Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’énergie solaire se développe au Royaume-Uni

L’énergie solaire se développe au Royaume-Uni

Les mauvaises langues diront qu’il n’y fait que rarement soleil (alors que Londres bénéficie de plus de jours d’ensoleillement que Paris), mais les britanniques sont bien décidés à faire mentir ce poncif en développant l’énergie solaire. Jusqu’ici, le Royaume-Uni était connu pour s’être fait une spécialité de l’éolien eu égard à son placement très avantageux sur la carte des vents (dont offshore), et également sur les technologies d’énergie marine (énergie des vagues, énergie des marées). Une nouvelle étude prévoit que le marché britannique du solaire serait multiplié par 5 cette année et par 30 d’ici 2015 (Cleantechnica).

A l’origine de ces prévisions de croissance ? La mise en place des Feed-in Tariffs (FIT), qui sont un outil du gouvernement britannique pour stimuler les projets dans les énergies renouvelables et les cleantechs. L’étude de PricewaterhouseCoopers prévoit ainsi un quintuplement de la demande en panneaux solaires photovoltaïques avec en ligne de mire un marché solaire qui pourrait atteindre 1GW en 2015, alors que fin 2009, seuls 32 MW étaient installés, soit 0,3% du total des énergies renouvelables du pays.




Cette croissance bénéficiera aussi qualitativement au secteur, qui devrait passer d’un stade encore embryonnaire et artisanal, à quelque chose de plus industriel, ce qui implique des contrôles qualité, des standardisation, la gestion d’une filière de formation spécifique et des investissements plus stables en recherche et développement (c’est d’ailleurs une tendance nouvelle puisqu’aux Etats-Unis, une partie des nouvelles aides de l’administration américaine cherchent également à améliorer l’ensemble du secteur plutôt que de se focaliser sur le développement d’une technologie spécifique).

L’étude se demande au final si le Royaume-Uni sera un jour capable de rattraper l’Allemagne et ses quelques 3,8 GW d’énergie solaire photovoltaïque déjà installés… Pas avant 2020, conclut l’étude.

TechnoPropres

Moyenne des avis sur cet article :  1.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Pierrot Pierrot 29 juin 2010 11:43

    Bonjour,

    3,8 GW d’énergie photovoltaîque en Allemagne c’est insignifiant par rapport à la puissance totale électrique.
    C’est encore plus insignifiant en terme de production réelle d’électricité en KWh.

    32 MW en GB c’est ridiculement insignifiant.
    La production d’électricité photovoltaîque représente moins de 0,01 % de la production d’électricité mondiale et avec un coût de revient considérable de 10 fois plus que la moyenne des autres tupes de production.

    De plus la fabrication des couches mono ou polycristallins de silicium ultra pur est très énergétique (four à haute température etc.).
    Il est difficile d’imaginer un avenir à ce type de production sans une rupture technologique (pas de silicium ...).


    • ZenZoe ZenZoe 29 juin 2010 12:28

      Pour l’énergie solaire, ils n’utiliseront pas le soleil, mais les bijoux de la couronne, plus brillants et nombreux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès