Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’éolien urbain en expérimentation à Paris

L’éolien urbain en expérimentation à Paris




La ville de Paris vient d’installer, à titre expérimental et pédagogique, deux éoliennes dans le parc de Belleville. Outre l’aspect symbolique du lieu (la toiture-terrasse de la Maison de l’Air) et de la date (semaine du développement durable), l’objectif est d’expérimenter en conditions réelles le potentiel de l’énergie éolienne en milieu urbain et plus précisément dans la capitale : rendement énergétique d’une part mais aussi nuisances sonores. (blog environnemental). On se souvient que des quelques expériences en la matière avec notamment des éoliennes verticales de petites taille installables sur les toits, ou encore la stratégie de municipalités anglaise et émirati pour se doter de cette source d’énergie.

Cette initiative est un des aspects du plan climat voté par la ville de Paris dont l’ambition est d’atteindre 25 % d’énergie renouvelable pour la consommation énergétique d’ici 2020. Cela passe donc nécessairement par le développement du solaire photovoltaïque et thermique, de la géothermie, de la biomasse et de l’éolien.




Ce sont des “turboliennes” Elena 15 d’1,60 mètres qui ont la particularité d’être extrêmement silencieuses. Elles ont été mises au point par la société grenobloise Elena Energie. Dotées d’une carène aérodynamique accélérant le flux d’air interne, auto directionnelles et fonctionnant par vents faibles et changeants, elles commencent à produire de l’énergie dès que le vent dépasse 11km/h.


Les turboliennes sont d’une puissance de 3,5 kW et capables de produire jusqu’à 15 000 kW/h par an, soit l’équivalent de la consommation hors chauffage de six familles. La production instantanée d’énergie sera d’ailleurs affichée et consultable par le public sur un compteur. L’énergie ainsi produite devrait permettre d’économiser 2,6 tonnes de CO2 par an, et servira au fonctionnement de la Maison de l’Air.


En cas de succès de l’expérimentation, la ville de Paris a d’ores et déjà identifié d’autres sites susceptibles d’accueillir des éoliennes : les Buttes-Chaumont (19e), Montmartre (18e), Belleville (20e) ainsi que l’avenue de France (13e). On pourrait aussi installer des lampadaires éoliens pour alimenter l’éclairage public de manière durable.



TechnoPropres
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.46/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 28 avril 2010 09:53

    on pourrait en mettre près de l’Elysée , il s’y brasse beaucoup d’air ...............


    • jako jako 28 avril 2010 09:58

      Excellent ! fort risque d’emballement même


    • Romain Desbois 28 avril 2010 14:08

      Quand on se prend le vent des sorties de station de métro , particulièrement sur la ligne 14, je me suis toujours demandé pourquoi ils ne mettaient pas des turbines pour fabriquer de l’électricité.

      Proposé à la RATP il ya des lustres déjà, ça ne les a pas intéressé.

      Peut-être devrais je leur re proposer ....


      • joletaxi 28 avril 2010 14:27

        Et vous oubliez les petits moulins à vent que enfants,nous plantions sur nos châteaux de sable.On pourrait facilement alimenter tous les parcs de loisir le long des côtes rien qu’avec cela....


        • slipenfer 28 avril 2010 21:14

          on pourrai aussi en coller au derche des anciens
          pour alimenter leurs amplificateurs auditif (économie de piles).
          je vais me faire lyncher.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès