Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’Union Européenne, le Canada et les Bisounours

L’Union Européenne, le Canada et les Bisounours

JPEG - 6.9 ko
Raffinerie dans l’Alberta, au Canada

« Le commissaire européen, la Chine et les Bisounours », titrait Le Monde il n'y a pas si longtemps. Trois évènements quasi-simultanés méritent que l'on remette la formule au goût du jour. D'abord, l'ouverture, à Varsovie, de la conférence de l'ONU sur le changement climatique. Ensuite, l'Union Européenne (UE) et le Canada concluent, dans la plus grande indifférence, un accord de libre échange. Enfin, le premier ministre du Canada, Harper, félicite son homologue australien d'avoir enterré un projet de taxe carbone. N'était-il pas du ressort des ministres EELV du gouvernement de donner l'alerte ? L'enjeu est tout autant celui de la compétitivité industrielle, et la question vaut aussi pour le ministre du redressement productif.

En 2011, le Canada a annulé son engagement, initialement pris par le gouvernement Chrétien, de se soumettre au protocole de Kyoto. L'UE est la seule grande puissance à y adhérer pleinement, de sorte que sa production industrielle est désavantagée sur le marché mondial. Or, l'UE n'a pas hésité à reporter un accord de partenariat avec l'Ukraine pour obtenir la libération d'un prisonnier politique. Elle aurait donc pu faire la même chose avec le Canada, dont le PIB est 10x inférieur à celui de l'UE, afin d'exiger de leur part la réciprocité sur le contrôle des gaz à effets de serre. Maintenant, c'est trop tard.

L'éco-taxe est la mesure emblématique, en France, de la mise en application du traité sur la réduction des gaz à effets de serre. Avec la dérouillée que ses opposants ont administrée au gouvernement, suivie de peu par la dégradation de la note du pays par S&P, on aurait souhaité qu'il agisse sur les leviers stratégiques qui ne lui ont pas encore été subtilisés.

Las, l'agenda libre échangiste de la commission européenne fait une avancée majeure, à l'insu du (des) peuple(s) de l'UE, pendant que les médias font caisse de résonance à la cacophonie du concert des nations à (ne pas) maîtriser leur destin environnemental. 

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • JL JL 18 novembre 2013 12:35

    Bonjour Bonneteau,

    merci pour ces informations et alertes.

    Cordialement.


    • Langlemort Bonneteau 18 novembre 2013 13:05

      La légende de la photo, c’est ‘Raffinerie dans l’Alberta, au Canada’.


      • L'enfoiré L’enfoiré 18 novembre 2013 19:25

        S’il n’y a pas d’accord fédéral entre les pays d’Europe, pourquoi en serait-il autrement avec les pays qui n’en font pas partie ?

        La régulation du climat, se sont des accords au niveau mondial.

        • Langlemort Bonneteau 18 novembre 2013 20:16
          Votre prémisse « S’il n’y a pas d’accord fédéral entre les pays d’Europe » est le contraire de ma phrase « L’UE est la seule grande puissance à adhérer pleinement [au protocole de Kyoto] ». Fin de la fausse controverse.

          • L'enfoiré L’enfoiré 19 novembre 2013 21:16

            Lapsus lingua. Je ne parlais pas de Kyoto en définissant les dissensions européennes.

            Bien sûr que l’UE a signé le protocole de Kyoto.
            En serait-il de même si, comme certains le souhaitent, l’Europe volait en éclat ? 
             

          • Langlemort Bonneteau 20 novembre 2013 13:11

            Votre question est hors du sujet.


          • Langlemort Bonneteau 19 novembre 2013 11:16

            Il intéressant de revenir sur l’état d’esprit animant les dirigeants canadiens autour de cet accord de libre échange avec l’Union Européenne. Extrait d’une brève de Radio Canada en juin 2013 :


            Selon M. Charest [précédent premier ministre du Québec], Stephen Harper doit dès maintenant discuter avec les premiers ministres allemand, français et britannique ainsi qu’avec les autres acteurs clés du côté européen. D’après lui, il y a cependant peu de risques de grandes concessions du côté canadien. [...] « Nous allons en sortir gagnants [...] Nous sommes 34 millions, ils sont 500 millions, l’un des plus grands marchés au monde », rappelle t-il.

            • Langlemort Bonneteau 19 novembre 2013 11:58
              La portée stratégique de cet accord, The Economist, hebdomadaire libéral de référence dans le monde, nous la livre dans l’article « Le Canada n’a jamais été aussi sexy », fin octobre 2013 :

              « Plus qu’une bénédiction pour les insomniaques, [l’accord de libre échange entre le Canada et l’Union Européenne,] CETA, ouvre un boulevard aux négociations en cours entre l’UE et les États-Unis sur le traité transatlantique (TTIP). »



              • Langlemort Bonneteau 19 novembre 2013 12:00

                J’ai oublié le lien html. Le voici : « Le Canada n’a jamais été aussi sexy ».


              • Langlemort Bonneteau 19 novembre 2013 13:56

                18 novembre 2013 (hier),  le quotidien par excellence au Canada, Globe and Mail, titre « Canada, pire ennemi de l’environnement parmi les pays de l’OCDE »...


                  • Langlemort Bonneteau 21 novembre 2013 20:37
                    1er novembre 2013, Un cadeau pour l’industrie pétrolière (‘a tar sands trade deal’), de The Council of Canadians (billet invité dans ‘Ethical Consumer’)

                    Extrait :

                    L’Union Européenne, seule jurisdiction à prendre au sérieux le réchauffement climatique. Tout au contraire, le Canada a été le premier pays à répudier le protocole de Kyoto. Rien, dans l’accord de libre échange entre ces deux blocs, CETA, ne contraint le second à s’aligner sur le premier. Par contre, il y a suffisamment de clauses pour faire pencher la balance en faveur des géants du pétrole.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Langlemort

Langlemort
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès