Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > La bonne nouvelle de l’Agence de Protection de l’Environnement (...)

La bonne nouvelle de l’Agence de Protection de l’Environnement pour les rivières

Il y a quelques jours aux Etats-Unis, ont été publiées par l’Agence de Protection de l’Environnement, de nouvelles directives drastiques en ce qui concerne la protection de la qualité de l’eau qui pourraient réduire, voire supprimer certaines des techniques d’extraction du charbon très controversées utilisées notamment dans les Appalaches.

En annonçant les lignes directrices de ces mesures, Lisa P. Jackson, administratrice de l’agence, a cité les résultats des recherche sur les effets de l’exploitation minière en montagne, considéré comme un système agressif d’extraction du charbon qui utilise explosifs et machines à arracher de vastes collines afin de mettre à jour les filons de charbon, rejetant les gravats qui en résultent dans les ruisseaux et les vallées.
 
Elle déclare : l’objectif des nouvelles règles est de prévenir "les dommages importants et irréversibles" pour les bassins versants des Appalaches.
 
"Il ne s’agit pas de mettre fin à l’extraction du charbon, mais de mettre fin à la pollution résultante de l’extraction du charbon."
 
Il faudra donc, avant d’entamer des travaux miniers, évaluer le niveau de ruissellement susceptible d’être introduit dans les cours d’eau autour du lieu d’extraction. Les opérations qui se traduiraient par des niveaux plus de cinq fois supérieures à la normale serait considérée comme trop dommageables et le permis ne serait pas délivré.
 
Parallèlement, l’Agence a publié plusieurs rapports scientifiques qui ont soutenu les nouvelles lignes directrices et elle a, par ailleurs, annoncé un projet de plate-forme d’échange sur l’Internet qui permettra de suivre les permis d’exploitation minière à l’étude.
 
Les groupes écologistes ont salué ces directives comme une étape importante pour que la recherche s’intéresse à la politique environnementale.
 
"Je pense que c’est un bon jour pour la population des Appalaches", a déclaré Jon Devine, avocat principal de la Natural Resources Defense Council.
 
Les représentants de l’industrie minière, ne sont cependant pas du même avis, estimant que cela pourrait menacer les emplois dans la région.
 
Bruce Watzman, vice-président des affaires réglementaires à pour l’Association minière nationale déclare : "Les communautés de mineurs de charbon sont profondément préoccupés par l’impact de la politique annoncée aujourd’hui par l’Agence à cause des permis d’exploitation, pour l’emploi et l’activité économique dans tous les Appalaches,".
 
"Ces mesures ont été annoncées sans la transparence requise et sans opportunités pour les commentaires du public qui devraient être accordées pour des décisions de cette ampleur", a-t-il ajouté.
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • zelectron zelectron 2 juillet 2010 17:48

    et que fait-on pour l’orpaillage en Guyane Française ?


    • Waldgänger 2 juillet 2010 20:31

      Excellent article, précis et concis, qui se lit facilement et est intéressant. Merci.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jack75


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès