• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > La nature, amie ou ennemie ? Ou docteur Jekyll et mister Hyde (...)

La nature, amie ou ennemie ? Ou docteur Jekyll et mister Hyde ?

La nature, amie ou ennemie ? La nature est amie, elle est corne d'abondance et sacre du printemps. Mais elle est aussi tempêtes, ouragans, récoltes ravagées, et le général hiver. La nature serait-elle docteur Jekyll et mister Hyde ? Faut-il alors respecter toujours le docteur Jekyll, ou peut-on se permettre aussi de se défendre de mister Hyde ? Respecter la nature, mais aussi s'en défendre ; en utilisant les moyens des hommes, leur intelligence, leur science, leurs techniques.

Les réponses à ces questions abstraites déterminent en grande part nos choix dans nombre de débats très concrets sur des techniques qui font déjà notre présent et feront encore plus notre futur : les pesticides de synthèse, les OGM, le nucléaire, etc.

Des chapelles s'opposent à ces techniques. Mais on constate un phénomène curieux : ces différentes techniques n’ont rien de commun entre elles, et pourtant, ceux qui rejettent l’une rejettent aussi les autres 1 ; aussi différentes qu'elles soient les unes des autres, elles sont amalgamées dans la même opposition farouche. Il y a donc quelque part quelque chose qui les réunit… En effet, elles ont un point commun : elles sont toutes inventions des hommes pour se défendre des imperfections et insuffisances de la nature.

Voilà la racine de l'opposition à ces techniques : les utiliser, c'est admettre, avouer, que la nature n'est pas parfaite, et que les inventions des hommes permettent d'améliorer le sort qu'elle nous fait.

« Louer [les techniques des hommes] et d'autres similaires, c'est admettre qu'il faut soumettre les voies de la nature et non pas leur obéir ; c'est reconnaître que les puissances de la nature sont souvent en position d'ennemi face à l'homme, qui doit user de force et d'ingéniosité afin de lui arracher pour son propre usage le peu dont il est capable, et c'est avouer que l'homme mérite d'être applaudi quand ce peu qu'il obtient dépasse ce qu'on pouvait espérer de sa faiblesse physique comparée à ces forces gigantesques. Tout éloge de la civilisation, de l'art ou de l'invention revient à critiquer la nature, à admettre qu'elle comporte des imperfections, et que la tâche et le mérite de l'homme sont de chercher en permanence à les corriger ou les atténuer. » (Sur La Nature, John Stuart Mill (1806-1876))

Des chapelles refusent de s'avouer les imperfections de la nature. Clément d’Alexandrie, Père de l'Église, vers l'an 200, refusait déjà toute intervention dans le cours naturel des choses :

« la coquetterie est une insulte au créateur puisqu’elle vise à améliorer ce que Dieu a fait » 2.

Les fils spirituels de Clément répètent le même thème siècle après siècle, en l'adaptant aux mythes et phobies du moment. Aujourd'hui ils tonnent contre

"les pesticides qui sont une insulte à la Création puisqu’ils visent à améliorer ce que la nature fait".

Catastrophes naturelles, ou contraception ?

Le problème de la surpopulation illustre de façon cruelle cette controverse "nature" contre "œuvres des hommes". Vers l'an 200, Tertullien de Carthage, autre Père de l'Église, déplorait – déjà ! – la surpopulation : « Nous sommes un fardeau pour le monde [...] la nature va nous manquer. » Toutefois, Tertullien notait que la nature, prévoyante, avait créé des "remèdes", 100 % naturels, pour contenir la population :

« Il est bien vrai que les pestes, les famines, les guerres, les gouffres qui ensevelissent les cités, doivent être regardés comme un remède, espèce de tonte pour les accroissements du genre humain. »

Aujourd'hui, il existe un autre "remède" pour contenir les "accroissements du genre humain" : la contraception, efficace et sans drame. Mais, patatrac !, la contraception est technique des hommes, née de la chimie – une des pires techniques disent quelques chapelles ; la contraception ne serait pas naturelle, pas aussi "naturelle" qu’une épidémie, un tremblement de terre, une famine... et donc ces chapelles refusent cette contraception non naturelle.

Carences naturelles, ou riz doré OGM ?

On retrouve le même genre de scénario en bien d'autres domaines. Par exemple la vitamine A. Des populations souffrent de carence en vitamine A ; selon l'OMS, 250 millions d'enfants de moins de cinq ans sont touchés. En éliminant cette carence, on éviterait la mort de un à deux millions d'enfants par an. Le "riz doré", plus riche en vitamine A, permettrait de réduire et peut-être éliminer cette carence. Mais, patatrac !, le riz doré est lui aussi œuvre des hommes, né de la technique OGM – une des pires techniques disent quelques chapelles. Le riz doré ne serait pas naturel, pas aussi naturel qu'un enfant qui meurt par manque de vitamine A... et donc ces chapelles, Greenpeace par exemple, refusent le riz doré 3.

Selon ces chapelles, les OGM produiraient des tarés de naissance, qu'il faudrait exterminer.

En août 2013, des Vandales Volontaires, des faucheurs volontaires, ont exterminé un essai de riz doré aux Philippines.

La nature ? Mais qu'est-ce que c'est ?

Ces quelques exemples montrent que des souffrances très concrètes sont dédaignées au nom de considérations très abstraites telles que : la nature est-elle parfaite ? Peut-on oser améliorer le sort que la nature nous fait, oser combattre famines et maladies ? Peut-on oser les techniques des hommes, la contraception, les pesticides, le riz doré OGM ?

Le vrai débat sur les nouvelles techniques n'est pas un débat technique ; il porte en réalité sur l'idée de nature que nous avons les uns et les autres, l'idée de la place des hommes dans la nature, de la place des techniques des hommes.

Le problème est que des chapelles ne veulent voir dans la nature que le docteur Jekyll, refusant de s'avouer qu'elle est aussi mister Hyde. Elles considèrent que les imperfections constatées ne sont pas de la nature, mais un résultat de l'action des hommes. A force d'entendre ces discours partiaux, on finit par ne plus savoir ce que sont réellement la nature et le naturel.

 

L'agriculture et l'élevage, est-ce "naturel" ? Quel besoin avaient-ils, les premiers agriculteurs, d'inventer les artifices de l'agriculture et de l'élevage, alors qu'ils vivaient déjà "naturellement" de chasse et de cueillette ?

La médecine, avec son arsenal chimique, ses radiothérapies, est-elle "naturelle" ? Quelques chapelles considèrent que non, ne faisant confiance qu'à diverses médecines dites "naturelles".

Est-il naturel de manger de la viande ? Quelques chapelles considèrent que non.

La vaccination est-elle naturelle ? Quelques chapelles considèrent que non et la refusent.

La contraception est-elle naturelle ? Quelques chapelles considèrent que non et la refusent, et même la combattent.

Les OGM sont-ils naturels ? Quelques chapelles considèrent que non, les refusent, et même les combattent.

La nature qui ronge les monuments d'Angkor Vat, est-ce naturel ? Les monuments d'Angkor Vat sont-ils naturels ?

La musique est-elle naturelle ? Quelques chapelles considèrent que non, la refusent, et même la combattent.

Une hanche artificielle est-elle naturelle ?

La Joconde est-elle naturelle ?

La nature, amie ou ennemie ?
Les hommes, destructeurs ou bâtisseurs ?
La science, espoir ou désespoir ?

 

1 Par exemple, le site de l'Association Générations Futures ; son objectif déclaré est de combattre les pesticides de synthèse ; mais il combat aussi les OGM, le nucléaire... qui n'ont rien à voir avec cet objectif.

2 Les Créatures étant ce qu'elles sont, font mine de ne pas entendre les sermons de Clément. Sephora, L'Oreal, etc., ont peu à craindre de cette contre-publicité.

3 En 2016, plus de 100 prix Nobel ont signé une lettre "À l’attention des dirigeants de Greenpeace, des Nations Unies et des Gouvernements à travers le monde". Extraits :
« NOUS APPELONS GREENPEACE à cesser sa campagne contre le riz doré en particulier et contre les cultures et les aliments améliorés grâce aux biotechnologies en général. […]
Combien de pauvres gens dans le monde doivent mourir avant que nous considérions cela comme un crime contre l’humanité ? »


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 20 décembre 2016 17:51

    C’est étonnant de voir les choses, cet esprit, sous la forme dualiste - souvent. Un distinction parfois du bien et du mal est nécessaire, mais de là a toujours anthropomorphiser le monde et les choses, on en devient aveugle.


    • Pierre Yves Pierre Yves 21 décembre 2016 08:40

      @bouffon(s) du roi

      Désolé, je ne vois pas ce que vous voulez dire.


    • tatoucompri tatoucompri 20 décembre 2016 18:39

      et ta connerie elle est naturelle ?


      • Pierre Yves Pierre Yves 21 décembre 2016 08:39

        @tatoucompri

        Quel savoureux sens de la répartie élégante !


      • manu manu 20 décembre 2016 19:06

        Vous entendez par nature ce qui n’est pas créé par l’esprit et la main de l’homme, de ce point de vu Dieu lui aussi ne fait pas parti de la nature.


        • Pierre Yves Pierre Yves 21 décembre 2016 08:38

          @manu

          Dieu est-il en dehors de la nature ? On ne peut répondre qu’en fonction d’une définition de la nature et de Dieu, que je n’ai pas.

          Dans la théorie classique du Dieu créateur du ciel et de la terre, Dieu est évidemment hors de la nature. La création est un miracle et les miracles sont hors de la nature par définition.

          Dans cette définition classique, les hommes aussi sont hors de la nature. Ils sont libres, selon la théorie, et donc hors des lois mécaniques de la nature.

          Si Dieu c’est le Big bang, tout change.

          Mais ce n’est pas l’objet de cet article, dans lequel je ne donne pas de définition de la nature. Je souligne seulement qu’on lui prête dogmatiquement des attributs (« bonne », « généreuses »...) totalement contraires aux observations.


        • Victor 20 décembre 2016 20:07

          Et oui l’écologie est fondamentalement conservatrice, et même pour les vrais, naturaliste, quasi panthéiste animiste !
          Quant Stuart Mill, un représentant de la pensée anglaise, bel ex de l’empirisme anglais. (lire Cornforth, Ed. Delga)
           
          A la fin le soleil devient naine rouge et bouffe tous les nounours blancs des écolos, la nature est ingrate smiley
           
          Pendant ce temps les négriers vers auront bétonné la Terre pour les migrants de Soros.


          • Pierre Yves Pierre Yves 21 décembre 2016 10:24

            @Victor

            Vous avez raison, l’écologie est fondamentalement conservatrice. "Que rien ne change !"

            Les écologistes sont même les meilleurs ennemis des énergies renouvelables.

            Ils s’opposent aux éoliennes, les accusant de polluer la beauté des paysages, de troubler le murmure du vent, de tuer les petits oiseaux, et même les grands

            Aux centrales photovoltaïques, "grosses consommatrices d’espaces naturels agricoles ou forestiers". Aux centrales photovoltaïques, qui dérangent les animaux du désert.

            Au centrales à biomasse (Gardanne)

            Aux ligne électriques,

            Aux STEPs qui détruisent les zones humides et les grenouilles.

            Aux barrages partout dans le monde

            ...

            Écologie et énergies renouvelables : « Je t’aime, moi non plus ».

            http://ecologie-illusion.fr/electricite-france-100-renouvelable-ADEME.htm


          • Victor 21 décembre 2016 13:47

            @Pierre Yves
            Vous parlez des bonobobos vers pas des écologistes
            Les bobonobobos vers sont des larves dévotes se mastrurbant au bétonnage négrier, ayant juste peur de leur cancer atomique où pesticide,
             
            afin de POLUER TRÈS LONGTEMPS, TRÈS VIEILLES, comme Hulot Kérozène.
             
            Ceci n’a rien à voir avec l’écologie, mais avec la libérastie : « jouir sans contrainte » cherchant le saint l’alibi ver pour le capitalisme (le pape ver vend même des indulgences, des droits à polluer CO2  !) et des nègres ubérisés en vélo pour leur servir le biobio hamburger dans leur beaux apparts HQE du Paristan de Bobo Chanel électrifée mondaine.
             
            « Il y a trop d’hommes dans le tiers monde [....] L’arrêt de la croissance démographique est encore plus urgente dans les pays développés comme la France [pays avant la colonie de repeuplement Boobaland ...] Suppression des encouragements après le 2eme enfant [donc pour les 9 sœurs à Coulibaly ... blasphème !!!! ] »
             
             
            René Dumont, vrai écologiste, du coté obscure de la force : pas un guignol uropéiste otanien négrier vert pour Krupp et Bayer ...

             
            https://www.youtube.com/watch?v=gCT5FA8_cRA


          • Sergio Sergio57 20 décembre 2016 23:05

            ’Selon ces chapelles (Greenpeace), les OGM produiraient des tarés de naissance, qu’il faudrait exterminer’


            Voilà la réponse à la surpopulation, on plante des OGM et Greenpeace tue ceux qui les mangent. En plus, cela fera des tueurs de baleine en moins

            • Pierre Yves Pierre Yves 21 décembre 2016 08:42

              @Sergio57

              C’est qui les tueurs de baleines dans ce scénario ?


            • Sergio Sergio57 21 décembre 2016 13:35

              @Pierre Yves


              Ceux qui survivront en mangeant des OGM, et qui sont de surcroît tueurs de baleines

            • Sergio Sergio57 21 décembre 2016 15:06

              @Pierre Yves


              Bonjour Monsieur, trop de ’post’ m’indisposent (y compris le mien) et donc, permettez moi de m’exposer à mon tour


              Carences naturelles, ou riz doré OGM ?

              Je trouve votre article courageux et intéressant et qui irait à mon avis, à l’encontre du ’politiquement correct’ du moment. Qui osera dire que les OGM peuvent être utilisés à des fins humanitaires, probablement pas les écologistes ni ceux qui se rattachent à eux. 
              Je crois qu’il ne faut pas tourner le dos au progrès, et je parle de celui qui est au service de l’homme, je citerai : la pelleteuse (de nuages), la machine à laver le linge, le BCG, le futur vaccin contre le virus du SIDA, le futur vaccin contre la connerie ... 
              Par ailleurs, je refuse d’être endoctriné par des Ayatollah du bio et de l’écologie, j’aime faire du vélo, mais franchement pédaler pour faire fonctionner la machine à laver de ma tendre moitié, très peu pour moi.
              Pour revenir au sujet, je crois que dans le débat des OGM, un élément peut être amené à charge de votre propos, et il se peut d’ailleurs qu’à dessein, n’étant pas le propos, vous ne l’ayez pas développé, c’est celui du monopole de certaines multinationales comme MONSANTO/BAYER, et je pense qu’au niveau de la pensée unique et collective, ce soit cette question prédominante qui inquiète et biaise la réflexion. 

            • Pierre Yves Pierre Yves 21 décembre 2016 17:12

              @Sergio57

              La révolution verte des années 1960-1990 avait été menée essentiellement par le secteur public ; les nouvelles variétés étaient créées sans considérations de bénéfices commerciaux, elles étaient des biens collectifs et distribuées gratuitement aux pays en développement (Voir le document de la FAO : La Situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture 2003-04 - De la Révolution verte à la Révolution génétique). À l’époque, grâce à l’INRA, la recherche publique française était en pointe dans ces domaines. Cette belle époque est révolue, parce que les gouvernements de la France, tétanisés devant le lobbying anti-OGM et les Vandales Volontaires, n’ont pas le courage de soutenir la recherche publique, de créer une compétence publique forte dans ce domaine ; magnifique cadeau fait à Monsanto et autres, enchantés d’être débarrassés gracieusement de la concurrence française par les Français eux-mêmes.

              Il y a le syndrome Monsanto en « Occident ».

              Pendant ce temps, 90% du coton cultivé en Chine est du coton OGM, développé en Chine, grâce à un soutien de l’État ; ce qui permet à la Chine d’entreprendre la conquête des autres marchés asiatiques.

              PS : Un petit conseil ; ne laissez pas votre tendre moitié lire votre message, où vous parlez de "faire fonctionner la machine à laver de ma tendre moitié". Elle pourrait vous apprendre à vous en servir.


            • Sergio Sergio57 21 décembre 2016 18:55

              @Pierre Yves

              Je crois bien que la période où l’on créait des compétences publiques soit bien révolue, dans quels domaines innove-t-on encore pour le bien publique ? Néanmoins il me semble que l’on fait moins cas de la recherche médicale dans le domaine de la génétique, serait ce tabou, moins porteur, plus difficile à fédérer, et pourtant on touche là au SACRE, et sans jeux de mots il va y avoir du grains à moudre

              En tout cas bien vu pour le PS

            • fred.foyn 21 décembre 2016 09:01

              La « NATURE » est la seule comptable de la planète, qui se moque des gesticulations des « NAINS » qui se trouvent dessus !


              • Pierre Yves Pierre Yves 21 décembre 2016 09:16

                @fred.foyn

                Voulez-vous dire que si vos « nains » détruisent les forêts et salissent les océans, la nature, ou ce qu’on en imagine, n’en a rien à faire ? 


              • fred.foyn 21 décembre 2016 09:23

                @Pierre Yves...Vous devriez savoir, que la nature punira ces nains en temps et en heures..elle le fait tout le temps !


              • JL JL 21 décembre 2016 09:41

                @fred.foyn
                 

                Pfff ! Vous devriez savoir que la nature punit aveuglément ; et que les coupables en réchappent bien plus souvent que les innocents.
                 
                 Vous qui me traitez régulièrement d’être stupide, je suis à mon aise : venant de vous c’est un compliment.

              • Pierre Yves Pierre Yves 21 décembre 2016 10:04

                @fred.foyn

                Encore un de ces clichés atribué dogmatiquement à la nature (elle serait « juste »), totalement contraire aux observations.

                A moins que derrière votre idée de nature se cache quelque chose d’autre, un dieu ou un autre, et que votre temps et heure ne soit pas terrestre.


              • fred.foyn 21 décembre 2016 10:18

                @Pierre Yves...Essayez de lire des livres scientifiques sur la formation de la planète...son évolution dans le temps avec ses humeurs incontrôlables par les humains..


              • Pierre Yves Pierre Yves 21 décembre 2016 10:28

                @fred.foyn

                Outrecuidant et sans rapport avec l’échange précédant. 

              • JL JL 21 décembre 2016 16:02

                @Pierre Yves
                 

                 ’’A moins que derrière votre idée de nature se cache quelque chose d’autre, un dieu ou un autre’’
                 
                 Il pourrait bien être évangéliste, ou témoin de Jéhovah : il dit être payé par le gvt français pour nous apporter les lumières ! Dans son délire parano, peut-être.

              • Sozenz 21 décembre 2016 13:35

                vous dites la nature ingrate .
                elle vous donne gratuitement et vous la massacrez..elle est ingrate de quoi ?
                elle vous doit quoi ?
                elle donne et vous ne voyez pas assez .
                On la trait , comme les hommes se traient entre eux ..
                quand avez vous vraiment remercié la nature ?
                tout cela pour vous donner bonne conscience pour la manipuler .
                Avez vous besoin que l on vous donne un feu vert ou un feu rouge pour que vous fassiez ce qu au final vous voulez ?
                Alors assumez ce que vous faites ou voulez faire . et arrêtez de demander l avale des autres .
                De toute façon quelque soit les cris ou les avis les avertissements allant à l’opposé de ce que les fous veulent, les fous continuent à faire ce qu ils veulent ?
                ASSUMEZ VOS PENSEES ET CE QUE VOUS FAITES ;

                Dites moi ce que vous pouvez contrôler . vous allez juste traficoter , et aggraver .
                l’homme est un bricoleur du dimanche....


                • Pierre Yves Pierre Yves 21 décembre 2016 14:21

                  @Sozenz

                  "vous la massacrez"

                  Vous parlez de moi ? Je massacrerais la nature ?

                  De quoi parlez-vous ?


                • Victor 21 décembre 2016 15:26

                   
                  La nature c’est l’opium du people.
                   


                  • Neymare Neymare 21 décembre 2016 15:31

                    Vous opposez la nature à l’activité de l’homme. Or, celle ci est aussi la nature. L’homme a tendance à se prendre pour quelque chose qui est séparé de la nature, qui a son autonomie propre, ce qui est faux.

                    La nature est un système global dont la structure rappelle les poupées russes : il y a un univers dans votre corps, et vous meme etes une sorte de cellule dans un univers. Vous n’etes en aucun cas indépendant du reste, meme pas dans votre pensée

                    Si des cellules cancéreuses envahissent votre corps vous trouvez ça normal (et meme souhaitable) que votre système immunitaire s’en débarrasse. Pour l’homme au sein du monde c’est pareil : quand il y a trop plein des mécanismes sont mis en œuvre pour faire la purge, évidemment l’homme prend ça pour le mal mais en réalité c’est juste un mécanisme :

                    ces mécanismes sont actuellement à l’œuvre dans le monde


                    • Pierre Yves Pierre Yves 21 décembre 2016 16:55

                      @Neymare

                      "Vous opposez la nature à l’activité de l’homme."

                      Je n’ai peut-être pas été clair, ou je n’ai pas les idées assez claires pour les exposer clairement.

                      Je n’ai pas opposé la nature à l’activité de l’homme. J’ai souligné que la nature a de multiples visages, docteur Jeyill et mister Hyde à la fois ; et que des hommes refusent de voir le côté Hyde. Ils attribuent toutes nos difficultés à l’action des hommes, refusant tout nouveaux changements. Face à cet aveuglement, je dis que les hommes aussi font beaucoup pour améliorer nos conditions d’existence. Même s’ils ne sont pas des anges, ne le furent jamais, ne le deviendront pas de si tôt.

                      Accepteriez-vous d’échanger un seul aujourd’hui contre deux hiers ?

                      Nous avons troqué la charrue bucolique et les bœufs contre des tracteurs ; le travail des enfants aux champs ou à la mine contre l’école, avons-nous perdu au change ?

                      Les épidémies contre des vaccins ; la douleur contre les médicaments antidouleur, avons-nous perdu au change ?

                      L’est potable du robinet contre l’eau polluée de la rivière.

                      L’air pollué par les lampes à huile et les fumées du feu de bois contre le chauffage central et l’électricité… Avons-nous vraiment perdu au change ?

                      Ce qui n’empêche pas qu’il y a encore des tièdes soirées d’été.

                      Voir  : http://ecologie-illusion.fr/le-bon-vieux-temps-disette-et-maladies.htm

                      Sur la fin de votre message vous dites « quand il y en a trop » et « purge ». Je crois comprendre que vous comparez les hommes à des cellules cancéreuses. J’espère mal comprendre. 


                    • aimable 21 décembre 2016 17:40

                      @Pierre Yves
                      une seule cellule cancéreuse dans le corps humain n’est pas mortelle pour lui, mais la mort est inéluctable quand elles sont trop nombreuses


                    • Pierre Yves Pierre Yves 21 décembre 2016 17:59

                      @aimable

                      Et ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès