Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’énergie des vagues : Leviathan dompté

L’énergie des vagues : Leviathan dompté

L’éolien, le solaire, on a tous vu au moins une fois dans sa vie une éolienne ou un panneau solaire. Mais l’énergie de la mer, plus stable, moins connu, n’en est pas moins spectaculaire. 1ere partie de notre bilan des énergies marines 2008 : l’énergie des vagues.

Si les chiffres sont encore minimes et que l’on parle plus du solaire et de l’éolien, les énergies marines sont depuis la première ferme connectée au réseau en 2004 (en Ecosse), une énergie renouvelable en pleine expansion. Et plutôt impressionnante au vu des schémas explicatifs. L’homme arrive enfin à dompter la force des Océans, et ce par plusieurs procédés.

1. Energie des vagues
Que dire ? Plus prévisible qu’un vent ou qu’une éclaircie, moins visible qu’une éolienne, et avec une capacité au niveau mondiale estimée entre 8 000 et 80 000 TWh/an, les vagues sont une ressource de choix. Le débat sur le type d’appareil à utiliser n’est pas encore tranché, et les difficultés sont aussi nombreuses : durabilité en cas de tempêtes, problème de la régularité d’un flux électrique issu d’une source irrégulière, et connexion au réseau.

Les équipements :

« Ocean Harvester ». Une bouée, des vagues, un mécanisme vertical transformé en mécanisme de rotation. Le + : le système de « contrepoids » qui permet d’équilibrer la charge sur le générateur, créant un niveau moyen entre grandes vagues et petites vagues. Simple de fabrication, il est également très résistant.

- Le « Pelamis Wave Energy Converter » (ci-dessus), un tube à coudes, qui, parcouru par les vagues de surfaces, génère de l’électricité. C’est le premier outil commercialisé à grande échelle et connecté au réseau, en Ecosse. Aujourd’hui, c’est au Portugal que l’on trouve la première « ferme de vagues », depuis septembre 2008, pour une puissance de 2,25 MW (1 500 foyers fournis).



- AquaBuOY, ci-dessus, sur le principe de la bouée, fait un joli carton aux Etats-Unis, où un accord de principe a donné le feu vert à un champ de 100MW en Californie du Nord. Selon l’EPRI, les vagues de la côte Ouest pourraient fournir 12% de l’électricité US… à très long terme évidemment.



- OceanLinx, ci-dessus, basé en Australie, a passé avec succès sa phase de test et devrait être en mesure de fournir une trentaine de KW après installation d’une vingtaine d’unités.

TechnoPropres


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Avallis Avallis 11 mars 2009 15:53

    C’est bien effectivement ... jusqu’au jour ou un petrolier va venir s’ecraser dessus ou apres plusieurs encastrage de plaisanciers smiley


    • Romain Desbois 11 mars 2009 18:47

      C’est une source incomparable d’énergie et nous n’en sommes qu’au début de ces technologies.
      Merci pour cet article positif.


      • Gasty Gasty 11 mars 2009 19:37

        L’entretien ne doit pas etre aisé. Je pense aux bateaux en cale seche pour la remise en état de leur coque. Le matériel doit souffrir des mêmes effets. C’est aussi un milieu corrosif, la fabrication des éléments doit etre coûteuse. Espérons que ça marche sans trop de défaillances.


        • thomthom 11 mars 2009 20:20

          La France dispose de la deuxieme zone d’exploitation maritime exclusive du monde (à peine derriere les USA)
          A l’heure ou tout le monde cherche des pistes pour l’inovatione t la relance économique, je suis convaincu que cet espace maritime constitue un potentiel magnifique.

          Aujourd’hui, on n’exploite pas la mer, on la pille (pour ce qui est du poisson) et on la traverse (transport maritime). Je pense qu’avec une vrai politique volontariste d’exploitation DURABLE de nos espaces maritimes, nous pourrions tirer des bénéfices subtantiels.... mais beaucoup reste à inventer dans ce domaine.


          • herbe herbe 11 mars 2009 21:26

            J’apprécie d’autant plus votre commentaire que les DOM TOM y sont pour beaucoup (eaux territoriales).

            Quand je pense qu’il y en a qui cherchent encore leur utilité, c’est comme chercher midi à 14 heures.

            Et je ne parle même pas des ressources solaires qui sont largement sous exploitées, et de l’éolien.

            Mais bon on peut espérer que ces valeurs seront enfin reconnues et exploitées ...


          • sisyphe sisyphe 12 mars 2009 04:30

            Merci pour cet article, le premier, je pense, d’un ensemble sur toutes les sources d’energie naturelles, renouvelables, non polluantes ; en bref, evidemment, les energies (maritime, solaire, eolien, hydraulique, biomasse, etc...) a developper d’urgence, pour eviter de se retrouver avec des tonnes de dechets nucleaires cancerigenes non traitables (entre autres, sans parler des vieilles centrales a demonter, de la pollution des eaux et des sols, etc...)

            Ne lachez rien, face aux inevitables petits propagandistes d’Areva et d’EdF, qui ne vont pas manquer de venir essayer de faire leur lobbying.

            Soutien.



            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 12 mars 2009 09:38

              Salut Ecolotéky,

              	 	 	 	 	 	

              l y a plusieurs systèmes capables de produire de l’énergie à partir de la mer.

               

              http://energiesdelamer.blogspot.com/2008/09/morgan-stanley-investit-dans-lnergie.html

               

              parmi eux il y à même un projet français la société Hydrohélix Énergies deQuinper.

               

              http://www.ecosources.info/dossiers/Hydrolienne_eolienne_sous-marine

               

               

              @+ P@py


              • FYI FYI 13 mars 2009 09:58

                A priori l’énergie des vagues me paraît plus crédible que l’éolien smiley
                Par contre cette extrapolation de production d’énergie de "8 000 et 80 000 TWh/an" me semble pas crédible, mais j’imagine que c’est encore les ravages du marketing pour sortir du lot.
                De toute manière les écologistes, ce sont tous des fumistes, on en a vu un terrible exemple avec les résultats de l’éthanol comme carburant automobile... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès