Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’Energiewende handicapé par l’absence d’un « Linky » (...)

L’Energiewende handicapé par l’absence d’un « Linky » allemand

Souvent cité comme l’exemple à suivre en matière d’énergies renouvelables, l’Allemagne peine à maintenir le cap de sa transition énergétique. Grogne de la population face aux coûts, désintégration progressive des énergéticiens, et recours massif au charbon. Pour limiter la facture (estimée à 350 milliards d’euros entre 1996 et 2014), le gouvernement d’Angela Merkel a décidé de faire l’impasse sur les compteurs communicants (appelés en France : « Linky »). Problème, cette économie à court terme risque de s’avérer coûteuse à plus longue échéance.

Pourquoi l’Allemagne n’installe pas de compteurs communicants ?

Le système électrique outre-Rhin est complexe… très complexe  : plus d’un millier de fournisseurs d’énergie (contre une douzaine en France), 800 gestionnaires de réseaux de distribution (ERDF gère 95% du réseau français), quatre transporteurs d’électricité (un seul dans l’Hexagone : RTE). Côté consommateurs, les compteurs sont achetés et détenus par les propriétaires des habitations.

Pour moderniser son secteur électrique, l’Etat fédéral s’est donc trouvé confronté à plusieurs milliers d’entreprises et à des millions de consommateurs-électeurs. En matière d’énergies renouvelables, il est parvenu à ses fins : inciter les professionnels à investir grâce aux subventions. Les capacités de production éolienne et photovoltaïque ont quadruplé entre 2000 et 2015.

Concernant les compteurs communicants, Berlin s’est par contre borné à exiger que les bâtiments neufs et les plus gros consommateurs et producteurs d’électricité s’en équipent. Une étude d’Ernst & Young, en 2013, avait ainsi estimé entre 15 et 20 milliards d’euros le coût d’un déploiement généralisé de nouveaux compteurs outre-Rhin. Le pays ne peut en effet pas compter sur des économies d’échelle comme en France, où ERDF assure la commande massive et standard de nouveaux compteurs, réduisant d’autant les coûts (5 milliards d’euros).

Une mauvaise opération à long terme

L’Allemagne commence toutefois à s’apercevoir qu’elle a négligé un paramètre important : la stabilité du système électrique. La gestion des énergies renouvelables est une vraie gageure. Leur production dépend en effet de la fluctuation du vent et du soleil. Or, pour fonctionner correctement, le réseau doit maintenir une balance parfaite entre production et consommation. C’est justement pour gérer cet équilibre que les compteurs communicants s’avèrent intéressants.

En France, les nouveaux compteurs démontrent leur capacité à réguler l’intermittence des énergies renouvelables en jouant sur la demande plutôt que sur l’offre. Lorsqu’outre-Rhin, on est obligé d’arrêter les éoliennes, car elles produisent plus que ce qui est consommé ; en France, les tarifs de l’électricité sont baissés pour inciter à consommer davantage (déclenchement des ballons d’eau chaude, des lave-linges, etc). Inversement, quand le vent et le soleil se font rares, le suivi de consommation grâce aux compteurs permet d’identifier les sources d’économie ; l’Allemagne, elle, démarre ses centrales à charbon.

Confronté à ces problèmes et au développement plus lent qu’attendu des compteurs communicants, Berlin pourrait revenir sur sa décision de ne pas généraliser son propre « Linky ». En attendant, le secteur allemand de l’électricité s’enfonce dans la crise et les factures des consommateurs augmentent.


Moyenne des avis sur cet article :  1.5/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 16 février 11:33

    Eh bien voici une superbe collection d’âneries et affirmations gratuites et stupides.

    La France nucléaire est en plein effondrement (Areva en faillite, EDf suit de près), et voilà qu’on va chercher des poux dans la tête des Allemands.

    Les nucléocrates français sont les plus bornés du monde : plus ils ont tort, plus leur monde s’effondre, et plus ils se croient bien placés pour donner des leçons...


    • Roberton 17 février 01:09

      @Stéphane Lhomme

      Production énergie Allemagne 1º semestre 2014, page 4 et 5 on observe très bien la différence entre puissance installée et production d´énergie des énergies de base et celles des renouvelables intermittentes.

      http://www.ise.fraunhofer.de/en/downloads-englisch/pdf-files-englisch/data-nivc-/electricity-production-from-solar-and-wind-in-germany-2014.pdf

      Et regardez bien la France.

      http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2015/09/electricit%C3%A9-les-le%C3%A7ons-de-l%C3%A9t%C3%A9.html

      23 milliards d´euros par an d´importations supplémentaires pour les énergies fossiles. C´est ce qui nous attend si l´on veut remplacer le nucléaire avec des renouvelables qui ne fonctionne que 20 % du temps.


    • raymond 17 février 12:43

      @Roberton
      oui sauf si nous re-ouvront nos sources de charbon en France. (pour rappel un des arguments utilisé par les « politiques » lors de la fermeture des mines était de : "laisser des réserves stratégiques....


    • raymond 17 février 12:43

      @raymond et en plus cela fera de l’emploi. smiley


    • Roberton 17 février 15:08

      @Stéphane Lhomme

      Je pense qu´il vous manque un cours sur l´énergie et l´économie.


    • sarcastelle 16 février 13:01

      Après l’opportune intervention de Sa Gracieuseté, je suggère que la France donne ses compteurs Linky à l’Allemagne et qu’on nous laisse en repos avec les fantasmes des énergies diluées et intermittentes. 


      • raymond 2 16 février 13:37

        Enjeux électriques :

        En attendant, le secteur allemand de l’électricité s’enfonce dans la crise et les factures des consommateurs augmentent.

        Pourquoi AREVA et EDF ne s’enfoncent pas dans la crise ?


        • armand 16 février 20:12

          @raymond 2
          « Pourquoi AREVA et EDF ne s’enfoncent pas dans la crise ? » vous voulez plaisanter ? ils sont coulés sans l’aide de l’état et surtout donc des contribuables.....


        • Rincevent Rincevent 16 février 14:42

          Ah, il y avait longtemps… Le vendeur de Linky est de retour !


          • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 15:33

            Les escrocs font croire aux gogos qu’il y aurait un dilemme climatique.

            D’autres escrocs dirigés par les mêmes oligarques font croire aux gogos que des éoliennes, ça va produire du courant électrique dans des conditions décentes, et que donc il faut sacrifier nos maigres ressources financières à financer la n’Dranghetta pour des éoliennes sans vent, et autres mafieux.

            Le but final est d’obliger, via la presse aux ordres, nos hommes politiques ignares et gogos (dont NKM, polytechnicienne ignare, mais crédule envers son climastrologue) à ruiner leur pays par des politiques énergétiques les plus absurdes et les plus ruineuses possibles.

            Des philanthropes, on vous dit ! Des philanthropes !

            Ils ont aussi obligé Hollande à ne pas livrer les Mistral commandés et construits.
            Et lui, génie sans bouillir, il a obéi !


            • Homme de Boutx Homme de Boutx 16 février 17:58

              @JC_Lavau

              « des politiques énergétiques les plus absurdes et les plus ruineuses possibles »

              il est vrai que le nucléaire, avec 0,5 cts de « carburant » lorsque le pétrole au plus bas est à 4 cts c’est moins« ruineux » pour les producteurs, mais pour l’utilisateur qui paye 15 ou 20 cts c’est pas pareil (mis à part qu’il n’a même pas la certitude que les centrales nucléaires seront démantelées correctement) !

              Mais effectivement pour arriver à ce prix de revient dérisoire on a réinventé, disons plutôt « modernisé » l’esclavage en les faisant travailler chez eux, loin de notre vue, même pas besoin de les alimenter pour les maintenir en vie car ils sont devenus consommables !

              Quant à votre dilemme climatique c’est bien vos amis les nucléopathes qui se sont engouffrés dans la brèche ouverte par les pétroliers au point que c’est le CEA qui donne des cours de « physique de l’esprit de serre du CO2 et pas du nucléaire » http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/05/26/1551410_cours-sur-l-effet-de-serre-selon-cea-fr.html

               smiley


            • Homme de Boutx Homme de Boutx 16 février 17:38

              On se demande par quel miracle un compteur pourrait assurer la stabilisation du réseau !

              Déjà investir 20 Milliards pour remplacer le personnel préposé au relevé est une escroquerie, car comment justifier ces 20 Milliards lorsque 2 relevés par an même pour 10 € sur 20 millions d’abonnés ne représentent que 200 millions ! (et quel intérêt avec nos 5 millions de chômeurs..)

              Aujourd’hui, avec le simple tarif HP/HC, on peut déclencher la « surconsommation » à distance et à toute heure !


              • vesjem vesjem 16 février 23:03

                @Homme de Boutx
                très juste l’homme !
                c’est du même ordre que l’aéroport « notre dame des landes »
                dans cet autre domaine , cet aéroport doit être construit par « vinci » , dont le principal actionnaire est le quatar ;
                encore des élus qui ont mis la main dans le pot de confiture ;
                pour info , ce petit caprice (avec rétrocommissions probables sur comptes off-shore) va coûter au bas mot 1 milliard d’ € ;
                sachant que sous sarko one , la dette nationale est passée de 1100 milliards à 1700 milliards d’ € , puis sous « flambi le mou » cette dette est passée de 1700 milliards à 2200 milliards d’ € ;
                tout va bien dans le meilleur des mondes


              • eresse eresse 17 février 23:20

                @Homme de Boutx
                Ce qui est vendu, c’est la limitation en temps reel de ta consommation. Actuellement si tu a s un 9KW en cas de forte demande ton compteur pourra limiter ta conso a 6 voire 5 ou 4 KW.
                Bienvenu dans le monde moderne.


              • Homme de Boutx Homme de Boutx 18 février 18:01

                @eresse
                ça parait pas très honnête lorsqu’on paye pour 9kW.. J’avais compris qu’avec un abonnement de 6kW, il n’y avait plus de marge de « surpuissance » et qu’au moindre dépassement c’était la coupure... ce qui peut être encore pire..

                faudra investir en délesteurs et programmateurs « smart »  smiley


              • Homme de Boutx Homme de Boutx 16 février 18:55

                « Lorsqu’outre-Rhin, on est obligé d’arrêter les éoliennes, »

                faut leur expliquer qu’on peut à peu de frais stoker l’énergie sous forme potentielle dans des retenues d’eau, ce que l’on sait faire en France— mais ça peut faire des dommage collatéraux en noyant quelques promeneurs et pêcheurs.


                • JC_Lavau JC_Lavau 17 février 22:22

                  @Homme de Boutx, YAKA : « on peut à peu de frais stoker l’énergie »


                • Homme de Boutx Homme de Boutx 18 février 18:19

                  @JC_Lavau

                  on apprenait cela à l’école... le surplus d’électricité était pompé vers un lac en altitude et il suffisait de « turbiner » l’eau en cas de besoin... quand je dit peu de frais, c’est même gratuit pour ceux qui disposent déjà de barrages.. sinon il y a les batteries de Ségolène...


                • JC_Lavau JC_Lavau 20 février 13:11

                  @Homme de Boutx
                  Les capacités hydro-électriques étant saturées, où vas-tu noyer de nouvelles vallées alpines à ennoyer, nécessaires à ton rêve d’éoliennes magiques ?


                • Homme de Boutx Homme de Boutx 20 février 21:38

                  @JC_Lavau
                  « Les capacités hydro-électriques étant saturées »

                  ça signifie quoi ? que les retenues sont pleines ou que les turbine sont sous-dimensionnées ? à moins que les promeneurs et pêcheurs se soient révoltés

                  ou alors c’est du LAVage de cerveAU, du LAVAU à l’état brut


                • Homme de Boutx Homme de Boutx 22 février 18:41

                  @JC_Lavau
                  ça y est, j’ai compris : c’est qu’on utilise l’excédent de nucléaire pour remplir les lacs de retenue et ainsi faire croire que l’on produit plus d’hydraulique « vert »...
                  Fortiche..


                • Le421 Le421 16 février 19:20

                  Le jour où quelqu’un pourra expliquer au technicien que je suis comment un Linky me ferait économiser de l’énergie, je veux bien prendre.
                  En attendant, mon compteur (tout neuf et pas linky du tout !!) est en place et il y reste.

                  Et arrêtez de nous faire chier avec votre technologie qui nous emmerde plus, in fine, qu’elle nous rends service.
                  Rien que pour faire mes relevés compteur mensuel, tous les mois, c’est un pataquès de près d’une heure


                  • vesjem vesjem 16 février 22:50

                    @Le421
                    excuse-moi , j’ai utilisé « pataqués » plus bas , avant d’avoir lu ton texte ;
                    j’ai toutefois oublié d’utiliser « arrêtez de nous faire chier.... »
                    ce que j’aurais dû faire impérativement !


                  • Homme de Boutx Homme de Boutx 18 février 19:10

                    @Le421
                    et le retour au compteur à disque qui pouvait aussi marcher à l’envers en présence de génératrice ... dommage que l’on soit arrivé à toutes ces usines à gaz pour faire plaisir à quelques escrocs..


                  • files_walQer 16 février 21:13

                    @L’auteur


                    Vous pouvez commencer à assombrir la carte de France ci-dessus, parce qu’à mon avis les français ne vont pas si facilement accepter ces compteurs dangereux pour leurs santé (ondes cancérogènes), leurs équipements (pannes), leurs maisons (risque d’incendies) et leur vies privées (big brother).


                    • fatallah 16 février 21:23

                      Merci l’auteur. Effectivement, je crois qu’il faut améliorer la gestion du réseau et gérer les consommations en fonction des productions (vertes).
                      Mais pourquoi donc en profiter pour collecter des informations personnelles ? Pourquoi pas des dispositions d’anonymisation ?
                      Big data et Big Brother ... saturation et rejet !


                      • vesjem vesjem 16 février 22:44

                        enjeux électriques  : arrête de nous bassiner avec linky (tu dois avoir des parts dans cette entreprise)
                        ce système n’aura aucune incidence sur l’équilibre de la consommation des centrales , mais plutôt améliorera l’équilibre financier des actionnaires de ce pataquès ;
                        en tant que spécialiste , tu devrais savoir qu’on ne peut réduire le débit électrique des centrales nucléaires d’un coup de baguette magique ;
                        celles-ci continuent donc de fonctionner peu ou prou nominalement nuit et jour , linky ou pas linky ;
                        d’ailleurs , c’est la raison pour laquelle , on encourage la consommation de nuit (chauffage , lave linge , tarif jour/nuit , etc...) ;
                        par contre , ton système génère des ondes de même nature que wi-fi dans tout le réseau électrique domestique des habitations ; (jusqu’au filament de ta lampe de chevet ) ;
                        ces ondes sont très néfastes pour l’homme , comme celles des téléphone portables , fours à micro-ondes , wi-fi , blue-tooth 


                        • DelapatriedeBricmont DelapatriedeBricmont 17 février 00:24

                          En résumé (cocorico) selon l’auteur : la France électrique aurait tout bon et l’ Allemagne, tout faux. Quand on vous dit que les choses peuvent parfois être simples...


                          • Ruut Ruut 17 février 22:15

                            Les linky c’est l’arnaque du siècle.
                            1. ça ne sert a rien.
                            2. les client doivent dépenser beaucoup d’énergie électrique pour avoir les informations sur leur consommation électrique ......
                            Je ne parle même pas des personnes âgées qui ne voient rien et sont incapables de lire sur un écran tellement c’est écrit petit.

                            C’est FBI Fausse Bonne idée.


                            • eresse eresse 17 février 23:28

                              @l’auteur,

                              il existe d’excellente pince ampèremétrique Bluetooth qui permettent a tout un chacun de réguler sa consommation en temps réel (infos sur android, ios ou tout pc équipé de Bluetooth).

                              Et a part militer pour lobby, vous faites quoi dans la vie ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès