Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’effet d’aspiration des éoliennes : esthétique… et (...)

L’effet d’aspiration des éoliennes : esthétique… et technique !




Voici une photo magnifique qui montre l’effet d’aspiration des éoliennes lorsqu’elles sont placées « en enfilade » et en carré comme c’est le cas pour cette ferme (Horns Rev, Mer du Nord). Avec un vent qui vient exactement face au champ d’éoliennes, on voit bien la déperdition qu’il peut y avoir pour les éoliennes situées au 2nd, 3e, 4e rang, etc. (Treehugger). L’intérêt de cette image n’est donc pas qu’esthétique puisque cela illustre la déperdition de production d’énergie pour les éoliennes situées à l’arrière du champ (un peu comme un cycliste qui en suit un autre et qui ainsi évite le vent de face).



Le schéma que vous pouvez voir ici montre en effet la production d’énergie par turbine selon leur emplacement dans la « ligne », selon qu’elle soit en tête (face au vent) ou tout à l’arrière, derrière une enfilade d’une dizaine d’éoliennes (autant d’obstacles au vent). Ceci permet, à terme, d’optimiser le placement des éoliennes sur un champ donné en fonction de la distance entre les turbines et de la direction des vents. On peut ainsi voir des champs en carré, comme ici, mais aussi en arc (ou « amphithéâtre »), pour éviter qu’une éolienne en gêne une autre.



On voit donc que sur ce schéma, la 2nde éolienne produit déjà près de 20 à 30% de moins que la première. D’autres solutions peuvent être envisagées si l’on se souvient des dernières innovations dans l’éolien. Des collerettes peuvent être ajoutées à la base des éoliennes, dirigeant ainsi les vents vers la turbine. On peut aussi imaginer que les nouvelles éoliennes flottantes développées par le Danemark puissent constituer des « champs mobiles » capables de s’adapter en temps réel à la situation donnée.

+ : des "colliers" pour augmenter la prise de vent des éoliennes
+ : des éoliennes qui voient les vents venir


TechnoPropres

Moyenne des avis sur cet article :  2.87/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Gasty Gasty 23 février 2010 10:31

    Certains y verront des chemtrails.

    Le nom chemtrail est un néologisme construit par la contraction de l’anglais chemical trail, soit « traînée de produits chimiques », sur le modèle de et par opposition avec contrail (contraction de condensation trail ou traînée de condensation).


    • RilaX RilaX 23 février 2010 14:41

      apparemment, et d’après ce que je lit dans votre message, nous voyons plus un contrail qu’un chemtrail.

      Merci en tous cas de m’avoir appris ces mots totalement inutiles que je me ferai un plaisir de placer dans un maximum de conversations !


    • Gasty Gasty 23 février 2010 20:06

      Huuuula ! Attention, attention. C’est pas l’avis de certains.


    • clostra 23 février 2010 12:48

      Dans l’aviation on dit que l’effet d’aspiration est plus fort que celui de la propulsion.
      Alors pourquoi ne pas installer d’ autres systèmes qui bénéficieraient de l’effet d’aspiration puisque finalement ce qui compte est de faire tourner une turbine..
      J’imagine un système très complexe quasi illisible où tout vole dans tous les sens..


      • worf worf 23 février 2010 13:29

        Il est vrai quand regardant cette photo, ce dispositif de placement des éoliennes ne semble pas optimal.
        Mais d’abord tout les parcs ne disposent pas les éoliennes de cette façon, ou elles sont plus distantes les unes des autres.
        Ensuite, le vent ne souffle pas toujours dans la même direction, sinon on ne comprendrait pas ce choix de construction pour des sociétés qui peuvent amortir leurs investissements en moins de 10 ans.
        Cet article est un peu trop léger et demande d’être étoffé pour juger réellement de ce domaine.


        • liebe liebe 23 février 2010 18:18

          Dans la majorité des implantations les éoliennes sont placées en quinconce afin d’éviter ce genre de problème.
          Je suis d’accord avec vous cet article mériterait d’être d’avantage étayé.


        • Francky la Hache Francky la Hache 23 février 2010 13:32

          Certains voient toujours de la pub déguisées.
          Ecolotok, la honte d’AV.

          Réagissez !!!!


          • joletaxi 23 février 2010 14:21

            Quand on consulte la fiche de l’auteur, on s’aperçoit qu’il s’agit d’un de ces nombreux « opportunistes » qui profitent de la « manne »verte« ,et quand on constate la fréquence de ses soi-disants’ articles, force est de constater qu’il ne doit pas rentrer éreinté de ses »consultances« .

            Bien sûr, comme c’est son »fromage« , il ne va pas nous vendre autre chose.
            On l’échappe belle, il aurait pu être »consultant« en aspirateurs ou en assurances vie.
            D’un autre côté, il n’est pas mauvais d’être tenu au courant de toutes ces foutaises »vertes"
            Pour ce qui est des éoliennes, mises en carré,en rond, en diagonale, à plat, en hauteur,en cake, ou que sais-je encore, cela n’enlève rien aux problèmes déjà discutés et exposés ici par un contributeur,Jacquain ,je crois, auxquels personne n’a rien su opposer de valable.

          • bonnes idées 23 février 2010 14:13

            Impossible de faire une boulette aussi grosse. Ce ne sont pas les vents dominants.

            De tels projets sont passés en soufflerie.

            Si je me trompe il faut changer d’ingénieurs car ce sont des nullités.

            Les autres liens sont très sympas. Le progrès ne s’arrête jamais.


            • Groé Groé 23 février 2010 19:41

              Je confirme les développeurs évitent à tous prix que les éoliennes soit alignées dans l’axe des vents dominants. Si certaines contraintes liées à la géographie de la zone, la présence d’habitations... les y obligent, ils augmentent l’espace entre les éoliennes pour éviter la perte d’énergie en partie, mais surtout les turbulences qui peuvent déstabiliser les éoliennes suivantes.


            • Romain Desbois 23 février 2010 16:05

              Il me semblait que l’on avait au contraire remarqué qu’en mettant les éoliennes en enfilades (les unes derrière les autres), la productivité devenait croissante. Les unes profitant de l’effet de souffle des autres.


              • rocla (haddock) rocla (haddock) 23 février 2010 20:09

                faut avoir envie , enfiler une éolienne !


                • ASINUS 24 février 2010 10:10

                  dans cas précis captain ce sont les contribuables « par cadeau fiscaux » interposés

                  qui se font enfiler
                  dingue d ailleurs d ecouter le discours ultraliberal de proprios de ces parcs goinfrant sans vergogne la manne gouvernementale .


                • Charles Martel Charles Martel 24 février 2010 10:13

                  et se faisant du pognon sur nous tous par le biais de la contribution au service public de l’électricité qu’il y a sur nos facture et qui sert à payer ces rachats.


                • Halman Halman 23 février 2010 22:25

                  Eh oh, l’hyène ! smiley


                  • eresse eresse 28 février 2010 00:44

                    Bonsoir,

                    désolé d’arriver un peu tard dans le débat, mais l’article est un peu léger effectivement. Puisque l’auteur nous parle dans un de ses liens du design passif pour augmenter le rendement, il aurait pu indiquer cette société strasbourgeoise qui se sert de nos toits pour augmenter le rendement des éoliennes.
                    A chacun d’apprécier :
                    http://www.aeolta.com/


                    • Francky la Hache Francky la Hache 28 février 2010 02:41

                      Fabuleux,
                      dans le Best Of.

                      Et vous acceptez ça !
                      C’est écœurant !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès