignement de plusieurs centaines de mètres entre les éoliennes et les habitations riveraines permet d’éviter tout éventuel problème de santé publique.

Le niveau sonore à 300 m d’une éolienne est de 45 dB(A), ce qui correspond au bruit à l’intérieur d’une maison calme. Ces niveaux sonores sont sans conséquence sur la santé.

La tension électrique est inférieure à 20 000 volts et les câbles d’évacuation de la production sont enterrés. Il s’agit de niveaux de tension particulièrement ordinaire : la France compte ainsi plus de 500 000 km de lignes à 20 000 volts.

On n’a pas constaté de conséquences négatives de l’ effet stroboscopique . Ce phénomène correspond à l’ombre portée des pales. Cette absence de conséquence négative s’explique car ce phénomène n’est pas en soi dommageable pour la santé. De plus, avec l’augmentation de la taille des éoliennes, les vitesses de rotation diminuent et avec elles l’importance de cet effet. Enfin, l’éloignement de tout riverain limite encore plus sa perception.

Les éoliennes n’émettent pas particulièrement d’ infrasons (sons de très basse fréquence, inaudibles). Ces infrasons sont des phénomènes naturels que l’on retrouve partout où le vent souffle et heurte des obstacles durs (comme les bâtiments, les arbres…).

Les éoliennes ne renferment aucun produit toxique. Elles n’émettent pas de radioactivité, ni de déchets dangereux. Les éoliennes ne rejettent pas non plus de gaz de combustion participant à l’effet de serre ou à la pollution atmosphérique.


Smile, gentil citoyen, même si tu n’as plus le droit de sourire sur la photo de ton permis de conduire. Tu es un terroriste en puissance… Jusqu’à preuve du contraire…

Ce n’est pas ce qu’on entend qui est dangereux, c’est ce qu’on n’entend pas…

Découverte par hasard : Archimède dans son bain de bruits

Si situant sous les 15 cycles par seconde, les infrasons sont inaudibles pour l’homme mais par contre se font sentir car s’ils échappent à notre ouïe, ils enveloppent tout notre être.

Le danger, c’est qu’au dessous de 7 cycles/secondes l’émission d’infrasons est mortelle. Un cas à peu près similaire s’est présenté au Laboratoire Électroacoustique de Marseille où, en 1957, le Dr Gavreau et son équipe de chercheurs ont un jour commencé à ressentir de violents maux de tête, des nausées et différents troubles d’origine inexplicable.

Après de longues recherches, le Dr Gavreau finit par en trouver l’origine, une origine extérieure ; il s’agissait d’un ventilateur situé à l’extérieur du bâtiment, qui était fixé à ses supports dans une gaine d’aération. De ce fait, ce moteur à rotation lente émettait des vibrations nocives, qui, après avoir été mesurées, donnaient des fréquences de très faible intensité, soit 7 cycles par seconde. Si basse d’ailleurs qu’aucun détecteur courant ne pouvait les mesurer. Par la suite, des faits semblables ont été détectés dans une foule de bâtiments. Dans le cas présent, le Dr Gavreau et son équipe firent de nombreux tests avec ce ventilateur, faisant varier la fréquence. Or, ces expériences étaient extrêmement dangereuses car les agressions infra soniques sur l’organisme se font insidieusement et dans un silence total. A la suite de ces tests et malgré les précautions, le Dr Gavreau et les membres de son équipe tombèrent gravement malades (spasmes cardiaques, intestinaux et pulmonaires, troubles de la vision). L’équipe poursuit néanmoins ses recherches et fit de nombreuses découvertes dans la gamme infrasonique inférieure à 10 cycles/secondes et l’on sait que les fréquences mortelles se situent au dessous de 7 cycles.

Certes on ne saura jamais si cette équipe scientifique travailla à la réalisation d’une super-arme à ultrasons mais ce n’est pas ici notre propos car nous voulions seulement citer cette voie de recherche, une voie qui explora quelques décennies avant cet extraordinaire génie méconnu que fut le Dr Nicolas Tesla.
Cependant, pour ce qui nous concerne, il est important de savoir que les infrasons sont un phénomène fréquent et naturel qui fait partie de notre vie quotidienne et de notre environnement. Leur perception, suivant la hauteur, a une action évidente sur notre organisme ; les phénomènes naturels sont eux-mêmes de puissants générateurs d’infrasons : chutes d’eau, vent, aurores boréales, tonnerre, séismes, éruptions volcaniques, vagues océaniques, etc

Par exemple, l’explosion du Krakatoa généra une extraordinaire onde infrasonique qui fit voler en éclats, à des centaines de kilomètres, les vitres des fenêtres et cette onde perdura durant plusieurs minutes. De même, certains séismes génèrent de grands déplacements verticaux de la surface du sol de plusieurs centimètres à chaque pulsion martelée par les infrasons ; des ondes infra soniques que les animaux par exemple ressentent particulièrement. Certaines personnes sensibles ressentent aussi ce martèlement des ondes sismiques infra soniques, qui provoquent chez elles anxiété et nausées. ACI multimedia

Armes psychotoniques

Les armes psychotroniques sont des armes qui influencent le système nerveux avec des rayons non ionisants (différents des armes atomiques qui elles ont un rayon ionisant). Elles ont des effets physiologiques, changements biologiques et neurologiques.
Livre, Coucou, c’est Tesla, l’énergie libre, Collectif d’auteurs, Ed. Félix

Avec ce type d’arme, le premier but est de couper les systèmes électroniques ennemis. D’autres appareils produisent des ultrasons, des ondes de sons ELF (de fréquences extrêmement basses) qui provoquent des nausées et des vomissements et perturbent à l’extrême le sens de l’orientation des personnes ciblées. Ces armes ont un rayon d’action d’au moins 2500 km. »
Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d’auteurs, Ed. Félix

Visage palle

Visage pâle, disaient les amérindiens.

Ils n’avaient pas tort. Nous sommes pâles/palle de l’esprit, ayant abandonné, délaissé, tout notre pouvoir de perception de la réalité en nous amputant de « l’intuition ». De là, le grand vide qui nous marque, autant dans le quotidien que dans notre « construction » de société.

On brasse du vent…

On récolte ce qu’on s’aime…


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • 2102kcnarF 10 février 2011 12:18

    Sans compter que pour un meilleur ’ rendement ’ elles sont fabriquées en Chine... Bref on subventionne l’industrie lourde de ce grand pays des droits de l’homme.


    • foufouille foufouille 10 février 2011 12:40

      le chant du coq, ca doit le deranger aussi


      • Robert GIL ROBERT GIL 10 février 2011 15:57

        Être écologiste, c’est aussi se méfier des solutions, présentées par des bonimenteurs sur un plateau télé. Les minéraux destinés à l’électricité propre et aux nouvelles batteries sont souvent situés dans des régions jusque là préservées. Être écologiste c’est savoir que ces mines situées dans des pays pauvres sont exploitées par des multinationales qui n’ont aucun respect pour l’environnement.voir article

        http://2ccr.unblog.fr/2010/10/23/ecolo-ecolo/


        • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 10 février 2011 16:33


          @Robert Gil,
          Merci Robert,
          Je connais ce site et ses petits pamphlets toujours condensés, mais justes.
          Bonne journée !


        • ecophonie ecophonie 10 février 2011 16:41

          Etre écologiste, c’est balancer un lien en commentaire sans réfléchir par sois même.
          On dirait les 10 commendements votre truc.


        • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 10 février 2011 22:14


          C’est étonnant comme la politique émotion suit des modes... écolonunuches entre autre.

          Merci pour cet article politiquement incorrect, qui lance le débat.


          • furio furio 11 février 2011 07:38

            Il y autre chose de plus nuisible dans cette bulle spéculative des éoliennes et du photovoltaïque. C’est le bruit des billets qui sont retirés de cette bulle. L’intérêt n’étant pas évident, vous avez des aigrefins qui s’emparent de l’opportunité pour faire du fric. Alors que ça fasse du bruit que ça déguelasse les paysages, que ça s’élimine avec des masques, que ....Ils s’en foutent du moment que les billets bruissent dans leurs mains crochues. Renationalisons l’Energie en France ! et VITE ! 


              • kéké02360 11 février 2011 10:57

                dommage qu’il n’y ai pas en si bonne compagnie le film de Colline Serreau : << solutions locales pour un désordre mondial >> !!!!!!

                mais il y a les autres , c’est ici :

                http://lebeaujardindenicolas.over-blog.com/ 


                • kéké02360 11 février 2011 10:58

                  à toutes celles et tout ceux qui se plaignent des bankster , c’est bien beau de gémir de rugir mais il faut AGIR !!!!!

                  avez vous fait l’effort au moins de changer de banque !!!!????? la réponse est malheureusement non pour la majorité d’entre vous !!!!

                   Il est encore temps !!!!

                  INFO http://www.lanef.com/quisommesnous/introduction.php 

                  vous avez aussi le Crédit Coopératif


                  • Montagnais Montagnais 11 février 2011 11:19

                    Vous avez essayé la banque Mikmaq ?


                  • kéké02360 11 février 2011 12:12

                    non , mais je connais pas mal de clients Trouduc et de p’tits actionnaires Sodom .........

                    mes amitiés aux moulins à vent  smiley


                  • Montagnais Montagnais 11 février 2011 11:10

                    Jubilatoire l’auteur ! Un vrai plaisir, fond et forme.. Même les commentaires font plaisir.


                    « Quand j’entends parler d’écologie, je sors mon.. ».. 

                    Non - non.

                    Mon porte-monnaie mauvais esprits !

                    NB : je suis d’autant plus sensible à la dénonciation des arnaques et des bonimenteries que ma mère, à mon insu, s’est fait cloquer à cette heure une pompe à chaleur ! Elle qui a du bois plein les forêts, de l’électricité, du fuel et du gaz déjà.. 

                    Le genre de truc à 22000 dollars, 50 années de la vie d’un paysan du Nil. Elle qui vit dans un climat tempéré..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès