Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’or bleu, toujours profitable ?

L’or bleu, toujours profitable ?

La nationalisation de l’hydroélectricité est un événement marquant dans l’histoire du Québec. Aujourd’hui notre « or bleu » fait notre renommée mondiale et permet de fournir de l’électricité à tous les québécois. Dernièrement, le gouvernement a adopté et entamé un nouveau projet de quatre centrales hydroélectriques sur la rivière Romaine dans le nord du Québec. Il annonçait que le projet de la rivière Romaine coûterait 8 milliards de dollars. Toutefois, ce type d’énergie renouvelable n’est peut-être pas aussi propre et profitable qu’elle n’y paraît.

En effet, les arbres en décomposition des futurs territoires inondés vont dégager du mercure qui va par la suite empoisonner et envoyer vers la mort tous les animaux de l’écosystème. De plus, le coût de la production d’un kilowattheure augmenterait jusqu’à 0.1$ alors qu’il nous en coûte actuellement entre 0.05$ et 0.06$. Il y a d’autres énergies renouvelables qui pourraient générer autant et sinon plus d’énergie que le projet de la rivière Romaine et ce à des coûts moindres. Je parle ici de l’éolien et de la biomasse.

D’autre part, en transformant 9 km2 en territoire éolien, il serait possible de créer la même quantité d’énergie qu’en utilisant les 279 km2 nécessaires à la construction des centrales sur la Romaine. D’autre part, les spécialistes affirment que le Québec aurait la capacité de devenir éventuellement le leader de l’exploitation de l’énergie éolienne en Amérique-du-Nord. Il serait possible d’alimenter trois fois le Canada et les États-Unis si nous exploitions tous le potentiel éolien du Québec en utilisant les territoires inhabités. De plus, l’énergie créée à partir du vent reviendrait à environ 0.065$ du kilowattheure.

Par ailleurs, il serait possible de remplacer tous les emplois temporaires de la rivière Romaine par des emplois permanents avec l’exploitation de la biomasse. Selon le gouvernement du Québec, nous pourrions chauffer 400 000 résidences en utilisant les terres agricoles abandonnées pour cultiver la biomasse.

Enfin, l’augmentation du coût de production d’un kilowattheure va faire en sorte que nos factures d’électricité vont considérablement augmenter. N’oubliez pas que les États-Unis n’accepteront jamais de payer le coût réel de la production de l’électricité. Il faudra donc que le gouvernement continu de vende à rabais notre électricité s’il souhaite conserver cet acheteur. De ce fait, il faudrait vendre un kilowattheure de 0.05$ à 0.06$ alors qu’il nous en coûte 0.1$ à fabriquer. On peut alors constater qu’il est moins dispendieux pour notre province d’économiser un kilowattheure plutôt que d’en produire un. Ce projet ne diminuera pas la dette du Québec, il ne fera que l’augmenter ! Qui payera la facture ? Nous ! Je crois fermement qu’il est possible de générer plus de profits avec des énergies plus propre qui seraient plus profitable pour l’écosystème et la population du Québec. Pourquoi ne pas prendre les milliards de dollars dédiés au projet de la rivière Romaine pour bâtir de nouvelles infrastructures plus éco-énergétiques ?

Présentement, il n’y à que la première et la seconde centrale qui sont en cours de développement. Êtes-vous prêt à laisser le gouvernement du Québec continuer la construction de ces centrales ? Nos grands-parents et nos parents ont pris le contrôle de l’hydroélectricité durant la Révolution tranquille et c’est maintenant à notre tour de réagir et d’empêcher l’avènement de ce projet.

Dans ce texte, je fais seulement mention de quelques énergies qui pourrait être utilisées, mais il en existe bien d’autre. Comme par exemple, l’énergie solaire, la géothermie et la méthanisation. Je vous conseille fortement de visionner le film Chercher le courant dont le lien de la bande annonce se trouve ci-dessous. Il vous donnera amplement plus d’informations sur le projet des centrales hydroélectriques de la rivière Romaine et des alternatives qui s’offrent aux québécois pour faire renverser la vapeur.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Bill Grodé 29 novembre 2011 14:52

    Et vous avez pensé à une centrale nucléaire.
    En négociant habilement , AREVA pourrait sans doute vous en trouver à prix bradé...


    • joletaxi 29 novembre 2011 18:02

      Incroyable blabla éco certifié conforme.

      les arbres qui dégagent du mercure....à pisser de rire, alors que les petits hommes verts ont réussi à imposer des ampoules contenant du mercure qui se retrouvent maintenant dans tous les foyers à la moindre maladresse.

      Et bien sur l’éolien a le grand avantage sur l’hydro d’être disponible à la demande, il y a qu’à appuyer sur le bouton.
      Sur que le solaire au Québec au mois de novembre ,cela va faire péter les plombs.

      vous n’aimez pas les barrages, moi je trouve cela remarquable.

      Tout le reste c’est du verbiage ,du radotage écolo.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

anne31


Voir ses articles







Palmarès