Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’été, la saison des massacres d’insectes

L’été, la saison des massacres d’insectes

Avez vous déjà roulé sur un chat ? Quelle atroce sensation, n’est-ce pas ? Et ce sentiment de culpabilité qui va vous accabler durant quelques jours, voir, pour toujours, ce n’est pas vraiment agréable. Mais, heureusement, ce n’est pas tout les jours que ça arrive, et bien des conducteurs n’ont jamais écrasés de chat. Et les oiseaux ? Avez vous déjà roulé dessus ? Ca peut aussi arriver, et la sensation est identique à celle d’un chat : pauvres bêtes ! Mais ceci n’est que l’arbre qui cache la forêt des massacres généralisés, qui va reprendre joyeusement maintenant que le beau temps est enfin arrivé.

Je veux bien sûr parler des insectes. Qui a déjà roulé dessus ? Qui en a tué en en percutant ? Tout le monde, sans exception. Combien de victimes ? Personne ne saura me répondre, pour deux raisons essentielles : la première, parce que, bien souvent, on ne voit pas les dommages que l’on cause, la seconde, plus grave, c’est parce que, systématiquement, on s’en fout complètement. Au mieux, ou plutôt, dans le pire des cas, on va pester contre l’insecte devenu bouillie en moins d’une seconde parce qu’il aura salit la belle carrosserie de sa voiture…

Vous me direz alors qu’il y’a des millions d’insectes et qu’en écrasez quelques uns n’est pas dramatique. En effet, en écraser quelques uns n’est pas dramatique en soit. 2 bémols cependant : ce n’est que rarement seulement quelques uns, vous pouvez en tuer des centaines en une seule journée sans difficulté, et en plus de ça, si l’on additionne le nombre des usagers de la route, qui s’élève à plusieurs milliards de par le monde, ce n’est plus quelques uns insectes que l’on tue, mais plutôt quelques milliards, uniquement avec nos voitures ! Car à côté, il ne faut pas oublier nos nombreuses lumières souvent inutiles, véritables pièges à insectes qui en tue, là aussi, des millions, si ce n’est plus. Heureusement que désormais, la loi qui oblige les commerçants et les bureaux durant la nuit, s’ils ne sont pas présents, est effective… Mais les habitations et les éclairages publics n’étant pas concernés, les massacres continueront.

Je devine vos commentaires : il y’en a qui vont me rétorquer qu’on n’a que faire que des mouches ou des moustiques meurent, il y’en a des milliards et arrivent très bien à se reproduire suffisamment pour pourrir nos vies. Déjà, en dehors du fait que ces insectes nourrissent oiseaux et araignées font qu’ils restent indispensables, il faut mettre en avant un autre problème : la méconnaissance de la faune et des insectes en particulier. Certes, que des mouches se fassent percuter n’est effectivement pas vraiment dramatique, sauf que cela ne concerne de loin pas que ces insectes qu’on considère nuisible : papillons, sauterelles, lucioles, abeilles, frelons, guêpes, taons, coccinelles… En fait, tout les insectes volant sont concernés, et même les rampants, pour peu qu’ils prennent le risque de s’engager sur une route : à votre avis, à côté des hérissons morts sur la route, combien d’insectes ? Bien plus, de façon certaine.

Evidemment, si vous passez à côté de vaches, vous allez anéantir bon nombre de mouches, mais dans une forêt, les mouches sont de très loin pas les insectes majoritaires : bonjour la boucherie.

Alors, que faire ? La solution la plus radicale, évidemment, est de ne plus rouler. Mais je doute que cette solution fasse l’unanimité :bien des conducteurs ne le sont que par obligation. La solution de ne rouler que si cela s’avère nécessaire est déjà plus réaliste. Réduire son allure dans les coins sensibles, notamment sur les routes empruntant des forêts ou des prairies, réduira déjà de beaucoup ces tueries. De plus, la nuit, évitez de rouler avec les feux de route, qui éclaire énormément et vont attirer bien des insectes au milieu de votre chemin, les feux de croisement suffisent généralement.

Pour le reste, vu qu’il n’est pas vraiment possible de ne tuer aucun insecte en roulant, la meilleure chose à faire est de compenser, en favorisant par exemple la pollinisation, en évitant de balancer des biocides au moindre insecte et en offrant des gîtes pour les insectes : ça ne coûte pas grand chose, ne vous dérange en rien et permet ainsi de favoriser un petit peu ces mal aimés, qui devraient pourtant être nos amis


Moyenne des avis sur cet article :  2.92/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Pillippe Stephan Uraniumk 8 juillet 2013 10:43

    les scorpions sont les plus résistants aux radiations,que les insectes se rassurent
    ils ont plus de chance à long thème que les « humains »

    dommage que les éléphants ou les vaches ne volent pas... smiley


    • alinea Alinea 8 juillet 2013 10:49

      Difficile de faire aimer, ou ne serait-ce que respecter, ceux que l’on prend toujours pour des nuisibles, qu’ils chatouillent ou qu’ils piquent ! Un coup de bombe est le geste malheureusement plus fréquent ! Après, on pleure les hirondelles !


      • Constant danslayreur 8 juillet 2013 16:28

        Salut Morvandiau,
        T’es au top des coms, tu es sûr que tu n’as trompé personne pour y arriver smiley


      • kemilein 8 juillet 2013 22:55

        en ce moment je fais du béton
        dans le tas de sable y’a une fourmilière.... a chaque fois que je prends du sable je le vois grouiller, sachant qu’elles vont finir cimenté je culpabilise.

        après tout ces petites bestioles ne m’ont rien fait et moi je les extermine.

        on fait pas mal de génocide de ce qu’on appel nuisible ou comestible, c’est une réalité factuelle.
        après faut aussi comprendre que c’est l’univers qu’a pondu une vie aussi cruelle a-juste absurde


      • Dwaabala Dwaabala 9 juillet 2013 05:46

        Votre message rend le mien, celui que je voulais faire, inutile : point d’insectes sur les pare-brise ni sur les radiateurs.
        Il fut un temps où, par les fenêtres ouvertes au mois de juin, et même en ville, les hannetons et lucanes entraient dans la classe.
         Ils voulaient se cultiver mais, depuis, ont été agriculturés.
        Et nos petits-enfants doivent visiter les musées pour apprendre à les connaître, épinglés.


      • pierrarnard 8 juillet 2013 11:01

        Encore une foi l’automobiliste vecteur de tous les maux et rien sur les insecticides dont on arrose massivement les champs ou les vergers pour éliminer les « parasites » qui font baisser le rendement a l’hectare.
        Rien sur la Camargue ou la presqu’ile de Giens démoustiquée à l’hélico chaque année pour le bien être des touristes...
        Quand j’étais gamin dans mon jardin de proche banlieue parisienne je courrais au milieu des pommiers cordons en soulevant des dizaines de papillons de toutes sortes, certains énormes.
        Aujourd’hui réfugié économique en lointaine banlieue, quand je vois un petit papillon blanc timide dans l’année, je suis content.
        A la campagne je me souviens des nuits d’été champêtre ou des milliers d’insectes se précipitaient sur les vitres éclairées.
        Aujourd’hui, presque plus rien, et pourtant bien loin de l’autoroute ou des voies rapides ou errent vos tueurs motorisés , mais au milieu des champs sans coquelicots ni bluets.
        Ne vous trompez pas de coupable, l’automobiliste est un lampiste facile dont la répression rapporte bien plus que l’impôt sur le revenu, mais il n’est pas l’insecticide que vous décrivez....


        • POlivier 8 juillet 2013 18:20

          Ah non, le but n’était pas d’accuser l’automobiliste comme seul tueur d’insectes, juste de tenter de sensibiliser un peu sur les routes, parce qu’il est évident que le facteur de la destruction d’insectes numéro 1 reste les pesticides et autres saloperies chimiques, et en seconde position, je dirais que ce sont les sources lumineuses. Hélas, ces sujets étant tabous (encore que la loi interdisant aux commerces et bureaux de laisser allumer les lumières les nuits est passée), je me suis penché un peu sur ce sujet, d’autant plus sensible pour moi que je fais parti des automobilistes...


        • Constant danslayreur 8 juillet 2013 11:36

          Moi je dis qu’il faut investir dans la formation.

          Pas d’autres choix que de former les insectes à ne pas s’approcher de la lumière et surtout à éviter les autoroutes ou plus généralement tout tronçon qui ne serait pas à 40 km/H max.

          Par contre si en classe ils vous posent la question de savoir et pourquoi donc il faudrait que je survive puisque je dois clamser n’importe comment quelques jours plus tard, il faudra évidemment faire preuve de doigté et de beaucoup de pédagogie pour les convaincre que tant qu’à faire mourir autant qu’ils nourrissent les oiseaux.


          • Kelimp 8 juillet 2013 11:37

            Sur le fond, je suis assez d’accord avec votre article, mais, en ce qui concerne les moyens de déplacements, je crains qu’il ne soit quelque peu utopique.
            Quand on voit le nombre de hérissons, chouettes et couleuvres écrasées sur les routes, ce n’est pas demain que la majorité des automobilistes feront plus attention à leur conduite.
            Pourtant, il suffirait d’un tout petit peu plus d’attention pour en éviter la plupart : vitesse raisonnable, regard sur les bas-côtés d’où ils arrivent plutôt que sur son portable.
            En ce qui concerne les insectes, leur image est bien trop négative et leur utilité bien trop insoupçonnée dans l’esprit de beaucoup pour, par exemple, capturer « l’énoooorme » araignée sans la toucher (une feuille de papier et un verre suffisent !) et la mettre dehors...


            • HELIOS HELIOS 8 juillet 2013 12:49

              ... je propose une taxe...

              Dans le cadre de la fiscalité ecologique, je laisse l’augmentation du diesel a ceux qui savent ce que faire payer veut dire, moi, je suis vert, comme le petit bonhomme de l’organisme de credit... IL FAUT TAXER, la voiture il y en a marre :
              — ça fait du bruit (même quand elle seront electriques)
              — ça pollue (meme quand elles seront electriques)
              — ça permet aux touristes d’envahir les campagnes et de les developper (même quand elles seront electriques)
              — ça tue, eh oui, pas que le conducteur, mais les petites bêtes citées plus haut, oiseaux, lapins, herissons et crapauds mais aussi les insectes (même quand elles seront electriques)

              ... en fait, les voitures, c’est l’horreur, l’expression la plus haute de la liberté de l’homme, de se deplacer où et quand il le souhaite dans son pays et plus loin, affirmant ainsi sa dignité d’homme... dignité mise en concurrence avec quelques petites betes qui traversent malencontreusement pour elles la route...

              Taxons donc une fois de plus l’automobile, prenons comme base le taux d’emission de carbone, car en fait plus celle ci est grande, plus l’engin tue.... et soyons significatif, pas une taxe symbolique, faisons le bien, tout de suite.... redevance de 5 a 10 euros par mois entre mars en octobre, periode insecticide... 80 euros, collectés par exemple en même temps que la taxe declaration d’impot, comme la rédevance télé.... et ne profitons pas du passage a la voiture electrique pour exonerer le conducteur....


              • morice morice 8 juillet 2013 13:16

                la solution : appendre leur prénom et le crier au mégaphone devant la voiture : « eh, raymond, pase à gauche plutôt.... »


                ça pourrait marcher, mais faudra apprendre tous les prénoms des insectes...

                fastidieux, non ?

                Alors, que faire ? La solution la plus radicale, évidemment, est de ne plus rouler.

                oui mais on va écraser les fourmis en marchant : ça ne marche pas mieux votre truc.

                ne pas bouger du tout ? comme en été ?

                • ZenZoe ZenZoe 9 juillet 2013 10:18

                  A voir votre score, on voit bien que les gens adorent l’humour, surtout en été
                   smiley


                • morice morice 8 juillet 2013 13:16

                  C’est bizarre, ce sujet me paraît Batho....


                  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 juillet 2013 13:35

                    Et encore on ne dit rien des massacre d’acariens. Vous venez de bouger un peu les fesses sur votre chaise : vous en avez écrabouillé 200 ! 

                    J’ai peu de compassion pour ces petites bêtes, parce que je ne crois pas que leur souffrance soit la même que celle des animaux plus gros, leur système nerveux étant très différent de celui des mammifères ou même des oiseaux. Par exemple, une mouche dont on vient d’arracher 5 pattes continue à voler comme si rien n’était, elle mange et se reproduit. Monsieur Mante se laisse dévorer la tête tout en continuant à féconder Madame Mante. 

                    • alinea Alinea 8 juillet 2013 17:00

                      Il ne s’agit pas de compassion : les insectes sont utiles, même s’ils emmerdent l’homme ; et sont la nourriture d’une quantité d’oiseaux, de batraciens, de reptiles.. ; Mais si vous n’aimez pas les cuisses de grenouilles et que vous avez de l’arthrose dans les cervicales qui vous empêche de lever les yeux au ciel pour vous apercevoir qu’il n’y a plus personne, et que vous avez peur des serpents, alors, là...
                      les mouches sont d’excellentes composteuses et nettoyeuses de cadavres...


                    • ZenZoe ZenZoe 9 juillet 2013 10:20

                      « ...une mouche dont on vient d’arracher 5 pattes continue à voler comme si de rien n’était,... »

                      En même temps, elle vole plutôt avec ses ailes je dirais smiley


                    • Deneb Deneb 8 juillet 2013 13:51

                      L’auteur est-il jaïniste ?


                      • gaijin gaijin 8 juillet 2013 17:11

                        sait t’ on jamais .
                        on ne se méfie jamais trop des sectes nazies .......


                      • POlivier 8 juillet 2013 18:23

                        Non, j’ai déjà tuer des bêbêtes sans que mon sommeil en soit troublé, par contre, j’évite au maximum de le faire, parce que j’en vois pas l’intérêt dans la plupart des cas.


                      • kitamissa kitamissa 8 juillet 2013 14:58

                        Je me marre parce que cet article semble un canular !! si au contraire il est sincère alors là ............


                        il y en a des comme ça, je parle des gens un peu illuminés , là c’est pour la cause des insectes !
                        une suggestion, en roulant en marche arrière tout feux éteints la nuit, on devrait épargner la vie de plusieurs générations de bestioles ...

                        moi Mr L’auteur, j’habite une ville entourée d’une immense forêt, celle de Fontainebleau, pleine de gros gibier sortant la nuit, alors rouler en codes qu n’éclairent qu’à 30 mètres c’est même pas pensable voire meurtrier si vous n’apercevez pas la meute de sangliers ou de cerfs et biches, chevreuils ....etc...à temps !

                        idem une fois sortis de la forêt, c’est la rase campagne partout, les routes sont dans l’obscurité totale, comme pouvez vous rouler en code dans ces conditions ? 

                        d’autant plus qu’il faut être vu également par d’autres voitures surtout vers les intersections d’où un véhicule peut surgir si il ne vous à pas vu à temps !!

                        je me demande si vous conduisez vous même tellement vos suggestions sont dénuées de bon sens, voire stupides !! 

                        • POlivier 8 juillet 2013 18:25

                          Pourtant il me semble avoir indiqué que ces suggestions n’étaient à prendre que dans certains cas précis : il me parait évident que la sécurité passe avant tout, et il est effectivement idiot de rouler sans les feux de route si c’est pour se prendre un sanglier par la suite.


                        • Vipère Vipère 8 juillet 2013 15:36

                          Bonjour Oolivier

                           

                          Article massacrant !

                          Soulever un tel tollé pour des moustiques suicidaires... qui ont choisi de finir leur brève existence sur les capots de nos bagnoles, laissant des traces abominables sur la peinture et c’est encore et toujours, l’automobiliste le coupable ! 

                           

                          A chaque long voyage, je ramène des centaines de cadavres de ces bestioles et là je dis stop.

                          Trop, c’est trop ! Et si ces insectes qui veulent manifestement en finir avec la vie, se transportaient spontanément comme des grands, directement, au Père Lachaise, sans embêter le monde ? On garderait son véhicule propre !

                          On ne serait pas obligée à chaque retour de voyage en voiture de courrir chez l’éléphant arroser le capot.

                          Et encore il faut avoir anticipé l’hécatombe et gardé quelques pièces en euros à mettre dans la tirelire à l’éléphant, sinon, même l’heure, il ne donne pas gratis, alors rincer à l’oeil, faut pas rêver !!!  smiley

                           


                          • Constant danslayreur 8 juillet 2013 16:27

                            « alors rincer à l’oeil, faut pas rêver »
                            Par contre se rincer l’œil à l’œil, c’est le rêve ...
                            de désargentés qu’ont même pas une bagnole insecticide


                          • Constant danslayreur 8 juillet 2013 16:30

                            évidemment n’a pas comme voisine Mélissa la métisse d’Ibiza, le premier avoxien venu


                          • Vipère Vipère 8 juillet 2013 17:12

                            Pas sponsorisée par BAYGON ma voiture (marque d’insecticide) constant, il y a erreur !

                            Les insectes, c’est écologiqique et utile, dans la nature et son éco-système, c’est entendu !

                            ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                            Eléphant = enseigne d’une station de lavage de voitures smiley

                            -lave

                            -rince (pas à l’oeil)

                            -lustre


                          • Constant danslayreur 8 juillet 2013 17:29

                            "BAYGON (marque d’insecticide)

                            Eléphant = enseigne d’une station de lavage de voitures "

                            J’ai toujours eu un immense respect pour les gens attentionnés ou qui essaient à tout moment de l’être merci smiley

                            Il se trouve hélas - ou heureusement je ne sais plus - que je capte vos chaines télés chère Vipère depuis un moment déjà et que je me coltine toute votre pub par la même occasion, bref je suis docteur es réclame française et je réclame d’ailleurs à la France un remboursement de mon temps de cerveau passé dessus sous l’œil complice du CSA smiley


                          • Vipère Vipère 8 juillet 2013 17:53

                            Constant, l’éléphant fait aussi dans le lavage de cerveau ! on aura tout vu. smiley

                            bonne soirée


                          • Constant danslayreur 8 juillet 2013 17:59

                            Pas mal...

                            Sinon s’ils sont du PS les éléphants, alors outre les cerveaux, c’est plus blanc qu’ils lavent, ensuite leur linge sale, puis leurs bathos. En cours de route, certains sont pris la main dans le cahuzac et ceux là ils finissent généralement laveurs de carreaux...

                            Bonne soirée à vous aussi smiley


                          • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 8 juillet 2013 16:43

                            Et d’abord est-ce que les insectes respectent le code de la route, hein ?! PARCE QUE S’ILS NE VOLAIENT PAS A CONTRE-SENS, ILS NE S’ECRASERAIENT PAS SUR LA VOITURE !!


                            • Constant danslayreur 8 juillet 2013 16:58

                              ILS NE SAVENT PAS LIRE VOS PANNEAUX TRIPLE BUSE, ILS NE LISENT QUE LES PATTES DE MOUCHE
                              OU LE MANDARIN EN BRAILLE


                            • Vipère Vipère 8 juillet 2013 17:19

                              Bien vu Gaspard Delanuit !

                              Tout juste à contre-sens, au lieu de faire contounrer la voiture.  smiley

                              C’est du bon sens, pas besoin de conaître le code de la route.


                            • gaijin gaijin 8 juillet 2013 17:06

                              mais il faut bien faire quelque chose a propos de toutes ces saloperies bestioles qui ne font rien qu’a voler et a sucer notre sang
                              hein ? quoi hors sujet ?
                              ce n’est pas un article sur la politique ?
                              ah bon !
                              ben je sors alors ....... smiley


                              • Vipère Vipère 8 juillet 2013 17:20

                                au lieu de coutourner la voiture. (of course)


                                • Vipère Vipère 8 juillet 2013 17:35

                                  rouler sur les chats ! je me demande si l’auteur n’ a pas d’autres chats à fouetter qu’à poser une question aussi saugrenu !

                                  Apprenez cher auteur, que les automobilistes, roulent sur les autoroutes, les départementales, les chemins viiccinaux, à gauche et ou à droite, rarement sur des chats ! En général, les conducteurs épargent les chats, même les chats noirs !

                                  On ne décrète pas un beau matin : « tiens aujourd’hui, je vais rouler sur un chat » !

                                  Pour rouler sur un chien, il faut déjà qu’il y en ait un, de chat, qui veuille bien, lui aussi, passer sous les roues de votre voiture, pile poil au bon moment.

                                  Bref, autant dire que les probabilités de rouler sur un chat, sont faibles, quasi, nulles ! smiley

                                   

                                   

                                   


                                  • POlivier 8 juillet 2013 18:28

                                    Ça peut arriver, tout comme il peut arriver de renverser quelqu’un : c’est pas prévu mais ça arrive, et je dis chat, mais je pouvais tout aussi dire chien, hérisson, sanglier, faon, oiseau.


                                  • ZenZoe ZenZoe 9 juillet 2013 10:29

                                    Par contre les poules oui.
                                    Une question sur le manuel pour l’examen du code la route (il y a qq années, ça a peut-être changé) :
                                    Vous voyez une poule surgir sur la route devant vous.
                                    a) vous pilez
                                    b) vous braquez brusquement pour l’éviter
                                    c) vous continuez à rouler normalement
                                    Bonne réponse c - ne vous plantez pas pour une poule, c’était ça qu’il y avait écrit ! Ca m’avait marquée à l’époque.


                                  • Vipère Vipère 8 juillet 2013 17:40

                                    désolée, plein de coquilles dans le post smiley

                                    . saugrenue

                                    . viccinaux

                                    .pour rouler sur un chat, (lapsus) il faut déjà qu’il y en ait un, de chat

                                     


                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 juillet 2013 18:14

                                      A part ceusses par césarienne ,on est tous passés par une chatte ...


                                    • Constant danslayreur 8 juillet 2013 18:29

                                      Morvandiau, je l’ai déjà dit mais Mathieu comme les trois synoptiques ont été écrits en hébreu.
                                      Dans le coran aussi il y a un verset similaire et tu sais que l’arabe et l’hébreu sont des langues très proches.

                                      Bref le mot c’est jamal qui veut bien dire chameau mais qui veut aussi dire et ça ne peut être que le cas ici, gros cordage marin.

                                      gros malin, chameau ... chas et puis quoi encore smiley


                                    • Constant danslayreur 8 juillet 2013 18:32

                                      Et je tiens à préciser que contrairement au texte que tu cites, celui que je cite ne condamne pas du tout les « riches » mais plutôt des vilains vilains. Wala.

                                      Qu’on se le dise, des riches pas vilains il y en a un paquet ... enfin je suppose smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

POlivier


Voir ses articles







Palmarès