Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’indifférence des grandes villes à la question du nucléaire

L’indifférence des grandes villes à la question du nucléaire

Un drôle de Tours.

étape 17 Avoine - Chinon

Vidéo :

Jusqu'à présent, la Caravane des indignés du nucléaire avait toujours eu bel et chaleureux accueil le long de son parcours et surtout au terme de chaque étape. Le problème de l'hébergement des courageux cyclistes ne se posa jamais de manière aussi cruciale qu'en ce mardi devant l'hôtel de ville de la bonne ville de Tours. Heureusement, il y a toujours un bon samaritain pour ouvrir sa porte, fusse cette fois pour un petit peloton dégoulinant de sueur !

Le comité d'accueil fut composé en plus de quelques militants, de deux policiers municipaux zélés qui n'hésitèrent pas à jouer du carnet à souche pour notre véhicule suiveur et d'un vigile au contact bien glacial pour ce temps caniculaire. Les autres sympathisants locaux avaient sans doute mangé l'information, nous étions bien tristes de ne pouvoir partager notre courroux nucléaire. Seuls nos fiers coursiers sur le parvis de ce bâtiment prestigieux écoutaient la complainte des indignés.

Nos amis les journalistes qui jusqu'alors, avaient toujours eu la délicatesse de répondre à notre invitation restèrent parfaitement invisibles, le papier du jour en page départementale devait nous suffire, voilà qui avait le mérite de la franchise. Il est vrai que le désordre provoqué par les travaux du tramway, la chaleur caniculaire, la fin des vacances, la préparation de la rentrée, …, tous ces sujets majeurs permettraient sans aucune doute d'alimenter les colonnes du lendemain.

Nous sommes entrés en territoire totalement acquis à la cause de l'atome. Le fait est certain, il ne faut pas contrarier les thuriféraires du nucléaire. Déjà au départ d'Avoine, un homme s'était montré particulièrement agressif et méprisant à notre en-contre. Il était porteur de la lumière, nous étions les forces de l'obscurantisme …

Circulez, dégagez, retournez à vos bougies ! La formule de l'ancien président de la République a fait bien des émules. On se demande avec tous ces gens qui sont de mèches avec cette opinion élémentaire, voire simpliste, comment a-t-il pu être battu en mai dernier ! Mais laissons-là ces préoccupations, le remplaçant semble désormais rallier à cette si belle énergie.

Il n'était que le prolongement des insultes essuyées la veille émanant de quelques salariés irascibles de la centrale d'Avoine. Il est vrai qu'ils défendent leur outil de travail et qu'importe si celui-ci les met quotidiennement en danger et pourrait éventuellement toucher toute la population de leurs voisins et amis. Si le silence est la règle de la belle maison EDF, que ses employés restent sur cette ligne et nous évitent ces orrions inutiles.

La journée fut ordinaire, à n'en point douter pour les vieux routiers de ce marathon cycliste. Pour moi qui arrivais, le choc fut terrible. Le rythme toujours difficile d'un groupe qui avance à bicyclette. L'un file plus vite, l'autre veut visiter un château, celui-ci n'en fait qu'à sa tête (c'est moi), ceux-là rebroussent leur chemin à mi-parcours comme c'était convenu, ces deux-là nous arrivent à contre-courant. C'est une pétaudière ambulante, il faut néanmoins assurer un minimum de discipline pour parvenir à l'heure aux rendez-vous fixés.

Autre difficulté, la logistique alimentaire. Circulez avec quelques réserves par un temps pareil est parfaitement inconscient. J'ai eu le grand plaisir de partager ma journée avec un camembert très odorant, parfaitement indépendant qui donna à mon périple en bords de Vienne, Loire, Cher ou Indre (nous avons eu droit à ces quatre compagnies aqueuses) un petite touche olfactive assez gênante. Le plus insupportable c'est que ce digne fromage français ait eu l'envie de me dépasser !

Voilà, vous savez tout des coulisses de cette manifestation un peu foutraque, totalement déjantée (ce qui n'est guère prudent quand on a la prétention de se déplacer à vélo), parfaitement indispensable, merveilleusement enthousiaste. Demain sera un autre jour, je me ferai sans doute un peu plus aux usages de la bande qui vient de recevoir un nouveau renfort, un tourangeau téméraire qui partagera la vie intrépide et surprenante de ce grand Barnum militant.

Carnetdebordement leur

Caravane à vélo de Plogoff à Fessenheim

des indignés de plus en plus inquiets du nucléaire

DIMANCHE 5 AOUT : départ de Plogoff

Ce qui leur reste à faire :

mercredi 22 aout : départ de Tours 10 H devant la mairie

arrivée à Chaumont-sur-Loire 10 H devant la mairie

jeudi 23 aout : arrivée à la centrale de SAINT LAURENT DES EAUX

vendredi 24 aout : arrivée à Orléans

samedi 25 aout : arrivée à la centrale de DAMPIERRE EN BURLY

DIMANCHE 26 AOUT : arrivée à la centrale de BELLEVILLE

lundi 27 aout : arrivée à Entrains-sur-Nohain

mardi 28 aout : arrivée à Vézelay

mercredi 29 aout : arrivée à Semur-en-Auxois

jeudi 30 aout : arrivée à Darcey

vendredi 31 aout : arrivée à Moloy (Valduc,
CEA : centre nucléaire pour la production d'armements)

samedi 1er septembre : arrivée à Dijon

DIMANCHE 2 SEPTEMBRE : arrivée à Pesmes, après passage à Pontailler-sur-Saône (déchets, stockage. Installation de stockage de déchets dangereux ayant reçu des boues de décantation de très faible activité provenant du Centre d'Etudes de VALDUC)

lundi 3 septembre : arrivée à Besançon

mardi 4 septembre : arrivée à Baume-les-Dames

mercredi 5 septembre : arrivée à L’Isles-sur-le Doubs

jeudi 6 septembre : arrivée à Montbéliard

vendredi 7 septembre : arrivée à Mulhouse

SAMEDI 8 SEPTEMBRE : arrivée à la centrale de FESSENHEIM

et DIMANCHE 9 SEPTEMBRE : festivités puis ballade à WYHL en Allemagne. En 1975, occupation du chantier de la centrale nucléaire par 25 000 militants pendant 8 mois : de Kaisergaust (Suisse) à Gerstheim (Bas-Rhin), 12 projets de réacteurs sur le Rhin sont abandonnés.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • joletaxi 24 août 2012 10:10

    sale journée !!!

    Amstrong condamné.
    Et votre petite virée qui accumule les difficultés.
    En plus, vous vous dopez au camembert fermenté !!!

    je suis de tout coeur avec vous

    un défenseur du loup et de la biodiversité


    • C'est Nabum C’est Nabum 24 août 2012 10:20

      Joe le taquin


      Vraiment la petite reine en voit des vertes et des pas mures !

      Je suis ravi de savoir que vous avez vu le loup, moi, bien modestement, j’ai vu à Tours un vélo Taxi et j’ai pensé, l’espace de quelques instants que vous veniez soutenir notre action.
      Puis, comme Amstrong, je ne me suis rendu compte que j’étais dans la Lune et que vous n’étiez là que pour relever le compteur Geiger.

      Merci quand même

    • Gemini Gemini 24 août 2012 12:36

      Beau récit. Continuez et merci.

      Bravo en tout cas de vous impliquer autant pour le bien être de tous.


      • C'est Nabum C’est Nabum 24 août 2012 13:27

        Gemini


        Nous pensons en tout cas que c’est pour le bien de tous mais beaucoup nous critiquent, nous insultent, nous méprisent parce que nous voulons entraver le besoin de bonheur électrique

        Ils se trompent mais comment leur ouvrir les yeux ?

      • Gemini Gemini 24 août 2012 20:18

        Le combat va être long et difficile.

        Le même problème se pose dans celui contre l’automobile et pour l’écologie en général.

        Le propre de l’humain est d’avoir du mal à se remettre en question et il me semble vain d’espérer changer les mentalités par la seule argumentation ; cela reste cependant nécessaire pour que par la suite, l’idée fasse son chemin.

        Au final, je ne vois que peu de solutions mis à part faire en sorte que le coût de l’énergie du nucléaire soit le coût réellement payés, ou bien installer une décharge de déchets près de leurs habitation.

        Peut-être également que les témoignages de personnes ayant travaillé pour cette industrie pourrait les aider aussi. Un de mes collègue en vient et bien qu’il reste très scientiste dans l’âme et trè pro-nucléaire, il arrive tout de même à admettre que les déchets sont un réel problème que l’on ne sait absolument pas traiter.


      • C'est Nabum C’est Nabum 24 août 2012 20:35

        Gemini


        Notre mode de vie nous conduit droit dans le mur et face à la publicité, à nos désirs toujours plus grands, aux promesses des marques, il n’est pas possible d’inverser notre course folle vers l’absurde et le néant.

        Que faire ?

      • Gaiga Kaunta Gaiga Kaunta 24 août 2012 14:32

        Bravo à la caravane des indignés du nucléaire !
        investissement superbe qui fait honneur à vos convictions

        Dehors les antinucléaires !
        Il n’y a que la pression venant de la rue et de l’information citoyenne qui pourra changer la donne face à ce lobby politico industriel mortifère

        Pour ceux qui sont dans le sud : En parallèle à la caravane, se déroule depuis une semaine une « marche pour la vie » organisée par le CAN84, pour l’ARRET IMMÉDIAT du nucléaire, marche entre Cadarache Marcoule et Tricastin , site devant lequel l’arrivée est prévue demain avec un rassemblement à 12h
        je vous invite à les rejoindre et les soutenir : pour avoir participer à la première étape, je peux vous dire que vous serez très bien accueillis et qu’ils sont ultra motivés
         
        article ici avec les liens utiles
        http://blogs.mediapart.fr/edition/nucleaire-lenjeu-en-vaut-il-la-chandelle-pour-lhumanite/article/230812/marche-pour-la-v


        • C'est Nabum C’est Nabum 24 août 2012 14:48

          Gaiga Kaunta 


          Il faut relayer toutes les iniatives. Des grains de sable sans doute dans un consencus mou où l’égoïsme gouverne l’opinion au mépris de l’avenir, mais qui sait, les rouages peuvent se gripper et la vérité peut éclater avant que ne le fasse une Centrale. Car tel est le plus grand risque en dépit des dénégations de nos industriels si humains ..

          Je relaie votre article. Merci !

          • joletaxi 24 août 2012 15:29

            Ils se trompent mais comment leur ouvrir les yeux ?

            imaginons, mais juste une hypothèse d’école,hein, n’allez pas tout de suite me taxer de mauvais esprit, mais imaginons que ce soit vous qui vous trompez ?
            comment pourrions nous vous ouvrir les yeux ?

            je vous invite à les rejoindre et les soutenir : pour avoir participer à la première étape, je peux vous dire que vous serez très bien accueillis et qu’ils sont ultra motivés

            c’est quoi ,un barbec ?
            ah ben non, avec des écolos, cela va être un panier agrément de tofous ?
            Enfin, il y aura surement des herbes, c’est le côté positif .


            • C'est Nabum C’est Nabum 24 août 2012 16:07

               joletaxi


              Si c’est une hypothèse d’école, elle est justement fermée !

              J’en suis navré ...

              Jouez avec le cœur de la matière est le rêve des alchimistes, les hommes l’ont fait. L’avenir vous donner peut-être raison mais le jeu en vallait-il la chandelle ?

            • Gemini Gemini 24 août 2012 20:23

              Monsieur le taxi, discutez donc avec les ingénieurs qui travaillent là dedans, avec ceux qui savent comment cela fonctionne, les risques que cela comporte, la maîtrise que nous avons à l’heure actuelle, la gestion de nos déchets nucléaires, l’indépendance de notre approvisionnement, notre capacité à démanteler une centrale en fin de vie, etc.

              À partir des informations que vous aurez obtenu, vous pourrez alors savoir qui a tord et qui a raison.


            • Gaiga Kaunta Gaiga Kaunta 26 août 2012 12:59

              Toujours les mêmes vieux clichés et phrases toutes faites ...
              joletaxi... j’ai enfin compris le sens de ton pseudo... joletaxidermiste....

              comme je te l’ai déjà dit... argumente et apporte nous du concret pour nous ouvrir les yeux

              personne n’est dupe de tes commentaires qui au fond ne discréditent que toi
              pour ça, je te dis merci


            • joletaxi 24 août 2012 16:33

              mais le jeu en valait-il la chandelle ?

              je vous sens fatigué.
              était-ce une bonne idée pour la circonstance de mentionner le mot chandelle ?


              • C'est Nabum C’est Nabum 24 août 2012 18:45

                 joletaxi


                J’évoque la chandelle pour éviter de mettre le deu aux poudres entre nous.

                Bonne soirée, il est vrai que suis là

              • Grattounette 24 août 2012 23:54

                 smiley Merci c’est Nabum, 

                jolie photo qui a fait tilt dans mes mirettes... et qui me rappelle bien des souvenirs de jeunesse. Celle de mon adolescence et de cette bonne ville deTours où j’ai fait mes études, autrefois grande bourgeoise (la ville !) devant l’éternelle ( royaume de jean Royer et sa loi anti porno) et maintenant passée dans une espèce de socialo fourre-tout, rendant cette ville aussi foutraque que votre camembert.
                Côté presse on aurait dû vous prévenir : là-bas point de contestation, ça fait des lustres qu’il n’y a qu’un journal, La Nouvelle-république surnommée « nounou » (c’est tout dire...) et belle lurette que sans concurrence elle ne va pas s’enquiquiner à écrire un truc sur des enquiquineurs.
                Ah oui, Avoine et sa centrale... mon père a une époque y a bossé quelques années. Il nous a quitté d’un cancer du poumon, est-ce un peu de nucléaire auquel s’est ajouté l’amiante qu’il avait respiré plus jeune dans les machines des chalutiers ? .. 2 merdes inodores incolores et sans saveur...foutu monde... smiley

                Courage, courage... même s’il est vrai que les médias parlent davantage du bronzage de François II.... 
                Bravo à vous, croisés de la pédale atomique !!!!

                • C'est Nabum C’est Nabum 25 août 2012 07:05

                  Grattounette


                  N’ébruitez pas vos soupçons pour le cancer de votre pauvre père Il est des gens ici qui prétendent que le nucléaire ne tue pas !

                  Quant à la presse régionale, je n’ai pas dit ce que j’en pensais vraiment pour nous concilier des jurnlalistes qui font comme ils le peuvent un métier bien délicat, toujours à ménager la chèvre et le chou en oubliant d’évoquer le loup ...

                  Mon père était originaire de Tours. Je garde le souvenir d’une ville toujours plus active, vivante qu’Orléans. Mais dans le concours des villes verrouillées par la bourgeoisie locale, elles se disputent effectivement les premières places !

                  Merci pour les pédaleurs que j’ai un peu perdu de vue pour des raisons très personnelles d’ncompatibilité (c’est très humain hélas)

                • C'est Nabum C’est Nabum 26 août 2012 10:18

                   yéti


                  Ni bobo ni vrai écologiste intégriste que puis-je vous répondre ?

                  Rien de celà n’est faux !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès