Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > La dernière manigance du gouvernement : le Gaz de schiste ou le trésor (...)

La dernière manigance du gouvernement : le Gaz de schiste ou le trésor empoisonné !

Confiriez-vous vos enfants à des violeurs multi-récidivistes souvent condamnés mais jamais arrêtés ?

Non bien sûr !!! C'est pourtant bel et bien ce qu'est en train de faire le gouvernement en livrant 1/8 du territoire français à ces prédateurs sans scrupule, que sont les compagnies pétrolières.

Vous avez sans doute entendu le nom : « Gaz de Schiste » à la télé, sur une radio, un journal, un site internet ou dans une conversation ?
 
Ces gaz de schiste enfouis dans nos sous-sols représentent des milliards pour des compagniespétrolières, peu réputées pour leurs pratiques et leurs morales. Des entreprises qui ne tendent que vers un seul but celui de remplir toujours plus, les poches déjà débordantes de leurs actionnaires.

Même s'ils se sont entendus avec eux pour une trêve de deux mois. A quoi joue le gouvernement avec les compagnies pétrolières ?
 
Un trésor chiffré en centaine de milliards d'euros...
 
C'était jusqu'ici encore méconnu, mais la France bien que n'ayant pas de pétrole, a dans ses sous-sols, un trésor : les fameux Gaz de schiste. Selon plusieurs sources, nos beaux paysages de France cacherait dix années d'autosuffisance énergétique...
Et ce, bien que l'on ne puisse en récupérer que 20%... (80% de gaspillage donc...)
Imaginez une manne pareille, en ces temps de crise et d'épuisement des ressources naturelles, c'est inespérée (car cela se chiffre en centaine de milliards) ? Un peu trop beau pour être vrai, non ?

Un trésor empoisonné ?
 
La seule et unique technique d'extraction des gaz-de-schiste, la technique américaine, n'est pas sans danger pour l'environnement. Cette technique consiste à utiliser l'hydro-fracturation en association avec l'injection de nombreux produits chimiques. Un bon nombre de ces produits sont dangereux pour l'environnement et les organismes vivants. Cette technique se base sur la fracturation des poches de gaz par injection d'eau. Près de 600 produits chimiques sont ajoutés à l'eau sous pression (1 % du volume d'eau au maximum selon les opérateurs), ainsi que du sable, pour faciliter le processus de fracturation du sous-sol pour libérer le gaz naturel afin de le rendre plus perméable. Les produits chimiques sont de trois types :

- des biocides (destinés à réduire la prolifération bactérienne dans le fluide et dans le puits (Remarque : certaines bactéries sont méthanotrophes ou peuvent se nourrir dans les milieux riches en hydrocarbures) ;
- des lubrifiants qui favoriseront la pénétration du sable dans les microfailles ouvertes par la pression de l'eau ;
- des produits (type détergents) augmentant la désorption du gaz et donc la productivité des puits (mais contribuant aussi à l'apport de substances organiques dissoutes dans l'eau.)
Chaque puits peut être fracturé entre 15 et 20 fois, chaque fracturation consommant entre 7 et 28 millions de litres d'eau. Environ la moitié de ce volume est récupérée, l'autre moitié se perd dans le milieu géologique jusqu'aux nappes phréatiques (source wilkipédia)
 
L'application mis en ligne par le site owni.fr : http://app.owni.fr/gaz/ nous explique de manière interactive en quoi consiste la technique, et liste les conséquences connues :
 
  • la qualité de l'air se dégrade
  • l'eau courante se charge de substances issues du liquide de fracturation
  • le gaz remonte dans les conduites d'eau courante
  • le gaz s'échappe du lit des rivières
  • il existe des risques pour la santé
 
Les canadiens qui connaissent les gaz depuis 2008, n'ont de cesse de réclamer un moratoire et ne voient toujours pas leur demande aboutir du fait de la puissance des lobbies pétroliers...
 
Regardez, cet extrait d'une émission québécoise , les témoignages sont là aussi hallucinants : fuite sauvage de méthane, rivières polluées, eau non potable qui s'enflamme à l'approche d'une flamme, puits qui explosent...
 
 
Les informations sur les gaz de schiste, provenant d'outre atlantique sont unanimes sur les conséquences en matière d'environnement :
 
  • utilisation des réserves d'eau douce
  • élimination des eaux de reflux
  • risque de contamination des nappes phréatiques
  • émissions de gaz à effet de serre

« Les études menées aux États-Unis se multiplient et dressent un portrait toujours un peu plus sombre des impacts attendus. De récentes modélisations effectuées sur le développement gazier permettent de prédire une augmentation des concentrations de polluants atmosphériques causant l'ozone au sol, sur une période de temps relativement courte. Et ce non pas exclusivement à proximité des sites de forage, mais partout en périphérie en raison des vents qui transportent les polluants sur de grandes distances.

"Les effets des polluants sur la santé sont connus et documentés. L'ozone troposphérique (O3 au sol) est un irritant pour les yeux, le nez et les voies respiratoires. Son pouvoir oxydant peut provoquer une altération des fonctions pulmonaires et amplifier les maladies du système respiratoire. De nombreuses études ont établi un lien entre les particules fines totales (PM) et la recrudescence de diverses formes de maladies du cœur et de troubles respiratoires tels l'asthme, la bronchite et l'emphysème."
http://www.enerzine.com/12/11358+montreal---gaz-de-schiste-et-pollution-atmospherique+.html

On imagine l'explosion du nombre de cancers !!!
 
Je ne peux pas évoquer les conséquences des gaz de schiste sans parler de la bible en la matière, le documentaire : Gasland !
 
Il s'agit d'un documentaire qui a été primé pour son travail, au festival du documentaire de Sundance.
Le réalisateur John Fox s'en va caméra au poing visiter les habitants des zones où l'on exploite les gaz. Et là c'est proprement effarant : eau qui s'enflamme dans les robinets, eau du robinet que l'on ose à peine appeler ainsi tellement elle est noire, familles malades, animaux qui perdent leurs poils, maisons qui peuvent exploser à tout moment, air irrespirable...
 
Voici une interview de John FOX où l'on en apprend plus sur le personnage, ses motivations, les coulisses du documentaire mais également qu'en raison de ce film il a été placé sur une liste de dangereux terroriste par le FBI (grâce à l'intervention efficace des lobbies pétroliers) :
http://ownipolitics.com/2010/12/09/josh-fox-un-realisateur-anti-gaz-de-schistes-classe-%E2%80%9Cterroriste%E2%80%9D-gasland/
 
A qui notre gouvernement a-t-il cédé les fameux permis ?
 
TOTAL et GDF-Suez figure notamment parmi les heureux élus. Dans un passé proche on a pu voir le comportement de Total lors de la catastrophe de l'Erika
 
 
ou d'AZF :

 
On connaît également les pratiques de ces entreprises pétrolifères en Afrique
...
 
Ou encore les dommages qu'elles peuvent causer aujourd'hui en Louisiane et dans l'Atlantique
 
 
Éric Delhaye, président délégué de Cap 21 : « Les rachats ou mouvements de capitaux entre les firmes américaines qui détiennent la technique et les industriels français visent à se positionner sur le marché européen du gaz de schiste. D'autant que la Pologne a fait rajouter quelques mots récemment sur l'introduction des hydrocarbures non conventionnels dans le mix énergétique européen. »
 
Halliburton est la compagnie historique en matière d'exploitation de Gaz de schiste, l'inventeur de la technique par hydro-fracturation...
 
 
Son vice président (et ancien président) n'est autre que Dick Cheney. Ce nom vous dit quelque chose ? Il s'agit de l'ancien Vice-Président de Georges W Bush.
 
Danger !!! Car une guerre ne les a pas arrêté pour permettre à leurs entreprises d'aller piller le pétrole irakien
 
Le gouvernement n'essayerait-il pas de nous endormir ?

L'état de New York alerté, notamment par le film Gasland vient de décréter un moratoire devant le risque pour ses populations.
 
Et nous, en France, bien qu'on nous dise qu'il n'en est rien ! Jusqu'à quel point, nous sommes nous engagés en délivrant des permis à ces entreprises ?
Nathalie Kosciusko-Morizet (lors d'une question au gouvernement à l'assemblée nationale) nous a assuré que ce qui se passait outre Atlantique n'arriverait pas en France, qu'il n'y avait jamais eu de forage en France mais que le nouveau code minier interdisait tout moratoire...
 
 
Loin d'être rassurant tout cela !
D'une part, elle laisse sous-entendre qu'il y a d'autres techniques que l'hydrofacturation américaine.
 
FAUX, il n'existe qu'une seule et unique technique d'exploitation des gaz de schiste dans le monde, la technique américaine.

D'autre part, elle soutient que la France n’avait encore jamais accueilli de forages d’exploration.
 
FAUX, un document de la DRIRE (Direction régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement) fait état de deux forages réalisés en Haute-Garonne et en Ariège en mars et en avril 2007, dont un par fracturation hydraulique, ce que la ministre ne pouvait ignorer.

Elle indique également que nous n'aurions plus la possibilité d'exiger un moratoire... en raison du nouveau code minier ? Même devant un tel danger, vous avez dit bizarre ?
 
Face à la contestation qui enflait autour de la multiplication des recherches exploratoires sur le gaz de schiste ces derniers temps en France, Nathalie Kosciusko-Morizet et le spécialiste des basses œuvres du gouvernement Éric Besson, ont annoncé la semaine dernière le report des projets et le lancement d'une mission sur les gaz et huile de schiste.

On nous aurait menti ?

Mais avec ce gouvernement, on nous l'a assez répété en 2007, « tout devient possible » surtout le pire en fait...
Voici un communiquésur le site du premier ministre : le 19 janvier 2011, le ministre de l'industrie, le Premier Ministre et le Président de la République ont signé une ordonnance qui modifie le code minier...
 
http://www.gouvernement.fr/gouvernement/code-minier
 
Extrait :
« Cette ordonnance, prise sur le fondement de la loi du 12 mai 2009 de simplification et de clarification du droit et d’allègement des procédures, est l’occasion de moderniser et de simplifier les dispositions applicables aux exploitations minières en veillant à leur intégration dans l’environnement et à l’association des parties prenantes dans l’attribution des titres miniers. Attendu depuis longtemps par la profession, le nouveau code facilitera la valorisation des ressources du sous-sol français »
« c'est attendu depuis longtemps par la profession »,
Quand on connait les mœurs de la profession justement. Il y a de quoi être inquiet !
 
« Simplifier les dispositions applicables aux exploitations minières »
Mais qu'entend-on précisément par là ?
 
Éric Delayhe liste ces dispositions :
  • les permis de recherche ne nécessitent pas d'enquête publique ou de concertation,
  • le passage du permis de recherche à l'autorisation d'exploitation est facilité,
  • les documents de prospection sont non communicables au public pendant vingt ans pour les hydrocarbures,
  • les autorisations de recherche peuvent être renouvelées deux fois pour cinq ans (dix ans au total) sans mise en concurrence,
  • les autorisations existantes avant 2014 ne nécessitent pas de garanties financières, absence de sanction en cas de dommages à l'environnement ou de Non respect des autorisations administratives lors de l'exploration, 
  •  FACILITÉS À ENTRER ET À OCCUPER LE TERRAIN D'AUTRUI…

Lien vers site légifrance

Si le fameux code minier reste en l'état, vous savez désormais que RIEN ne pourra arrêter les entreprises pétrolières. S'ils le désirait il pourrait commencer tout de suite l'entreprise Toreador a déja commencé a foré il y a plus d'un mois...

Corine LEPAGE, ancienne ministre de l'environnement l'a bien compris et a déposé le 14 février un recours devant le Conseil d'État contre cette ordonnance.
 
Elle attaque cette ordonnance sur le fond et sur la forme : selon ce parti politique, l'ordonnance devait être soumise au Parlement pour ratification conformément à l'article 38 de la Constitution, ce qui n'a pas été le cas, mais il est surtout ''en parfaite contradiction avec les engagements internationaux de la France, ses engagements communautaires et ne respecte pas la charte de l'environnement adossée à la Constitution''.

Nous avons donc des milliards dans nos sous-solsqui intéressent des compagniespétrolières, peu réputées pour leurs pratiques et leurs morales. Des entreprises qui ne tendent que vers un seul but celui de remplir toujours plus, les poches déjà débordantes de leurs actionnaires, et notre gouvernementen leur délivrant des permis et en réformant le code minier vient donc de leur laisser le champ libre pour faire tout ce qu'ils ont envie pour, gagner le maximum d'argent...Inquiétant non ?

Au regard, de ce qui se passe outre atlantique, où les gaz-de-schiste sont exploités depuis 2-3 ans, on se rend compte que l'on est à l'aube d'une catastrophe sans précédent !!!

Encore plus aujourd'hui car Eric Besson (spécialiste des basses œuvres) du gouvernement)vient d'indiquer que la France malgré la suspension de 2 mois ne fermait pas la porte aux gaz de schiste.

Que les politiques qui nous gouvernent soient incompétents ou corrompus au point de mettre la vie de leur peuple en danger, de détruire l'équilibre de la nature, de souiller son eau..., me surprend à peine !!!

Mais que font les médias ?

Certes, l'actualité est très chargée avec les révolutions du monde arabe, la fronde de la justice, l'affaire des jumelles disparues, la crise d'état qu'est en train de provoquer l'affaire Florence Cassez...

Aux vues des dégâts qui s'annoncent, les gaz de schiste sont certainement l'une des plus grosses "embrouilles" de ce gouvernement . Celle que l'on risque de se rappeller dans 50 ans quand nos enfants évoqueront cette période...

Le traitement médiatique réservé à cet affaire n'est pas du tout à la hauteur de ce scandale.

Groupe « NON aux Gaz de schiste »

http://www.facebook.com/home.php# !/home.phpsk=group_190570990961771&ap=1
 
« NON AUX GAZ DE SHISTE... »

Vous pouvez également jeter un œil à nos précédents posts traitant des gaz de schiste
 


Si comme nous, vous ne voulez pas rester inactif devant cette menace, joignez-vous à nous. Car n'oubliez pas, pour ce gouvernement qui ne dit mot consent !
 
Nous serions ravis de vous accueillir vous et vos amis sur notre groupe pour partager et s'organiser.
 
Contre les Gaz de schiste, Petit post pour dire NON, nous mobiliser, nous organiser, être plus efficace...

Gaz de Schiste... Épargnons nous un nouveau Tchernobyl. Crions notre NON et faisons le savoir !!!
 
Gaz de schiste, ne devrions nous pas attendre demain ?
 
Contre les dangers des gaz de schiste, appel à la résistance !!!
 
ENSEMBLE NOUS SERONS PLUS FORT

Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 18 février 2011 10:41

    C’est le principe de ce gouvernement : Il reprend les co....ies des autres, notamment des anglo-saxons, généralement avec un décalage de quelques années et surtout sans aucun souci de tenir compte de leur expérience et des conséquences.

    Idem pour les caméras de surveillance qu’on impose partout, en ignorant le fait que TOUS les criminologues affirment, expérience anglaise à l’appui, que cela ne sert à rien. Du fric à faire pour quelques uns, des impots pour tous les autres.

    Ici, on voit les lobbies en action, comme d’habitude pour la banque, la chimie, l’agro-alimentaire, l’énergie ... Obtenir des concessions, dans un seul but de profit immédiat, sans aucun souci pour les « effets secondaires » qui s’ensuivront.

     Ah, si, en fait, et comme d’habitude, l’objectif est de « privatiser les profits et mutualiser les pertes » en laissant la communauté nationale réparer ensuite les dégâts.

    Longue vie au capitalisme prédateur et à ses affidés !


    • joletaxi 18 février 2011 12:05

      C’est pas mal,mais c’est tellement à charge que cela en devient « indigeste » et peu crédible

      On retrouve les mêmes techniques que les anti-nuc classiques.Toujours les mêmes rengaines.

      Mais vous avez raison,il serait tout à fait immoral de profiter d’une source d’énergie sur le territoire national.Mieux vaut continuer à importer du gaz d’Algérie,cela profite grandement au peuple Algérien.Ou du Caucase,les peuples de ces jeunes républiques profitent pleinement de nos devises.Et puis songer un peu,on ne va tout de même pas laisser rouiller tous ces tuyaux que l’on a posé et que l’on continue à poser,comme le très coûteux Nabuko.
      Bref, comme toujours,en s’opposant,tels les sauveurs de l’humanité contre les vampires capitalistes,vous faites indirectement le jeu d’autres puissances financières,qui deviennent fréquentables du fait de vos a priori.
      Car du gaz ,que vous le vouliez ou non,il en faudra et encore de nombreuses années,ne fut-ce que pour alimenter les centrales électriques rapides que nécessite le recours massif à l’éolien.
      Encore une fois,les Saoudiens, les koweitiens ,même Chavez, s’accommodent, très bien du crime perpétré sur leurs territoires par ces méchants pourvoyeurs de satanique CO2.
      Tiens, je lisais un article expliquant que pour la troisième année consécutive ,les éoliennes britanniques n’ont délivré cet hiver que 2 % de leurs capacités.Et un champ complet dans le nord canadien est à l’arrêt depuis un mois, car en hiver, et bien il gèle.Pourtant, on nous avait bien promis une poele à frire non ?

      • jluc 18 février 2011 14:18

        Le schéma de la chaîne économique expliqué « aux nuls » :

        1- On s’approprie le sous-sol français avec la complicité servile du gouvernement

        2- On exploite le gaz des français et on le vend aux français

        3- on pollue au maximum (c’est calculé)

        4- on dépollue au frais des français (1)

        5- on empoisonne les français

        6- on leur vend des complémentaires santé (après avoir détruit la sécu) (2)

        7- on leur vend beaucoup de médicaments (au passage on demande la générosité pour la lutte contre le cancer, etc.) (3)

        Qui sont les bénéficiaires, qui sont les victimes, qui toujours paye ? S’il y a des « très nuls » qui n’ont pas compris je peux expliquer.

        1. je ne connaît pas les entreprises bénéficiaires, mais elles sont sans doute du même réseau que les pollueuses.

        2. un exemple de bénéficiaire : Guillaume Sarkozy

        3. un exemple de bénéficiaire : François Sarkozy


      • epapel epapel 18 février 2011 18:21

        Si je comprends bien, il suffit de changer les bénéficiaires et tout rentrera dans l’ordre.


      • jluc 18 février 2011 12:40

        Bravo bel article contre ce gaz de shit

        On peux signer une pétition, ici :
        http://www.petitions24.net/gaz_de_schiste__non_merci

        déjà pas loin de 45.000 signatures depuis le 11 janvier. Il suffit de donner son nom, sa ville, son mail (ces infos peuvent être cachées sur le net).

        cette pétition demande deux choses :

        - Pour toutes ces raisons, nous exigeons un débat public avec la société civile, les élus locaux et nationaux, pour dresser un inventaire complet des conséquences environnementales, sanitaires, économiques et sociales de cette « nouvelle folie industrielle ».

        - C’est pourquoi nous demandons un gel immédiat des prospections et la suspension des permis de recherche de gaz et pétrole de schiste sur l’ensemble du territoire français.



        • cevennevive cevennevive 18 février 2011 15:42

          Salut Lolozerien,
          Nous sommes sans doute un peu voisins... Pour ma part, j’ai signé bien sûr la pétition et laissé quelques messages.
          Ce que je trouve le plus odieux, en dehors de l’hydrofracturation (qui est un procédé déjà ignoble en soi), c’est que les textes de loi aient changé et qu’ils (les requins) puissent désormais entrer dans vos terres et se mettre à creuser devant votre porte ou votre vigne sans concertation, sans avoir à demander la permission. Je croyais que ce régime libéral pourri encourageait LA PROPRIETE !!! Quelle honte !!!

          Merci à jluc de rappeler la pétition 24. Je suis de tout coeur avec vous, mes enfants, adultes, aussi...

          Quant à celui, plus haut, dont j’ai oublié le nom et qui semble nous vilipender parce que nous refusons cette ignominie, que dira-t-il lorsqu’il sera obligé d’acheter de l’eau en bouteille pour sa cuisine, sa toilette et sa boisson ? A-t-il regardé le film GASLAND ?
          Veut-il que nos provinces ressemblent à cela ?
          A-t-il réfléchi qu’il y a sûrement d’autres possibilités pour cueillir de l’énergie dans notre monde, et que, ceux qui auraient déjà découvert d’autres sources d’énergie dans les années passées ont vu leurs découvertes anéanties par les lobbies pétroliers ? Le sait-il au moins ? Qu’il tape « énergie libre » ou « lumieresurlaplanete.org » sur son ordinateur, il verra peut-être autre chose que ce que lui dit TF1 !!!
          Je vous en supplie, tous ceux qui nous lisent aujourd’hui, faites un effort pour comprendre que l’on vous ment, que l’on vous a menti, que vous êtes SEULEMENT des « consommateurs » que ces requins espèrent décervelés ou passifs...


        • epapel epapel 18 février 2011 18:20

          C’est pareil avec le Père-Noël, on nous cache des choses.


        • jluc 18 février 2011 14:22

          la présentation n’a pas fonctionné je corrige donc : les 3 notes
          (1) je ne connaît pas les entreprises bénéficiaires, mais elles sont sans doute du même réseau que les pollueuses.
          (2) un exemple de bénéficiaire : Guillaume Sarkozy
          (3) un exemple de bénéficiaire : François Sarkozy


          • dogon dogon 18 février 2011 15:22

            Cela fait quelques mois, désormais, que ces informations ont été (trop discrètement) portées à l’attention du public. Evidemment, pour avoir ces informations, il faut disposer d’internet.
            Les mass-medias appartenant (presque) toutes à des Bouygues, Bolloré & consorts n’y font jamais allusion. Le seul article que j’ai vu dessus (peut-être y en a-t’il d’autres) était dans le monde du 22/I/2011.
            A la vue du documentaire « Gasland » et de quelques lectures supplémentaires, j’ai signé la pétition. Et des DEUX mains, plutôt.
            Le risque écologique connu est immense. Mais connaît-on TOUS les risques encourus ? J’en serais très étonné.

            Petite précision Lolozérien. L’auteur de ce documentaire ne se prénomme pas John mais Josh FOX.

            Merci d’attirer, encore une fois, l’attention des agoravociennes/ciens sur ce que je considère comme un nouveau scandale de type Tchernobil. Mais je sais qu’autour de moi, quand j’en parle j’ai du mal à persuader les personnes d’aller voir par eux-même de quoi il retourne. « Des veaux ? Qui a dit des veaux ? Eh bien, oui, monsieur ».

            Il y en a un autre qui a dit qu’il fallait moraliser le capitalisme. En 2007, je crois.
            Avec cette autorisation très discrète, NKM nous dit à tous : NTM. A quand NTP en plus !!!
             smiley


              • BOBW BOBW 18 février 2011 17:59

                Évidemment je me suis empressé de signer la pétition de défense de notre terre smiley


              • vin100 18 février 2011 20:03

                @BOBW

                Papy, la guerre est finie !
                T’as V siècles de retard.
                La croisade contre les Albigeois est foutue,
                Et tu l’as dans ....

                Allez va rentrer les foins , lo cél se mascare !


              • vin100 18 février 2011 20:15

                Farpaitement !

                Il parait même que çà fait des acouphènes aux vers de terre.


              • epapel epapel 19 février 2011 15:53

                Et ça provoque de la dyslexie aussi.


              • epapel epapel 19 février 2011 20:50

                Barre_de_rire ou Marre_de_rire ? Parce que vous n’êtes pas un rigolo et que le sens de l’humour et vous ne sont jamais rencontré.


              • vin100 23 février 2011 11:45

                Pêtes un coup, Barre de rire !
                Cà ira mieux.
                Y aurait il désormais des Dogmes nouveaux dont la moindre contestation, nous expose a la condamnation.
                Tu serais pas le cousin de Vent d’Est, tu sais l’autre, celui qui lui non plus, n’arrive pas à p...


              • epapel epapel 18 février 2011 18:24

                J’ai une solution : consommer moins d’électricité et diminuer le chauffage.

                Personne n’est d’accord ? Dommage.


                • Vent d'est Vent d’est 18 février 2011 20:00

                  Tkt ! je suis pour l’exploitation du gaz de schiste, ça me parait une ressource d’avenir :).

                  Mais parcontre... On ouvre les premiers puis sur ton terrain. :) Ça te dit ? Quoique après tout, on s’en bat les c... de ton avis, on le fait quand même.


                • vin100 18 février 2011 20:07

                  Vent d’Est, a du diriger un Goulag !
                  T’as intérêt d’être de son avis....
                  Attention Kronfi !
                  Vent d’Est à les moyens de te faire taire....


                • Vent d'est Vent d’est 18 février 2011 20:27

                  Tktk pas mon petit vin100 si j’avais le pouvoir, tu serais l’un des premiers à aller dans un goulag. Tkt tu serais un bonne compagnie, tu y retrouverais tout tes potos de l’umps :)


                • epapel epapel 19 février 2011 15:52

                  Tout à fait d’accord pour attendre le retour d’expérience des autres avant de se lancer, il n’y a aucune raison de se précipiter tant que nous sommes approvisionnés correctement.

                  Quelque soit le retard qu’on prendrait pour l’exploiter le gaz de schistes sera toujours là sous nos pied prêt à l’utilisation. Mieux : plus on attendra et mieux on saura l’exploiter et plus en reculera la date de son épuisement.


                • vin100 23 février 2011 11:40

                  C’est bien ce que je disais Kamarade Vent d’Est !
                  Ah les facho, et les ayatollla de gauche qu’est ce qu’on les aime....


                • vin100 18 février 2011 19:38

                  Encore un article a la « Minute », qui nous fait le coup de l’émotionnel.

                  Expliquer la dangerosité d’une technique alors qu’il faudrait en fait comparer des conditions d’exploitations entre USA et Europe, n’a aucun aucun sens.

                  Au USA, les exploitants sont propriétaires des sous sols, en France non.
                  Ils peuvent effectivement là bas polluer sans engager leur responsabilité immédiate ce qui n’est pas le cas en France.

                  C’est aux français et aux instances de protection de l’environnement, ou aux politiques de définir un cadre strict réglementaires d’exploitation qui ne nuise pas, ou ne ruine pas l’Environnement pour les générations futures.

                  Cela marche et cela est possible.
                  Cela est techniquement possible.

                  On ne va pas quand même nous faire le coup de la locomotive a vapeur qui serait nuisible pour les animaux, du fait des torticolis qui ne manqueraient pas de se produire si ces machines infernales venaient a être utilisées.


                  • lloreen 18 février 2011 23:55

                    Bonsoir
                    L’énergie libre et gratuite existe.Il faut informer, informer, informer.Stopper toute cette escroquerie
                    qui consiste à ce que certains s’approprient les dons de la naturequ’elle donne à profusion quand on la respecte.


                    • epapel epapel 19 février 2011 15:42

                      Et c’est le Père Noël qui la distribue.


                    • JL JL 19 février 2011 10:28

                      Bravo et merci cevenevive pour cet excellent article.

                      Canada : 10 millions de km, soit 18 fois plus que la France pour une population qui n’est que la moitié.

                      Malgré cette densité 35 fois plus faible, les Canadiens refusent les gaz de schistes. Si nous Français, acceptons cette horreur, alors nous serons le peuple le plus méprisable de la terre.

                      Si ce gouvernement donne son feu vert, alors nous pourrons le considéréer comme l’ennemi public numéro un.


                      • cevennevive cevennevive 19 février 2011 10:53

                        Bonjour JL,
                        L’article n’est pas de moi, mais de LOLOZERIEN !
                        Je ne sais ce qui est arrivé à son article, mon commentaire apparaît à la place du profil de Lolozerien, que je salue ! Qu’il ne m’en veuille pas, je n’ai pas usurpé son profil, il a dû y avoir un bug quelque part...
                        Bref, JL vous avez raison, l’état nous semble bien « l’énemi plublic numéro un » et à bien des égard hélas, pas seulement sur le problème qui nous rassemble aujourd’hui.


                      • g.jacquin g.jacquin 19 février 2011 11:41

                        @ joletaxi
                        Bonjour Jo :
                        Manifestement, il vous manque quelques infos pour comprendre les problèmes que posent les gaz de schiste !
                        1) Gazprom produit en grande quantité du gaz naturel. Son prix de vente est de 50$ les 1000 m3. On importe ce gaz dans des pipes (gazoducs) et l’opérateur est soit GDF, ou d’autres, mais, qui se sont entendus pour nous le revendre à nous particuliers environ 0,0467€ le KWH gaz (voir suivant les types de contrats).
                        Si on compare avec le nucléaire, le KWh est = à 0.039€ le KWh  !

                        On voit tout de suite que même si GDF et consorts s’en mettent plein les poches, il y a une cohérence de prix ! Et que je sache, on n’est pas en guerre avec la Russie et de toute façon, on a le gaz algérien et celui des pays Arabes qui nous arrive par méthaniers, qui n’est pas beaucoup plus cher à l’achat par GDF et consorts !!! Donc, l’indépendance énergétique… n’est pas un argument (un jour on nous sortira que c’est à cause de Ben Laden) !!!!!!!

                        2) Si on regarde ce qui se passe au Canada ou aux états unis pour les gaz de schiste, techniquement, on s’aperçoit que les forages sont proches les uns des autres, qu’ils ont uniquement un évacuateur de condensats (ballon de 6m de haut), qu’ils sont raccordés sur gazoduc, ce qui permet de centraliser les traitements dans des petites unités de raffinage gaz (dessalage, récupération des produits chimiques etc.… mais surtout… stockage !!!!

                        Il faudra m’expliquer comment on peut utiliser cette technique quand on fore dans les Cévennes ????
                        Que se passera-t-il : Total ou les autres seront obligés de créer des plates-formes pour poser les derricks et tous ce qui va avec !!! Ils seront obligés pour chaque forage, de poser un tanker qui servira à la fois, à évacuer les condensats mais surtout à stocker le gaz, car, je ne vois pas comment faire passer des gazoducs dans la montagne !!!!

                        C’est la destruction assurée du paysage puisqu’il s’agira de modeler le sol pour les forages.

                        Je rappelle que le fracking permet de récupérer les gaz tout au plus à quelques dizaines de mètres autour du forage (ce qui explique le très grand nombre de forages utilisé par cette technique) ! Donc, je vous laisse imaginer la quantité de km de pistes qu’il faudra créer pour dépoter les tankers (récupérer le gaz dans les ballons et le transporter par camion au centre de raffinage) !!!
                        Sans oublier que pendant le fracking, il faudra amener entre 4 000 et 30 000 m3 d’eau et cela plusieurs fois puisque les puits sont soumis au fracking 4 ou 5 fois !

                        Là, se pose le vrai problème du coût !!!!! Combien va coûter l’extraction de ce gaz ???? Et compte tenu de ce que j’écris dans le §1, à quoi ça sert ????? Qui va payer ????

                        3) C’est hallucinant ce qui se passe !!! On à chez nous en France le moyen de produire de l’énergie pas chère (nucléaire) doublé par des perspectives importantes d’économies (je veux parler des améliorations de l’habitat concernant l’isolation et le chauffage) et l’on trouve toujours, des requins qui montent des projets complètements idiots en ce disant qu’il suffit de graisser la patte de certain pour que ça fonctionne et que le peuple est tellement con qu’il ne dira rien ! Et là, je parle de ministres, de magistrats, de préfets etc.…

                        C’est absolument lamentable !

                        C’est ainsi qu’on a des éoliennes… de plus en plus !!!! Qui produisent peu, qui coûte la peau des fesses mais surtout qui ne servent à rien puisqu’elles se substituent au mixe énergétique soit 80% de nucléaire et 10% d’hydro qui comme chacun sait, ne produisent pas de CO2, mais surtout coûte bien moins cher par KWh produit que l’éolien ou le photovoltaïque !!!!!

                        Notre pays serait-il corrompu ??????

                        Voilà 2 liens que je laisse à votre jugement !

                        http://reporterre.net/spip.php?article1615
                        http://www.lepost.fr/article/2011/02/03/2393970_le-bassin-parisien-futur-jackpot-pour-julien-balkany.html


                        • joletaxi 20 février 2011 23:51

                          je trouve votre commentaire tardivement.


                          Où diable avez-vous lu que je milite pour cette filière ?

                          Par contre, des articles à charge qui sombrent dans le ridicule avec affiches rappelant la mobilisation, et des slogans dignes de l’appel du 18 juin, cela a le don de m’énerver,car d’une certaine façon, cela peut servir d’arguments aux promoteurs que l’on feint de combattre.

                          D’un autre côté, je me méfie des campagnes virulents basées sur l’émotionnel,car bien souvent se cache derrière les pourfendeurs des méchants capitalistes avides , des intérêts tout aussi critiquables.Et le fait que de gros intérêts soient en jeu, du côté du gaz conventionnel comme de celui du shale gaz me laisse augurer de coups bas.L’exploitation pétrolière regorge d’exemples.

                          Concernant la rentabilité,je n’en sais rien, ce genre de compagnies sont d’une discrétion totale sur leurs projets.Je sais juste que le principal opérateur a vendu toutes ses parts dans des activités connexes pour financer ce coup de poker.Ils semblent donc y croire.Et de toute façon, il y a intérêt à ce que ce soit rentable, car si des champs étaient ouverts en Europe(cela couvre toute l’Europe quasi)le prix du gaz s’effondrerait durablement,et encore plus qu’actuellement du fait de l’effet d’annonce

                          Pour ce qui est de l’exploitation,on en est pas là,on a même pas encore projeté des forages exploratoires.Vous citez des difficultés,et de possibles atteintes à l’environnement.Sur que cela ne se fera pas sans quelques « problèmes »Une centrale nucléaire n’est pas à proprement parlé un grand accomplissement sur le plan environnemental.Il faudra donc rester attentif à un juste équilibre entre les bénéfices éventuels, et selon moi hypothétiques,et les dégats transitoires.
                          Les lorrains et les gens du Nord n’ont pas eu à se poser cette question, et ils ont permis la révolution industrielle,pour le bénéfice de tous.
                          C’est uniquement cette attitude de refus égoïste et cette avalanche d’appels furieux à la résistance qui m’énerve.On a moins vu ces défenseurs de paysages sacrés lors de l’implantation d’éoliennes.
                          J’ai en son temps bien connu le milieu pétrolier, et je sais de quoi ils sont capables.Alors vigilance, oui,cent fois oui.Refus de considérer sereinement le problème, non

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

lolozerien

lolozerien
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès